Livres
558 138
Membres
606 248

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

15/30/45



Description ajoutée par Lylibeth 2018-08-24T15:14:20+02:00

Résumé

Jules a toujours aimé la maison de vacances de ses parents. La Provence y a un goût d’enfance avec sa cabane dans les arbres, le chant des cigales le soir au bord du lac et les souvenirs qu’on y dépoussière avec des sourires attendris.

Mais cette année-là, tout est différent. Jules a trente ans et, dans deux semaines, il se mariera avec Marc, son compagnon. Il descend donc en Provence pour y préparer la cérémonie et retaper le vieux kiosque du jardin.

Ses parents sont là, ainsi que les Delestre, des amis de la famille accompagnés de leur fils, Eric. Eric que Jules avait presque oublié, même si le revoir lui donne l’impression de retrouver l’insouciance de leur première rencontre. Entre souvenirs d’adolescence et bricolage, la vie leur offre quinze jours pour tenter de rattraper quinze années de silence. Un arrêt sur image avant le grand saut.

Deux amis d’enfance, l’été en Provence, une famille, le cap de la trentaine, la vie qui s’écoule au rythme des ratés de deux cœurs qui se croisent et s’entrecroisent, se cherchent sans vraiment savoir quel sera le bon moment pour se trouver.

Afficher en entier

Classement en biblio - 13 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Pat_de_verre 2021-05-16T15:12:29+02:00

Cet amour pour la région n'est pas de sang, il est fait de la chair de ses souvenirs.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Elodie-395 2021-05-02T13:41:30+02:00
Diamant

Deux amis d’enfance, l’été en Provence, une famille, le cap de la trentaine, la vie qui s’écoule au rythme des ratés de deux cœurs qui se croisent et s’entrecroisent, se cherchent sans vraiment savoir quel sera le bon moment pour se trouver.

Cette lecture est un pur délice. L’auteure est pointilleuse et très agréable car elle nous rend le décor tellement présent.

L’histoire d’amour d’une fausse simplicité, rempli de belles anecdotes et de personnages différents est résolument très moderne…. Vaut-il mieux vivre un amour furtif mais réel plutôt qu’une histoire d’amour presque rêvé ?

C’est une histoire d’amitié, de complicité, bourrée de petites touches d’humour irrésistible, c’est une bulle de tendresse et de douceur, et une belle réflexion sur le passage du temps, la famille, l’amour et les illusions de la jeunesse. Bref, c’est tout cela à la fois et bien plus encore. Et c’est servi par un style très agréable, une narration au présent qui alterne entre dialogues de la vie quotidienne et scènes bucoliques.

Est-ce que l’amour absolu peut se vivre vraiment ?

Un roman d’une douceur rare, qui donne chaud, au corps, au cœur et à l’âme. On se laisse emporter très vite par ce récit au présent sur des amours passées qui resurgissent quand on les attend le moins. C’est poignant, d’un style juste et éclatant.

Je recommande vivement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chantal-28 2021-04-12T11:12:04+02:00
Or

J’aime beaucoup la couverture mais pour moi, elle est spoliant, c’est dommage.

Son touché est très doux, très agréable. L’écriture n’est ni trop petite ni trop grande.

J’ai beaucoup apprécié les dates et surtout cela se passe dans le Sud avec le chant des cigales, une lecture parfaite pour l’été.

Nous allons découvrir l’histoire de Jules (prof d’histoire), Marc est son fiancé (décorateur d’art), ils sont ensemble depuis 6 ans.

Donc une semaine avant le mariage, Jules sera chez ses parents pour les préparatifs, il y aura aussi de vieux amis de ses parents Sylvie et Pierre et leur fils Eric qui est kiné.

Jules et Eric se connaissent depuis leurs 15 ans, se retrouvent comme s’ils s’étaient quittés la veille.

Ils ont une relation épistolaire, se voyant que quelques jours par an. Ils vont se rencontrés à plusieurs étapes de leurs vies avec comme bagages, leurs attirances réciproque et un baiser échanger. Ils vont chacun faire leurs vies de manière différentes.

Nous ressentons bien la complicité qui lie Eric et Jules malgré les années où ils ne se sont pas vus. Ils se fond des confidences mais Jules cache quelque chose que je n’ai pas vu venir.

Ce qui m’a gêné dans tout cette histoire, c’est la réaction de Sylvie la mère de Eric, elle n’a aucun souci avec le faite que Jules soit gay mais n’aime pas l’idée que son propre fils pisse l’être, je trouve cela très hypocrite et déplacée.

Alors un truc que je n’ai pas compris, Marc embrasse un homme lors de son enterrement de vie de garçon, pendant ce temps Jules embrasse Eric et tout va bien, euh non, c’étais couru d’avance que leurs mariages commencer mal et sur des non-dit.

Bref, j’ai totalement adhérer à cette histoire que des adolescents peuvent lire, il n’y a pas de sexes, juste un baiser et des mains un peu baladeuses donc rien de bien méchants.

J’ai aimé voir l’évolution de la relation de Jules et Eric aux fils des années. J’adore la relation sans tabou que Jules à avec ses parents.

Lisez-le, il est vraiment top.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Izzie-1 2018-11-18T12:10:32+01:00
Argent

N'étant pas particulièrement fan de la narration au présent, j'avoue avoir eu un peu de mal au départ à entrer dans le récit. Les phrases me semblaient trop longues, ponctuées de répétitions de "et" quasi-systématiques, et je n'étais pas convaincue par les incises de dialogue dans lesquelles les descriptions de gestes et d'action me paraissaient lourdes.

Il m'a donc fallu quelques pages pour m'habituer au style et apprécier le petit bijou que j'avais dans les mains.

Car oui, il s'agit bien d'un bijou, d'une rare pépite dont l'éclat se révèle à mesure des mots qui défilent et vous impriment autant d'images que de sensations dans votre petite caboche butée. C'est ainsi qu'on se retrouve avec des passages comme celui-là : « Cet amour pour la région n'est pas de sang, il est fait de la chair de ses souvenirs. C'est plus beau, du moins Jules le voit comme ça. C'est plus pur. » et qu'on se dit qu'il va être difficile de ne pas succomber à ce qui se passe entre les lignes.

Jules est un jeune trentenaire sur le point de se marier. Dans l'optique de l'aider dans les derniers préparatifs, notamment retaper le vieux kiosque sous lequel il compte échanger ses vœux – officieusement – avec Marc, ses parents et lui sont rejoints dans leur maison des Alpilles par les Delestre, amis de la famille, et par leur fils, Eric, que Jules n'a pas vu depuis l'âge de quinze ans. L'alchimie est immédiate entre les deux hommes qui replongent très vite dans cette amitié au goût d'insouciance et d'immaturité. Le kiosque devient progressivement une charge à laquelle tout prétexte est bon pour s'en échapper. Ils se feront d'ailleurs remonter les bretelles par les parents, comme des enfants, qui les jugent beaucoup trop négligents pour de grands gaillards comme eux.

Mais c'est ainsi, Jules a besoin de cette nonchalance. Le temps s'y prête. Le vent amène l'odeur des pins, leurs aiguilles craquent sous les pas, et le rire d'Eric crève les silences et couvre d'un baume inespéré le cœur de Jules qui vit ces moments comme les derniers avant la vie d'adulte.

C'est que Jules n'aime vivre que ce qu'il a déjà vécu. Ça le rassure. Et tout ce qu'il ne planifie pas l'angoisse plus qu'il ne le voudrait. Pour cette raison, la spontanéité d'Eric souffle sur les braises endormies de ses émotions. Et c'est certainement pour cela aussi que sa présence lui semble presque irréelle. Elle ravive à la fois des souvenirs et lui ouvre les yeux sur l'avenir qu'il se construit.

Ici, il ne s'agit pas de parler ou de justifier l'adultère, mais bien de se plonger dans une atmosphère de vacances, d'une ancienne extase de deux cœurs qui se sont ratés et ne se trouveront peut-être jamais. Et les jours défilent comme un compte à rebours qui tient en haleine le lecteur. On doute, on hoche de la tête, on la secoue parfois, en espérant que les non-dits finiront par être exposés.

Tout ça est retranscrit avec beaucoup de délicatesse et de subtilité. On n'attend pas de baisers ou de sexe torride sur les roches calcaires du massif des Alpilles. Quand on a trente ans, on s'y reconnaît. Quand on en a plus, on se souvient. Quand on en a moins, on imagine. Et c'est probablement la force de ce récit : la justesse. On a donc affaire à une une romance mature, loin des clichés du genre et surtout rondement menée par la plume de Claire Some.

Un coup de cœur, je peux le dire à la fin de ma lecture. Et un seul conseil, vous précipiter dessus dès que l'occasion se présentera à vous !

Afficher en entier

Date de sortie

15/30/45

  • France : 2018-08-23 (Français)

Activité récente

Izzie-1 l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-16T14:02:53+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 13
Commentaires 3
extraits 3
Evaluations 6
Note globale 7.83 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode