Livres
349 492
Comms
1 204 951
Membres
221 014

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'enfant des 7 mers


Note globale 8.6 / 10

Classement en biblio - 52 lecteurs

Or
13 lecteurs
PAL
20 lecteurs

Résumé

A presque quinze ans, Kâi O'Hara, douzième du nom, a deux ambitions : retrouver son grand-père Cerpelâi Gila - la Mangouste folle, en malais - et le fabuleux Nan Shan, la goélette franche à coque noire et voiles rouges, puis enlever pour l'épouser Isabelle Margerit, la blonde fille d'un planteur français de Saigon, et sillonner en toute liberté l'immensité des mers du Sud.

Vaste programme semé d'embûches, malgré l'aide débonnaire de Ching le Gros, le Chinois de Singapour dont le réseau d'influence s'étend aux Sept Mers, la tendresse discrète de Madame Grand-Mère, l'épouse chinoise de l'aïeul mythique, et la vigilance d'Oncle Ka et de ses coupeurs de têtes.

Si l'amour, l'amitié et la mort sont bien au rendez-vous de l'aventure, ce n'est jamais exactement où l'on pense et avec qui l'on croit...

Car, au-delà du charme de péripéties tour à tour cocasses et dramatiques, Paul-Loup Sulitzer donne à son roman un timbre neuf.

Hommage teinté d'humour aux grands maîtres du passé -Stevenson, Kipling ou Conrad -, cet Enfant des Sept Mers chante aussi la nostalgie d'un monde indifférent aux quadrillages administratifs et aux enrégimentements de tout ordre, ouvert - mais pour combien de Kaï O'Hara encore? - à l'illimité d'un rêve vaste et lumineux comme les mers du Sud.

Source : Le Livre de Poche, LGF

Afficher en entier

Extrait

Le cotre l’avait déposé sur la côte du Sarawak, entre le cap Dahu et Sematan. Le capitaine du petit navire affrété par M. Margerit avait marqué de la réticence à le voir débarquer seul. Il serait bon que deux de mes marins vous accompagnent, mon garçon, avait-il dit. Et puis quoi encore ! II était parti seul. Deux bonnes heures de marche et de montée. Et la tombe. La tombe incroyablement fleurie, des centaines de fleurs et même des arbres, plantés là depuis seize ans, au prix de tonnes de terreau rapporté. Tous les signes d’un entretien constant, régulier. Et dans ce jardin extraordinaire, l’impression qu’il se trouvait quelqu’un, une ou plusieurs personnes – des femmes à en juger par les empreintes fraîches – qui s’étaient cachées à son arrivée ; et refusaient de se montrer, en dépit de ses invitations. Lui-même doit venir souvent ici, en quelque sorte, il me suffirait de l’attendre.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Argent

J'ai été vraiment surpris par ce livre, l'histoire est addictive, le personnage principal attachant...Une histoire d'amour avec une femme mais aussi avec l'océan. Ce roman n'est pas particulièrement destiné a un publique passionné de navigation, si vous aimez l'aventure et le grand large et bien....embarquez ;)

Afficher en entier

Activité récente

GaelleD l'ajoute dans sa biblio or
2016-06-27T20:37:36+02:00

Les chiffres

Lecteurs 52
Commentaires 2
Extraits 22
Evaluations 5
Note globale 8.6 / 10

Évaluations