Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Activité récente
Livres ayant des thèmes similaires
Dans les listes de lecture des booknautes
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 8.3
Scénario 8.4
Ecriture 8.4
Suspense 8.4
Originalité 8.6
Addictivité 8.3
Pédagogie 7.1
Créativité 8.4
Personnages 8.5
Humour 6.3

Vos favoris l'ont en bibliothèque

Kaleb, Tome 3 : Fusion

Titres alternatifs

Editions

2013 français
collection R
Voir plus

Date de sortie

France : 14 Novembre 2013
Québec : 20 Janvier 2014
Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par Roxye le 01-08-2013
Saison 3. La prophétie du volcan prédit l'avènement d'une nouvelle ère, initiée par l'Elu... Or qui, de Kaleb, Abigail, le colonel Bergsson ou encore Mary-Ann bouleversera à jamais le destin des enfants du volcan ? Et si la mort est la clé, tous ne sont-ils pas des morts en sursis ? Seul le Livre du volcan peut apporter des réponses à Kaleb et lui permettre de survivre au volcan qu'il a réveillé. Mais le tenir entre ses mains peut se révéler plus destructeur que tout... Ce dernier tome de la trilogie de Kaleb lève le voile sur une mythologie qui prend racine bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer. Plus que jamais, il est question de pouvoir, de sombre passion, de manipulation machiavélique et du parfum sulfureux d'une saga millénaire dont le dénouement pourrait bien vous faire penser que tout est bien qui finit mal.

Extraits - Kaleb, Tome 3 : Fusion

Ajouté par doctorwhoamy le 15-07-2015
Myra Eljundir achève enfin la retranscription de l'histoire. Epuisée, elle ouvre doucement le petit tiroir de son secrétaire et en sort une plume sans âge ainsi qu'un encrier. Elle trempe la pointe dans le liquide sombre,savant mélange d'encre et de cendre, et commence à en tatouer le page laissée blanche,juste avant ces longs chapitres qu elle vient de rédiger. Le liquide est aussitôt absorbée par le livre et se répand en fines veinules, bien au delà des lettres calligraphiées. Ainsi dorénavant,on peut lire une nouvelle partie du Livre du Volcan.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par Jordan le 2013-11-16 11:58:43 Editer
http://wandering-world.skyrock.com/3195600873-KALEB-T-3-FUSION.html

Oh my ! Il y a tellement de choses à dire à propos de FUSION ! Ce roman, c'est un monstre, un pur ovni de la littérature YA. C'est bien la première fois de ma vie que je lis une histoire aussi étrange et aussi obsédante. Je dois bien l'avouer : la trilogie KALEB m'a envoûté et m'a hypnotisé du premier au dernier volet. FUSION clôt à merveille cette saga, car c'est un opus qui répond à absolument toutes nos questions, tout en nous laissant la possibilité d'envisager bien des futurs pour nos héros qu'on adore détester. Malgré tout, je suis un peu plus mitigé qu'après ma lecture des deux premiers romans. En effet, FUSION est véritablement un récit à part, qui se détache à la fois de KALEB et d'ABIGAIL, mais également de tout ce qu'on peut connaître et expérimenter en termes de voyages livresques. J'ai vraiment vécu quelque chose d'unique et de particulier, et je ne sais pas encore si j'ai aimé ou détesté ça. D'un côté, je suis frustré, car Kaleb est assez absent du récit. A contrario, je suis également hyper satisfait et ultra impressionné du travail de l'auteure sur son univers. Bref, la trilogie KALEB ainsi que FUSION n'ont jamais rien fait pour me faciliter la tâche côté émotions et, ça, j'adore !
Le truc vraiment spécial avec FUSION, c'est que c'est un roman... Qui nous parle d'un roman. En effet, ce troisième opus de la saga KALEB nous offre de très nombreux extraits du Livre du Volcan. Ainsi, nous nous retrouvons confrontés aux histoires des EDV (Enfants Du Volcan), chose qui m'a particulièrement étonné. Je ne m'attendais absolument pas à ce que Myra Eljundir (si cette personne existe vraiment, d'ailleurs !) emprunte un tel chemin ! Du coup, j'ai eu besoin d'un peu de temps pour me faire à l'idée qu'on ne suivrait pas que Kaleb dans cette histoire. Je l'avoue, j'ai été déçu et un peu frustré. Kaleb m'a ÉNORMÉMENT manqué. Son histoire m'a toujours irrémédiablement attiré. Sa personnalité, son don, son caractère, ce qu'il projette, tout cela m'a TOUJOURS passionné et enivré. J'étais tellement impatient de pouvoir réitérer ces expériences que voir mes désirs mettre plus de temps à être assouvis m'a mis un petit coup au moral. J'ai profondément craqué pour Kaleb, c'est officiel. Il y a quelque chose d'envoûtant, de chaotique, de sensuel, de charnel, d'hypnotique, de sulfureux, d'inoubliable et de destructeur chez lui. Quelque chose qui nous pousse à sans cesse en redemander plus. Plus, plus, plus. Plus de Kaleb Helgusson. Vous l'aurez compris, une grosse part de ma "déception" provient du fait que le héros de la trilogie ait été effacé au profit d'une histoire encore plus complexe et encore plus intrigante. C'est un peu paradoxal, mais c'est exactement ça. J'ai aimé les éléments qui ont "remplacé" Kaleb, mais j'aurais encore plus aimé retrouver ce héros de la manière dont c'était le cas dans les deux précédents romans.
Concernant le Livre du Volcan, houlalalala ! Myra Eljundir est dingue, c'est sûr. L'auteure part tellement, tellement, tellement loin que je n'ai pu que rester admiratif et ébloui devant autant de travail. C'est juste B-R-I-L-L-A-N-T. Surtout que cela explique pourquoi Kaleb doit être estompé du paysage. D'où le fait que je sois perdu, en fait. Parce que je pardonne aisément à Myra le choix de faire disparaître son héros pour nous livrer un récit aussi mystérieux et envoûtant que celui du Livre du Volcan. Le Livre du Volcan, c'est une histoire gigantesque, ultra sophistiquée et subtile, à laquelle il faut vraiment s'adapter. J'ai eu besoin de beaucoup de temps pour me mettre dans le bain, en fait. On pénètre vraiment au cœur d'un tout autre univers, alors qu'on voyage déjà au beau milieu d'un monde lui-même hyper bien construit et possédant sa part de complexité. Préparez votre concentration pour dévorer ce roman, c'est un conseil !
Rencontrer Wothan, Edda, Hermeda, Järell, Östan ou encore Loki a été une aventure exceptionnelle. Vraiment. Une fois que je suis parvenu à me faire au Livre du Volcan, j'ai été aspiré dans un ouragan de rebondissements et de surprises à couper le souffle. Tous les protagonistes cités précédemment sont HYPER HYPER HYPER profonds. Ils sont tellement bien décrits, tellement authentiques et tellement humains qu'ils en paraissent presque réels. Ils sont presque là, avec nous. C'était pratiquement palpable, bordel ! Myra Eljundir est parvenue à donner une profondeur juste démente à ses héros. J'en suis encore tout retourné ! C'est juste un truc de dingue ! Leurs histoires s'entrecoupent, se croisent et se recroisent, s'entrechoquent pour nous faire halluciner et nous consumer. Puis elles nous mènent logiquement à l'histoire de Kaleb et, là, c'est carrément l'implosion.
Myra Eljundir est vraiment allée loin. Je me répète, mais vous comprendrez ce que je veux dire lorsque vous lirez le roman. Tout est si... Immense. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir affaire à quelque chose d'énorme. A un monstre. Je n'arrive pas à m'enlever cette image de la tête. KALEB T.3 est un monstre, tout simplement. Plus on tourne les pages du Livre du Volcan, plus nous sommes possédés par cette espèce d'avidité et de curiosité toxiques qui rampaient déjà dans chacune de nos cellules depuis notre lecture du premier volet : quel sera le dénouement final de cette histoire ? Entre le récit des premiers EDV et les passages où nous retrouvons Kaleb, je vous assure que notre patience est mise à rude épreuve. J'ai vraiment été conquis par les moments relatés au présent, où nous rejoignions enfin Kaleb et ses acolytes. Malheureusement, j'ai trouvé que trop peu de place et d'importance leur était accordée. C'est dommage, car ils sont pourtant ultra intéressants et nécessaires au fil conducteur de l'intrigue. Si les choses avaient été un peu plus approfondies les concernant, tout aurait été parfait !

Les derniers commentaires ajoutés

Par Bit-Lit-Fantasy le 2016-08-20 16:13:19 Editer
Bit-Lit-Fantasy Or
Je vous retrouve avec le dernier et troisième tome de la trilogie Kaleb de Myra Eljundir, série que j'affectionne particulièrement.


Dans ce tome-ci, on retrouve Kaleb voulant délivrer sa petite amie Abigail qui est enceinte de jumeaux, des griffes du réseau SENTINEL et réaliser ainsi du même coup la prophétie qui est indiquée dans le livre du volcan : tuer le colonel Bergson.


Ce roman alterne entre les passage de ce fameux livre que Kaleb à la chance de pouvoir lire et les passage concernant notre protagoniste. En parlant de notre personnage, on peut observer dans ce dernier tome que Kaleb est un personnage sombre et torturé aussi bien par son passé, son présent et son futur qui paraît à la fois réalisable et incertain avec cette prophétie de l’Élu. Il nous fait passer par toutes sortes d'émotions : de l'énervement, de la tristesse, de la compassion… Ce qui est paradoxal avec ce personnage masculin, c'est que même si nous le suivons maintenant depuis trois tomes, il n'en reste pas moins flou à nos yeux, c'est-à-dire que nous n'avons pas vraiment l'impression de le connaître totalement, ce qui est à la fois bizarre puisqu'il s'agit du personnage principal mais plaisant aussi car nous allons de surprises en surprises.


Tout comme le personnage, l'histoire n'est pas vraiment belle et romantique même s'il est question de couples dans ce roman, nous nous retrouvons plutôt face à des tragédies… La violence vient s'ajouter à ce côté obscur car Ingrid Desjours sous son pseudonyme Myra Eljundir arrive encore une fois à nous transporter dans cet univers des enfants du volcan. La recommandation indiquée en quatrième de couverture « déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans » a bien fait d'être mise car nous assistons à beaucoup de violences dans ce final. Malgré celle-ci, l'auteure arrive à nous émouvoir et nous amener la larme à l’œil, surtout concernant les passages des ancêtres de Kaleb pour ma part. Une écriture magique qui fusionne parfaitement le lecteur avec ce roman (j'espère que vous aurez compris le petit jeu de mot, si non regardez le sous-titre du roman!). De plus, ce que j'ai pu trouvé surprenant c'est que l'auteure s'intègre elle-même dans son roman, mais cela convient parfaitement et donne ce caractère spécial autour du personnage qu'elle incarne et donne à sa personne une aura de mystères… !


Pour terminer cette chronique, je dois dire que j'ai été particulièrement surprise par la fin. Je suis assez mitigée par celle-ci, non pas que je reste sur ma faim mais seulement le fait que je ne m'attendais pas vraiment à cela.
Par mimga le 2016-08-11 22:02:26 Editer
Kaleb est vraiment une trilogie hyper originale (et le mot n'est pas encore assez fort), ce n'est pas la meilleure saga mais rien que pour son univers unique, elle est à lire!
En effet, jamais encore, je n'avais lu un tel livre. Un livre dans le quel nous voyageons dans le temps, un livre si particulier. L'idée de faire de la source du "pouvoir" ce volcan, est unique! Et puis surtout l'auteur à une imagination de dingue et un je-ne-sais-quoi qui fait que son histoire est géniale! Elle ne m'a pas pris aux tripes et c'est pourquoi je le place dans "bronze" mais il me marquera surement encore longtemps de par son originalité. j'ai vraiment adoré voyager et remonter au origine des "enfants du volcans". J'ai vraiment adoré l'univers de Myra Eljundir (enfin, la personne, l'auteur qui se cache derrière ce personnage)
Et je suis curieuse, si jamais cette auteur réécrit quelque chose, je veux le lire, enfin, si je la reconnais sous son nouveau pseudonyme.
Par jta91 le 2016-08-03 16:34:21 Editer
J'ai un peu moins aimé ce dernier tome que le reste de la trilogie, même s'il était tout de même très bien. Commençons par le plus gros point négatif: je n'ai pas DU TOUT aimé le fait que l'auteure se mette en scène dans son roman. Pour moi, cela décrédibilise plus le roman que cela ne l'ancre dans la réalité.
Ce dernier tome est divisé en quatre parties: Les géants, La reine, Loki et Kaleb. Ils correspondent aux extraits du Livre du volcan dont on a accès.Les chapitres dédiés à ces personnages sont intercalés (à raison de deux pour trois) avec les chapitres de Kaleb. Si j'ai beaucoup apprécié d'en savoir plus sur les origines des EDV (=enfants du volcan), cela a malheureusement réduit comme peau de chagrin les chapitres "du présent". J'ai eu l'impression que Kaleb ne faisait presque rien, que toutela "capacité d'intrigue" de l'auteure était dédiée au Livre du Volcan (qui, de fait, était vraiment très intéressant :) ) et que Kaleb était un peu mis à part.
Sinon, j'aurais aimé que les EDV de la colonie d'Irlande qui avaient été évoqués dans les second tome soient un peu plus creusés.
Même si j'ai beaucoup évoqué les points négatifs, ce dernier tome était tout de même très bien :)

amidemots.blogspot.fr pour la chronique complète :)
Par sp2001 le 2016-08-01 18:40:54 Editer
Waouh! Quelle trilogie! Un troisième tome qui diffère par la maléabilité apparente du temps, j'ai adoré! Au fur et à mesure que se tissent les liens nombreux entre les personnages, étrangement le fait qu'il y ait beaucoup de liens un peu improbables entre eux ne m'a ni agacée, ni rendu l'histoire plus floue, mais bien au contraire de plus en plus lucide. Le fait que l'auteur s'intègre à l'histoire m'a paru une idée vraiment géniale, en plus du fait que certains passages du roman soient en lien avec des faits existants. L'histoire est diaboliquement bien ficelée à mon goût et ce livre regorge à en déborder d'émotions ressentis à la fois par les personnages et par nous également, lecteurs, certains passages m'ont personnellement donner l'envie de pleurer, m'ont parfois rendus en colère ou d'autres m'ont encore parfois profondément choquée. L'écriture est magique au point de nous transporter dès la première phrase, cela étant renforcé par le fait que l'auteur soit anonyme je pense puisque cela permet d'écrire sans se soucier du jugement, ce qui est ressenti. La fin m'a surprise et c'est vrai que je ne savais pas à quoi m'attendre, ce qui est chouette puisque c'est pas souvent qu'on ne puisse pas prédire du tout la fin. Je suis déçue que ce soit déjà la fin même si je sais pertinemment qu'un tome de plus serait de trop. Je recommande vivement cette trilogie qui ne cesse de nous hanter tout au long de notre lecture, et même bien après d'ailleurs!!!
Par Darkning le 2016-05-27 01:22:29 Editer
Je ne sais pas vraiment quoi penser de cette lecture. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'elle est mitigée mais j'en ressors assez perturbée.

Je m'explique : ce troisième tome de Kaleb a une manière différente de raconter l'histoire. On y suit l'histoire de Kaleb et en même un chapitre sur deux, l'histoire du Livre du Volcan. J'ai personnellement trouvé les deux histoires assez intéressantes mais je n'ai pas apprécié qu'elle ne mêle ainsi. L'une cassait l'action de l'autre ou l'intérêt que le chapitre avait pu suscité. Cette lecture hachée du récit était assez ardue et j'ai vraiment eu du mal à arriver à la fin du livre et principalement par l'intérêt continuellement coupé dans son élan.

Chaque histoire racontée reste néanmoins complexe, profonde et passionnante bien que le roman prit dans son ensemble soit fatiguant à lire... J'ai adoré retrouvé Kaleb bien que légèrement différent dans ce tome ci. Il me manquait de ce mordant que j'avais tant aimé dans les précédents tomes. Et la fin... que dire ? Qu'en penser ? Franchement, elle me laisse le sourcil arquer x). Je trouve ça un peu bête en fait,
Spoiler(cliquez pour révéler)
soit l'auteure décide de tuer son personnage principal, soit elle décide de le garder en vie mais cette histoire de réincarnation m'a vraiment laissée sceptique et cela m'a fait pas mal sourire.
La fin n'est pas mauvaise, mais vraiment pas à mon goût. Je l'ai trouvé trop rapide, inachevée. Je ne saurai pas réellement expliquer ce qu'elle m'inspire mais je ne l'ai pas apprécié. Pas autant que la série en tout cas.

J'ai beaucoup aimé l'univers développer dans tout le récit mais découvrir grâce au livre du volcan les scriptes et l'histoire entourant les enfants du volcan est le gros point fort de ce tome. Bien que je trouve assez étrange que l'auteure s'inclut ainsi dans son roman - bien que je trouve ça assez amusant aussi -. Sachant qu'elle utilise un pseudonyme, s'inclure dans le roman de cette façon fait d'elle un personnage réellement à part entière du livre.

Pour conclure, j'ai un avis assez mitigé sur le livre mais ma lecture reste bonne. J'ai aimé ce qu'il y est raconté et adoré retrouver les personnages qui, avouons le, sont assez tordus. Je lirai avec plaisir une nouvelle série de cette auteure. :)
Par Armelle-Joris le 2016-05-26 14:35:57 Editer
Ce 3ème tome parle du passé, du présent et du futur. Grâce au "livre du volcan", on comprend l'histoire des EDV ainsi que la transmission de génération en génération des dons. J'ai adoré cette trilogie
Par LadyTitine le 2016-04-29 21:05:09 Editer
LadyTitine Or
Époustouflant ! Déconcertant ! Bouleversant ! ...
Une histoire sortie tout droit d'un univers inimaginable.
Je n'ai jamais rien lu de tel jusqu'à maintenant et c'est soit on aime soit on déteste.
Pour moi, l'auteure est un génie qui nous fait carrément vivre l'histoire. Et ce dernier tome c'est l'apothéose avec le récit du "Livre du Volcan"
Cette lecture m'a retournée ...
Par Anger2000 le 2016-04-25 08:19:33 Editer
Ce livre est très particulier, il mélange plusieurs histoires ce qui est très intéressant car on peut essayer de lier les événements du passé avec le présent voir le futur. Cette trilogie est totalement magique et à la fois horrible. L'histoire est très complexe et très développée, il est rare de voir ça sur une série aussi courte. Avec ce genre de livre on adore et on déteste !
Par AspriKa le 2016-04-21 17:36:44 Editer
AspriKa Or
Alors, cette série est vraiment particulière pour ne pas dire complètement inattendu. Je ne pourrais même pas dure si j'ai aimé ou détesté tellement que c'est confus quand on finis cette lecture.
Mais cette série mérite d'être plus connue!
Par anne58 le 2016-03-14 17:05:15 Editer
anne58 Or
Une fin de toute beauté pour cette série, et surtout une fin attendue mais qui reste surprenante.J'ai beaucoup aimé l'alternance du présent de Kaleb avec des extraits du Livre du volcan.

Par contre ce que j'ai beaucoup moins appréciée concerne la version électronique, les extraits du livre du volcan sont particulièrement désagréables à lire.
En temps normal je peux changer la police les interlignes etc... Là impossible, la police et l'allure global du texte ont vraiment mis à rude épreuve mes yeux, me donnant presque envie d'arrêter définitivement la lecture.

Je ne regrette pas d'avoir continué jusqu'au bout, ça en valait la peine.
Globalement ce livre est très bien, on délaisse un peu Kaleb au profit des origines du Livre du Volcan. On découvre les Scribes, j'ai beaucoup aimé.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.