Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Afficher les commentaires les plus récents
Afficher les commentaires les plus populaires (défaut)
Par Nattouz le 29 Mai 2013 Editer
Nattouz
Une fois qu'on s'habitue au langage québécois familier utilisé par l'auteure dans ses dialogues, il n'y a plus de barrière pour nous empêcher de tomber en amour avec les personnages et la famille toute entière. On apprend tranquillement à découvrir les valeurs de cette famille montréalaise à laquelle on devient rapidement attaché. Ce premier volume nous fait vivre l'histoire de tous les personnages à travers les yeux de Laura. J'ai le bonheur de commencer à lire cette série après qu'elle soit écrite (tome 12).... Je n'aura donc pas à me morfondre à attendre la suite.... Très différent des séries québécoises de misère noire ! Vraiment bon !
Par dibo le 20 Mai 2012 Editer
dibo
Au moment ou j'ai lu ce livre...je savais que je lirais toute la série
Par Bidule2 le 8 Février 2016 Editer
Bidule2
Bon roman malgré le fait que les deux premiers étaient meilleur. L'écriture est fluide et le livre se lis bien. J'ai par contre trouvé que le début était ennuyeux.
Par SophieSonge le 15 Janvier 2016 Editer
SophieSonge
Ce roman m'a bouleversée au-delà des mots, des péripéties d'une vie et des émotions qu'elles procurent. C'est le premier volet d'une saga familiale et l'on retrace ici le destin de Cécile Veilleux aussi incroyable que déterminant.

C'est l'été 1942 que Cécile va se faire surprendre par une grossesse à l'âge de 17 ans. Elle est amoureuse, et elle et Jerôme veulent se marier... Mais pour ne pas jeter l'opprobre sur sa famille, son père y oppose son veto. C'est toute son histoire qui va se trouver métamorphosée.

C'est un parcours atypique, courageux qui va être le sien et que l'on suit avec admiration et une infime affliction. Son coeur sera partagé entre la campagne de son enfance et Québec où elle trouvera en sa tante, un appui, une complice. Sa vie est faite de rendez vous manqués, de choix douloureux. Les peines apportent leur lot de désespoir mais aussi des leçons et des routes différentes et inespérées.

L'écriture est réaliste, poignante, sensible. L'auteur sait nous retenir, nous toucher et nous ne voulons pas en perdre une miette. Les personnages ne restent pas en surface et l'on aime rentrer dans leur psychologie, leur intimité jusqu' à s'en étourdir. Cécile est une femme loyale, intelligente et de coeur. Sa pudeur est de celle léguée par ses parents qui au fond ne savaient pas se dire leur amour. Cécile n'oubliera rien de ses rencontres avec la vie, ne pas abandonner et s'en saisir de manière instinctive et viscérale.

On traverse les années la gorge nouée avec envie mais aussi détermination. Cette vie qui ne fait pas que des cadeaux et pour laquelle on doit toujours lutter et se relever.

C'est un livre qui fait briller l'espoir qui redonne la foi en l'indicible et le vivant. Je ressens de cette lecture émue, au bord des larmes et je serais ravie de poursuivre l'aventure, vraiment !
Par just2iine le 4 Janvier 2016 Editer
just2iine
http://lireunepassion.blogspot.fr/2016/01/les-annees-du-silence-tome-1-dans-la.html

Dès que j'ai lu le résumé de ce livre, il m'a de suite intriguée et à peine reçu, je l'ai commencé. L'époque de la seconde guerre mondiale est une époque qui m'intéresse et le thème de ce livre, donc la grossesse, m'a aussi fortement tentée, car je voulais voir ce que l'auteure allait nous raconter. Ça été une bonne lecture, qui prend aussi beaucoup aux tripes, mais il est vrai que les dialogues avec le parlé québécois m'a laissée un peu indécise. Quand on ne le connaît pas, il est difficile de comprendre certaines phrases.

Nous sommes en 1942 et à l'aube de ses dix-huit ans, Cécile découvre qu'elle est enceinte de l'homme qu'elle aime. Elle est un peu perdue par cette découverte et quand sa famille, ou plutôt ses parents, va l'apprendre, les mois suivants vont être une torture pour elle. Être enceinte avant le mariage à cette époque est presque une tare et risquerait de jeter l'opprobre sur sa famille. De ce fait, elle doit s'en éloigner et partir chez sa tante, là où personne ne saura qu'elle attend un enfant. En parallèle, nous suivons une jeune fille de treize ans, Rolande, qui elle aussi est tombée enceinte. Elles vont alors se rencontrer dans cet orphelinat tenu par des sœurs. Dès lors, leur vie deviendra un cauchemar et le silence qu'elles devront garder sera difficile à tenir.

Le roman est découpé en deux parties bien distinctes. L'avant et l'après naissance. La première partie se déroule pendant la guerre, là où les erreurs peuvent être difficiles à assumer. Venant d'une famille de paysans, Cécile doit aider sa mère à la maison et est donc la plus âgée de la tribu. Mais dès lors qu'elle tombe enceinte, elle va devoir faire des choix difficiles à encaisser, mais son père est intraitable dessus : elle ne peut pas être enceinte avant d'être mariée. Je pense qu'à travers ce roman, l'auteur voulait nous montrer toute la difficulté de cette époque, et elle a réussi avec moi : j'étais outrée devant le comportement de ses parents et ses proches, qui a considèrent presque comme une traînée et qu'elle aurait dû faire attention avant d'offrir son corps à son fiancé. J'ai détesté son père pour ses paroles et les valeurs qu'il pense avoir. J'étais déçue de sa mère qui n'a pas osé allait à l'encontre de son mari et j'étais triste pour Cécile qui devait vivre avec cette tristesse et cette colère en elle, qu'elle devait garder secrètes.

Quant à Rolande, même si on la voit moins souvent que Cécile, il n'en reste pas moins que ce qu'elle vit est horrible. Je n'en dirais pas plus, pour éviter de spoiler, mais là aussi, j'en ai voulu à son père et à sa mère pour ce qu'ils lui font subir. Être enceinte à treize ans sans l'avoir voulu n'est jamais facile, et encore moins à cette époque-ci. Elle sera vite mise sur le devant de la scène et cataloguée comme une traînée, alors qu'il en est tout autre. Elle cache un lourd secret, dont elle ne parle à personne et qui la ronge de plus en plus.

Cette première partie m'a tout de même tenue en haleine, car je souhaitais vraiment que leur condition s'arrange et que le bonheur sonne enfin à leur porte. Ce qui m'a le plus dérangée dans ma lecture, c'est le dialecte québécois dans les dialogues. Étant donné qu'ils ne viennent pas de familles aisées, la pratique de la langue reste quasiment à ses débuts et ils ont des termes qui m'étaient inconnus. Au début, j'ai été très déstabilisée, mais plus on avance, et plus ces termes prennent un sens et surtout, on voit à quoi ils correspondent avec notre français à nous.

Pour ce qui est de la seconde partie, je l'ai beaucoup aimée, car elle se situe plusieurs années plus tard, mais il n'y a pas pour autant plus de bonheur que dans la première partie. L'auteure a vraiment joué sur la psychologie des personnages et c'est ce qui m'a le plus plu. Ainsi, on en apprenait plus sur chaque personnage et on arrivait à mieux s'attacher à eux, car nous les suivions peu à peu. Même si le roman est à la troisième personne, l'auteure à réussi à leur donner une identité et un rôle important. Chaque personnage a son importance, et c'est vraiment ce qui m'a tenue en haleine durant toute ma lecture.

En résumé, c'est un roman que je conseille pour la psychologie des personnages et la période qui est traitée avec justesse et précision. Ce qui le différencie des autres romans sur le même thème, c'est que, certes, nous sommes en plein dans la seconde guerre mondiale, mais nous ne la voyons quasiment pas. L'auteure a préféré privilégier les relations familiales, et c'est aussi ça qui fait le charme de ce roman. Cécile et Rolande sont deux jeunes filles bien différentes, mais qui ont un point commun : leur grossesse. Elles sont du coup très attachantes, et on ne souhaite que le meilleur pour elles.

* Je remercie Eric et les éditions Charleston pour leur confiance ! *

Justine P.

SORTIE LE 11 JANVIER 2016 !
Par Bidule2 le 14 Août 2015 Editer
Bidule2
Excellente série !! Très bon roman historique. Écrit de façon fluide. Les personnages sont attachants. On en devient vite addictif.
Par Bidule2 le 14 Août 2015 Editer
Bidule2
Cette saga continue avec Cécile et François ainsi que d'autres personnages. Cette série est passionnante. On a vite envie d'en savoir la suite.
Par Bidule2 le 14 Août 2015 Editer
Bidule2
Roman historique très attachants. Cette série est un succès. À lire avec passion.
Par Bidule2 le 14 Août 2015 Editer
Bidule2
Dans ce deuxième tome on découvre le personnage d'Antoine qui est très spécial et aimable. Tous comme le premier tome, ce roman historique est attachant.
Par Bidule2 le 14 Août 2015 Editer
Bidule2
J'ai été attaché dès le début à cette histoire et à ces personnages. Ce roman historique nous fait revivre la vie de nos parents et grands-parents.
Par Katouee le 11 Juillet 2015 Editer
Katouee
Tout comme les 3 premiers tomes, j'ai bien apprécié ma lecture.
Par Katouee le 11 Juillet 2015 Editer
Katouee
De mémoire, j'avais bien aimé ce livre, comme les précédents.
Par Katouee le 11 Juillet 2015 Editer
Katouee
Comme le premier tome, je l'ai lu il y a 10 ans donc je ne me souviens plus très bien, mais je l'avais également apprécié.
Par Katouee le 11 Juillet 2015 Editer
Katouee
Je ne me souviens plus très bien, car j'ai lu ce livre il 10 ans au moins, mais je sais que je l'avais bien aimé.
Par Jeannot41 le 25 Juin 2015 Editer
Jeannot41
J'ai aimé mieux celui-ci que le premier l'histoire se déroule à une vitesse grand v et il y a moins de répétions. Je ne peux pas en dire beaucoup car je dévoilerai la fin de premier tome. Je dirai donc persévérai dans le premier tome et le deuxième est vraiment extra.
A propos du livre :
Boomerang
Boomerang