Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 18atvictoria25 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Nouveaux Royaumes Invisibles, L'Appel des Oubliés, Tome 1 : L'Héritier Oublié Les Nouveaux Royaumes Invisibles, L'Appel des Oubliés, Tome 1 : L'Héritier Oublié
Julie Kagawa   
Ah, quel super roman !

Je ne vous dis pas le bien immense que ça m’a fait de retrouver le monde incroyable de la Faérie et de ses personnages, ainsi que la sublime plume de Julie Kagawa ! Je pensais ne jamais les revoir, alors y replonger, ça a été fantastique, sans compter que ce Spin-Off est juste excellent, bourré d’action, de romance, d’humour, de drame et de révélations ! Décidément, l’auteur ne cessera jamais de nous surprendre avec ses fées !

Ethan Chase, le petit frère de Meghan Chase, est désormais adolescent et à conserver la faculté de voir les fées. Ce qui a fait de sa vie un enfer et la rendue distant, amer et bagarreur. Sans compter qu’il ressasse sa colère vis-à-vis de sa soeur Meghan qui l’a abandonné. Mais soudain, d’étranges fées se mettent à kidnapper les fées Exilés de la Faérie ainsi que les demi-sang, dont Todd, l’ami d’Ethan. Pour le retrouver, Ethan devra faire face à sa soeur et aux royaumes terribles des fées, et il entraînera avec lui Kenzie, la jolie fille du lycée…

J’ai beaucoup appréciée Ethan et Kenzie. Ethan à un fort caractère et je comprend entièrement sa colère envers Meghan et sa haine des fées et de Ash, bien qu’il m’ait un peu agacée avec ça. Kenzie est drôle, vivante, déterminée et pétillante, je l’ai beaucoup appréciée. On retrouve Meghan, Ash et Puck, bien qu’ils ne soit plus les personnages principaux, loin de là, ça m’a quand même fait un bien fou de les revoir, j’ai trouvée Meghan changée, c’est une vraie reine maintenant. Autre personnage important, c’est Keirran, le fils de Meghan et Ash, qui bien que je l’ai appréciée, m’a quelquefois agacé, surtout vers la fin.

Sinon, Julie Kagawa nous sort une nouvelle intrigue et une nouvelle espèce de fée, l’idée est très original et plausible, j’ai beaucoup appréciée l’idée, on retrouve quelques anciens tels que Grimalkin, Rasoir où Leanansidhe, et ça fait du bien, ce livre est à lire obligatoirement par tous les fans de la série Les Royaumes Invisibles. Attention cependant ! Si certains Spin-Off peuvent se lire sans avoir lu la série d’origine, ce n’est pas le cas de L’Appel des Oubliés. C’est une suite à la série d’origine, et j’ai adorée les retrouver, l’histoire est toujours aussi prenante, géniale et haletante, un vrai petit régal !

Il me tarde de lire le tome 2 !

Le Pacte, Tome 1 : Vengeance Le Pacte, Tome 1 : Vengeance
Siobhan Vivian    Jenny Han   
Je suis bluffée. C'est le seul mot. Pas émerveillée, ni retournée, juste bluffée. Juste bluffée par la profondeur de ce livre.

Déjà, j'adore Jenny Han et Siobhan Vivian. Je m'attendais déjà à beaucoup. C'est mieux que ce que j'espérais, mais, en même temps, il manque aussi quelque chose par rapport à mon espérance. Je ne sais absolument pas quoi. Je le sais, et c'est tout.

Ce livre, il ne m'a pas fait pleurer, il ne m'a pas tellement fait rire non plus. Il est passé. Mais une forme de passage qui reste gravé dans les mémoires à jamais. Parce que ce livre m'a marqué.
A un moment de ma lecture, j'ai été dérangé par un bruit, et c'est là que je me suis rendue compte que je lisais des mots d'un livre, dans mes mains, et que je n'étais pas vraiment dedans. Parce que pourtant, c'était mon impression. J'étais une personne inconnue qui flottait, invisible, autour de l'histoire. Je n'étais pas dans mon canapé. Juste... Ailleurs.

Tout ça pour dire que ce livre, je sais pas vraiment ce qu'il m'a fait.
Je l'ai adoré, c'est sûr. Mais je ne sais pas pourquoi. Parce que finalement, qu'est-ce qu'il a de SI exceptionnel ? Juste qu'il nous emporte dans ses pages.
J'ai vu des ressemblances avec "La Liste", et peut-être aussi avec "L'été où je suis devenue jolie", mais si peu...

Ce livre, c'est une bombe. L'histoire n'est pas inoubliable. L'écriture n'est pas non plus forcément... Extraordinaire. En fait si : c'est justement ça. L'écriture est magique. Des mots profonds, c'est pour ça que j'ai tant aimé, que je suis partie ailleurs. Parce que comment ne pas aimer Mary, Lillia et Kat ?
Franchement, moi je ne pouvais pas. Pas quand je ressemble tellement à Mary et Kat. Dès le début, j'ai pensé que ça aurait pu être moi qui faisait ma vengeance.

J'ai envie d'écrire plus, pour exprimer à quel point ce livre, sans avoir été un coup de cœur, m'a marqué à jamais, par l'histoire et les émotions des personnages. Le problème, c'est que je ne peux pas. Je sais pas quoi dire de plus. Comment exprimer ça avec des mots ? On ne peut pas. Et encore moins moi, avec mon grand talent d'explicatrice.
Donc, je vais arrêter là, et vous conseillez une dernière fois de le lire.
Intuitions, Tome 1 Intuitions, Tome 1
Rachel Ward   
Ce livre a été pour moi un moment intense de lecture et en même temps, pour mon conjoint, un moment d'absence de ma part. Ce livre m'a complètement captivé, je ne voyais que les lettres et les chiffres de ce livre. Autour de mois, rien d'autre n'existait, tout était flou... Sauf ce livre. Je sais que j'ai l'air excessive dans mes propos, mais ce livre est vraiment bon.

par Melimel
Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle
Julie Kagawa   
Si j'avais adoré The Iron Fey avec son univers féérique et pourtant dangereux, je peux sans hésiter affirmer que je lui préfère pourtant The Immortal Rules.
Des histoires de vampires j'en ai lues et rerelues, et pour la plupart c'est toujours avec plaisir. Mais s'il y a bien une chose qui manquait à tous ces livres à crocs, c'est cette atmosphère particulièrement sombre et oppressante qu'a su exploiter à son maximum Julie Kagawa.
Ce livre est pour moi, comme Infinite Days avait pu l'être avant lui, un véritable souffle d'air frais. Encore que le mot est faible ! Ici, plus qu'une petite bise, c'est un vent violent que j'ai reçu en pleine figure.

Allie est une fille forte et courageuse, qui hait les vampires de son être, et qui fait son possible pour ne pas s'attacher trop aux gens, de peur d'être blessée. Et on la comprend ! Néanmoins, devenue vampire, force est de constater que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent et que la frontière entre le bien et le mal n'est pas si évidente à discerner.
Passée d'humaine à buveuse de sang, on voit Allie grandir, mûrir, et faire face à des choix parfois très difficiles. J'ai eu peur pour elle, j'ai eu mal pour elle. Il aurait été si facile de baisser les bras à plusieurs reprises, et pourtant. Allie n'a jamais cesser d'avancer malgré les obstacles, et c'est ce qui me plait tant chez elle.

Avec The Immortal Rules, Julie Kagawa nous offre une mythologie vampirique originale dans un monde en ruines. Ce premier tome est une vraie boule de tension, prête à exploser à chaque instant. La romance est là, très touchante et douce-amère à mon sens car Allie n'oublie jamais ce qu'elle est. Je ne peux que vous le conseiller, que ce soit en vo ou en vf lorsqu'il sortira !

par Jandh
Sœurs sorcières, Livre 1 Sœurs sorcières, Livre 1
Jessica Spotswood   
Une livre à lire pour trois raisons : l'époque, le thème et les personnages !
L'auteur nous emmène certes dans une Angleterre imaginaire mais pleine des conventions d'atants, avec les longues robes et paroles appliquées. Une ambiance qui dépayse.
Le thème des prophéties et des sorcières est commun, pourtant la vigueur des personnages et le contexte histoire (Fille de Perséphone, les Frères) lui donne un nouveau souffle.
De plus, Cate est un personnage attachant, de part sa dévotion et son amour pour ses sœurs et sa volonté d'être une femme libre. On s'imagine aisément dans cette société où la femme n'est rien, et la révolte de Cate est à la fois subtile et radicale.
Un livre que j'ai adoré !
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Le Joyau, Tome 1 Le Joyau, Tome 1
Amy Ewing   
Véritable coup de foudre pour ce roman magnifique...
J'en ressors toute chamboulée waouh...
Tous les ingrédients son dedans ...
Amour.
Intrigue.
Suspense.
Complots et j'en passe véritable coup de cœur pour ce premier tome d'une nouvelle trilogie qui va plaire à coup sur...
En plus d'une couverture sublime un vrai joyau ce livre.
J'adore.

Les Étoiles en moi Les Étoiles en moi
Andrea Seigel    Brent Bradshaw   
Une belle lecture malgré quelques longueurs. Les personnages, principaux et secondaires ont une vraie personnalité. Certains nous énervent, d’autres sont juste agaçant et il y a ceux qu’on aime, qui nous font rire et nous donnent de l’espoir. Le décor a beau être une émission de télé réalité, pas de niaiserie mais de la volonté et de l’espoir pour vaincre une vie difficile. J’ai beaucoup aimé, une petite leçon de vie.

par Myline
Le Vide de nos cœurs Le Vide de nos cœurs
Jasmine Warga   
J’ai hésité avant de débuter ce roman, bien que le résumé soit très alléchant, il y a un côté sombre et effrayant qui m’ont retenu. Les romans qui finissent mal ont le don de me déprimer, pourtant malgré le thème abordé j’ai décidé d’écouter mes envies et de me lancer. D’autant plus, que Hugo Roman est une maison d’édition que j’aime beaucoup, donc c’était également l’occasion de découvrir leur nouvelle collection New Way axé YA Et je dois dire que je n’ai aucun regret, c’est un coup de cœur.

Aysel est une jeune fille de 16 ans extrêmement déprimée et sa solitude ne fait que renforcer son envie de mourir. Depuis le drame irréparable à jamais associé à son père, Aysel s’est complètement renfermée sur elle-même, ajouté à ça la vie au lycée n’est pas au beau fixe et sa propre mère ne semble pas voir la détresse de sa fille. Lorsqu’elle découvre le site Suicide Partners et plus particulièrement l’annonce de FrozenRobot 17 ans, elle décide de rencontrer le jeune homme concrétiser son suicide et planifie l’acte avec le jeune homme. Le compte à rebours peut commencer : J-26.

Au cours de ces vingt-six jours, nous allons apprendre à connaître intiment Aysel et Roman. Chacun habité par le même mal, qui les consument. Bien qu’issue de milieu différent, ils vont s’apprivoiser et discuter de ce qui les a amenés à faire un choix aussi radical, créant un lien particulier, habité par un objectif commun : le suicide. Le compte à rebours en début de chapitre, associé au mal-être de nos héros contribue à mettre en place un sentiment d’oppression et de tristesse. C’est un thème assez difficile, qui m’a mise la boule au ventre pendant toute ma lecture, il y a un côté dérangeant, car on souhaite avancer au bout de ses vingt-six jours et en même temps, c’est effrayant d’imaginer qu’ils seront peut-être morts. J’ai éprouvé beaucoup d’attachement pour ces deux jeunes torturés, mais l’auteure nous rend impuissant face à la détresse de personnage qu’on souhaite seulement protéger.

A force de se côtoyer, d’analyser ensemble, de discuter à cœur ouverts, un lien particulier va se tisser entre nos deux héros. Et au contact de l’un et de l’autre, ils vont changer, mais est-ce suffisent pour ne pas choisir de mourir ? Les pensées de Aysel sont très bien expliquée, on n’est pas dans le pathos, bien au contraire chaque sentiment est extrêmement bien décrit, on ressent à quel point elle est consciente de ses pensées tristes, mais elle est complètement dépassée et sans vraiment de soutien pour l’aider à remonter la pente. Alors que Roman, est davantage épaulé, mais sa volonté de mourir est plus forte que tout. Il fait le choix d’abandonner volontairement sa « vie d’avant » et s’isole.

En bref, en refermant ce livre, je suis en pleine phase de culpabilité d’avoir aimé un livre aussi dérangeant, mais l’espoir est tellement important que j’avais envie de croire que malgré leur volonté de mourir, ils se sont trouvés. Un épilogue n’aurait peut-être pas été de trop concernant certain point, mais je recommande. Je pense que pour vraiment comprendre, il faut le lire et se faire sa propre idée. Perturbant, magnifique, et terriblement émouvant. A la fois sombre et lumineux, l’espoir a une place importante dans ce roman et il ne faut jamais oublier de garder Espoir

https://luxnbooks.wordpress.com/2015/05/15/le-vide-de-nos-coeurs-jasmine-warga/

par Luxnbooks
Happily Ever After Happily Ever After
Kiera Cass   
Un compagnon véritablement idéal pour tous les fans de La Sélection ! J'avais déjà lu les versions françaises du Prince, du Garde, de la Reine et de la Favorite mais c’était très intéressant de découvrir certaines scènes du point de vue de Céleste et de Lucy. Sans oublier le deuxième épilogue et les magnifiques illustrations ! Merci encore a Kiera Cass <3

@ljs13 : je l'ai lu en anglais et je crois qu'il n'existe pas en français... désolée ^^