Livres
564 669
Membres
617 179

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de 24231A : Mes envies

La Chronique des Bridgerton, Tomes 7 & 8 La Chronique des Bridgerton, Tomes 7 & 8
Julia Quinn   
Bon sang! Encore du mal à me dire que c'est... fini! C'est très dur de dire au revoir (dans des relectures, dans la série, nous nous reverrons!) aux Bridgerton, leur chronique se terminant avec les histoires des deux benjamins de la famille, et de quitter leur monde plein de belles aventures romanesques! J'ai essayé de faire durer un peu plus Gregory mais c'était finalement mission impossible... mais pour le meilleur! Julia Quinn conclut sa saga comme elle l'a débutée: dans un rythme purement addictif qui nous emporte avec plus que grand plaisir!
Mais que j'ai adoré cette saga! Et ces tomes-ci tout autant, je pense même qu'ils font tous deux partie de mes opus préférés! Je ne leur vois aucun défaut, tout se met vraiment en place comme il le devrait en suivant les deux fois une intrigue très bien ficelée. Autant dans Hyacinthe que dans Gregory, on ne manque pas d'action et de rebondissements: ces deux-là ne nous proposent aucunement une histoire plan-plan! Mais je me doutais en ayant pu jauger de leur caractère dans les précédents volumes, que nos deux protagonistes nous offriraient des histoires hautes en couleurs!
Pour commencer, hyacinthe, notre petit démon de la famille Bridgerton, qu'on ne pouvait faire taire... et bien, elle est on ne peut plus fidèle à l'image de la femme qu'on avait envie qu'elle devienne: entière, avec une force de caractère incroyable, qui va au bout de ses envies et de ses objectifs. Elle met en fait son cœur dans tout ce qu'elle entreprend! Peu étonnant qu'elle soit la protégée de Lady Danbury - au passage, l'un de mes personnages préférés en dehors des membres de la famille Bridgerton!
C'était génial de suivre Hyacinthe dans ses trépidantes aventures avec Gareth, aventures qui ne manquaient pas de sel! Ces deux-là se cherchent la petite bête avant de se trouver et on ne peut que vous dire que cela se révèle savoureusement explosif! La raison: Gareth Saint-Clair était parfait pour Hyacinthe, avec son impertinence qui est contrebalancée par sa totale dévotion envers les gens qu'il aime. Le type m'a tout de même fait grincer quelques fois des dents lorsque son côté difficile à cerner et/ou son aveuglement faisait souffrir notre héroïne! Cette prise de partie prouve bien à quel point l'auteure nous implique dans ses histoires!
C'est la même chose de l'autre côté! De Gregory au final nous n'en savions que très peu, mis à part son côté très taquin. Et bien, c'est un fier héros que nous avons là! Il nous séduit de suite par son attitude, son romantisme et sa foi en l'amour que l'on n'imaginait pas forcément auparavant - mais il est vrai que quand tu as assisté à 7 mariages d'amour... Et il est tellement loyal! Toutes ces qualités font qu'on ne peut que lui souhaiter tout le bonheur possible, mais Julia Quinn nous a tellement tenus en haleine avec les aventures de Gregory et de Lucy que c'était bien la première fois en huit tomes que je me suis demandé si nous allions avoir une fin heureuse!
Je pense aussi que cette histoire a été autant palpitante parce que notre auteure a réussi à nous ancrer cette fois encore très fortement émotionnellement parlant: on s'attache à notre héroïne qui brille dans tout sauf en chance, on ressent comme les nôtres les liens forts qu'elle entretient avec Hermione ou son frère (ce fieffé coquin!), on est scandalisé face aux propos abjects des vieux barbons de la "famille" de Lucy, on est touché par les belles paroles de sagesse de notre matriarche adorable, Violet Bridgerton... Bref, on ressent tout plus fort dans Gregory, c'est même le gros point fort de cette histoire et ce qui rend plus dure la séparation avec la plume de Julia Quinn.
En bref, cela ne fait que quelques jours que j'ai terminé Gregory, et pourtant, je sens déjà le vide laissé par les si addictives et romanesques histoires de Julia Quinn! Et je pense qu'elle n'aurait pas pu mieux clore sa superbe saga qu'avec les romances de Hyacinthe et de Gregory. Les deux derniers de la famille Bridgerton nous avaient déjà conquis dans leurs précédentes apparitions, ils sont purement géniaux quand ils deviennent les héros de leur propre aventure: Hyacinthe est une femme qui sait ce qu'elle veut, Gregory est prêt à se plier en quatre par amour. Notre auteure leur a trouvé en plus comme toujours les partenaires parfaits. Mais attention, personne n'est simple à conquérir et ces deux tomes pour une conclusion en apothéose sont très riches en rebondissements! Aaah qu'ils vont (livresquement) me manquer ces fantastiques Bridgerton!

par Chika
La Chronique des Bridgerton, Tomes 5 et 6 : Éloïse / Francesca La Chronique des Bridgerton, Tomes 5 et 6 : Éloïse / Francesca
Julia Quinn   
Autant j'ai été complètement happée par l'histoire d'Eloise que j'ai dévorée et qui m'a fait passer un très bon moment, autant je n'ai pas du tout été convaincue par celle de Francesca... Je l'ai trouvée trop longue et trop lente, avec une fin beaucoup trop rapide et des problématiques résolues sans que l'on ne sache trop pourquoi. Sans compter quelques incohérences chronologiques, qui m'ont un peu perturbées...

par LaurenaLJ
The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception
Mary E. Pearson   
Quelqu un saurait ils si il seras traduit en français ?? Merci d avance
Dance of Thieves Dance of Thieves
Mary E. Pearson   
https://aliceneverland.com/2020/06/02/dance-of-thieves-tome-1-mary-e-pearson/

Kazi est une ancienne voleuse des rues devenue une Rahtan, garde d’élite de la Reine de Venda. Elle est chargée de se rendre au Guet de Tor afin de capturer un ennemi du royaume, ancien chef militaire qui a trahi le pays et causé la mort de milliers de personnes, dont le frère de la reine. Mais le Guet est dirigé par la famille Ballenger, dont Jase en est le nouveau patrei depuis la mort soudaine de son père. Et, par un étrange concours de circonstances, Kazi et Jase vont voir leur destin littéralement lié… par une chaine à leur cheville.

J’ai un peu tâtonné en découvrant le début de cette histoire. Il faut dire que Dance of Thieves est un spin off se déroulant des années après l’histoire principale. De ce fait, même si l’auteure nous donne énormément d’éléments, et même si ce tome peut très bien être lu sans en avoir découvert l’histoire précédente, j’ai eu l’impression, dans un premier temps, d’être assez dans le flou, comme s’il me manquait un certain nombre d’informations pour comprendre l’univers dans lequel je me trouvais.

Heureusement, cette sensation s’est vite atténuée, jusqu’à disparaitre totalement une fois que d’autres éléments nous sont donnés, et que j’ai pu recoller les morceaux de ce qu’il s’était passé auparavant. Et j’ai beaucoup aimé ce que j’y ai découvert : une intrigue menée tambours battants, bourrée de rebondissements et des personnages tous plus attachants les uns que les autres mais, surtout, très bien caractérisés.

Kazi et Jase forment un duo qui fonctionne vraiment bien, même si tout est loin d’être parfait entre eux étant donné leur position respective. Mais je les ai trouvés à la fois complémentaires et indépendants, conscients de ce qu’ils représentent, de ce qu’ils doivent accomplir, sans que cela ne les empêche d’être les jeunes adultes qu’ils sont. En cela, peut-être qu’ils se mettent trop rapidement ensemble à mon gout. Mais, en prenant connaissance de la psychologie des personnages, des angoisses de Kazi et du paternalisme de Jase, on se rend vite compte que cela leur correspond tout à fait.

Pourtant, les choses sont loin d’être simples, et l’intrigue se rappelle constamment au lecteur. Il y a beaucoup de mystères autour du Guet de Tor et de la Bouche de l’Enfer, de ce qu’y fait la famille Ballenger, mais aussi autour de la mission de Kazi. J’ai également adoré découvrir les origines de la famille Ballenger, ces belles histoires qui se transmettent de générations en générations.

De plus, Kazi est une héroïne forte qui est loin de se complaire dans le rôle de la demoiselle en détresse, ce que j’ai fortement apprécié chez elle. Quant à Jase, s’il peut paraitre parfois assez naïf, on se rend vite compte que ce n’est qu’une façade et qu’il est prêt à tout pour protéger sa famille et son domaine.

En définitive, j’ai passé un très bon moment avec cette histoire même s’il m’a fallu un certain temps d’adaptation pour comprendre ce qu’il s’était passé dans l’histoire originale, et à quel point cela allait impacter ce roman. Mais les thèmes abordés sont profonds et très bien explorés par l’auteure. De plus, la caractérisation de tous les personnages est bien développée et leurs interactions sont aussi crédibles qu’intelligentes. En cela, l’écriture de Mary Pearson fut une très belle surprise, et j’espère que nous aurons la chance de voir ses autres titres traduits en France !

par Kesciana
Le Marchand de sable, Saison 1 Le Marchand de sable, Saison 1
Gaïa Alexia   
Le marchand de sable, conte de notre enfance qui permettait à nos parents de nous berner pour aller se coucher et bien dormir. Ici dans ce roman, nous serons bien loin de la douceur de cette histoire, Nicolas et Pimprenelle n’ont qu’à bien se tenir !

Depuis quelque temps, Nola voit un homme étrange dans ses rêves, celui-ci la terrifie si bien qu’elle s’empêche de dormir pour ne plus le voir. Devenue insomniaque, elle fera des recherches pour savoir qui il est, allant même jusqu’à se faire suivre par un psy pour être sur de ne pas devenir folle. Seulement quand l’homme aussi sexy que terrifiant devient réel, Nola ne sera plus quoi penser, ni quoi faire pour le fuir et ne plus le voir apparaitre. C’est déboussolée, à la fois attirée et apeurée que Nola va finir par rencontrer Le marchand de sable, ne sachant pas pourquoi sa présence l’angoisse autant qu’il la soulage, lui fait du bien sans qu’elle ne comprenne pourquoi. C’est face à un homme séduisant, le Bad boy tatoué, rebelle jusqu’au bout des ongles que Nola devra faire face à des découvertes qu’elle n’attendait pas. Elle va se retrouver souvent confronter à Mane de son vrai nom, à son caractère explosif et destructeur mais aussi à ce regard envoutant et rempli de tristesse.

C’est face à une héroïne au premier abord banale que nous allons suivre cette histoire. Nola est étudiante, elle suit des cours à la fac, peinant dans quelques matières et plus précisément celle sur les Dieux Nordiques. Elle trouvera un allier pour l’aider à remonter ses notes, un professeur en total décalage avec le corps professoral qui sera lui redonner espoir en cette matière sans pour autant la lui rendre plus simple. Nola va dans ce premier tome faire face à beaucoup de chamboulements, faire la connaissance de nouvelles personnes, de nouveaux décors, elle va devoir gérer des émotions inconnues pour elle et qui la bousculeront.

J’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, c’est un texte assez prenant, surtout sur la seconde partie de roman, la première partie m’ayant fait sentir quelques passages un peu longs. C’est à la fois un roman fantastique, romancé mais aussi pédagogique car on apprend beaucoup de choses en le lisant sur les dieux Nordiques. Une fois bien ancrée dans l’histoire et une fois avoir fait la découverte de points importants, il est difficile de s’en détacher. C’est dans le doute et l’euphorie que nous avançons, perdant la notion du temps et du monde qui nous entoure tellement on est happé par l’histoire de Nola et Mane. Les personnages qui nous sont présentés sont intrigants. Nola est tout en simplicité, elle va se dévoiler et s’ouvrir au fil des pages, nous offrant une héroïne attachante et touchante. Mane lui est beaucoup plus difficile à cerner, surtout au départ, on ne sait pas qui il est vraiment, dans le sens où on ne devine pas ses intentions envers Nola : est-il bon ou mauvais ? quel est son but ? tant de question dont les réponses vont petit à petit nous être révélées. Les personnages secondaires vont aussi jouer un rôle important dans cette histoire, certain m’ont surpris, d’autres me font douter sur leur motivation et leur manière d’être.

Gaia Alexia a encore une fois donner à son livre une fin à se taper la tête contre un mur, c’est frustrée que j’ai refermé mon livre, attendant maintenant avec impatience la sortie du second tome.

https://www.livresavie.com/le-marchand-de-sable-saison-1-de-gaia-alexia/

par Natoche
Plutôt mourir : Danser pour exister Plutôt mourir : Danser pour exister
Koko Nhan   
Je viens de terminer ce roman et il fallait que je vous en parle, parce qu'il m'a bouleversé ? Tout au long de ma lecture, mon coeur était comme un funambule sur un fil suspendu au-dessus du vide ? Je l'ai lu en moins de 48h (Ben oui, j'ai aussi une vie à côté. N'est-ce pas ? ??). J'ai eu du mal à me détacher de ce roman tellement il m'a habité tout le long. Ce n'est pas un récit joyeux, loin de là, mais il m'a tellement touché tout comme la détresse de Max et Seth ?Il restera très longtemps dans mon esprit ? Je suis si contente de l'avoir acheté, je ne regrette vraiment pas. Koko Nhan a un véritable talent et je tenais à la remercier pour sa plume, ce roman qui pourrait très bien être la réalité de quelqu'un qui d'autre dans ce monde parfois bien cruel. Bref, j'ai adoré et c'est avec grand plaisir que je lirai prochainement sa d'urologie : "Brisés" qui est déjà dans ma Kindle ?
Échec et Mat, Tome 1 : C'est la guerre Échec et Mat, Tome 1 : C'est la guerre
Kennedy Fox   
un jeu du chat et de la souris en peu fatiguant à force
Break the rules Break the rules
Victoria Arabadzic   
Je viens de la terminer j’ai été tenue en haleine par l’histoire. C’est violent et sensuel. On ne s’ennuie pas. J’aimerai aussi une suite ou du moins en savoir un peu plus sur l’après, il y a une vraie fin mais ... je suis tombée amoureuse du personnage d’Alec ! Hayden Smith m’a moins fait d’effet que son second de clan. Super lecture encore avec de la mafia et des méchants.

par Julie1983
Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident Le Baiser de l'ange, Tome 1 : L'Accident
Elizabeth Chandler   
Cela fait un moment que je suis en possession de ce livre et que je n'arrivais pas à l'ouvrir, parce que je savais que j'allais me sentir mal...
C'est un très bon livre, vraiment ! [spoiler]L'amour qu'il y a entre Ivy et Tristan est enviable. Et leur "séparation" cruelle !! Je disais que j'hésitais à le lire, non pas parce que Tristan meurt mais à cause de ce qu'allais ressentir Ivy... cette profonde tristesse, ce désespoir, l'envie de mourir, de ce laisser aller... tout ces sentiments que l'on ressentirait si ça nous arrivais. Les passages sur les ressentis d'Ivy, ses larmes, sa foi perdue, m'ont fait pleurer, parce que je ne peux faire autrement que de m'imaginer moi à sa place.[/spoiler] Donc je m'en vais lire le second tome et je conseil bien sur à ceux qui hésiteraient : Allez-y foncez ! Il en vaut la peine !!

par tammii
Les Anges déchus, Tome 1 : Hush, Hush Les Anges déchus, Tome 1 : Hush, Hush
Becca Fitzpatrick   
je viens tout juste de le finir, et je suis très agréablement surprise. au début, je me suis dit, m**de, encore un truc compliquer avec des anges déchus (j'ai lu la malédiction des anges juste avant), et en faite, je me suis laisser prendre dans cette histoire et j'ai plus qu'aimé.
quelques points similaires a twilight, mais dans l'ensemble, c'est une lecture fraiche, agréable et sérieux je pense que niveau suspens on a ce qu'il faut!!!
les personnages sont très attachants.
bref très satisfaite et je conseille ce livre a tous ceux qui cherchent un échapatoire a twilight

par aciantar

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode