Livres
472 349
Membres
444 670

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Framb0ise 2014-10-29T14:21:27+01:00

Je ne suis pas très fort en traduction, mais la chanson dit à peu près ça, elle te demande si tu vas mieux, si la vie est plus douce pour toi, si c’est plus facile maintenant, maintenant qu’on a désigné un coupable, elle dit que nous ne formons qu’un toi et moi, mais que nous sommes différents et que nous devons prendre soin l’un de l’autre, elle dit qu’il y a un temps pour pardonner et un temps pour réveiller les morts, elle dit que l’amour fait souffrir, mais que l’on a qu’une seule vie et un seul cœur, un seul sang, elle dit que quand l’amour vous blesse et que l’on ne sent plus que les blessures, c’est qu’il y a encore de l’amour, et qu’il ne faut pas avoir peur de se blesser puisque si rien n’est plus douloureux que d’ouvrir son cœur en deux, rien n’est plus beau ni plus fort, elle dit que l’amour est un temple, que l’amour est la seule loi, elle dit qu’il faut aimer, et qu’il faut être prêt à souffrir pour ça, elle dit qu’il faut recommencer encore et encore, même si ça fait mal, même quand on se sent seul, désemparé, abandonné, elle dit qu’il faut continuer à aimer, jusqu’à ne plus sentir la douleur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-24T15:18:12+02:00

Les gens n'ont pas assez de coeur pour aimer, les gens ne sont pas faits pour aimer, les gens sont faits pour haïr, se rentrer dedans, se taper dessus, ils aiment juste pour ne pas être seuls, c'est ça qui leur importe, ne pas être seuls, pour ça ils sont prêts à tout, même à se donner l'illusion d'aimer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-24T15:17:39+02:00

Je n'ai plus de coeur, juste un muscle. Un muscle qui distribue le sang dans les différentes artères, qui fait tourner l'oxygène, les globules, les circuits. Un muscle qui fait son job de muscle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Jolin 2016-04-19T21:57:04+02:00

“Ils ne peuvent pas m'enfermer, je le suis déjà. Ils ne peuvent pas me droguer, je le suis déjà. Même me briser le cœur, ils peuvent pas. Je n'ai plus de cœur, juste un muscle. Un muscle qui distribue le sang dans les différentes artères, qui fait tourner l'oxygène, les globules, les circuits. Un muscle qui fait son job de muscle.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par Framb0ise 2016-02-26T14:25:36+01:00

C'était ça, voilà, c'était évidemment ça, ton corps et le mien, c'était ça depuis toujours, le seul endroit au monde où je puisse me blottir, tes bras, le seul refuge, le seul calmant, la seule chose qui me tienne en vie, qui vaille le coup, la douceur de tes bras, ton sourire, tes baisers, tes caresses, tes soupirs, la seule belle chose au monde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Silvertwigs_ 2015-10-28T22:29:39+01:00

"L'amour bout puis il s'évapore. Les gens regardent au fond des casseroles, les dernières bulles qui s'agitent, mais les gens savent que c'est finit, qu'il n'y en aura bientôt plus. Quand ça leur fait trop peur, quand ils se sentent vraiment désemparés, ils rajoutent un peu d'eau froide, pour que ça tienne encore, quelques années ou quelques mois, mais ça ne tient pas. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Silvertwigs_ 2015-10-28T22:25:06+01:00

" Quand on est différent on est seul. On ne peut rien faire contre ça. Les gens t'adorent au début, parce que tu es différent, tellement pittoresque, puis ils finissent par se lasser, se lasser de ta différence, de tes contradictions, de ta colère, se lasser et avoir peur. Les gens ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-24T15:18:38+02:00

Qu'est ce que tu fais? je t'ai demandé. Qui tu vois? De quoi tu parles? Est-ce que tu penses à moi tout le temps? Est-ce qu'à chaque seconde, chaque minute, mon visage vient dans ton esprit? Ma voix, mon corps, mes mains? Est-ce que t'as envie de te blottir, de me sentir, de me serrer contre toi? Est-ce que tu pleures des larmes de rage? Déteste-moi, allez! Vraiment! Dégueule-moi par tous les pores! Crache-moi dessus! Taillade-moi les veines, le cou, les cuisses, les bras! Mais pense à moi. Surtout, juste, pense à moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-24T15:18:24+02:00

Mais si t'es là, juste à côté, je supporterai même que l'Harmaguédôn me ruine les dernières pages d'un livre. Je supporterai tout, si t'es là je supporterai tout. Je le sais maintenant, je l'ai toujours su. C'est ça que je voulais te dire, ça qu'il fallait que tu saches.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-10-24T15:18:01+02:00

C'était ça, voilà, c'était évidemment ça, ton corps et le mien, c'était ça depuis toujours, le seul endroit au monde où je puisse me blottir, tes bras, le seul refuge, le seul calmant, la seule chose qui me tienne en vie, qui vaille le coup, la douceur de tes bras, ton sourire, tes baisers, tes caresses, tes soupirs, la seule belle chose au monde.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode