Lire la suite...
Activité récente
Dans les listes de lecture des booknautes
Livres ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.6
Scénario 6.6
Ecriture 7.3
Suspense 5.8
Originalité 6.2
Addictivité 5.5
Pédagogie 7.2
Créativité 6.1
Personnages 7.1
Humour 4.3

Vos favoris l'ont en bibliothèque
Actualité-Livres-eBooks-300x250

Le Père Goriot

Date de sortie

Poche France : 29 Août 2012

Apprécié pour

Editions

2007 français
collection Petits Classiques
Voir plus
Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par newmoon le 01-11-2010
Étudiant désargenté, Eugène de Rastignac est monté à Paris pour y faire son droit et y acquérir gloire et pouvoir. Il loge dans une pension miteuse et rencontre le père Goriot. Ancien négociant, il s'est ruiné pour ses filles qui, après leur mariage, ne lui témoignent qu'indifférence et mépris. Rastignac est alors confronté aux calculs sordides et à la noirceur du coeur humain. Il tire de cette expérience un sentiment de fatalité mais aussi une formidable volonté de conquête.

Extraits

Ajouté par cam881995 le 29-04-2012
[...] il regarda la tombe et y ensevelit sa dernière larme de jeune homme, cette larme arrachée par les saintes émotions d'un coeur pur, un de ces larmes qui, de la terre où elles tombent, rejaillissent jusque dans les cieux.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par myra44 le 2010-11-05 19:18:34 Editer
Bon, je suis partie sur un mauvais appriorit mais j'avais tord. Excepté le fait que ce roman soit un peu long au début du récit et qu'il ne soit pas très très facile à lire, je l'ai trouvé réellement bien. L'histoire, en elle même, est très intéressante. J'aime la façon dont Balzac nous explique la vie de Goriot et de Eugène, car il explique en réalité deux personnes contraires : d'un côté la vieillesse, la connaissance, l'expérience, la fin et de l'autre la jeunesse, l'ignorance, l'innocence, la découverte, le commencement.
Un classique très intéressant et rempli de philosophies humaines.
Par lolorachel le 2011-03-16 15:58:39 Editer
lu pour le français et malgré un début très difficile à lire la suite a été assez bien car elle montre vraiment les différences et puis j'ai beaucoup aimé comment est tourné les relations entre filles et père. un classique à ne pas raté sous prétexte que le début est difficile même si c'est la vérité

Les derniers commentaires ajoutés

Par queenregina le 2014-10-17 13:45:22 Editer
Je n'ai pas aimé, et j'ai des difficulté avec le style de Balzac. le livre s'ouvre sur une description horrible de la pension dans laquelle évolue les personnages, chacun à quelques chose à cacher mais en fin de compte rien de palpitant. A ne pas lire c'est ennuyeux
Par annabethjackson9277 le 2014-10-10 18:45:21 Editer
Bon, je sais que c'est Balzac qui l'a écrit mais comme même je ne suis pas du tout réceptive à ce genre de roman. Je trouve ça pompeux et ennuyeux.
Après ça reste un classique il faut le lire
Par Minimax le 2014-09-19 14:19:01 Editer
De part divers conseils, et ayant la volonté de m'attaquer à "la Comédie Humaine" de Balzac, j'ai commencé par Le Père Goriot.
Et quelle bonne idée, l'écriture étant certes assez "rude", en s'y accrochant, ce n'est que du plaisir !!!
L'histoire est sympa, les personnages complexes.

Je m'en vais continuer cette épopée, plus que 90 livres !
Par Caton le 2014-09-09 18:55:47 Editer
Je suis partie avec un a priori tout fait: "j'aime pas Balzac!". Bah oui... étant enfant, j'ai lu quelques nouvelles de lui (La maison du chat qui pelote et autres) et celles-ci m'avaient un peu rebutée... je ne sais plus bien pourquoi, mais elles ne m'intéressaient pas. Et puis j'ai dû faire un effort pour Le Père Goriot... et j'ai redécouvert Balzac! Je lui préfère toujours Flaubert et Proust, mais désormais, pour moi, Balzac n'est plus à mettre au rang des bannis...
Par Judithecat le 2014-08-24 20:53:48 Editer
Avouez-le. Pas 10 d’entre vous l'ont lu pour le plaisir.
Comme la plupart des gens, j'ai lue ce livre pour le lycée. Bien évidemment, Balzac est un des rares (ou du moins je n'en connais pas d'autres) écrivain surréaliste, et ça rend le livre très beau d'un point de vue écrit. Bien évidemment.

Néanmoins, c'est long, c'est barbant, c'est un livre qui a très mal vieilli, et c'est très très dur de lire au-delà de la première partie (bien que la deuxième soit très intéressante).

Mon verdict: À lire si vous êtes vraiment désespérés à chercher un livre bien écrit. Ou qu'on vous force.
Par pilou62200 le 2014-08-20 21:44:25 Editer
Un livre que j'ai lu pour mon bac français, il y a très très longtemps ......
Mais dont je garde un excellent souvenir, même si le détail est maintenant un peu diffus !!!
C'est un livre basé sur les relations humains, bonnes et mauvaises....
Par Fyerise le 2014-08-20 16:55:10 Editer
On m'avais dit que l'écriture de Balzac est indigeste, mais mis à part quelques langueurs dans les descriptions (donc surtout au début du roman), c'est une histoire très entraînante, pleine de rebondissement.

La cruauté humaine racontée dans ce livre est affligeante. Qu'est ce que c'est que ce monde dans lequel des parents renient leurs enfants, des enfants renient leurs parents, des honnêtes gens sont conspués et d'immondes crapules sont honorées ! La méchanceté ordinaire des habitués de la pension Vauquer m'a consternée. Il y a pourtant des gens bien dans ce livre, mais même eux ne sont pas à l'abris d'être attirés par les vices de temps à autre. Je suis sortie de ce livre tellement triste...
Par FannyS le 2014-07-30 14:39:33 Editer
FannyS Or
J'ai aimé ce livre par sa franchise et sa réalité frappante, le personnage étant malade est délaisser de ses propres filles qui ne veulent que son argent et le fait qu'une fraternité puisse naître autre part pour le père Goriot m'a touché
Par tessy le 2014-07-04 18:08:11 Editer
Voila un classique que j'ai dévorer et beaucoup aimer. J'aime beaucoup l'histoire de Rastignac. Le père Goriot m'énervait par moment. c'est donc un classique que je conseil à tous. Balzac a une belle écriture!
Par eimoen le 2014-06-30 13:55:47 Editer
C'est le deuxième livre de Balzac que j'ai lu. J'ai commencé à le lire avec un a priori négatif, car je n'avais pas aimé "La Peau de chagrin". Mais finalement, j'ai été agréablement surprise. L'écriture est un peu lourde parfois (toujours ces descriptions interminables) mais dans l'ensemble il se laisse bien lire.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.