Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 142536978a1 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Lincoln, Tome 1 : Crâne de bois Lincoln, Tome 1 : Crâne de bois
Olivier Jouvray    Jérôme Jouvray    Anne-Claire Jouvray   
"Merde, putain, fait chier, dégage, fous-moi la paix" font partie des mots préférés de Lincoln, d'ailleurs, le premier mot qu'il prononça fut "Merde".

Ou "Chier", on ne sait plus trop…

États-Unis, trou du cul perdu…

Lincoln est né à la fin du 19ème siècle dans des conditions peu enviables. Sa mère était une prostituée, son père, un client de passage…

Notre jeune ami a donc été élevé chez les prostituées et son nom était Crâne de bois…

Toujours à faire la gueule, solitaire, râleur, doté d'un esprit aiguisé, d'une propension à en vouloir à tout le monde et à d'y aller de ses petites phrases assassines, tant et si bien qu'il s'est fait foutre à la porte de son village à grands renforts de coups de pieds dans son cul.

Alors qu'il pêchait le poisson à la dynamite (on a rien inventé de mieux), il rencontre un personnage peu commun : Dieu en personne !

— Dégage, lui grommellera Lincoln.

J'aime les bédés western, que se soit avec des cow-boys redresseurs de torts et droit dans leurs bottes comme Lucky Luke, mais aussi des moins conventionnels et plus politiquement incorrect comme Red Dust de "Comanche" ou le lieutenant Blueberry.

Ici, nous sommes face à l'opposé de tout ça avec Lincoln qui est un fainéant de première, un malpoli, un malotru, un gars qui en veut à la Terre entière et qui n'a qu'une idée en tête : amasser du fric en faisant des mauvais coups, Dieu à ses côtés ou pas !

La mission de Dieu ? Tenter de faire de Lincoln une sorte de super-héros Cow-Boy, tenter de lui faire changer d'avis sur la vie, mais il devra compter avec la personnalité tordue et manipulatrice de son protégé. Et son mauvais caractère, sa mauvaise foi, la gueule qu'il tire tout le temps..

Mais tiens, qui voilà qui ? Satan en personne ! Sûr qu'avec Dieu et le Diable à ses côtés, notre Lincoln va être emmerdé car ils ne vont pas lui foutre la paix, l'un voulant qu'il fasse quelque chose de bien de sa vie et l'autre pas.

Corrosif, drôle, politiquement et catholiquement incorrect (la représentation de Dieu n'était pas admise chez nous avant), des dialogues truculents entre Lincoln et les deux êtres d'essence divine, ou entre Dieu et son ange déchu.

Je me suis marrée en découvrant Dieu représenté en petit bonhomme barbu affublé de vêtements pas très neufs et d'un chapeau, quand au Diable, sa barbichette, ses deux cornes et son sombrero lui vont comme un gant.

Certes, on ne hurle pas de rire à chaque case, mais on sourit, on rit et on pousse des "oh putain, excellent" tout en lisant ces 8 tomes à la suite.

Les dialogues sont soit avec de l'humour au premier degré, au second ou alors, avec de la philosophie, et pas celle de comptoir, mais en tout cas, ça vanne sévère à certains moments entre nos protagonistes et j'ai éclaté de rire avec quelques répliques ou situations improbables.

Si les deux premiers se passent dans le monde du far-west, nous monterons à New-York pour le 3ème et le 4ème tome, avant de redescendre à la frontière entre les États-Unis et du Mexique afin de franchir le Rio pour aller s'encanailler avec des révolutionnaires dont le chef est une personnalité peu habituelle (tomes 5 et 6), on distillera clandestinement de l'alcool dans le tome 7 et on ira faire la Grande Guerre dans le tome 8…

Durant tous les albums, Lincoln traine sa tête de six pieds de long, sauf lorsqu'il se saoule ou magouille, et là, on aurait tendance à voir apparaître l'ébauche d'un sourire carnassier.

Son immortalité accordée par Dieu lui conférant une assurance, il ne se prive pas pour tenter le diable (oups), mais jamais pour aider les gens, ou alors, à l'insu de son plein gré !

Je suis contente d'avoir entendu parler de cette série et d'avoir lu les 8 tomes car je suis entrée de plein pied dans une bédé mettant en scène l'anti-héros par excellence, celui que l'on devrait détester mais que l'on adore.

Que Dieu et le Diable se soient penché sur son cas et qu'ils fassent route avec lui, il s'en branle, s'en moque, s'en fout, lui, tout ce qu'il souhaite, c'est que ces deux-là lui lâchent la grappe et arrête de lui casser les couilles. Mais ça, c'est pas gagné !

En tout cas, voilà une excellente série qu'il faut découvrir absolument !
Le Dossier Artemis Fowl Le Dossier Artemis Fowl
Eoin Colfer   
J'ai beaucoup aimé la premiére des histoires contenue dans ce livre. La deuxiéme un peu moins. Les interviews des personnages sont géniales, ainsi que les shémas et dessins.

par x-Key
Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une
Raphaëlle Giordano   
La lecture c'est ça aussi : nous faire réfléchir, nous faire prendre conscience de certaines choses! C'est ce que réalise l'auteur grâce à son roman!
En terminant ce livre, j'ai envie d'être positive, de m’émerveiller de tout et de rien; de faire comme Camille, d'apprendre à être zen, enthousiaste et relaxée.
Hormis ce côté réflexion, c'est un roman bien écrit, pas trop de détails pompeux, on entre vite dans le vif du sujet. C'est ce qui me faisait le plus peur, mais c'est franchement bien réussi. J'ai tout de suite accroché et je ne me suis jamais ennuyée.
Aussi, l'histoire en tant que telle est intéressante: tout le monde a des hauts et des bas et parfois être confronté à un personnage qui vit la même chose que nous, ça nous intéresse; on peut lui piquer quelques idées pour aller mieux. Quelque chose me dit que c'est même l'idée de l'auteur. On sent qu'elle a écrit cette histoire pour "aider" ses lecteurs et je suis presque sûre que ce sera le cas.
Pour ma part, ce fut un roman qui m'a "bouleversée", m ' a donné envie de réagir , de changer. Bref, une belle histoire qui donne envie d'apprendre à être vraiment heureux!

par Caro2
Oceania, Tome 3 : Sur les ailes du vent Oceania, Tome 3 : Sur les ailes du vent
Hélène Montardre   
j'ai adore ce tome qui ma vraiment laisse sur ma fin cette serie est sublime et bien que elle soit futuriste avec ce qu'on entend tout les jours a la tele on se rapproche dangeresement de la realite de cette serie!
j'espere qu'il y aura une suite et si possible dans pas trop longtemps!!

par lillylou
Oceania, Tome 4 : Le Murmure des étoiles Oceania, Tome 4 : Le Murmure des étoiles
Hélène Montardre   
Toujours aussi bien écrit, on rentre rapidement dans l'histoire. Le tome 3 nous avait laissé sur notre faim et le tome 4 reprend l'histoire à cet endroit. Certaines choses sont un peu prévisibles comme l'identité de l'homme qui accoste Flavia, Guillaume et Chris depuis la côte, il fallait un peu s'en douter ^^. Mais au final, une très belle suite qui plaîra sans doute à tout le monde.
Oceania, Tome 2 : Horizon blanc Oceania, Tome 2 : Horizon blanc
Hélène Montardre   
j'ai bien apprécier ce livre sur une version parmis tant d'autres des modifications climatiques avec de l'amour du suspense du mystère et un peu de magie violà un livre qui va certainement avoir du succés.


par pourteau
Oceania, Tome 1 : La Prophétie des oiseaux Oceania, Tome 1 : La Prophétie des oiseaux
Hélène Montardre   
J'ai adoré cette série (un peu moins le tome 2 mais ça, c'est une question de goût...) ! Elle est à la fois originale et passionnante. Et surtout, l'air de rien, elle nous fait prendre conscience des dégâts que nous sommes en train d'occasionner... Mais je rassure tout de suite pas question d'un énième livre écolo moralisateur au possible ;)

par emy27
Library Wars : Love & War, Tome 2 Library Wars : Love & War, Tome 2
Hiro Arikawa    Kiiro Yumi   
Encore une fois je peut dire que j'ai vraiment aimé!
En plus des personnages qui sont attachant, l'idée est pas mal du tout. Une organisation qui se bat pour la protections des livres. D'un coté c'est un peut comme si chaque booknautes faisait partie de cette organisation, on défends tous notre droit légitime de lire ce qu'il nous plait.
Enfin en plus de cela les personnages me font mourir de rire, et si il y a bien quelque choses que j'aime trop dans les mangas, c'est bien l'humour, (et l'amour aussi mais bon ça c'est pas la peine de le préciser). ;)

par ilona24
Library Wars : Love & War, Tome 10 Library Wars : Love & War, Tome 10
Kiiro Yumi    Hiro Arikawa   
Ce manga est tellement bien que l'attente entre chaque tome n'en est que plus dure... Et encore, je l'ai découvert il y a à un an, je plains ceux qui le suivent depuis le début.
J'avais hâte d'arriver à ce moment où ils vont dans la préfecture d'Ibaraki ! C'est un passage que j'avais bien aimé dans le roman et dans l'anime, j'avais donc hâte de le voir en manga, surtout la vie d'Iku au dortoir. Faut dire qu'on ne lui facilite pas la tâche : une étrangère qui fait parti du corps des bibliothèques... Les bibliothécaires sont méchantes avec celles qui font un travail plus physique alors elles voient Iku comme une menace. Heureusement que Dôjo est là pour la soutenir et lui remonter le moral ! Ce tome s'est terminé trop rapidement malheureusement...
L'action sera au rendez-vous dans le prochain, ça c'est sur !

par MiyuNeko
Library Wars : Love & War, Tome 9 Library Wars : Love & War, Tome 9
Hiro Arikawa    Kiiro Yumi   
Ce tome est superbe, j'ai beaucoup aimé les épreuves de pratiques ! Par contre Kazahara est vraiment mal barrée si elle rougit à chaque fois que Dojo lui parle ou la regarde ! :D J'ai vraiment hâte de voir ce qu'il va se passer dans le prochain tome ! :O
PS: Nakata, ça, personne ne peut le savoir, mis à part l'auteure et encore, peut-être qu'elle n'a aucune idée de la fin du manga, mais comme c'est inspiré du roman, normalement, la fin est la même. Et pour la fin que tu as imaginé, effectivement c'est un peu triste, mais je ne pense pas ça va se terminer comme sa. :)

par Hanaee