Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 01032408 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Triade, Tome 1: L'Archange Déchu La Triade, Tome 1: L'Archange Déchu
S. C. Rose   
Quand l'un des 3 Archanges chuta devenant le protecteur des anges déchus suite à un événement dramatique, la guerre entre les 2 mondes débutent.

Gabriel et Raphaël autrefois meilleurs amis deviennent des ennemis jurés. Toutefois, Gabriel sauve la vie du plus gros trésor de son ennemi, celui-ci a une dette envers lui, ce qui ne le ravit pas le moins du monde !

La destinée peut parfois obscurcir la vision, éloigner, briser. Raphaël dont la ligne de conduite est toute tracée va le découvrir à ses dépens.



Gabriel en devenant l'Archange Déchu est considéré comme le plus malsain et extrêmement dangereux de part sa puissance. Pourtant face à un angelot, il devient impressionnant par sa gentillesse, protecteur et vous découvrirez qu'elle en sera la raison au fil des pages, des mots de l'auteur d'une douceur incroyable.

Après avoir fait un saut de plusieurs années, le personnage clé arrive à l'âge adulte ce qui entraîne des contraintes liées à son destin. Son futur tout tracé, engendre des éloignements. Il est désespéré que son père entende sa voix. C'est alors qu'avec résignation et détermination sa décision est prise de fuir la providence.

Il rejoint la personne qui durant toutes ces années n'a cessé de l'attirer comme un aimant, de se faufiler au creux de son cœur pour ne plus jamais en sortir.

L'abandon est sensuel, fabuleusement puissant, d'une grande beauté. Leur manière de s'unir est originale. La salve de plaisir est torride, intense et violente. L'union est définitive et incontestable.

C'est une magnifique histoire que nous livre S.C. Rose avec ses Archanges, ses Anges. Leurs spécificités, leurs caractères, la haine que se voue les 2 Archanges me laisse perplexe jusqu'à ce que j'en découvre la raison. La dévotion pour l'être aimé est sublime, le récit regorge de sentiments forts.

Les puissances s'affrontent dans un combat céleste, Gabriel par son chagrin immense d'il y a 8 siècles poursuit sa vengeance, sans toutefois prévoir l'aboutissement de celle-ci.

Entre trahison, représailles et rage, le véritable bonheur est enténébré laissant place à la tourmente et le vide de l'âme.

Dès que je l'ai entamé, je n'ai pu lâcher ce livre. Il y a certes de petites imperfections, cependant elles ne sont pas gênantes le moins du monde.

L'auteure avec ce premier tome ne dévoile que très peu les tenants et les aboutissants du lieu où elle veut nous emmener. Mais je suis prête à la suivre pour le découvrir. J'aurai adoré qu'il soit plus long, or c'est un concentré émotionnel qui m'a ravi du début à la fin. Dont la tournure inexpliquée, le miracle de cette conclusion est tellement surprenante que j'ai vraiment hâte de découvrir la suite de la Triade.

Les Défis Romanesques

par KarineDS
Comment séduire un geek, manuel du fêtard Comment séduire un geek, manuel du fêtard
Xara X. Xanakas    Piper Vaughn   
Adorable roman M/M. Hormis quelques fautes de conjugaison ou d'orthographe, c'est bien écrit, fluide. L'histoire est toute mignonne, et l'humour bien présent, avec quelques touches d'émotion comme on aime. J'ai apprécié les personnages, bien typés mais sans entrer à aucun moment dans la caricature, et qui se révèlent plus profonds qu'il n'y paraissait au départ. Mention spéciale pour Ash, que j'ai trouvé adorable. Et l'idée du manuel pour apprendre à séduire le geek est à la fois originale et bien traitée, distillée tout au long du roman. Bref c'est léger et pétillant et jubilatoire comme une coupe de (bon) champagne !



par Lena06
Dangereusement heureux Dangereusement heureux
Varian Krylov   
Dangereusement chaud bouillant, aussi... L'histoire est racontée par Aidan, musicien dans l'âme, hétérosexuel, et coincé dans un boulot qu'il n'apprécie pas plus que ça. Avec son groupe, il répète chez le charismatique et beau Dario, mystérieux personnage qui attire les hommes comme les femmes, mais qui ne cache pas préférer les hommes. Un soir qu'Aidan arrive au loft de Dario et découvre que la soirée a été annulée et qu'il sera seul avec lui, tout bascule...

Un livre torride, sensuel, érotique, où la tension monte crescendo. Aidan ne se contente pas de découvrir son homosexualité, avec Dario, il explore des chemins inconnus, parfois limites, mais toujours consentis par tous les partenaires. Le livre est à réserver à un public très très averti cependant, car en plus d'une relation M/M, on y trouve du BDSM, et des relations à 3 (M/M/M et M/M/W).

Mais si vous aimez le genre, il ne faut pas passer à côté, car c'est aussi très beau, très romantique, et Dario cache un douloureux secret qui pourrait mettre en péril leur amour...
Beautiful Bastard, Tome 1.5 : Beautiful Bitch Beautiful Bastard, Tome 1.5 : Beautiful Bitch
Christina Lauren   
J ai lu sur un site que les 3 nouvelles sortiront en janvier 2014

par emeuh62
Love Game, Tome 1 : Tangled Love Game, Tome 1 : Tangled
Emma Chase   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/06/tangled.html

Ce livre, mais ce livre... Comment vous dire ? Dès le premier chapitre j'ai su que ce serait un coup de cœur et que j'allais passer un excellent moment. Et en effet, à chaque fois que j'avais un peu de temps pour le lire j'en ressortais immanquablement de bonne humeur !

Ce qui m'a énormément plu dans ce roman c'est que non seulement le narrateur est un homme, et c'est assez rare dans ce genre de romans pour être souligné, mais le schéma narratif est également totalement original et se démarque de manière très claire. En effet, on découvre notre héros Drew alors qu'il est reclus dans son appartement car il a la "grippe"... Il a surtout le cœur brisé le petit bouchon, mais il veut pas vraiment se l'avouer car ça le blesserait dans sa fierté de mââââle. Drew consacre donc la première moitié du roman à nous raconter comment il en est arrivé là, chez lui tout seul avec sa "grippe". Et quand je dis qu'il nous raconte les choses, c'est vraiment le cas. Il revient assurément sur les événements et n'hésite pas à y aller de son petit commentaire ou à insister pour qu'on retienne certains points à priori anodins qui s'avéreront importants par la suite. Emma Chase a eu une excellente idée en mettant ce schéma narratif en place et c'est pour moi un des plus gros point positif de cette lecture. On est pas dans la tête du héros, c'est lui qui nous invite dans sa vie et ses pensées tout en contrôlant ce qu'il partage avec nous. de plus, même lorsque dans la deuxième partie nous revenons dans l'action présente alors que Drew met un plan au point pour régler son problème de "grippe", la patte de l'auteure reste. Grand soulagement et grand bravo à l'auteure d'ailleurs pour avoir réussi à manœuvrer cette seconde partie de la sorte, car les choses auraient pu sans ça facilement basculer dans l'insipide et le mièvre. Mais Emma Chase sait réellement ce qu'elle fait en apportant toujours et encore ce petit plus qui suscite un réel plaisir à suivre les aventures de notre playboy de la finance.

Et puisqu'on parle de notre playboy, ce cher Drew Evans, je dois vous préciser que vous ne pourrez pas lire ce roman sans tout bonnement l'adorer ! Il est juste génial et comme il n'hésite pas à nous interpeller, on a très rapidement l'impression de le connaitre et d'être avec lui tout au long de son histoire. C'est un peu comme quand une de vos amies vous raconter ses péripéties, sauf que là votre amie s'avérerait être un homme hyper sexy et sarcastique à souhait. Il y a vraiment des moments où j'ai du reposer ma liseuse car une des remarques de Drew me faisait partir dans un fou-rire. Il a toujours le bon mot quand il faut et ce livre est donc plein de ce qu'en anglais on appelle "one-liner" et que je traduirais par des phrases qui tuent (mais dans le sens comique du terme). Il y a un moment en particulier où il compare les femmes à des marques de dentifrices qui m'a presque achevée, et le bougre n'arrêtait pas d'y faire de nouvelles allusions à des moment inopinés de son récit.

La protagoniste féminine, Kate, n'est quant à elle pas en reste. C'est une jeune femme ambitieuse, forte, qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout pas par monsieur le playboy de la finance dont je vous parlais précédemment. J'avais un peu peur de ne pas apprécier Kate au début. Il faut dire qu'on s'attache directement à Drew et donc on se demande forcément comment on va s'en sortir face à cette demoiselle qui est responsable de sa "grippe" quand même. On a envie de le défendre notre petit chouchou ! Cependant Kate est tout aussi intéressante que Drew et plutôt attachante, même si bien sûr le récit est biaisé par la narration de Drew. J'ai quand même beaucoup apprécié la jeune femme et ai même été "Team Kate" dans certains de leurs affrontements.

Globalement j'ai juste adoré cette lecture. Pour un premier roman Emma Chase réussi une entrée fracassante parmi les auteures du genre, et beaucoup auraient même pas mal à apprendre d'elle ! C'est original, c'est drôle et les personnages sont un délice ! Deux jours après l'avoir terminé, ils me manquaient déjà !

par Althea
Body Language Body Language
Aki Morimoto   
Je ne connaissais les Yaoi qu'à travers les mangas, et cette nouvelle est une découverte et une bonne surprise. Les codes du genre sont respectés, donc un récit très stéréotypé, mais qu'est-ce qu'ils sont attachants ces deux-là! Amateurs du genre: jetez-vous dessus!

par rineska
Perspectives, Tome 1 : Nouvel Horizon Perspectives, Tome 1 : Nouvel Horizon
Mickie B. Ashling   
Voici enfin le fameux tome 1 de la série. Après le Goût du risque, et Père et fils, consacrés à Lil et Grier et au petit Luca, flash back arrière pour découvrir l'histoire de Jody et Clarck, leur couple d'ami, dans une version reprise et corrigée par l'auteur.
Le Docteur Jody Williams, 33 ans, gay affiché, presque militant, est un homme brillant, bien dans sa vie et dans ses baskets, généreux et attentif aux autres. Mais il a enterré son cœur, ses émotions et même ses désirs avec son amant et premier amour 4 ans plus tôt, et sa vie privée est un désert affectif. Le jeune Clark Stevens, 22 ans, étudiant, est un joueur de foot talentueux qui n'a plus qu'à obtenir son diplôme universitaire pour entamer une brillante carrière en ligue professionnelle. Loin d'être seul, il est constamment entouré, dirigé, commandé, par ses grands frères, son père, son entraineur, qui le prennent pour un imbécile alors qu'il est victime d'un TDA (trouble de déficit de l'attention) que son père a obstinément refusé de faire soigner. Clark est attiré par les garçons, mais n'a jamais rien fait avec qui que ce soit, gardant ses penchants dans « une prison bien plus solide qu'une cellule d'Alcatraz ». Ces deux hommes qui n'ont rien en commun se rencontrent aux urgences alors que Clark s'est cassé le bras, ils se revoient sous divers prétextes, sont attirés l'un par l'autre sans se le dire. Devant la détresse de Clark à l'idée de rater son diplôme, Jody propose de lui donner des cours d'anglais, tout en sachant que ce n'est pas une bonne idée. Le mélange de beauté physique et de vulnérabilité émotionnelle de Clark est bien trop séduisant pour qu'il y résiste, même s'il est un nid à problèmes, alors qu'il se sent avec lui vivant comme jamais, attiré comme jamais. Malgré les avertissements de son ami Lil, qui craint de le voir s'attacher pour souffrir ensuite, les deux hommes ne tardent pas à entamer une liaison brûlante, passionnée, tout autant que secrète. Etre avec Clark, ce jeune homme beau, charmeur, doux, mais aussi impulsif et colérique, pour Jody, c'est comme chevaucher « un bronco sauvage »: il revit, frémit, ressent de nouveau. Etre avec Jody, cet homme adorable qui donne tant et demande si peu, cet homme qui l'aime et le trouve intelligent, pour Clark, c'est magique, c'est être libre, et commencer à avoir une meilleure estime de lui. Mais avec un père aussi tyrannique et homophobe que celui de Clark, le chemin vers le bonheur ne va pas être un long fleuve tranquille.
J'ai aimé voir autrement ce couple que l'on a déjà aperçu, découvrir la personnalité de chacun, mieux les comprendre (et connaître le Lil d'avant Grier). Les deux sont attachants et bien dépeints, forts et fragiles à la fois, et l'attraction entre eux, presque magnétique, comme leur amour, est magnifique. Je mettrais par contre un bémol au niveau du scénario, qui contient quelques faiblesses: certains rebondissements manquent de réalisme et de crédibilité, que ce soit le silence gardé par chacun des deux hommes respectivement au regard des agissements du père de Clark (difficile d'en dire plus sans spoiler), le soudain revirement de Clark, celui du père dans l'épilogue. Ce tome 1 est un petit cran en dessous des tomes 2 et 3. Mais ça n'en reste pas moins une lecture très agréable, avec une belle romance très chaude qui a de quoi nous faire fondre .« Kit et Jo-jo » sont totalement craquants.
(3,8/5)

par Lena06
Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision
Simone Elkeles   
J'étais assez emballer quand j'ai commencé à lire ce lire mais je ne pensais pas être déçu comme ça.
[spoiler]A cause de la mort de Trey, tout c'est éterniser, chaque chapitres se répétaient pour moi jusqu'au trois dernier. Non mais Vic, faut être plus fort! le temps qui s'est écoulé entre la mort de Trey et sa prise de conscience de la fin était trop longue!! ok je veux bien qu'il soit perturbé, mais mon dieu!! j'ai failli arrêter ma lecture tellement j'en avais mare! Et Monica... Durant environ 20 chapitre elle dit "ohh Vic c'est pas de ta faute tu sais, ce n'était qu'un accident" mais elle ne ce décide pas de prendre sur elle et de dire que c'était vraiment pas de sa faute! que Trey se droguait et qu'en plus il l'a trompait??! Non non, c'est bien trop simple, il vaut mieux compliquer inutilement la situation, c'est bien mieux. Laissons Vic dans la dépression. Elle m'a énervé!!
Au début je compatissais pour son problème de santé, (j'ai moi même des problèmes de santé qui sont un peu dure à vivre par moment, on est limité en activité et forcé de faire super attention parfois à nos mouvements enfin bref, j'arrivais à m'identifier à elle)
[/spoiler]
La fin est bâcler. [spoiler] Comme je l'ai dit, durant une vingtaines de chapitres après la mort de Trey, tout ce répétait dans la tête de nos personnages. Et d'un coup de baguette magique, les voila enfin ensemble!

Le moment où Monica décide enfin de parler de son problème via une vidéo qu'elle envoie à tous ses amis, on en entend plus parler apès ça, on sait même pas comment réagissent ses amis. La ça aurait dut être développer.
Et je sais pas un prologue aurait était trop dure à faire?^^
Parce qu'on attend depuis le début qu'il se mettent ensemble et ce n'est qu'avec un seul petit chapitre de fin qu'on doit se rassasier? L'auteur n'a pas tout donner, c'est dommage.
[/spoiler]
J'ai aimé quand même retrouver nos héros précédents, j'avais adoré leur histoire (mais pareil, pas de prologue :,) )
L'Héritage des Syrénas, tome 1 : Poséidon L'Héritage des Syrénas, tome 1 : Poséidon
Anna Banks   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2014/08/the-syrena-legacy-tome-1-of-poseidon.html

Ce qui m'a tout de suite attirée vers ce roman est définitivement la mythologie et les créatures qu'a choisi de développer Anna Banks. En effet rares sont les romans qui s'intéressent aux sirènes, et encore plus rares sont ceux où c'est le protagoniste masculin qui s'avère être un sirène de rang royal. Parce que bizarrement lorsqu'on parle sirène on a forcément l'image d'une créature féminine à la chevelure de rêve (je blâme La Petite Sirène de Disney pour ce cliché), or dans Of Poseidon le mythe de cette créature est définitivement dépoussiéré et modernisé d'une bien belle et originale manière.

Si côté protagonistes on reste dans une configuration très habituelle des romans Young Adult, les personnages savent nous être tout de même sympathiques. Emma est une héroïne plutôt débrouillarde qui prend les révélations sur ses particularités avec une certaine philosophie. Elle ne fait jamais l'autruche et prend les problèmes à bras le corps, bien décidée à aller au fond des choses. Sa relation avec Galen, notre prince Syrena, se base quasi exclusivement sur des secrets et des non-dits ce qui peut parfois la rendre exaspérante malgré son côté mignon. Les deux jeunes gens ne cessent de faire un pas en avant puis deux en arrière, alors que Galen en rajoute en se culpabilisant sur l'éventualité que Emma soit héritière du pouvoir de Poseidon et donc par la loi Syrena promise à son frère aîné Grom (bonjour les réunions de famille après ça !). Cette problématique semble donc toujours se nourrir de nouveaux éléments et, sous prétexte de forts tempéraments propres aux Syrena, les personnages tombent alors dans des attitudes parfois extrêmes. Personnellement cela m'a somme toute un peu choquée (ou alors c'est tout à fait normal de balancer quelqu'un à travers une baie vitrée) et sûrement pas fait rire, or je crois que l'humour qui nous était promis reposait grandement sur ces supposés comiques de situation... Ou alors j'ai raté les dialogues censés être hilarants. Allez savoir. Toujours est-il que je ne qualifierais pas ce récit de drôle (pas que ce soit gênant en soi, mais autant le clarifier puisque c'est ce qu'on nous vend en quatrième de couverture).

Néanmoins tout ces petits défauts sont bien vite oubliés et mis de côté face à la mythologie proposée par l'auteure. Si les personnages sont un peu clichés et que l'intrigue ne renferme pas de gros secrets à cause d'indices tout sauf discrets, on peut tout de même souligner que Anna Banks a mis le paquet sur l'originalité de son univers. On est complètement entraînés dans ce monde inconnu qu'on découvre avec plaisir et pour lequel nous sommes insatiables. Personnellement je me suis réjouie de chaque détail qui nous été présenté et une fois le roman terminé j'avais déjà hâte de lire la suite pour en découvrir toujours plus. Le fait est que puisque Galen passe énormément de temps à s'occuper d'Anna en surface, on voit peu le royaume Syrena et on reste donc à espérer le découvrir plus en profondeur par la suite. Puisqu'il s'agit d'un tome 1 cela ne m'a pas gênée car il faut tout de même être réaliste sur le nombre d'informations de base à déjà présenter. On ne connait pas les personnages, il faut donc leur donner vie et leur créer des liens un minimum solides, tout en intégrant l’élément surnaturel qui ici nous laisse peu de points de comparaisons avec d'autres romans existants. Ainsi la partie fantasy du récit est distillée de manière assez juste afin que nous soyons intrigués et prêts à revenir pour la suite avec grand plaisir.

Ainsi Of Poseidon est un premier tome de trilogie satisfaisant et intrigant. Si les personnages ne sont pas particulièrement innovants ils ont le mérite d'être sympathiques, et si il y a peu de suspens cela passe au second plan face à l'originalité de la mythologie proposée. Le monde des Syrena promet d'être passionnant et il est clair que The Syrena Legacy s'annonce comme une trilogie montant en puissance au fil des tomes !

par Althea
Les Chemins de Poussière, Tome 2 : Sombre Eden Les Chemins de Poussière, Tome 2 : Sombre Eden
Moira Young   
Comme Roza-Maria, je n'ai pas lu ce livre je l'ai dévoré. Il est juste génial même si parfois j'avais envie d'éclater Saba et Lugh contre un mur, je n'ai vraiment pas put lâcher ce livre tellement j'étais plongée dedans. Comme dans le premier tome on retrouve la mise en page et le style d'écriture si particulier de l'auteur, mais on ne met pas longtemps à s'habituer (enfin moi personnellement) mais alors une fois qu'on est dedans, le monde extérieur n'existe plus! Si vous avez aimé le tome 1 je ne pense pas que vous allez être déçu de la suite, en tout cas, moi, je ne le suis pas du tout!

par Elyah