Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Activité récente
Livres ayant des thèmes similaires
Dans les listes de lecture des booknautes
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 6.5
Scénario 6.6
Ecriture 7.3
Suspense 5.8
Originalité 6.2
Addictivité 5.4
Pédagogie 7.1
Créativité 6.1
Personnages 7
Humour 4.2

Vos favoris l'ont en bibliothèque

Le Père Goriot

Apprécié pour

Editions

2007 français
collection Petits Classiques
Voir plus

Date de sortie

Poche France : 29 Août 2012
Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par newmoon le 01-11-2010
Étudiant désargenté, Eugène de Rastignac est monté à Paris pour y faire son droit et y acquérir gloire et pouvoir. Il loge dans une pension miteuse et rencontre le père Goriot. Ancien négociant, il s'est ruiné pour ses filles qui, après leur mariage, ne lui témoignent qu'indifférence et mépris. Rastignac est alors confronté aux calculs sordides et à la noirceur du coeur humain. Il tire de cette expérience un sentiment de fatalité mais aussi une formidable volonté de conquête.

Extraits - Le Père Goriot

Ajouté par cam881995 le 29-04-2012
[...] il regarda la tombe et y ensevelit sa dernière larme de jeune homme, cette larme arrachée par les saintes émotions d'un coeur pur, un de ces larmes qui, de la terre où elles tombent, rejaillissent jusque dans les cieux.

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Par myra44 le 2010-11-05 19:18:34 Editer
Bon, je suis partie sur un mauvais appriorit mais j'avais tord. Excepté le fait que ce roman soit un peu long au début du récit et qu'il ne soit pas très très facile à lire, je l'ai trouvé réellement bien. L'histoire, en elle même, est très intéressante. J'aime la façon dont Balzac nous explique la vie de Goriot et de Eugène, car il explique en réalité deux personnes contraires : d'un côté la vieillesse, la connaissance, l'expérience, la fin et de l'autre la jeunesse, l'ignorance, l'innocence, la découverte, le commencement.
Un classique très intéressant et rempli de philosophies humaines.
Par lolorachel le 2011-03-16 15:58:39 Editer
lu pour le français et malgré un début très difficile à lire la suite a été assez bien car elle montre vraiment les différences et puis j'ai beaucoup aimé comment est tourné les relations entre filles et père. un classique à ne pas raté sous prétexte que le début est difficile même si c'est la vérité

Les derniers commentaires ajoutés

Par Florance le 2016-04-25 07:18:44 Editer
L'histoire étati triste, mais mieux que ce que je craignais. Je ne l'adorerais pas tout de suite pour son réalisme, mais l'auteur a été assez gentil avec ses personnages, il aurait pu l'être plus, mais là, ça passe.
Plusieurs personnages m'ont bien plu, il n'était pas tous francièrement bons, mais sans mauvais côté, il ne serait plus humain.
J'aime bien Eugène parce malgré tout ce qu'il traverse, il n'abondonne jamais complètement ses idées innocentes et évidement Vautrin avec tout le mystère qui l'entoure.
Pour ce qui commencent ce livre avec mauvaise volonté, je vous conseille de le lire en oubliant que c'est l'école qui vous oblige à lire ce livre. Le tout début n'est pas encourageant, mais la suite passe assez bien.
Par Melaaane le 2016-04-18 13:28:41 Editer
J'ai lu ce livre pour la première fois il y a deux ans, et je l'ai relu la semaine dernière pour mon cours de français. Eh bien mon avis n'a pas changé.
En effet, le début reste très difficile, étant un roman réaliste, il faut d'abord que Balzac nous décrive tous les personnages, les lieux... Passées les premières pages (les 100 premières pour être exacte) la lecture devient fluide, l'intrigue est intéressante, les personnages attachants (surtout le Père Goriot, qui n'a pas eu pitié de lui?) et l'écriture est assez facile à comprendre.
Je reste donc sur le même avis qu'il y a 2 ans: un roman intéressant qui nous montre bien les différentes classes de l'échelle sociale, en nous montrant d'un côté une noblesse sans coeur à travers l'exemple des 2 soeurs et de l'autre une classe moyenne pathétique.
Par Loupblanc le 2016-04-17 20:41:30 Editer
Un classique de la littérature française qui nous faut (ou pas ;) ) lire pendant nos études.
Celui-ci est cependant particulièrement long et nécessite de la détermination pour être lu. Les descriptions sont très (voir trop) longues et cassent le rythme du livre.
Néanmoins, "Le père Goriot" nous fait une peinture réaliste et bien triste de la vie à son époque mais nous offre également une belle leçon de vie
Spoiler(cliquez pour révéler)
par rapport au père Goriot qui e souhaite rien d'autre que le bonheur de ses filles quitte à perdre tout son argent et même sa vie.

Je pense qu'il faut donc lire ce livre.
Par nolwenn03 le 2016-03-25 21:25:17 Editer
J'ai eu beaucoup de mal à lire ce lire je n'ai pas accroché dès le début et il m'a été difficile de m'attacher au personnages et me plonger dans ce livre. Cependant ce n'est pas le pire livre que j'ai eu à lire.
Par Mathyllde le 2016-03-07 21:36:55 Editer
J'ai du lire ce roman pendant mon année de seconde.
J'en garde un plutôt bon souvenir excepté pour le début ; la description m'avait vraiment ralenti et donné des préjugés.
Et finalement, tout s'est bien passé. C'est un très bon roman d'apprentissage.
Le Père Goriot est un personnage certes assez pathétique mais l'amour qu'il voue à ses filles dépasse l’imaginable. C'est très beau et en même temps assez triste.
Mais son opposé, Eugène de Rastignac m'a complètement enchantée. Il est ambitieux et l'ambition est un trait de caractère que j'admire tout particulièrement. Alors bon, on ne pouvait que s'entendre.
Par Manou60 le 2016-02-26 15:04:37 Editer
Lu pour l'école, j'en garde un bon souvenir. Je le relirais sans doute à l'occasion.
Par Lau97 le 2016-02-20 19:26:55 Editer
Un livre qui reprend un thème assez récurrent pour l’époque, l’ascension sociale grâce aux femmes. Intéressant, mais pour avoir lu Bel-Ami dans le même registre, il va sans dire que j’ai préféré Maupassant.
Ici, j’ai trouvé l’histoire plus sombre et plus réaliste (les filles du père Goriot sont affables, et Vautrin est inquiétant). En revanche, Rastignac m’a paru plutôt « pâle » comme personnage, pas aussi déterminé que je l’aurais attendu.
Ce roman reste accessible pour un classique, mais il ne m’aura pas marqué.
Par missforever le 2016-02-14 18:05:28 Editer
Pour être honnête j'ai eu beaucoup de mal à le lire. Si ce n'avait pas été pour le français je ne l'aurais je pense jamais lu. C'est ennuyeux à mourir comme livre, il ne se passe rien du début à la fin... Néanmoins Balzac a une écriture superbe.
Par LPSicard le 2016-01-17 03:12:02 Editer
Un plongeon dans un monde qui nous semble infiniment plus éloigné d'aujourd'hui qu'il ne l'est en réalité. Balzac, haut de toute sa postérité, peut se targuer d'un don pour les descriptions. Un livre qui, malgré ses longueurs qu'impose le réalisme, est paré des plus grandes beautés.
Par Ellia le 2016-01-08 15:59:40 Editer
Après un début de lecture difficile pour se mettre dans le récit, force est de constater que ce livre est une véritable ode à l'amour du père pour ses enfants. Ce texte est littéralement intemporel de par son thème et la problématique abordée, et c'est pour cela que je le recommanderai.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.