Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Par jessika01 le 27-05-2013 Editer
Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion
- j'ai hâte de voir a quoi ressembleront nos enfants, dit il. nous aurons des enfants les plus étonnants que le monde ait jamais vus...
- des enfants? tu veux des enfants avec moi ?
- et comment! avec toi et personne d'autre. après tout tu es la seule a être digne de ma semence royale.
Par chica07 le 13-06-2013 Editer
Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion
— Têtue, pas vrai ? J'aime ça. Au fait, je m'appelle Devyn. Je sais. Tu ne me l'as pas demandé.
Un pli soucieux se forma sur son front quand il ajouta :
— Au fait... Pourquoi ne me l'as-tu pas demandé ?
— Parce que ça ne m'intéresse pas !
Par chica07 le 13-06-2013 Editer
Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion
— Conduisez-moi à ces femmes, ordonna-t-elle. Je dois leur parler.
— Serais-tu jalouse d'elles ? s'enquit-il d'une voix pleine d'espoir. Tu veux leur faire la peau parce qu'elles ont eu la chance de me connaître avant toi ? Voyons... Nous venons à peine de nous rencontrer. Tu devrais plutôt détester celles qui te succéderont, même si je ne retrouverai jamais de femme aussi adorable que toi...
Du bout des doigts, il fit passer une mèche de Bride derrière son oreille, suscitant un frisson qu'elle eut du mal à réprimer. Foutu X-tro !
— Naturellement ! répliqua-t-elle sèchement. Je suis incomparable et il vous sera impossible d'avoir une autre femme en tête pour le reste de votre vie. Et si je vous laisse tomber, vous aurez le cœur brisé et ne pourrez sans doute jamais vous en remettre. A présent que ceci est établi, dites-moi au moins où vous avez laissé ces deux femmes. Je me débrouillerai pour les retrouver.
Ses lèvres frémirent, comme s'il luttait contre un sourire. Bien sûr, il ne répondit pas à la demande que Bride venait de formuler.
— Tu as oublié de préciser que toutes celles qui t'ont précédée n'étaient pour moi qu'un moyen de me préparer à notre rencontre.
— C'est tellement évident que je n'en voyais pas l'utilité. Répondez-moi : où avez-vous laissé ces femmes ?
Par Thyda le 24-02 Editer
Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion
« En dépit de sa faiblesse Dallas parvint à sourire.
— Tu es un frère, dit-il en se massant les tempes. Heureusement que tu es là.
— Je sais.
Devyn l'aida à se redresser mais demeura accroupi à côté de lui.
— J'espère que tu ne m'en voudras pas, ajouta-t-il, mais j'ai suggéré à ta copine de rentrer chez elle. Elle te secouait comme une malade et criait pour te réveiller. J'ai eu peur que tes voisins ne finissent par se lasser.
Dallas posa les coudes sur ses genoux dans l'espoir d'empêcher ses membres de trembler. Il détestait se sentir aussi faible.
— A cette heure... les rues ne sont pas sûres pour elle.
— C'est pour ça que je lui ai appelé un taxi. Si tu as l'intention de la revoir, prépare-toi à en entendre parler. Pour commencer, elle a tourné de l'œil quand elle m'a vu entrer dans l'appartement. En se réveillant, elle a menacé d'appeler la police. Je lui ai dit que si elle tenait à te revoir, elle allait devoir s'habituer à me voir traîner dans le coin et cesser de s'évanouir à la vue de ma beauté virile. Faute de quoi, je serais obligé de lui arracher les yeux, car son attitude allait finir par te faire de la peine, et que je n'aime pas te savoir chagriné.
— Laisse-moi deviner... elle n'a pas apprécié.
Devyn soupira et roula des yeux effarés.
— Les femmes... gémit-il. »
Par Folize le 06-05 Editer
Chasseuse d'Aliens, Tome 4 : Noire Passion

— Bride ! tonna-t-il.
Pâle... Inerte... Il savait, pour s’être renseigné, que le plasma ne lui convenait pas et qu'elle n'avait rien mangé depuis des jours.
— Réveille-toi et je te permettrai de me gifler, reprit-il. Tu sais comme moi que tu en meurs d'envie.
Un gémissement presque inaudible glissa de ses lèvres.
Devyn avait vu juste en supposant que la perspective de le frapper suffirait à la motiver. Bride battit des paupières, ses cils projetant une ombre mouvante sur ses joues. Enfin, ses iris couleur noisette apparurent, vitreux, comme éteints. Mais quand ses yeux se posèrent à la base de son cou, ils s'illuminèrent jusqu'à devenir des émeraudes dansantes.
Il s'était allongé tout contre elle sur son lit, la joue sur son bras replié.
— Tu as besoin de manger, ma douce... susurra-t-il.
Les mains posées sur son torse, Bride tenta vainement de le repousser.
— Laisse-moi ! lança-t-elle d'une voix pâteuse, le regard rivé à son cou. Fous-moi la paix...
— Pas tant que tu n'auras pas bu mon sang. Dépêche-toi ou le dîner va refroidir.
— Va-t'en. S'il te plaît, va-t'en...
— Mange d'abord ! Ce soir, c'est buffet à volonté.
— J'ai dit : « va-t'en ! »
Devyn fit claquer sa langue contre son palais.
— Ne fais pas la fine bouche ! protesta-t-il. Tu as faim et je suis consentant. Peut-être pourras-tu tout digérer cette fois ? Ce ne serait pas pour me surprendre. C'est mon sang que je t'offre, il ne peut y en avoir de meilleur.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.