Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 12ambre34 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes Les Enchanteurs, Tome 4 : 19 lunes
Kami Garcia    Margaret Stohl   
J'étais impatiente d'enfin lire ce dernier tome !
Première impression en boutique : déception. Je m'attendais à un nouveau bon pavé comme les trois premiers. Et là... Il me paraît vraiment minuscule. Bref, la déception ne dure pas longtemps puisque qu'à peine sortie je me plonge dans le résumer et souris, impatiente de démarrer la lecture.
Après lecture, mon avis est mitigé. D'un côté, j'ai adoré car la boucle est bouclée, c'est-à-dire que toutes les questions qui restaient en suspend dont réglées d'une manière ou d'une autre (surtout, mon coup de cœur a été qu'elles pensent à enfin nous révélait ce que fabriquait Link à 9 ans dans la cave d'Ethan !). Ensuite, nous retrouvons tous nos personnages favoris avec plaisir, entre autres, Rid, Link, Macon, John, Liv, Reece et d'autres (en particulier une), dont je ne dirais rien pour vous laisser la surprise.
Ce que j'ai un peu moins aimé c'est tout se passe très vite. On a peine le temps de réaliser que quelque chose s'est passé que tout est déjà terminé. En fait, il se passe énormément de choses dans ce tome, peut-être trop car finalement, on se retrouve presque noyés sous les informations. Il fallait, certes, tous ces éléments pour conclure la saga, mais dans ce cas il aurait peut-être fallu l'allonger un peu.
Cela dit, j'ai beaucoup aimé le dénouement de toute cette histoire. Bien que le style des auteurs - que j'aime toujours autant - a été un peu plus épuré, elles n'ont rien laissé au hasard et on trouvé la façon de lier tout ça et de nous offrir une excellente fin - certes peut-être trop rose mais, après tout, qui n'aime pas ça ?
Bref, la fin de cette sage fiche tout de même un sacré coup et ça laisse une étrange sensation lorsqu'avec la page de fin nous réalisons qu'il n'y aura plus de nouveau voyage à Gatlin...

par Eoria
Les Vampires de Manhattan, Tome 4 : Le Baiser du vampire Les Vampires de Manhattan, Tome 4 : Le Baiser du vampire
Melissa De La Cruz   
A tous ceux qui voudraient commencer cette série et à Gabyely, voici l'ordre des livres:
1- Les Vampires de Manhattan
2- Les sang-bleu
3- Les sang-d'argent
4- Le baiser du vampire
5- Le secret de l'ange
Bonne lecture!

par Melimel
Les Vampires de Manhattan, Tome 5 : Le Secret de l'ange Les Vampires de Manhattan, Tome 5 : Le Secret de l'ange
Melissa De La Cruz   

Mon avis est très mitigé.

Je suis déçue par la partie Théodora/Jack qui est tellement rapide. Je m'attendais à ce que l'auteur décrive plus leurs sentiments, mais mon, il n'y a pas de passion, pas d'émotion. J'attendais une relation style "Edward/Bella", où le moindre petit geste faisait vibrer mon coeur. J'espère que le petit livre "bloody valentine" répondra à mes attentes.

Par contre, Mimi s'est révélée surprenante. Son sentiment d'avoir été trahie par Jack ainsi que la perte de son amour Kingsley sont des émotions bien exploitées.
Son côté Ange de la Mort l'a rendu plus adulte et mature.
J'ai hâte de la retrouver dans le prochain tome.

J'ai beaucoup aimé la dernière partie du livre où l'on découvre un nouveau personnage:
Deaming, Ange de la Méséricorde.

Bref, je considère ce livre, plus comme une paranthèse, que comme un tome.

par Adèle
Le Tartuffe Le Tartuffe
Molière   
Une très bonne pièce de Molière, courte mais efficace! Elle se laisse très vite et en plus elle est vraiment intéressante. Molière dénonce encore une fois, un des plus grands travers de la société qui lui est contemporaine... Les hypocrites ont toujours existé et continueront toujours d'exister, mais c'est à chaque personne de savoir faire la part des choses entre le vrai du faux, et ne pas se laisser entraîner dans une sombre machination. Dans ce livre, Orgon fait les frais de la malhonnêteté de Tartuffe. Cet homme est véritablement intelligent et sait comment influencer les gens... Se faisant passer pour un faux dévot, il va tenter de voler le noble en lui faisant perdre tout ce qu'il a de plus précieux: sa maison, sa famille... Mais c'était sans compter sur toute la famille d'Orgon qui va réussir à le convaincre de sa méprise! Mais heureusement, comme dans presque toutes les comédies de Molière, la fin est heureuse, et ce grâce au procédé "deus ex machina". C'est un peu tiré par les cheveux mais ça permet d'affirmer le pouvoir et la clémence du roi, et aussi de satisfaire le lecteur. la vérité triomphe toujours sur le mensonge. Chacun des personnages a une place qui lui est propre. Celui qui m'a le plus touché par la justesse et la sagesse de ses propos, reste Cléante. un homme de bien qui se veut être la conscience de la pièce, le pacificateur en quelque sorte.
Je comprends tout à fait pourquoi cette pièce a été censuré à la suite de ses premières représentations. À cette époque, les dévots étaient des gens importants du pays et il ne fallait pas s'en prendre à eux... C'était presque blasphémer que de s'attaquer aux "meilleurs" représentants de la foi sur Terre, ou tout du moins c'est ce qu'ils faisaient croire... Cette pièce est vraiment riche d'enseignements, Rousseau aura beau dire que la comédie montre et incite aux vices, c'est pourtant le contraire! Le Tartuffe est une pièce satirique et didactique impressionnante et qui charme réellement par sa profondeur mais elle touche aussi par son humour. Des quelques pièces de Molière que j'ai lues, celle-là est de loin ma préférée. Je me suis réellement délectée de cette lecture, même si elle m'a été imposée par ma professeur de français cette année.
Cette pièce est donc un concentrée de bonne humeur et de réflexion, très agréable et divertissante.

par elana55
Imposteur, Tome 1 : Imposteur Imposteur, Tome 1 : Imposteur
Suzanne Winnacker   
Pour un premier tome d'une nouvelle série je suis conquise.
Tous les ingrédients d'un bon livre..
Suspense .
Amour.
Intrigues j'ai adorée....
Et l'histoire des dons et excellent...
Surtout celui de Tessa waouh....
Marquise66
Vivement la suite..
Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 1 : Tout commence mal... Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 1 : Tout commence mal...
Brett Helquist    Lemony Snicket   
Les petites provocations de l'auteur ont sonné dans ma tête comme "Si t'es une poule mouillée, ne me lis pas, nananère." et cela m'a entrainée dans un tourbillon de malheurs. Pauvres petits. Niark niark niarkkkk.

par Zélyie
Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 2 : Le Laboratoire aux serpents Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 2 : Le Laboratoire aux serpents
Brett Helquist    Lemony Snicket   
Une deuxième aventure dans la lignée du premier tome ! L'Oncle Monty est un personnage loufoque et très attachant. On aurait presque cru à un peu de répit pour les Baudelaire mais Olaf rode toujours...
Lemony Snicket est un auteur que j'aime beaucoup. J'adore son monde et la façon dont chaque tome correspond à un petit univers en lui-même.

par x-Key
Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 3 : Ouragan sur le lac Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Tome 3 : Ouragan sur le lac
Brett Helquist    Lemony Snicket   
Sur la lancée des deux tomes précédents, il est difficile de décrocher face à tous ce qui arrive aux orphelins. Ce troisième est très prenant.
Malgré ça, ce n'est pas mon préféré de la série. Le côté déluré de Tante Agrippine ne parvient pas à rendre sa chaleur à l'histoire et le contexte du Lac Chaudelarme donne une ambiance très glauque au roman.

par x-Key
François le champi François le champi
George Sand   
Ah ! que ça fait du bien de lire un texte empli de tant de candeur, de beautés simples et sincères ! Georges Sand nous compte une histoire toute en pudeur et en retenue. Malgré cela, on y trouve toute la complexité des relations humaines et les dures conditions de vie de la société paysanne du XIXe siècle dans le Berry.
La profondeur des sentiments d'une mère adoptive, d'une amie pour l'enfant champi puis pour l'homme naturel doux et candide sont magnifiques. Et puis l'émotion que suscite l'évolution de cette amitié pur et naïve (malgré les rumeurs et les convenances de l'époque) qui devient amour entre une femme et un homme n'a rien de désuet et m'a particulièrement touché. François n'a pas peur d'aimer ; c'est aussi un des intérêts du récit qui le rend encore aujourd’hui si moderne et actuel. Si l'Amour pouvait être et se vivre aussi simplement que ça aujourd'hui ! Bien sur... l'histoire se finit bien et ils se marièrent.

par RMarMat
D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You? D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You?
Estelle Maskame   
il se lit vite, encore une fois. il m'a énervé, encore une fois.
j'ai vraiment pas du tout accroché a l'univers de DIMILY et ce tome-là n'a fait que conforter l'idée que je détestais les personnages.

honnetement, je suis quand meme choquée que l'histoire renaisse "comme ça", a peine arrivé a l'aéroport Eden est déjà en train de parler de Dean comme d'un poids mort dans sa vie qu'elle oublie super vite. franchement ça n'a choqué que moi qu'elle se gene ABSOLUMENT PAS pour partir en vacances chez Tyler alors qu'elle est avec Dean ? et que tout ce qui se passe ensuite soit fait avec le strict minimum de remords et carrément sans respect ?
Même Tyler que je ne détestais pas dans le premier tome m'a gonflé dans celui-ci, surtout pour la scène final qui sonne faux.

ce deuxieme tome est encore une énorme déception, encore plus que le premier tome et me conforte dans l'idée que les personnages de DIMILY sont caricaturaux ou sans aucune morale, détestable au minimum.

par sorello