Lire la suite...
Dans les listes de lecture des booknautes
Activité récente
  • 08-03 ajouté par Enley (Liste d'argent)
  • 19-02 ajouté par Zazou88 (Liste de bronze)
  • 19-02 commenté par Lurmione
  • 19-02 ajouté par Lurmione (J'ai lu aussi)
  • 09-02 ajouté par margaux99 (J'ai lu aussi)
Livres ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.8
Scénario 6
Ecriture 6
Suspense 3.6
Originalité 4.9
Addictivité 4.1
Pédagogie 5.7
Créativité 4.6
Personnages 6.9
Humour 7.2

Vos favoris l'ont en bibliothèque

La remplaçante

Date de sortie

Editions

1996 français
Voir plus
Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par strawberry56 le 26-07-2010
Raphaël déteste l'école, surtout les jours où il a cours de français avec madame Grivet, la remplaçante de sa prof préférée, mademoiselle Laurent. Avec ses copains, il décide de lui faire la vie dure. Une escalade entre le chahut et les mauvaises blagues commence. En famille, Raphaël joue au macho. L'humour de sa mère et le calme de son père le mettent dans tous ses états. Et ce n'est pas l'espièglerie de sa petite sœur qui l'apaise !

Extraits

Ajouté par macky-31 le 07-04-2012
<< Je déteste me lever. Tous les matins, quand le réveil sonne, je râle. Je plaque violemment la main dessus et je me retourne. Mais ça ne sert à rien. Si je voulais me remettre à ronfler, je devrais aussi arrêter le réveil des parents qui dorment dans la pièce à côté et qui, dès que c’est l’heure, sautent du lit comme des pucerons et me mitraillent de leurs phrases horribles depuis le couloir d’où ils se croient les maîtres. Ma mère a une voix de clairon qui percerait même des boules Quies. Mon père, c’est plutôt un saxo fatigué. Lui, il n’insiste pas trop mais ma mère, elle, est infatigable.
— Raphaël, debouuuut! Debout, Raphaëëëël! Tu vas arriver en retard au collège.
Si, au moins, elle me criait que des croissants chauds m’attendent dans la cuisine à côté d’une bonne tasse de chocolat brûlant, je ferais peut-être un effort pour m’extraire de mon sac de couchage, mais me parler de l’école, c’est du sadisme, une façon dégoûtante de me déclarer la guerre. Je ne dis pas amen à tous ses caprices. Je me roule en boule dans mon sac et tourne sur moi-même pour arriver au bord du lit. Je me laisse lentement glisser vers le sol, me relève et trottine ainsi jusque dans le couloir en tenant le dessus du sac entre les dents. Ça a l’art de mettre ma mère en rage. Elle me traite de limace et de paillasson en se pinçant les lèvres. Moi, ça m’amuse de la voir dans cet état. Elle qui rêvait d’un brave petit adolescent tout sage dormant dans de beaux draps blancs, elle est servie! Mon sac de couchage est une partie de ma personnalité et je ne supporte pas qu’elle me l’enlève.
Je trottine ainsi jusque dans la salle de bains et, là seulement, une fois la porte fermée à double tour derrière moi, je laisse tomber mon sac sur le carrelage. Chaque matin, ça me fait frissonner. Un peu comme si on enlevait la coquille à un escargot. En slip et dans l’intimité de la salle de bains, je m’observe dans la glace. Je suis beau. Je m’aime bien. Le léger duvet qui me pousse au-dessus des lèvres me donne un air d’acteur de cinéma. Si je me démenais plus au cours de gymnastique, j’aurais même des muscles. Mais, pour ça, il faudrait que je travaille pour un prof qui m’exaspère. Et, même si les copains me disent que j’ai plus la carrure de Renaud que celle de Silvester Stallone, j’en reste là. Ce paquet de muscles, je devrais le transporter tout le temps; ce serait épuisant.
— Alors, Narcisse, tu n’as pas bientôt fini ?


*


Aurélie et ses copines sont juste capables d’être premières de classe. Il y a quand même des buts plus intéressants dans l’existence! Être heureux, par exemple. Ça vaut tous les prix d’excellence, tous les diplômes. Et, moi, pour que je sois heureux, il faut que je me sente aimé. C’est pour cette raison que j’apprécie tellement mademoiselle Laurent. Elle nous accorde de la valeur. Avec elle, nous ne nous sentons pas méprisés comme avec la plupart des autres profs. Elle s’intéresse à nous. Pas comme le prof de math ou comme celui de géographie qui se contentent juste de nous enseigner une matière et de nous mépriser si nous ne la restituons pas comme ils le désirent. Mademoiselle Laurent, elle, veut savoir ce qui nous plaît, elle accorde de l’importance à notre avis, elle ne nous met pas en échec si nous n’avons pas la même opinion qu’elle et nous apprend à défendre notre position le mieux possible. >>

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Lurmione le 2014-02-19 13:59:49 Editer
Un livre assez simple, pas mal à lire mais pas extraordinaire. Il est assez simple, je n'ai trop rien à dire dessus...
Par ice_dream le 2013-08-16 10:06:42 Editer
C'est un livre que j'ai du lire pour l'école et en général il ne mettent pas les meilleurs romans et celui là n'a pas été le mieux du monde. Trop simple à mon goût et pas assez poussé. Il y a beaucoup trop répétitions pour moi mais c'est mon avis
Par Nyselia le 2013-07-13 22:33:38 Editer
Nyselia Or
Un livre que j'ai beaucoup apprécié. Je l'ai lu quand j'étais en première. Je me souviens j'avais lu un extrait devant la classe qui décrivait la remplaçante, rire garanti dans la classe!
Par Mimi8 le 2013-03-01 20:34:29 Editer
Il y a beaucoup d'humour dans ce livre mais l'histoire n'est pas super orignal:une prof géniale qui est remplacé par une remplaçante horrible.
Par missT le 2013-02-14 17:45:00 Editer
Un des premiers livres que j'ai du lire pour l'école et il m'a vraiment plu ce n'est pas du tout le genre de livre que je lis d'habitude mais j'ai mais accroché ! En plus après notre prof à fait venir Frank Andriat en classe et on a pu lui poser nos questions j'ai mieux compris certains passages du livre!
Par Legolas88 le 2013-01-03 14:46:24 Editer
J'ai vraiment bien aimé ce livre.Je devais le lire pour l'école et j'ai franchement pas été déçu.Un livre que je conseille car l'humour est omniprésent dans ce livre.
Par macky-31 le 2012-10-29 13:50:01 Editer
C'est le premier livre de Frank Andriat que j'ai lu, celui-là je l'ai lu pour l'école mais j'ai vraiment aimé et il m'a d'ailleurs donné envie de lire d'autre livre de cet auteur et jusqu'à maintenant j'ai toujours aimé ses livres !
Par Julien-Noel le 2012-07-18 11:29:07 Editer
J'ai un excellent souvenir de cette lecture de jeunesse. J'avais dévoré les Frank Andriat vers mes 12-13 ans et celui-ci était mon préféré, derrière "Manipulation".
Par MissJuliette le 2012-07-18 11:21:55 Editer
Petite histoire parlant de la vie quotidienne avec une touche d'humour. Ce n'est pas mon livre favori, mais il m'a quand même beaucoup plu.
Par Pantouffle le 2012-05-31 20:19:32 Editer
L'histoire est marrante, mais je n'ai pas du tout apprécié le style littéraire de l'auteur... enfin, question de goût...
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.