Livres
349 653
Comms
1 205 537
Membres
221 258

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pygmalion


Note globale 7.38 / 10

Classement en biblio - 72 lecteurs

Or
22 lecteurs
PAL
3 lecteurs

Résumé

Pygmalion est selon Ovide un sculpteur qui tombe amoureux d'une statue d'ébène qu'il a lui-même créée. Vénus, la déesse de l'amour, est indulgente avec sa passion et rend la belle statue vivante. Pour Bernard Shaw, c'est le professeur Higgins qui incarne Pygmalion. Higgins n'a pas besoin d'amour. Il se passionne pour les différences de classes et choisit la vendeuse de fleurs Eliza comme modèle. Grâce à une meilleure prononciation, le professeur pense en faire une dame de la société. L'essai réussit mais Eliza s'émancipe et prend sa revanche sur Higgins.

Bernard Shaw fut "le chef de file du commando qui nettoyait les débarras de l'ère victorienne" dixit John Priestley. L'ironie et l'humour de l'auteur sont proverbiaux et l'aspect pédagogique de la pièce n'a pas perdu son charme.

Afficher en entier

Extrait

Bilious Pigeon!

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Argent

Cette pièce de théâtre est pour le moins originale. J'ai beaucoup aimé les personnages et leurs façon d'être. Higgins m'a bien fait rire et malgré sa façon d'agir qui pousse à la provocation du lecteur, je me suis attachée à son personnage. Je pense que ce livre est très réaliste. Cela offre une belle morale. Cela dit, au fond, que le gens ne peuvent changer, mais qu'il peuvent évoluer. Higgins va toujours rester Higgins, tout comme Lisa, au fond d'elle même. Une chose que je n'ai pas aimé, c'est le fait qu'on ne voit pas l'enseignement à proprement dit de Lisa....Cela m'a un peu déçu. Par contre, la fin de la pièce, qui se termine rapidement et sans explication, est suivi d'une longue conclusion que l'auteur a fait. J'ai vraiment apprécier cela. Il explique les motivations des choix des personnages, leurs évolutions dans la vie. C'était vraiment intéressant et j'ai trouvé que l'auteur montrait là de l'attention à l'égard de ses lecteurs. C'est différent des autres livres qu'on peut lire, où les auteurs négligent parfois la fin de leur histoire, trop confiant du reste et trop impatient d'en finir. Shaw, lui, s'est forcé et je trouve qu'il a su bien répondre aux questions que le lecteur pouvait se poser. Je recommande cette oeuvre !!

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai beaucoup aimé cette pièce qui est assez drôle même si la fin et la postface m'a déçue.

Afficher en entier
Argent

Comme l'indique le titre, George Bernard Shaw revisite le mythe de Pygmalion et de Galatée dans l'Angleterre du début du XXe siècle. Le but de la réécriture du mythe est de mettre en avant une critique sur les classes sociales et sur la condition féminine. C'est ce qui rend la lecture de cette pièce enrichissante et la réflexion profonde et efficace. Ainsi, Eliza, le double de Galatée, est une vendeuse de fleurs cockney, qui permet à Pickering et Higgins de gagner un pari : celui de transformer une fille issue d'une classe sociale basse en une Lady.

Spoiler(cliquez pour révéler)
La linguistique et la phonétique, accompagnée de l'accoutrement physique, permettront aux deux acolytes de réussir leur mission. Eliza va alors vouloir s'émanciper et surtout prendra conscience qu'elle est piégée : elle n'appartient à aucune classe sociale.
Spoiler(cliquez pour révéler)
L'épilogue final, qui a déçu les lecteurs de l'époque, est très intéressant car il insiste bien sur le fait que même si Eliza a permis de remporter un pari, il y a une part de défaite : faire comme si on est un bourgeois ne signifie pas qu'on est un bourgeois.
.

Après, je n'ai pas mis une note plus élevée car je n'ai pas plus accroché que ça aux personnages et j'ai toujours eu du mal avec le théâtre.

Afficher en entier
Or

J'ai bien aimé cette pièce de théâtre.

Pourtant le théâtre est loin d'être mon genre préféré mais je ne sais pas.

L'histoire en elle même n'est pas non plus fantastique mais j'ai beaucoup apprécié.

Je crois que c'est le fait que Pickering apprenne à Eliza à parler correctement, je trouve cela plutôt mignon.

Je dirais que je ne sais pas pourquoi comme vous avez pu le comprendre, mais j'ai eu un coup de coeur pour cette oeuvre !

Merci à ma prof de Litterature Anglaise qui (pour une fois) m'a donné un livre à lire BIEN !

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai lu ce livre en anglais et j'avais bien aimé l'histoire, qui est humoristique, mais pas que. L'adaptation "My Fair Lady" est également à voir.

Afficher en entier
Or

Cette pièce est géniale ! Il existe en plus de ça une très bonne adaptation. Je recommande, vraiment.

Afficher en entier
Argent

Un texte utilisé en rhéto (comment appelle-t-on cela hors de Belgique?) dans un cours d'anglais donné par un prof un peu borderline mais excellent pédagogue. La preuve qu'il était bon, c'est que je me souviens de l'histoire. Et vive les bons enseignants du temps jadis.

Le plus délicat dans cette étude fut de traduire les jurons d'Eliza Doolittle.

Le film "My Fair Lady" avec une resplendissante Audrey Hepburn fut paraît-il inspiré de cette pièce de théâtre, le film est excellent mais le livre est différent mais tout aussi excellent. A lire en anglais.

Afficher en entier
Or

Je l'ai vue lorsque j'étais en CM2. Ca a été un profond déclic pour moi. Le début de ma passion pour le théâtre. Un pièce merveilleusement interprétée (à Paris), par de fantastiques acteurs! Je la recommande vivement!

Afficher en entier
Diamant

J'ai vu cette pièce il y a 4 ou 5 ans au théâtre. Je l'ai tellement aimé que le jour d'après j'achetais le livre ( en anglais ).

Vraiment je vous conseille cette pièce qui est juste géniale ;)

Afficher en entier
Lu aussi

C'est la sortie des théâtres et la pluie tombe à flots.

Dans la foule réfugiée sous un porche, un homme note tout ce que dit une jeune marchande de fleurs.

Elle s'en inquiète, une dispute éclate, l'homme aux notes s'explique : professeur de phonétique, il s'intéresse par vocation à la prononciation des gens et par métier à la corriger puisque rien ne barre la route du succès plus sûrement qu'un accent de terroir ou un parler argotique.

Les propos du professeur Higgins ne tombent pas dans l'oreille d'une sourde.

Le lendemain, elle se présente chez lui pour prendre des leçons de beau langage.

Il se pique au jeu et parie qu'en moins de six mois il la fera passer pour une duchesse.

Tel le sculpteur Pygmalion transformant la pierre brute en divine statue... mais à l'inverse du Grec, Higgins ne s'éprend pas d'Elisa Doolittle, et c'est là que les difficultés commencent.

Car si G. B. Shaw se sert du théâtre pour soutenir une thèse (celle du bien-parler pour tous), son esprit paradoxal le pousse à présenter la question sous ses angles les plus opposés avec un humour qui fait de cette comédie un chef- d’œuvre satirique.

Source : Le Livre de Poche, LGF

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2012-03-29 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 72
Commentaires 10
Extraits 5
Evaluations 17
Note globale 7.38 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Pygmalion - Anglais