Livres
564 582
Membres
616 944

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de -Libellule- : Mes envies

The smallest part The smallest part
Amy Harmon   
Si je pouvais décrire en un seul mot l'écriture de Amy Harmon et les univers qu'elle crées je choisirais ; Exceptionnel. Parce que voilà cette lecture était exceptionnel et transcendante, c'est deux mots pourraient à eux seuls décrire ce livre.

The smallest part m'a émue d'abord pour son histoire incroyable mais aussi pour les sujets abordés au fil du livre. Ému aussi part la beauté et la profondeur de l'histoire unique que Amy Harmon a su construire mais aussi pour ses personnages surtout pour ses personnages. Ses personnages sublimes, vraies et authentiques avec leurs défauts, leurs qualités, leurs hauts et leurs bas. Le genre de personnages qui semblent faire partis du monde réel, le genre de personnages qui touchent, qui bouleverses,qui font rires, qui font pleurer. L'histoire en plus d'être renversante, complètement unique et poignante, elle est aussi rempli de sincérité et de justesse tout en étant un peu hors norme et complètement hors du commun. Bien que certains sujets abordés sont difficiles et lourds ils sont abordés avec tellement de justesse et finesse que le tout rend l'histoire encore plus touchante.

Le plus honnêtement du monde il est vraiment difficile de décrire ce livre sans spoilier l'histoire sublime qu'est The Smallest. Je dirais donc que c'est belle et bien une histoire d'amour mais c'est tellement plus, c'est une histoire d'amitié, de respect, d'abnégation, de sacrifice. C'est une histoire sur l'importance des choix que l'ont fait et des conséquences qu'ils ont sur la vie des gens. C'est une histoire d'amour dans toute ses formes, de courage, de reconstruction mais c'est avant tout une histoire sur la vie et ses épreuves. C'est un magnifique livre magnifiquement bien écrit par une auteure brillante avec un immense talent. Les histoires uniques que cette auteure peut créer et bâtir m'éblouie à chaque fois.

Exceptionnel et transcendant voilà ce qu'est The Smallest part.

par Marieno89
Kafka sur le rivage Kafka sur le rivage
Haruki Murakami   
Cet ouvrage est original pour bien des aspects. C'est une œuvre poétique avec des oppositions très « brutales » (scènes érotiques et meurtrières). C'est une œuvre philosophique (voire initiatique) remplie de métaphores propagées dans ces deux parcours (géographique et intérieur).
L'auteur joue très bien avec les genres littéraires (historique, polar, conte, fantastique, tragique, mythologique, initiatique...) comme des vagues sur le rivage. Il parsème dans cette atmosphère apaisante et mystérieuse, des références philosophiques, historiques, littéraires et musicales qui donnent à ces deux histoires parallèles (Nakata et Kafka Tamura), un caractère quasi-mystique comme si une porte sur le surnaturel s'ouvrait au cours de notre lecture. Une porte où les deux mondes (le rêve et la réalité) s'entremêlent.
Cela paraît assez étrange, mais il semble que mon avis reste confus... J'ai dû passer de l'autre côté, moi aussi.
De toute façon, les mots sont trop réducteurs pour cet œuvre d'Art.
Le Clan Bennett, Tome 1 : Le Chant du loup Le Clan Bennett, Tome 1 : Le Chant du loup
T. J. Klune   
Je viens de refermer ce livre qui m'a bouleversé et charmé de manière inattendue. Je suis bien contente d'avoir mis de côté mes à priori sur les MM et les romances paranormales car ce livre et beaucoup plus que ça. Je ne veux pas en dire trop car cela serait gâcher la beauté et la surprise que ce livre a eu sur moi et qui je l'espère vous touchera tout autant donc je ne peux vous dire que de ne pas hésiter et de le lire car c'est une pépite au milieu de tous ces livres de bit lit qui se ressemblent tant. En bref une très bonne surprise que je vous conseille vivement.

par missnina
David Creem, L'intégrale : Le territoire des âmes David Creem, L'intégrale : Le territoire des âmes
Olivier Descosse   
Univers original, personnages intéressants et vraiment diversifiés. Du plaisir à les suivre. Chacun à sa part d'ombre.
Dommage que cette intégrale attende une suite car si je prends des intégrales c'est pour avoir toute l'histoire..

par Maxel21
Fahrenheit 451 Fahrenheit 451
Ray Bradbury   
Une oeuvre vraiment incroyable . On se retrouve face à des problèmes d'actualité . Bradbury a réussi à mettre le doigt sur le souci de notre société: les écrans, la télé et par extension internet ? On parvient à noyer les gens sous une tonne d'images, à les lobotomiser pour mettre de côté l'essence même du savoir: le livre. Quand les gens pensent, la population est moins facilement contrôlable alors que face à un écran, léthargique, on parvient à leur faire croire tout ce que l'on veut .
Un thème est quelque peu marquant pour l'époque et laisse planer une ombre assez mortifiante :
" La scolarité est écourtée, la discipline se relâche, la philosophie, l'histoire, les langues sont abandonnées, l'anglais et l'orthographe de plus en plus négligés, et finalement presque ignorés. On vit dans l'immédiat,[...] Pourquoi apprendre quoi que ce soit quand il suffit d'appuyer sur des boutons"
On est en droit de se demander si Bradbury n'avait pas déjà tout compris d'avance .

par Sadess
LoveStar LoveStar
Andri Snaer Magnason   
Ma lecture n’a pas été si laborieuse que cela, mais je n’en ressors pas grand-chose.
Dans un monde futuriste, une société, LoveStar, a la mainmise sur les relations amoureuses, sur les publicités, sur la manière de s’occuper des morts… sur énormément d’aspects de la vie des gens, sous prétexte d’optimiser au mieux la vie de chacun et la société en général. « LoveStar et ses experts avaient le pouvoir de soustraire les hommes à ce fardeau qu’était la liberté »
Nous suivons deux histoires en parallèle : celle du créateur de cette entreprise toute-puissante, qui réalise que son œuvre est allée trop loin, et celle d’un couple fou amoureux, qui apprend qu’ils ne sont pourtant pas des âmes sœurs selon LoveStar…

Certains éléments du roman m’ont parlé ou m’ont touchée, car il nous montre une humanité ultra connectée, mais totalement déconnectée des principes les plus essentiels de dignité. La mort est réduite à un simple spectacle à sensation, l’amour à un algorithme, les humains sont des publicités ambulantes, la nature est détruite pour des intérêts financiers… Plus rien n’a de sens dans cette société. C’est la logique du monde actuelle, mais poussée à l’extrême.
C’est une réflexion passionnante, mais l’histoire est trop décousue, pas assez aboutie, pour être efficace. J’ai été souvent un peu perdue, me disant que je comprendrai plus tard… et au final, ce n’est pas vraiment le cas.

LoveStar est donc un roman à part, peut-être un peu trop exigeant, qui ne peut pas plaire à tout le monde. Pour ma part, j’ai eu un peu de mal à entrer dedans, puis j’ai commencé par être assez à l’aise, mais la fin n’a pas été à la hauteur de mes espérances. C’est donc un avis assez mitigé, mais s’il vous intrigue, n’hésitez pas à tenter l’expérience ;)
Une rose au paradis Une rose au paradis
René Barjavel   
Une rose au paradis est la genèse revisitée par Barjavel. L'arche, les animaux, les graines et même Adam et Eve, le tout présenté dans un futur pas si lointain. J'aime l'écriture de cet écrivain, c'est doux, plein d'amour, de belles phrases. Un très bon moment.

par mounzaza
Une sirène à Paris Une sirène à Paris
Mathias Malzieu   
Ce livre n'est pas fait pour moi, je ne doute pas du potentiel, malgré ses défauts, mais la plume de l'auteur me dérange au plus haut point. Je ne suis pas quelqu'un de très littéraire, je ne m'intéresse pas à comment c'est dit, mais plus à ce qui est dit et c'est justement sûr ça que le livre pêche. Car l'auteur à un talent d'écriture indéniable, mais pour moi qui aime les lectures simples (langage de tous les jours) ça le fait pas. J'ai impression qu'il en fait trop dans le poétique, trop littéraire... je ne sais pas ça donne un effet de trop qui me donne l'impression de complexifier une histoire simple.

Une histoire beaucoup trop simple, c'est même banal. Alors, oui les histoires de sirènes c'est rare, mais malgré cela ce n'est pas innovent, car on a juste tous les clichés de ce qu'on s'attend à voir dans ce genre de récit, donc forcément il y a plein d'élément qui me rappelle la série télé siren (que je n'aime pas).

Pour ce qui est du surnaturel et de la place qu'il occupe dans le récit c'est comment dire : pas très claire. Tout semble banal et ça surprend personne, mais en même temps les sirènes ne sont pas censées exister dans cet univers. Je me sens un peu perdu.

Après les personnages je ne peux pas. Je ne sais pas si Gaspard est simplet ou naïf (c'est un rêveur, « surprisier » mais bon moi j'ai du mal à le voir comme ça). Il prend toujours les pires choix ceux qui conduisent inévitablement à une catastrophe. Lula, je n'accroche pas, elle manque de compassion. Milena (antagoniste même si pour moi c'est Luna) c'est juste une blague, c'est un personnage fonction. Donc c'est évident que je ne me suis pas attachée à eux.

La romance tombe comme un cheveu sur la soupe. Il ne veut pas me tuer : je l'aime. Elle est belle et chante bien : je l'aime. Euh non !

La fin est prévisible, mais surtout elle me déçoit, elle est douce amère, mais elle aurait eu beaucoup plus de poids si elle était amère, il y avait tout pour faire une fin marquante, digne d'une tragédie grecque. C'est dingue que j'écrive cela, car je suis une fan incontesté des happy end.

Je pense que ça peut être sympa en adaptation cinématographique par contre. Si on met plus de développement, malgré la plume qui me perturbe, je m'imagine de merveilleux décor (la magnifique couverture aide).

Pour moi, il y a une perte de sens en voulant faire quelque chose de trop poétique.
La Datcha La Datcha
Agnès Martin-Lugand   
une nouvelle pépite d'Agnès Martin Lugand qui a le talent de faire passer du rire aux larmes. j'ai passé un magnifique séjour à la Datcha, comme Hermine, je m'y suis sentie chez moi rapidement. Chaque personnage de cette histoire est important et attachant, le décor est tellement bien décrit que l'on sent le soleil du Luberon sur notre peau pendant la lecture. Perso, je valide une nouvelle fois à 200 %

par Ninie07
Intuitio Intuitio
Laurent Gounelle   
Un livre fort intrigant et dont, je l'avoue, j'ai encore du mal à croire à ce sujet inattendu.
J'ai assisté à une rencontre avec l'auteur le jeudi 17 juin 2021 grâce à la librairie Le Failler. Je m'attendais, ne me demandé pas pourquoi, à tomber sur un illuminé, mais loin de là. Cet homme à l'esprit plutôt cartésien, ayant reçu une éducation stricte, scientifique, semble avoir les pieds sur terre. C'est avec une certaine humilité et toujours un air étonné qu'il se remémore comment il a été abordé par Alexis Champion qui voulait lui faire découvrir l'univers de l'intuition.
Cette façon de lâcher prise et de laisser venir à soi ses émotions a quelque chose de fascinant et de troublant.
Dans ce roman Timothy Fisher représente Laurent Gounelle. Tout ce dont l'auteur nous a fait part lors de son interview, il le transpose à son personnage.
Peut-être aurez-vous une plus grande envie d'écouter vos intuitions à l'avenir...
  • aller en page :
  • 1
  • 2

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode