Lire la suite...
Dans les listes de lecture des booknautes
Activité récente
  • 19-06 ajouté par Muaix (Liste d'argent)
  • 04-06 commenté par Al31
  • 04-06 ajouté par Al31 (Liste d'argent)
  • 01-05 ajouté par Ccharlotte (Je n'ai pas apprécié)
Livres ayant des thèmes similaires
On en parle ici :
Evaluations
Critère Note Visuel
Globale 7.6
Scénario 0
Ecriture 6.5
Suspense 0
Originalité 7
Addictivité 9
Pédagogie 7
Créativité 7.5
Personnages 8
Humour 7

Vos favoris l'ont en bibliothèque

Pygmalion

Date de sortie

Poche France : 29 Mars 2012

Editions

Présent dans votre biblio :

Description

Ajouté par Virgile le 13-03-2010
Lorsqu'il écrivit Pygmalion, en 1912, Bernard Shaw, âgé de cinquante-six ans, était mondialement célèbre. Il confia le rôle d'Eliza à Stella Tanner, considérablement moins jeune que la vendeuse de fleurs, et avec qui il entretenait une relation personnelle agitée, bien connue du public grâce à Cher Menteur, la pièce de Jerome Kilty représentée à Paris en 1960 dans la version française de Jean Cocteau. La carrière de Pygmalion a été des plus brillantes dans le monde entier, et on connaît l'adaptation musical qu'en firent Lerner et Loewe, My Fair Lady, jouée pendant six ans sans interruption, à Londres et à New York. Plusieurs films ont été tournés à partir de Pygmalion. Le premier, réalisé par Anthony Asquith et Leslie Howard, était interprété par Wendy Hiller dans le rôle d'Eliza. Il fut pour Bernard Shaw, l'occasion de remanier le texte de la pièce. C'est cette dernière version, publiée en 1941, qui constitue cet ouvrage.

Extraits

Ajouté par Sarah531 le 03-03-2013
Bilious Pigeon!

Ajoutez votre commentaire

Envoyer
Spoiler
Max 0/10000 caractères utilisés

Les commentaires les mieux notés

Les derniers commentaires ajoutés

Par Al31 le 2014-06-04 20:44:50 Editer
Al31 Or
J'ai bien aimé cette pièce de théâtre.
Pourtant le théâtre est loin d'être mon genre préféré mais je ne sais pas.
L'histoire en elle même n'est pas non plus fantastique mais j'ai beaucoup apprécié.
Je crois que c'est le fait que Pickering apprenne à Eliza à parler correctement, je trouve cela plutôt mignon.
Je dirais que je ne sais pas pourquoi comme vous avez pu le comprendre, mais j'ai eu un coup de coeur pour cette oeuvre !
Merci à ma prof de Litterature Anglaise qui (pour une fois) m'a donné un livre à lire BIEN !
Par Margaux13500 le 2014-04-13 19:04:25 Editer
J'ai lu ce livre en anglais et j'avais bien aimé l'histoire, qui est humoristique, mais pas que. L'adaptation "My Fair Lady" est également à voir.
Par Altaalatispatent le 2012-11-20 09:02:51 Editer
Altaalatispatent Or
Cette pièce est géniale ! Il existe en plus de ça une très bonne adaptation. Je recommande, vraiment.
Par Biquet le 2011-10-01 14:38:45 Editer
Un texte utilisé en rhéto (comment appelle-t-on cela hors de Belgique?) dans un cours d'anglais donné par un prof un peu borderline mais excellent pédagogue. La preuve qu'il était bon, c'est que je me souviens de l'histoire. Et vive les bons enseignants du temps jadis.

Le plus délicat dans cette étude fut de traduire les jurons d'Eliza Doolittle.
Le film "My Fair Lady" avec une resplendissante Audrey Hepburn fut paraît-il inspiré de cette pièce de théâtre, le film est excellent mais le livre est différent mais tout aussi excellent. A lire en anglais.
Par Ophie le 2011-01-30 11:35:01 Editer
Ophie Or
Je l'ai vue lorsque j'étais en CM2. Ca a été un profond déclic pour moi. Le début de ma passion pour le théâtre. Un pièce merveilleusement interprétée (à Paris), par de fantastiques acteurs! Je la recommande vivement!
Par Haappy le 2010-07-16 11:48:10 Editer
J'ai vu cette pièce il y a 4 ou 5 ans au théâtre. Je l'ai tellement aimé que le jour d'après j'achetais le livre ( en anglais ).
Vraiment je vous conseille cette pièce qui est juste géniale ;)
Par Gambit le 2010-04-02 16:27:41 Editer
C'est la sortie des théâtres et la pluie tombe à flots.
Dans la foule réfugiée sous un porche, un homme note tout ce que dit une jeune marchande de fleurs.
Elle s'en inquiète, une dispute éclate, l'homme aux notes s'explique : professeur de phonétique, il s'intéresse par vocation à la prononciation des gens et par métier à la corriger puisque rien ne barre la route du succès plus sûrement qu'un accent de terroir ou un parler argotique.
Les propos du professeur Higgins ne tombent pas dans l'oreille d'une sourde.
Le lendemain, elle se présente chez lui pour prendre des leçons de beau langage.
Il se pique au jeu et parie qu'en moins de six mois il la fera passer pour une duchesse.
Tel le sculpteur Pygmalion transformant la pierre brute en divine statue... mais à l'inverse du Grec, Higgins ne s'éprend pas d'Elisa Doolittle, et c'est là que les difficultés commencent.
Car si G. B. Shaw se sert du théâtre pour soutenir une thèse (celle du bien-parler pour tous), son esprit paradoxal le pousse à présenter la question sous ses angles les plus opposés avec un humour qui fait de cette comédie un chef- d’œuvre satirique.

Source : Le Livre de Poche, LGF
Par Virgile le 2008-10-14 03:16:26 Editer
Virgile Or
Quel conflit entre la démarche scientifique et les sentiments! Le pragmatisme à l'epreuve de l'amour
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.