Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 123lenn : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Dead zone Dead zone
Stephen King   
Titre en français : L'accident.

Ce livre fut mon premier Stephen King. Et je n'ai pas été déçu. Du début à la fin on va de surprise en surprise, le résumé à beau dévoiler beaucoup, le suspence reste intacte.

La finesse de l'écriture est telle qu'on se demande à chaque instant "qu'aurions-nous fait à sa place ?" c'est dire comment on est pris dans l'histoire !

A lire, lentement pour savourer chaque instant de l'intrigue.

par Biibette
Ça, Tome 2 Ça, Tome 2
Stephen King   
La qualité d'écriture de King est toujours irréprochable, les descriptions sont saisissantes quoique par moment un peu trainantes mais cela contribue à faire durer le suspens. Les personnages sont toujours aussi bien aboutis et portent vraiment l'histoire à bras le corps. Cependant j'ai été déçue du dénouement de l'histoire, de l'explication de Ça et de tout ce qui se passe dans son antre. Je n'ai pas réussi à adhérer aux explications fournies alors qu'il y en aurait eu d'autres bien plus satisfaisantes à mon goût. L'histoire a donc perdu de sa crédibilité à partir de la moitié de l'ouvrage à peu près de ce deuxième tome. Bien que j'ai pu faire de nombreuses métaphores pour divers événements qui m'ont laissés perplexes; ces "justifications" m'ont laissé un goût amer dans la bouche. Certains passages restent de vrais mystères mais peut-être est-ce parce que maintenant j'ai grandie et que je suis une adulte aux pays des enfants...

par llalande
Anatomie de l'horreur, tome 1 Anatomie de l'horreur, tome 1
Stephen King   
Je n'ai pas du tout accroché, pourtant je suis fan de cet auteur, mais ce livre là, je n'ai pas réussi à le finir. Je ne l'ai pas trouvé captivant, bien qu'il parle de sa vie et de ses écrits.
Néanmoins, je n'abandonne pas, je réessaierai plus tard et peut être que je pourrai l'apprécier à sa juste valeur et modifier mon avis. Pour l'instant, je reste camper sur mes positions.

par Elena62
22/11/63 22/11/63
Stephen King   
Ne jamais dire "jamais" ! la preuve...
Je viens de finir mon premier Stephen King et j'ai ADORE !!!
En effet, l'auteur de "Simetierre", "Carrie", "Salem" et autres joyeusetés horrifiques me paraissaient too much par rapport à mes petits nerfs fragiles et délicats ! Mais c'était sans compter sur un commentaire dithyrambique d'un internaute (grand merci à "il" ou "elle" d'ailleurs !) et la certitude absolue que ce roman était largement moins "tensionneux" que ces autres œuvres...et j'ai sauté le pas ! et bien m'en a pris !
Cette description fouillée et passionnante de l'Amérique des années 60 autant sur la façon de vivre que sur la politique de l'époque ; ce soucis du détail, cette description des personnages et de leur sentiment , et ce questionnement lancinant qui trotte dans la tête durant toute la lecture (que ferais-je en pareil situation ? Oserais-je changer le cours de l'histoire ? modifier le cours du destin ?...), le tout saupoudré d'un peu de fantastique ...
C'était comme si j'y étais ! J'ai vécu avec Jake Epping/Georges Amberson pendant presque 1000 pages et j'en redemande...oui enfin bon, ne nous emballons pas, je ne lirai pas pour autant "Simetierre", "Carie", "Salem" !!!

par lou460
Peur bleue Peur bleue
Stephen King   
Le Livre se compose de deux parties :

La première partie est une courte nouvelle en douze volets (Un par mois) intitulée "la nuit du loup-garou". J'ai bien apprécié cette nouvelle.

La deuxième partie "Peur bleue" est le scénario du film inspiré de la nouvelle.

Le seul intérêt de ce livre, pour moi, est la nouvelle

par Guillaume
Mr. Mercedes Mr. Mercedes
Stephen King   
J’ai vraiment apprécié cette lecture ; le premier Stephen King que je lis depuis 20 ans . Merci monsieur pour cette terrible dose de sadisme, ces bons mots et comparaisons hasardeuses, mais si bien placées. Le flic retraité mal dans sa peau et abandonné est succulent, un méchant bien taré comme on en attend dans un Stephen King. Ce jeu de chat et de souris, où les rôles s’échangent au fil des chapitres, permet de varier les plaisirs. J’ai bien reconnu la patte du maître et le récit n’entretient pas la lassitude.
Ma version numérique présentait une typographie parfois douteuse, ce sera peut-être mon seul regret… autant avouer ; un détail sans intérêt. Juste une question : Pourquoi Jérôme, qui a déjà entendu la voix du marchand de glace, ne tente-t-il pas une imitation ? J’aurais attendu une justification plus complète dans le cas contraire.

par AJCrime
La Ballade de la balle élastique La Ballade de la balle élastique
Stephen King   
Deux nouvelles de Stephen King, où ce dernier plante vite le décor, avec peu de personnages. On reproche souvent à King d'écrire de trop long romans... les râleurs devraient être satisfaits ici.

Pour ma part j'ai beaucoup aimé, même si le début n'est pas évident ; on ne sait pas où il veut en venir - mais après tout n'est-ce pas là le talent d'un écrivain ? Surprendre son lecteur ?

Dôme, Tome 1 Dôme, Tome 1
Stephen King   
voilà enfin depuis longtemps un "très grand" stephen King!
on y retrouve ces sujets préférés,la religion,la politique et l'armée.Il nous sert avec ce roman une histoire terrifiante,il prends plaisir à nous faire peur avec cet isolement que subissent les habitants de cette ville,il nous oblige à jouer les médecins fous et voyeurs qui observeraient ce petit monde,au microscope,en train de se battre contre une dictature abjecte et soudaine,contre l'horreur de se retrouver en cage,prisonniers de ces instincts les plus vils et les plus laids.
je tiens à remercier ce grand auteur qui a su retrouver avec Dôme son talent de compteur de l'horreur.
Dôme, Tome 2 Dôme, Tome 2
Stephen King   
Je n'ai pas voulu faire d'interruption dans ma lecture tellement j'étais à fond dans l'histoire, si bien que j'ai enchaîné avec le Tome 2 de "Dôme" aussitôt après avoir fini la lecture du Tome 1. Au fil des événements liés à l'arrivée du Dôme, les groupes commencent à se former dans la population de Chester Mill. Les bons qui sont avec Barbie d'un côté, et les mauvais qui ne voient que par le pouvoir et l'autorité et dont Jim Rennie est le leader, de l'autre. C'est d'ailleurs à cause de ses agissements sans cesse malhonnêtes et malsains que la petite ville sombre peu à peu. La résistance du clan de Barbie se met en place progressivement et cherche à trouver l'origine de ce "Dôme" qui est survenu du jour au lendemain sur cette petite ville du Maine et a emprisonné ses habitants sans explications. D'où vient ce "Dôme"? Pourquoi est-il là? Et à quoi sert-il? L'explication est assez fidèle à son auteur finalement : un peu irréelle et tirée par les cheveux mais n'enlève rien au talent d'écriture de Stephen King qui nous embarque dans une histoire que lui seul est capable d'inventer. D'ailleurs, je suis contente de n'avoir eu ces révélations qu'à la fin de l'histoire parce que si l'envie de savoir était présente, elle ne prenait pas le dessus sur l'envie de suivre les nombreuses aventures des habitants de Chester Mill. Le nombre important de personnages ne m'a pas gêné outre mesure et je n'ai pratiquement pas regardé le glossaire mis à notre disposition dans le premier Tome. J'aime assez les histoires riches en personnages. Si, de temps en temps, je me perdais dans les noms, Stephen King, spécialiste du détails, savait me guider dans cette petite population, si bien que j'arrivais assez vite à retrouver le fil de l'histoire et à suivre les péripéties de certains habitants. Le côté très pervers de la nouvelle Police locale, qui est en théorie là pour protéger les habitants suite aux événements, m'a beaucoup dérangé mais finalement pas trop surprise. On constate que le pouvoir si il est aux mains de gens malhonnêtes peut engendrer le chaos. La population ne pouvant absolument pas compter sur une aide extérieure doit faire face à une situation de crise qui, peu à peu, va se dégrader. A la fin de l'histoire, on se croirait presque en temps de guerre. Si certaines personnes se sont rapprocher pour s'entre-aider, d'autres, au contraire, se sont déchirés et entre-tués pour survivre. Stephen King ne nous épargne pas les détails. Il a su, à mon avis, recréer une situation catastrophe à l'échelle d'un petit bled de son cher Maine natal assez crédible. Son histoire m'a fasciné par sa réalité malgré les conditions irréelles, si bien j'ai eu un peu de la peine à quitter tous ses habitants qui m'étaient devenus si vite familliers, même si je ne regrette pas Jim Rennie. Ce roman en deux Tomes ou plutôt ce gros "coup de coeur" m'a redonné goût à l'auteur que j'avais délaissé pendant un certains nombres d'années. Désormais, c'est sûr, je ne laisserai pas passer autant de temps avant d'ouvrir un nouveau livre de Stephen King...

par Val88
La Tempête du siècle La Tempête du siècle
Stephen King   
Au-delà de la forme, qui ne facilite pas la lecture, on peut quand même apprécier le récit de Stephen King réservant, comme d'habitude quelques bonnes surprises pour le lecteur et d'autres moins bonnes pour les personnages.
Au final, La Tempête du siècle apparaît comme un bon roman pour les fans de Stephen King par rapport à sa prose inimitable. Mais attention à ne pas trop jouer ce jeu là, ce qui, on en conviendra, serait plus que regrettable...