Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 0Aelita6 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Pouvoir des lys, Tome 1 : Précieuse Le Pouvoir des lys, Tome 1 : Précieuse
Maria V. Snyder   
Je suis sous le charme ! Quel plaisir de retrouver la plume de Maria V Snyder ! Il est d'ailleur fort dommage que cette auteur soit très peu traduite chez nous. Car mis à part sa série Study et Inside et Out, ses autres séries tel que Glass, le spin off en 3 volumes de la série des Study (Elena et Valek) et Healer volume 1 et 2 ne sont malheureusement pas traduit en français ! Et d'après les dires ce n'est pas pour tout de suite ! Mais je tiens à rassurer ses fans françaises, l'américain/anglais de l'auteur est assez aisé à lire, même pour un débutant ! Bref !

Ici l'histoire se situe dans un monde créé de toute pièce par l'auteur, c'est son credo, nous faire voyager à travers des mondes issus de son imagination débordante et fantastique !

L'histoire démarre avec la capture de Avry de Kazan, jeune femme de 20 ans, magicienne guérisseuse ! Depuis que la peste s'est abbatue sur le monde, les guerisseurs, du moins le peu qu'il en reste, font l'objet de traques soit pour les contraindre à soigner les infestés, soit plus couramment pour les discéminer car il est dit que les guerrisseurs sont à l'origine de la peste ! 15 royaumes se partagent ce monde et comme dans tout univers politique, il y a les bons et les mauvais !
Avry se retrouve donc enfermée, pour avoir osé guerrir la fille de ses logeurs, dans l'attente de sa pendaison, mais réussit à s'échapper grâce à une faction d'hommes, composés de 5 guerriers dont le chef, Kerrick n'a d'autre dessein que l'obliger à soigner le roi de son royaume, Ryne, ce dernier atteint de la peste !
Mais le don de guérison a un prix, car les magiciens qui usent de ce don absorbent une part des blessures et des maladies en retour !
Avry qui a entendu bien des choses horribles au sujet du roi, n'est pas du tout encline à user de son pouvoir surtout quand on connait les conséquences d'un tel acte et cette jeune femme de caractère compte bien ne pas obéir et suivre sans broncher ce petit groupe de guerriers auquel elle va s'accrocher bien malgré elle ! De plus, la froideur, voire la violence dont fait preuve Kerrick à son encontre n'aident en rien !
Leur périple va prendre cependant une tournure inattendue, puisque Avry va faire l'objet de convoitises de la part d'autres royaumes, et de géôliers, ses compagnons guerriers vont devenir ses protecteurs, sa famille, ses frères...
Un magnifique roman de fantasy où l'amour et l'amitié vont prendre une place des plus importantes ! Une fin presque tragique pousse le lecteur à sauter sur la suite, scent of magique, avec frénésie !
Les fans de la première série de l'auteur avec Elena et Valek trouveront leur compte, puisque j'ai eu l'immense plaisir de retrouver des similitudes dans cette nouvelle série ! Espérons une traduction chez Darkiss pour cette série sensationnelle !

....

Bonne nouvelle, je viens d'apprendre par Darkiss que cette série devrait être traduite d'ici fin 2013 !
Le destin d'une déesse, Tome 1 : Le Manoir des Immortels Le destin d'une déesse, Tome 1 : Le Manoir des Immortels
Aimée Carter   
http://wandering-world.skyrock.com/3091115787-The-Goddess-Test-Tome-1-The-Goddess-Test.html

Une lecture rafraîchissante. Une petite bulle d'oxygène. Un roman vraiment divertissant et prenant. Voilà ce que je retiendrai de The Goddess Test ! J'ai beaucoup aimé cet ouvrage ! Et pour une fois qu'un livre qui traite de la mythologie grecque me plaît ( en dehors de Starcrossed ), je dois bien avouer que je suis enchanté ! Surtout qu'après ma déception avec Abandon de Meg Cabot, j'avais très peur d'aborder le mythe de Perséphone ! Mais mes craintes ont vite été oubliées grâce à Aimée Carter et sa plume véritablement légère et passionnante.
Nous rencontrons ici Katherine Winters, surnommée Kate, personnage déchiré et mature, auquel on s'attache et s'identifie sans aucun mal. La mère de Kate est mourante, et sa maladie étant sur le point de l'emporter, elle va demander à sa fille de la conduire dans la ville d'Eden, lieu où elle pourra se reposer jusqu'à ce que vienne son dernier jour. Débute alors pour Kate une vie difficile et angoissante : elle ne possède ni ami ni connaissance à laquelle se raccrocher. C'est une toute nouvelle existence qui s'ouvre à elle, et elle promet d'être triste à souhait. Sauf que rien ne va se passer comme prévu.
Kate va très rapidement faire la rencontre de protagonistes tout aussi étranges que vifs et pétillants. Ava, James, Dylan et... Henry. Ce qui est bien avec ce livre, c'est que les rebondissements débutent à la première page et continuent jusqu'à la fin de l'intrigue, sans jamais connaître de baisse de régime. Le récit est réellement haletant et saisissant grâce à cet atout. Mais, ce qui va rendre l'histoire vraiment fascinante, c'est justement la façon dont Kate va rencontrer Henry.
En effet, la première fois qu'elle va lui parler aura lieu... Après l'atroce suicide d'Ava. Étrange, n'est-ce pas ? Mais le pire est à venir ! Henry serait en fait Hadès, le dieu des Enfers. Et il serait capable de sauver l'amie de Kate, ensanglantée et morte sous ses yeux. Il va lui redonner la vie, et, en échange, Kate va devoir vivre avec lui dans le Manoir des Immortels durant l'automne. Sauf qu'elle va également demander à Henry de lui accorder plus de temps pour profiter de sa mère. Ainsi, ce n'est pas une saison que Kate va devoir passer avec Henry, mais deux. Six mois coupée du monde. De la vie réelle. Des vivants.
Car le Manoir va se révéler un lieu à mi-chemin entre le monde des personnes en vie et celles décédées. Un lieu que Kate va devoir apprendre à connaître et auquel s'adapter. Et où elle va être confrontée à sept tests durant son séjour. C'est ce qu'elle doit faire en échange de quelques mois de plus avec sa mère. Ça... Et croire au fait qu'elle vit au Manoir entourée de Dieux grecs. Et là, ouaw ! J'ai littéralement été aspiré par l'histoire qu'Aimée Carter nous offre. Elle reprend et réinvente les mythes et légendes avec brio ! Comme vous le savez, j'étais un peu réticent... Hé bien l'auteure est parvenue à énormément me séduire de part sa plume et la manière dont elle a réécrit la mythologie ! C'était fabuleux de découvrir, en même temps que Kate, les secrets des Dieux et leurs histoires. A contrario, même si je ne suis pas un professionnel des récits ayant lieu pendant cette période, je suis sûr que madame Carter n'a pas utilisé les vraies bases des mythes pour son histoire. Ainsi, ne vous attendez pas à découvrir les faits véridiques de chaque légende. On plonge vraiment dans un univers purement inventé, qui m'a complètement subjugué.
Niveau romance, Kate et Henry ont le don pour nous toucher et nous émouvoir. La naissance de leur histoire est maîtrisée à la perfection. Leurs sentiments ne sont ni précipités ni brusqués. Le fait qu'ils soit tous deux des personnages humains au possible et profonds, qu'ils possèdent leurs propres failles et leurs défauts, rend la création de leur amour vraiment indescriptible. Tout est délicat, doux, et, étonnement, inattendu. Car leur relation ne va pas facilement voir le jour. C'est d'ailleurs une chose que j'ai beaucoup aimé dans The Goddess Test. Cette fois, les héros ne succombent pas l'un à l'autre en un claquement de doigt. Aimée Carter a su nous servir une belle romance possédant une intense impression de réalité.
Bizarrement, malgré les excellents points du livre ( la relation entre Kate et sa mère, celle avec Henry, la superbe mise en place des tests et la description de la vie de notre héroïne au Manoir ), il m'a manqué ce petit quelque chose qui fait qu'on adore un ouvrage. Voilà pourquoi je l'ai trouvé plaisant mais pas extraordinaire. Un poil trop prévisible ? Car même si les rebondissements se succèdent, j'en avais flairé certains de loin. Puis il y a tout de même quelques longueurs. Mais, attention, rien qui ne nous donne pas envie de continuer à lire ce beau petit livre.
En résumé, The Goddess se révèle entre un roman agréable et fluide qui, malgré quelques petits bémols de-ci de-là, se lit rapidement et nous permet de faire la connaissance de protagonistes attrayants et attachants. On voit à quel point Kate est dévouée à sa famille, ses décisions et ses choix à chaque étape du livre, ce qui m'a énormément plu. C'est un personnage réellement passionnant, qui ne peut que nous prendre aux tripes. L'histoire mise en place, saupoudrée d'une intéressante mythologie et d'une atmosphère ensorcelante, est véritablement excitante ! Une fois ancrés dans ce récit, difficile pour nous d'en sortir ! La fin du livre m'a beaucoup plu, et j'ai hâte de connaître la suite des aventures de Kate ! Au final, The Goddess Test est une lecture bien sympathique que je vous conseille de découvrir.

par Jordan
The Clann, Tome 1 : Le baiser interdit The Clann, Tome 1 : Le baiser interdit
Melissa Darnell   
Dès les 1ères lignes j'ai su que j'allais aimer ce livre !! Et je confirme j'ai aimé. L'histoire est raconté à la 1ère personne avec les voix de Sav et de Tristan
Sav est discrète et généreuse quand à Tristan il est torturé et populaire. Leur point commun ?? l'amour interdit qu'ils éprouvent l'un pour l'autre !!!
Ce livre fait le plein de sentiment, amour, passion, doute, haine et trahison.
Alors même si les personnages sont jeunes ... on se laisse entrainer dans leur monde et dans leur histoire !!
Hâte de lire la suite ;-))


par coco69
Vestiges, Tome 1 : La Reine oubliée Vestiges, Tome 1 : La Reine oubliée
Rose Royl   
OK, alors lui... Tout simplement indescriptible! Merveilleux, envoûtant, pétillant, et encore c'est pour vous donnez une idée!

par Flocon19
Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune Riley Jenson, Tome 1 : Pleine lune
Keri Arthur   
Si on aime les romans plein de sensualité pour ne pas dire de sexe et d'intrigues sombres, alors on est servi dans ce premier tome
Moi j'ai beaucoup aimé.

Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark Beautiful Dark, Tome 1 : Beautiful Dark
Jocelyn Davies   
J'ai été totalement déçue par ce roman. Cela faisait longtemps que j'attendais de pouvoir le lire, la déception n'en a été que plus grande lorsque je l'ai eu dans les mains.
L'héroïne fait étrangement penser à Nora de la saga Hush Hush. Elle se fait séduire par deux anges descendus sur Terre, chacun censé l'attirer dans son "clan". Au départ, les choses sont claires, elle est clairement attirée par l'un d'entre eux et ne voit qu'un ami dans l'autre. Mais au fil des pages, la situation devient un trio amoureux, comme si l'auteur venait de se rendre compte qu'elle avait oublié de faire démarrer le trio dès le début.
Je trouve ça dommage. En plus, les personnages ne sont pas recherchés, ils n'ont que peu de relief et l'histoire n'est absolument pas originale.
Je ne pense pas continuer cette série, j'ai été trop déçue.

par Kwetche
La trilogie du sang, tome 1 : En plein jour La trilogie du sang, tome 1 : En plein jour
Nathalie Badiali   
J'ai adoré ce premier volet d'une trilogie qui promet de ne pas être banale.Un style fluide, une héroïne attachante, un univers inquiétant, la pointe d'humour pour épicer, le tout bien secoué par des péripéties, et des trouvailles étonnantes, vous dégustez un cocktail envoûtant. Je n'ai tout simplement pas pu me décoller de cet e-book, que j'ai lu d'une seule traite,fort heureusement, c'était le week-end !

A déguster sans modération de l'adolescence à l'âge adulte. L'abus de romance paranormale pouvant entraîner des effets liés à l'addictivité, mais moi je m'en fiche^^

La suite, la suite, la suite !! Bonne nouvelle, c'est pour très bientôt. Pour être tenus au courant de la suite de la trilogie, un petit tour sur le blog de Nathalie, [...]

P.S. J'ai déjà posté ce commentaire sur amazon et sur le blog de Nathalie, ce serait un peu étrange que je me paraphrase pour exprimer la même chose...
J'ai supprimé mon commentaire par erreur, donc je le reposte, ce serait bien aussi que ceux qui l'ont noté dans leur liste, le commentent aussi...je sais pas moi, mais si on l'a mis en liste d'or, c'est qu'on en pense pas trop de mal, et c'est sympa de créer du référencement, quand il s'agit d'auteurs qui n'ont pas la couverture médiatique de Charlaine Harris.

Mais bon, je dis ça, je dis rien....
Les Âmes Perdues, Tome 1 : Les Êtres Artificiels Les Âmes Perdues, Tome 1 : Les Êtres Artificiels
Tiffany Truitt   
Cette dystopie se démarquera sans doute des autres avec un aspect qu'on ne voit pas souvent. Pourtant, la société mise en place semble assez basique et ressemblant à pas mal d'autres dystopies : le principe même d'une société sur le point d'exploser avec des règles, plus ou moins absurdes, des interdictions assez étranges, et une bande de résistance attendant le bon moment pour passer à la rébellion.

Cependant les aspects phares du livre rénove en quelque sorte le genre, avec deux notions fondamentales : l'idée des Chosen ones d'abord, création de personnes artificelles, ce qui pourrait d'abord passer pour quelque chose de déjà vu mais rend, avec le contexte, quelque chose d'assez nouveau. Et surtout, le problème prédominant de cette époque, le fait que les femmes ne puissent plus avoir d'enfants. On est dans une perspective où l'humanité est fortement menacée. Le message est fort, et on a le droit à toute une vision de la condition des femmes qui, il faut le reconnaître, s'en prennent vraiment plein la gueule.

Alors oui, on a un contexte original qui change un peu, mais pourtant, je n'ai pas été emballée plus que ça, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le début est assez flou, et faut vraiment s'accrocher pour comprendre de quoi la narratrice nous parle. Alors oui, d'un côté cette mise en scène est pas mal, on s'accroche, donc d'une certaine façon, ça devrait être un bon moyen pour rentrer dans l'histoire, et ça change des présentations classiques. Sauf que dans mon cas, mon attention a commencé à flancher à partir d'un moment.

Parce que bon, l'histoire pourrait être intéressante, peut-être que le sujet ne me plaisait plus plus que ça au fond, ou bien le fait que j'attendais plus d'action. C'est en général ce qu'on attend d'une dystopie : je n'en connais que très peu qui ne se basent pas sur ce point, et vu le contexte, celle-ci aurait pu (dû ?) faire partie d'une histoire plutôt tournée vers l'action. Mais non, on est plus du côté des sentiments, et une description pleinement dystopique, en laissant de côté un véritable retournement de situation dans le scénario.

Et pourtant, j'y ai cru à plusieurs reprises. Certains événements survenaient et je me disais que l'histoire allait enfin décoller. [spoiler]Je veux dire après la mort de Franck, ou celle de Julia, ça semblait logique, [/spoiler] seulement non, l'histoire a repris de sa platitude après certains de ces éléments qui auraient pu retourner les choses. Juste à la fin où les choses se sont un peu corsées [spoiler]avec le groupe de résistants qui s'est dévoilé, mais on a seulement eu le droit à une fuite et une séparation[/spoiler]

Quant à l'histoire d'amour, parce qu'il en faut toujours une, eh bien, je trouve qu'elle a une place beaucoup trop importante. Je ne suis jamais une vraie fan des histoires sentimentales, mais en plus celle-ci, elle était un peu facile. Je veux dire, à chaque fois, c'est plus ou moins prévisible, mais dans ce cas-là, les deux persos se sont mis "ensembles" bien trop vite. Sans être forcément en couple, ils passaient leur temps ensemble dès le début, et une bonne partie du bouquin est consacré à ça, à leur séance de lecture, de piano, leurs discussions, après ça vient sans doute de moi, mais je n'ai pas trouvé ça extrêmement palpitant.

S'il y a de bonnes idées et un style d'écriture plutôt pas mal, j'avoue avoir été fortement déçue par les personnages. Ils sont tous tellement creux, et pourtant assez nombreux. Tess n'a pas réellement de tempérament, et j'ai envie de dire que pour une héroïne de dystopie, ça craint. James est tellement.. ennuyeux, sensible et... Faible... Et dire qu'il est pas humain, j'ai vraiment du mal à le croire. Quant aux autres, ce sont en général des figurants, à part peut-être Henry qui en plus d'être plat, est vraiment dur à cerner. [spoiler]Je veux dire il a pas parlé à Tess depuis des années, ils ne sont que d'anciens amis d'enfance et encore, et un jour il se réveille, est prêt à se battre pour elle parce qu'il "ne l'a jamais oubliée" ? Heu, j'ai dû louper quelque chose alors...[/spoiler]

Malgré tout ce livre a du potentiel, ce n'est simplement pas mon genre.

par Jenna95
Insatiable, Tome 2 : Incisif Insatiable, Tome 2 : Incisif
Meg Cabot   
Meilleur que le tome 1 même si les "vous" m'ont un peu ennuyé parce que Meena connaît tout de même Lucien plus que des personnes qui se disent "vous" entre eux. Mais j'ai adoré la fin, plus d'action que dans le tome 1 ce qui est vraiment plus agréable. Quelques temps morts parfois par contre.
Un peu tiraillée par la fin, triste [spoiler] pour la mort de Lucien qui avait "presque" retrouvé son humanité[/spoiler] mais en même temps, je suis contente que [spoiler] Meena et Alaric soient ensemble. [/spoiler]

par ce-ce-44
Kolderick, Tome 1 : La Fille du Dashi Kolderick, Tome 1 : La Fille du Dashi
Christy Saubesty   
Pas mal
Une floraison de personnages mais rien de compliqué.
Le livre n'est pas dédié à un couple de héros, il relate les histoires de tous les personnages.
On découvre la rencontre entre un vampire et une humaine, un sorcier qui perd l'amour de sa vie, une hybride qui retrouve son père....
On avance petit à petit dans toutes les histoires.
Sympathique.

par Adèle