Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de -Jenny : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les lunes de sang Les lunes de sang
Anais Cros   
Cette version de sherlock holmes en mode fantasy est une merveille. Autant d'humour a la sherlock, de passage qui m'ont tenu hors haleine. Et toujours ce coup de l'elementaire mon cher
En plus du complot des nains qui se verra compromis par evrahl a cause de son amitié pour Listak. Je l'ai devoré rapidement et j'ai hate de me procurer la suite

par Leo-Nidas
Knockemstiff Knockemstiff
Donald Ray Pollock   
Dire que je trouvais que le roman "Kentucky straight" de Chris Offutt était peuplé de crétins pathétiques, de loosers fabuleux, de débiles congénitaux, d’une bande de ploucs irrécupérables…

Et bien, figurez-vous que je viens de tomber sur pire qu’eux ! D’ailleurs, face aux habitants de Knockemstiff (Ohio), ceux de Kentucky Straight sont fréquentables, c’est vous dire.

Je vous préviens de suite, après avoir terminé ce roman, vous vous sentirez poisseux et aurez juste une envie : vous doucher et vous récurer à la brosse en crin tant les gens sont crasseux mentalement.

Ici, il n’y a rien à faire, si ce n’est avoir des relations incestueuses, tuer des gens, boire de la bière bon marché, se shooter avec tout ce qui passe, laisser traîner des bâtonnets de poissons panés au fond de votre sac à main, traiter son gamin de gonzesse, lui apprendre à se battre, violer des poupées, fuguer,…

Ne jamais sortir de ses eaux territoriales, ne jamais explorer une ville voisine. Rester en vase clos (et se reproduire). De toute façon, celui qui a fugué pour tenter sa chance ailleurs est tombé sur un camionneur bizarre et sordide.

Toutes ces belles choses, vous le retrouverez dans ce roman composé de nouvelles toutes plus sordides les unes que les autres.

Je ne suis pas toujours fan des nouvelles, mais ce format va à merveille pour ce genre de récits car il permet de remonter à la surface pour prendre une goulée d’air avant de replonger dans la noirceur poisseuse, style cambouis épais, d’une autre nouvelle.

Au total, il y en a 18, toutes du même acabit car l’auteur nous dresse des portraits au vitriol de cette petite ville qui existe vraiment et où on ne voudrait pas passer ses prochaines vacances, ni en être originaire.

Même les célèbres Barakis de chez nous sont moins atteints que ceux qui hantent ces pages. Pourtant, dans le fond, ils ont le même mode de vie : chômeurs, alcoolos, vivant dans des caravanes pouraves, portant le training… (Je vais me faire lyncher, là).

Des récits sombres de déchéances humaines, des portraits de gens dont on ne voudrait pas croiser la route, des pères qui gagneraient à passer l’arme à gauche tant ils font subir le pire à leurs gosses, des femmes qui auraient gagné à se casser la jambe le jour où elles ont rencontrés leurs maris et le col de l’utérus le jour où ont couplés ensemble.

Des récits sombres, violents, poisseux dont il fallait le talent de conteur de Donald Ray Pollock pour arriver à les mettre en toutes lettres tant ils sont à la limite du supportable, ou alors, il faut déconnecter son cerveau et ne pas trop penser lorsqu’on lit car ceci n’est pas vraiment de la fiction mais la réalité dans ses tristes oripeaux.

18 nouvelles trash, 18 nouvelles noires, peuplées de personnages tous plus tarés les uns que les autres, tous irrécupérables, de personnages que l’on croisera au détour d’une autre nouvelle, et qui viendra confirmer que oui, même lui était irrécupérable.

18 nouvelles sordides où l’Homme ne veut pas s’élever au-dessus de sa condition, préférant barboter dans sa crasse, sa misère, son petit train-train banal et nauséabond.

18 nouvelles qui dérangent et qui grattent là où ça fait mal.

Néanmoins, j’avais préféré ses deux romans "Le diable tout le temps" et "Une mort qui en vaut la peine" qui, tout en étant aussi sordide et nauséabond, m’avaient plus emballé.
La Guerre des clans - La Dernière Prophétie, tome 3 : Aurore La Guerre des clans - La Dernière Prophétie, tome 3 : Aurore
Erin Hunter   
Enfin le 2nd cycle décolle, et rejoint son compatriote, le 1er cycle... Le 1er tome ne m'avais pas plus emballée que ça, alors que j'avais adoré le 1er cycle. Le 2ème tome était triste, mais plutôt pas mal. Et celui ci... Géniallissime! L'aventure démarre enfin pour les chats restés dans la forêt, et j'ai eu le plaisir de découvrir l'aventure du point de vue de Poil d'Ecureuil! Un superbe roman!

par Ophie
Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 2 - 2ème partie Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 2 - 2ème partie
Mike S. Miller    Bruno Redondo    Tom Taylor   
Une bonne suite, avec la première réelle offensive de la résistance, des morts, du combat. La suprématie de Superman a vraiment tourné à la dictature, on attend la suite...et le plan B de Batman.

par Aerkor
Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 2 - 1ère partie Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 2 - 1ère partie
Mike S. Miller    Tom Taylor   
Certains personnages sont malheureusement trop laissés dans l'ombre (comme le Doctor Fate) mais peut-être seront-ils plus mis en avant dans les futures tomes. Une très bonne suite aux deux premiers tomes.
Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 3 - 2ème partie Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 3 - 2ème partie
Tom Taylor    Brian Buccellato   
Comme toujours j'ai beaucoup aimé. Même si j'ai trouvé que ce tome ci le point de vue était beaucoup celui du régime. Et j'ai d'ailleurs trouvé cela assez frustrant (puisque je n'apprécie vraiment pas leur comportement... D'ailleurs Diana à maintenant franchi la limite et pourtant elle continue à croire que ce qu'elle fait est juste !) Cependant j'ai adoré les moments avec Dick et j'espère vraiment le revoir ! Pour ce qui est de Damian c'est toujours un petit c** à mes yeux. Enfin, j'ai apprécié la fin avec les Titans et j'ai hâte de connaître la suite de cette histoire.

par LSGI
Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 3 - 1ère partie Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 3 - 1ère partie
Mike S. Miller    Bruno Redondo    Tom Taylor   
Pas mal, mais mon intérêt pour la série essouffle.
Le camps sont à présent plus ou moins défini et la guerre est déclarée. Le scénario est donc plus consacré aux différentes stratégies mises en place et aux combats qu'à une véritable remise en question des héros. Cette réflexion apparaît en filigrane par l'alliance dans les deux camps de "héros" et de "vilains" mais de façon moins nette que les précédents tomes.

par Aerkor
Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 1 - 1ère partie Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 1 - 1ère partie
Jheremy Raapack    Tom Taylor   
Personnellement je n'ai jamais aimé Superman... Alors après ce comics je suis sûre de le détester ! Je comprends parfaitement sa douleur mais il change tout de même radicalement et s'enferme dans le déni. De plus, adorant le Joker, je n'espère qu'une chose : que Flash ou quelqu'un d'autre remonte le temps et trouve le moyen d'arrêter la bombe du Joker avant qu'il n'y ait tous ces morts.
[spoiler]Sans oublier la mort de Dick ! J'étais presque en train de pleurer sur ce comics tellement c'était horrible ! (sans compter que Damian n'est pas mon personnage préféré...[/spoiler]
Par conséquent on peut constater que malgré sa perte Batman reste le même : il ne devient pas une sorte de tyran tel Superman.
Donc j'ai plus que hâte de lire la suite en espérant que Batou botte les fesses du kryptonien !

par LSGI
Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 1 - Tome 2 Injustice - Les Dieux sont parmi nous : Année 1 - Tome 2
Mike S. Miller    Tom Taylor   
Un excellent comics même si je déteste encore plus Superman et que maintenant Wonder woman me sort par les yeux. A tel point que parfois je me demande si elle n'est pas possédée ou quelque chose dans le genre. Ses actions me semblent trop noires, trop cruelles pour cette déesse...
En revanche je suis ravie de retrouver le Martian Manhunter (qui est selon moi l'un des meilleurs).
Et la fin... Alfred prouve une fois de plus qu'il est indispensable à Batman.

par LSGI
Blackest Night Tome 2 : L'armée des Ténèbres Blackest Night Tome 2 : L'armée des Ténèbres
Geoff Johns   
Volume bien plus facile à suivre que son premier volet ! C'est moins fouillis au niveau du nombre des personnages et de leurs liens entre eux et l'humour qui y a été ajouté le rend plus agréable à lire.

par Kallyx