Livres
461 211
Membres
417 298

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

3 fois rien qui font tout



Description ajoutée par rubika 2015-01-26T02:23:30+01:00

Résumé

A quinze ans, Olivia a la tête pleine de questions et se sent un peu perdue. Adoptée quand elle avait deux ans, elle ressent parfois un grand vide au creux du ventre. Quand une voyante, rencontrée lors d'une panne d'ascenseur, lui annonce qu'elle arrive à un tournant de sa vie et l'invite à être attentive aux signes qui se présentent à elle, Olivia n'y croit pas. Pourtant, les coïncidences s'accumulent et elle se prend peu à peu au jeu. Elle prend conscience que chacune de ses décisions a une influence directe sur son existence et sent grandir en elle un sentiment de liberté tout neuf. Ce sentiment, qui sait, parviendra peut-être à remplir ce vide qu'elle sent parfois en elle...

Afficher en entier

Classement en biblio - 31 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Carole94P 2015-02-13T11:53:33+01:00

Le soleil brille tous les jours à Los Angeles, mais ce n'est pas le paradis pour autant. D'accord, on a les stars de cinéma et les palmiers, mais on a aussi ce quartier : Skid Row. Une ville dans la ville, une sorte de zone sinistrée où la plupart des gens vivent dans des boîtes en carton. Avec Bell, l'un de mes pères, on y passe quand on va acheter les fleurs pour les tables de son restaurant. Il l'a appelé Food, cédant à la mode un peu énervante des monosyllabes : Food est pris en sandwich entre la librairie Book et le café Bean. Je pense qu'on devrait voir les choses autrement et appeler une laverie automatique «Non responsable des chaussettes perdues», par exemple.

Il y en a une près du restaurant ; j'y fais la lessive pour toute ma famille depuis que j'ai huit ans. Elle n'a pas de nom particulier, pour le coup, juste un gros triangle marron avec une boîte peinte dessus - un vague paquet de lessive à l'ancienne.

Bell me laisse préparer les plats du jour le samedi. Et, comme mon palais s'affine, ma cuisine s'améliore et mes propositions ont bonne réputation. Certains clients ne viennent d'ailleurs que ce jour-là. Indéniablement fier de moi, d'autant que lui-même ne met plus tellement la main à la pâte, Bell est aussi un peu jaloux de mon succès. Les autres cuisiniers, eux, semblent contents de mes contributions. L'autre jour, il y a en a même un qui m'a demandé ma recette de coleslow au piment.

Mon père a toujours été un mordu de cuisine, mais, depuis quelque temps, il galère avec son restaurant. A cause de la crise, les gens ont tendance à privilégier la quantité, au détriment de la qualité : le burger In'n'Out sur Sunset, par exemple, a constamment des airs de concerts de rock, alors qu'on peut entendre les mouches voler dans les petits établissements de qualité.

Je n'avais pas mesuré la gravité de la situation, mais, l'autre soir, en passant préparer une marinade en cuisine, j'ai constaté que la salle était presque vide. Quand je suis allée chercher du basilic dans la chambre froide, j'ai trouvé Bell en train de pleurer sur une caisse de pommes de terre.

- Papa ?

- C'est les oignons.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aurore2 2017-09-01T14:23:47+02:00
Lu aussi

J'ai adoré l'idée du début mais j'ai été déçue par la suite ... J'ai eu du mal à m'attacher à Olivia. Dommage ...mais ça reste une chouette lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissChase 2016-02-28T20:46:30+01:00
Bronze

J'ai été un peu déçue du livre. Au vu du résumé et des avis, je m'attends à mieux. J'ai tout de même apprécié le personnage de Livie. Mais, je n'ai pas ressenti de réel émotions, j'ai trouvé que l'auteur effleurait le sujet, sans jamais y rentrer totalement. La fin m'a laissé sur la faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LodyBounty 2015-06-26T21:14:26+02:00
Lu aussi

Une lecture légère, facile à lire abordant des thèmes parfois tabous ou compliqués tel que l'amour, la famille, l'homosexualité, l'adoption, le destin et la remise en question.

Les personnages changent de l'ordinaire, ce qui apporte une touche d'originalité.

Une bonne lecture pour l'été.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Klem1998 2015-06-22T11:27:40+02:00
Argent

En finissant ce livre, je n'ai pas été surprise mais plutôt frustrée. L'histoire se finit trop tôt à mon goût. L'histoire est sympa mais un peu platonique. Ce livre a été une petite pause de répit dans mes lectures.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2015-03-24T07:47:51+01:00
Lu aussi

http://www.unbrindelecture.com/2015/03/3-fois-rien-qui-font-tout-de-stewart.html

Déçue par cette romance young adult qui avait pourtant tout pour me séduite. Olivia est une héroïne atypique et attachante ; comme une bonne partie des gens qui l'entoure mais le manque d'approfondissement des situations pourtant intéressantes entraîne une lassitude et un manque d'implication du lecteur. Je ne me suis pas sentie concernée par cette histoire qui saura sûrement trouvé son public, peut-être auprès de lecteur plus jeune ( 13 ans).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par megmars 2015-03-19T23:58:43+01:00

http://www.megworld.fr/2015/03/3-fois-rien-qui-font-tout-stewart-lewis.html

Olivia, seize ans et demi, est presque heureuse dans la vie. Il ne manque que trois fois rien à son bonheur. Elle a deux pères qui l'aiment et qui la soutiennent, une grande complicité avec son frère, une passion : la cuisine et une meilleure amie géniale : Lola. Pourtant, Olivia a envie de plus. Elle veut en savoir plus sur sa mère biologique et si possible, rencontrer l'amour...

Trois fois rien qui font tout est un roman léger qui se lit rapidement. Nous sommes du point de vue de l'héroïne et nous allons la suivre à travers ses interrogations, ses doutes et ses choix. C'est une rencontre fortuite avec une médium, dans un ascenseur, qui va tout déclencher. Olivia se pose des questions depuis toujours mais grâce aux prédictions de la voyante et un livre de cuisine des années 1960 qui tient plus du journal intime, elle va commencer à agir pour atteindre le bonheur.

Globalement, j'ai apprécié cette petite histoire même si je lui ai trouvé un gros manque de réalisme. Tout est un peu trop rose et trop facile pour Liv. Sa famille a des difficultés financières, elle n'a aucune piste pour retrouver sa mère et celui qu'elle aime a disparu sans laisser de trace. Malgré cela, la chance va lui sourire et l'adolescente va résoudre, un par un, ses problèmes.

Trois fois rien qui font tout est très jeune, tant dans le style que dans le développement de l'histoire. Le roman se lit d'une traite et sans réfléchir. Olivia va de découverte en découverte et les événements s'enchaînent rapidement. L'auteure a fait du bon travail avec son héroïne puisque nous arrivons facilement à l'imaginer, avec ses passions et ses phobies. Concernant les personnages secondaires, ils n'ont pas été autant développés (par ex Lola) voir même pas du tout pour certains (par exemple Théo). Nous ne savons rien d'eux, nous passons vite sur leur caractère tout comme nous passons vite sur les différentes étapes du roman. Il y avait pourtant des thèmes intéressants à exploiter au travers du vécu des protagonistes : la maladie, l'handicap, l'adoption... mais l'auteure ne s'attarde pas. Ce livre souffre, à mon avis, d'un grand manque de profondeur et la romance est à l'image de l'histoire : mignonnette mais pas transcendante.

Même si j'ai soulevé plusieurs bémols, je me suis suffisamment attachée à Olivia pour avoir envie de connaître son histoire. Je n'ai pas eu à me forcer tant la lecture est fluide. J'avais d'autres attentes mais mon ressenti post-lecture n'est finalement pas si négatif que ça. Les relations familiales sont bien traitées et notamment le lien entre Olivia et ses pères. L'homoparentalité est abordée sans clichés ni préjugés.

Pour conclure, Trois fois rien qui font tout est un roman sans prise de tête mais qui aurait mérité d'être plus fouillé. Les thématiques étaient intéressantes mais pas suffisamment exploitées. Toutefois, je garderai un bon souvenir d'Olivia et de sa cuisine!

★★★☆☆

Une lecture en demi-teinte.

D'autres chroniques sur WWW.MEGWORLD.FR

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seve61300 2015-02-27T21:26:13+01:00
Or

Je ne peux pas le mettre dans ma liste de diamant (pas comme le livre précèdent de l'auteur), tout simplement car pour moi, il n'y a pas de fin à ce roman.

Et si il n'y a pas de suite, j'ai envie de dire à quoi bon avoir écrit ce livre, qui a tout pour plaire (ou presque).

L'auteur était obligée de s'arrêter à 30 chapitres, ou quoi?

Je me suis tout suite plongée dans l'histoire, j'me suis perdu dans les pensées et les émotions d'Olivia.

J'ai aimé cette famille recomposée.

J'ai suivis les aventures imaginaires de Rose, Kurt et Eloise et la finSpoiler(cliquez pour révéler)quand on apprend que tout ce qu'elle a imaginé et sans doute en partie vrai, c'est plutôt génial, même si j'avoue que sans ça, je me serais vraiment demandée à quoi sert ces passages. A part combler du vide mais là encore s'il n'y a pas de suite, y a de quoi écrire.

A part le fait que certains passages de cuisines (faut aimer les descriptions et vouloir connaitre une recette) sont pas utiles et qu'ils soit entrecoupés d'autres passages de son imaginations + la fin.

Pour moi, ce livre est génial. Il n'est pas parfait loin de là mais il a ce petit quelque chose qui le rend spécial.

Mais ça ne fais pas tout et j'ai malheureusement de nombreuses questions en attentes et ça, c'est le genre de chose que je déteste.

Donc, je recommande que si il y a une suite, un jour et que vous aimez (un tant soit peu) la cuisine.

Sinon, clairement passer votre chemin (ou pas, vous pouvez tenter si ça vous chante, mais vous pourrez pas dire que je ne vous avez pas prévenus), car même s'il y a de très bonne choses et peu de "défauts", sans une fin digne de ce nom, pour moi, un livre n'a pas lieu d'être. Et je pense que c'est pareil pour vous.

Dommage !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kesciana 2015-02-25T11:24:05+01:00
Lu aussi

https://aliceneverland.wordpress.com/2015/02/25/3-fois-rien-qui-font-tout-stewart-lewis/

Je ne sais pas trop comment aborder cette critique. Tout d’abord, quand je me suis retrouvée avec ce livre entre les mains, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Le résumé ne laisse pas filtrer grand chose, et je ne connaissais pas du tout l’auteur, n’ayant pas lu son livre précédemment publié (Sept messages pour mes 15 ans). On laissait juste sous-entendre que cela plairait à ceux qui ont aimé Anna et le french kiss ou encore Lola et le garçon d’à côté. Ayant adoré les deux, il ne m’en fallait pas plus. Sauf que la magie n’a absolument pas opéré sur moi.

Dès le début, on plonge directement dans la tête d’Olivia. On se rend compte que cette dernière a été adoptée par deux papas et qu’elle a un grand frère, adopté également. On ne sait pas grand chose sur sa vie, on découvre seulement sa meilleure amie, Lola, et surtout sa passion pour la cuisine.

Quand je dis qu’on plonge dans sa tête, c’est vraiment le ressenti que j’ai eu. Car Olivia nous livre ses pensées comme elle lui viennent. Il lui arrive quelque chose, elle repense au passé, un souvenir surgit. Tout est mélangé, tout est confus, et je ne savais absolument pas sur quel pied danser. J’ai eu l’impression sans cesse qu’il y a un véritable manque de construction, de structuration dans le récit, un sentiment de fouillis qui perdure, et j’avais du mal à rester concentrée sur ma lecture.

L’autre point faible du roman, c’est l’intrigue. Durant la moitié du roman je ne savais absolument pas où l’auteur m’embarquait, et surtout quel était l’objectif de ce roman. L’histoire de la voyante tombe comme un cheveu sur la soupe, de même pour le livre de cuisine que trouve Olivia. Rien de tout cela ne fait « vrai », c’est bien trop facile, et c’est donc l’autre côté qui fait que je n’ai absolument pas réussi à m’imprégner de l’histoire. Enfin, quand j’ai réussi à entr’apercevoir un petit bout de l’intrigue, j’est à ce moment là que j’ai réussi à me lancer pleinement dans l’histoire. Mais malheureusement cela arrive bien trop tard pour compenser le début trop longuet.

Par contre, le personnage d’Olivia m’a beaucoup plu. Elle n’en a pas conscience, mais elle est tout simplement le pilier de sa famille, celle qui fait que toute l’organisation tient encore debout. J’ai beaucoup apprécié Lola également, et leur amitié est vraiment belle et sincère. Par contre, je n’ai pas réussi à m’attacher aux autres. Jeremy, le grand frère, m’a agacée par son manque de maturité. Quant aux deux papas… et bien j’ai tout simplement le sentiment de ne toujours pas les connaitre plus que cela une fois le livre fermé. Trop effleurés, pas assez approfondis, c’est vraiment dommage car l’homoparentalité n’est que très peu abordée dans les romans jeunesse, et je pense qu’il y avait plus à faire avec.

Un livre que j’ai lu bien trop en surface, avec assez peu de reliefs pour que je m’y sente transportée. La narration m’a dérangée, et j’ai passé la moitié du roman à me demander quel était le fil rouge de toute cette histoire. C’est dommage, car en dehors de cela le thème était très bien annoncé, mais sous-exploité. Je reste malheureusement sur ma faim.

Afficher en entier

Date de sortie

3 fois rien qui font tout

  • France : 2015-02-12 (Français)

Activité récente

Evablbh l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-16T17:46:47+02:00

Les chiffres

Lecteurs 31
Commentaires 9
Extraits 1
Evaluations 7
Note globale 7.33 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode