Livres
564 460
Membres
616 684

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire ajouté par x-Key 2021-05-10T13:44:29+02:00

Immonde, nauséabond et mal écrit : il fallait sans doute ne pas en attendre plus de 365 jours, connaissant la polémique qu'il y avait déjà eu sur son adaptation en film. Des abus aux viols, de la violence physique à la violence verbale, en s'arrêtant, dans une moindre mesure, par les clichés sur les femmes : tout y passe. Évidemment, beaucoup de ses traits sont caractéristiques de la Dark Romance et libre à chacun de lire ce qu'il lui plaît, mais ce livre reste à ne pas mettre dans toutes les mains.

La raison principale étant, bien sûr, que la notion du consentement y est totalement bafouée. Aucune idée de comment les défenseurs du livre parviennent à utiliser l'argument du "mais elle est d'accord avec tout ce qui lui arrive". NON. C'est clairement dit lors de nombreux passages : Laura a peur, n'ose pas agir, Massimo la force plusieurs fois alors qu'elle se débat, voire même une fois alors qu'elle exprime qu'elle n'a pas envie, le tout sous la contrainte et la menace de faire du mal à sa famille si elle tente de s'enfuir. Où est le consentement là-dedans et surtout comment peut-on voir du consentement là-dedans ? J'ai ma petite idée.

L'auteure s'amuse à alterner, en l'espace de quelques lignes seulement, des moments d'abus et de viol, à des moments où Laura est en pamoison devant le beau Massimo. Tant pis s'il la viole, il est de toute façon si honnête, si protecteur et tellement sexy. À vomir.

En plus de souffrir d'un style d'écriture proche du néant, le roman n'est vraiment pas à glisser entre toutes les mains. Il ne s'agit pas de New Romance, comme tente de le faire croire Hugo en l'éditant dans sa collection du même nom et sans mettre d'avertissement en début du roman. Il s'agit d'un texte dérangeant, mettant en scène les abus et viol d'un homme sur une femme non-consentante une grande partie du livre. Des scènes qui véhiculent des messages dérangeants sur le consentement et la sexualité. Évidemment que ça reste une fiction et peut-être que des gens aiment lire ce type de contenu, mais un avertissement aurait été la moindre des choses en tête du livre.

À réserver à un public averti avec du recul : sans parler de la crudité des scènes de sexe (dont la lecture appartient à la sensibilité du lecteur), rien dans le sort réservé aux femmes (et à Laura) dans le roman n'est normal.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Réponses au commentaire de x-Key

réponse de JennyHrafna 2021-05-28T11:21:57+02:00

Effectivement, honteux que Hugo ose publier ça dans la collection New Romance ! Et c'est ça qui me choque le plus au final : ne pas mettre en avant le côté dark pour amasser de la thune, au détriment d'un lectorat trop jeune et de parents peu vigilants. Franchement, ça me dégoûte et la pilule passerait nettement mieux si Hugo assumait son choix de publier de la dark... dans une collection dark !

Honteux !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode