Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 3lie : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Ezoah, Tome 3 : Ténébria Ezoah, Tome 3 : Ténébria
Bertrand Ferrier    Maxime Fontaine   
Ce dernier tome est vraiment plein de suspense et d'action !!

par Lyrra
Ezoah, tome 2 : Immemoria Ezoah, tome 2 : Immemoria
Bertrand Ferrier    Maxime Fontaine   
Livre avec une écriture facile, histoire sympathique.

par Lyrra
Ezoah, Tome 1 Ezoah, Tome 1
Maxime Fontaine    Bertrand Ferrier   
Série rigolote, conseillé pour les 9-12ans. Ezoah est une petite fille très attachante ;D

par Lyrra
Battle Royale Battle Royale
Kōshun Takami   
Je te trouve un peu dur quand même Battle Royale est un roman qui je crois à été écrit pour captiver le lecteur si l'auteur c'était attardé sur les sentiment des 42 élèves, si tous avaient été décris traumatisé et que chaque page racontaient la peur qu'il ressentaient à chaque secondes le roman aurai certes été plus réaliste mais bien moins attrayant il aurai d'ailleurs perdu tout son intêret!
Je crois qu'il faut lire ce livre en s'imissant dans "l'arène" et en vivant le suspense et l'angoisse que nos héros se fasse piéger et tuer par un de leurs camarades à chaque instant.
Ce n'est effectivement pas un roman que l'on li pour son écriture poétique et douce mais en même temps ça ferai quand même bizarre que l'auteur décrive un jeu barbare d'une autre manière que celle qu'il a employé dans B.R.
Ce n'est que mon avis et personnellement je n'ai pas été capable de me décrocher de Battle Royale tellement l'angoisse des héros m'emplissait.
Moi, je le conseil à tout les amateur d'histoire sanglante et de suspense.

par Edenz
Le démon Le démon
Hubert Selby Jr.   
Un livre noir qui nous plonge dans l'esprit torturé de Harry White, un esprit où réside un démon.Un démon qui, petit à petit,va faire ressortir ce qu'il y a de pire en lui.C'est saisissant et choquant,on assiste impuissant à la dégradation et à la décheance humaine.Un véritable choc!

par Birginie
Les Magiciens, Tome 1 Les Magiciens, Tome 1
Lev Grossman   
J'ai eu vraiment beaucoup de mal à plonger dans l'histoire, surtout que je sortais des Narnia, alors c'était dur. Malgré cela, j'ai persévéré et je suis finalement arrivée au bout.
Le tout tout début est pas mal, mais je trouve que l'on tombe trop rapidement dans la lassitude et le fait que la magie, même si c'est "trop cool", c'est comme toutes les matières à l'école pour Quentin, qui est très vite blasé.
Heureusement, dans le premier livre il y a quand même pas mal de plus ou moins gros événements qui réarme l'engrenage général du récit qui sauve ce côté plutôt pessimiste. Les cinq ans d'études passent finalement rapidement quand on s'attend à quelque chose du genre Harry Potter, et l'on arrive donc au livre deux :
Le début de la vie après l'école.
C'est la partie qui a faillit me perdre : je l'ai trouvée vraiment très lente au début, pourtant court (40 pages si je ne m'abuse) mais j'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher pour continuer sur cette petite portion et je trouvais cela dommage. Mais avec un peu de recul, je trouve que cette vision du monde que nous offre l'auteur est en fait une parfaite description de ce que nous pouvons ressentir au sortir de l'adolescence si jamais on a pas une idée précise de ce que l'on veut faire et/ou quand on se rend compte que l'on s'est peut-être trompé de voie : j'ai l'impression que Lev Grossman essayait de nous montrer dans quel pétrin on peut se fourrer si on ne se prend pas assez en main et/ou que nous n'avons personne d'assez fort pour nous relevé, moldus, pardon humains, comme magiciens. Donc pour moi ce deuxième livre est deux choses : d'une part une partie bien lente pour les deux premiers chapitres qui semble reprendre un peu de vigueur grâce au bouton ; d'autre part un beau moyen de dire aux jeunes et moins jeunes : réveillez-vous ! vous pouvez encore éviter de finir comme ça, et si c'est déjà le cas, vous pouvez encore vous rattraper.

En ce qui concerne le troisième livre : il s'agit là de la "véritable" aventure. Un petit avant-goût sur le chapitre précédent nous le fait comprendre. Une partie des petits événements qui se sont passés à Brakebills prennent un sens, [spoiler]nos jeunes magiciens découvrent enfin le monde tant désiré de Fillory, on a l'impression de lire un chapitre supplémentaire des chroniques de Narnia (et je pense que c'est volontaire, du moins en partie) ; il y a une guerre, deux camps, du merveilleux, une quête et.. Tout qui vire au vinaigre. Comme d'habitude, mais la fin de la bataille finale n'est pas tout à fait un happy end, et ça j'ai adoré ! [/spoiler] Cette partie a ravivé mon esprit et mon envie de lire la suite et comme bien souvent ça finit trop vite à mon goût.
On vient alors au quatrième et dernier livre. Nouveau passage un peu au ralenti, avec des explications quant aux questionnements du début du tome, des retrouvailles plus ou moins attendues selon la vivacité de chacun, une nouvelle mini-quête, une vie trop lente, un Quentin blasé et.... une fin qui dit : tout espoir n'est pas perdu mon cher Quentin ! Et donc qui sous entend un beau "To be continued" (Et également une envie de savoir ce qui est arrivé aux autres pendant tout ce temps).

En bref : un livre plutôt bien, malgré des passages très lents, qui nous entraine dans notre monde vu sous un angle différent de celui de simple humains, et dans autre plutôt narnien (peut-être en moins bien vu de maintenant mais attendons de lire le tome 2). Après, faut-il ne pas être trop impatient et ne pas s'arrêter au moindre passage lent :)
Affaire à suivre, mais avec un poil d'appréhension ;)
Alice au pays des merveilles Alice au pays des merveilles
Lewis Carroll   
Beaucoup de personnes me disent que c'est le dessin animé de Disney qui leur a le plus fait peur, eh bien moi, c'est exactement le contraire x) Je suppose que c'est parce que la richesse et l'originalité de l'univers et des personnages correspondaient assez à mon imaginaire (Claude Ponti et compagnie)...

Enfin bref, toujours est-il que comme le Petit Prince de Saint Exupéry, Alice au Pays des Merveilles est un de ces livres qu'on peut lire étant enfant et qui pourtant ne perd rien de son intérêt au fur et à mesure qu'on grandit, car il comporte différents niveaux de lecture qui nous concernent tous.
Je regrette beaucoup de ne pas être assez douée en anglais pour ne pas pouvoir apprécier pleinement l'écriture du livre en lisant la version d'origine. (les traducteurs ont fait beaucoup d'effort pour traduire les jeux de mots, mais la plupart, comme le nom du chat, sont tout simplement intraduisibles en français...)

Pour ma part, ce que j'ai particulièrement aimé, c'est que l'histoire décrivait bien ce qui se produit dans un vrai rêve, tous les phénomènes inexplicables sur le moment ne nous étonnent absolument pas, par exemple la tortue qui se transforme... ce genre de choses.

En ce qui concerne la version de Tim Burton, j'ai beaucoup apprécié son interprétation de la Reine Rouge (en revanche, je ne supporte pas la Reine Blanche) et tout ce qui la concernait, mais j'ai regretté qu'il reprenne autant d'éléments du Disney d'origine... qui est génial, mais je ne trouve pas que Tim Burton ait besoin de ça. Enfin c'était sans doute dans son contrat... Et la fin m'a franchement déçue, elle n'a absolument aucun intérêt, et ce d'autant plus qu'on la connaît depuis le début.
Les Révélations de Riyria, Tome 1 : La Conspiration de la Couronne Les Révélations de Riyria, Tome 1 : La Conspiration de la Couronne
Michael J. Sullivan   
C'est vivement encouragée par ma sœur et ma petite libraire préférée que je me suis lancée dans ce roman. Et effectivement, la surprise était de taille !

Royce et Hadrian, voleurs et mercenaires, survivent en effectuant des petits larcins de tout genre. Qu'importe qui est le commanditaire tant que le travail est bien payé. C'est justement en acceptant un de ses travails que les deux hommes vont finalement se retrouver accusés de l'assassina du roi.
Pour sauver leur peau, ils n'auront d'autre choix que de mettre au clair toute cette affaire et déjouer les plans machiavéliques dans lesquels ils ont été impliqués contre leur volonté.

Avec un style d'écriture très agréable l'auteur nous invite dans un monde moyenâgeux et fantastique. On suit les mésaventures pittoresques de quatre compagnons de voyages réunis par le plus improbable des hasards. Entre un moinillon naïf et attendrissant, un couple de voleurs cyniques aux répliques sarcastiques et un roitelet en devenir, l'auteur ne manque pas d'imagination. Un quatuor qui ne manque pas de comique, voilà l'élément phare de ce premier tome. Sans oublier une intrigue solide et captivante.

De tous les personnages, ceux que je préfère sont sans aucun doute le duo de voleurs, Royce et Hadrian, ainsi que le roi, Alric.
J'apprécie dont il mûrit tout au long de l'histoire. D'un gamin insolent et colérique, il devient au fil des pages un jeune homme attachant qui découvre les vraies valeurs.
Royce et Hadrian quant à eux, sont les deux énigmes du livre. On ne sait strictement rien d'eux, hormis leur nom et les bribes d'informations que l'auteur à bien voulu laisser transparaître. Un mercenaire et un voleur qui font équipe sans que l'on ne sache ni comment ils se sont rencontrés, ni pourquoi ils en sont arrivés là. Leur passé nous est totalement inconnu, mais à mon avis, c'est aussi ce qui fait le charme de ces deux antihéros.

Le succès de ce roman repose non seulement sur la qualité de l'intrigue, mais également sur le fait que, durant les presque 400 pages du roman, l'auteur à su enchaîner les actions au millimètre près ! Il n'y a pas le moindre temps mort et le suspens est habilement maintenu lors des cents dernières pages durant lesquelles on tremble pour nos gentils voleurs.

Bref, une excellente surprise que ce premier tome qui s'avère être un coup de cœur. Des personnages attachants, de l'humour et une intrigue en béton, trois ingrédients qui, avec un peu de talent, donnent une histoire géniale !

par Fantasyae
La Patrouille du Temps, tome 1 : La Patrouille du temps La Patrouille du Temps, tome 1 : La Patrouille du temps
Poul Anderson   
Ce n'est pas pour rien que ce livre est un des musts de la science-fiction. Si le thème est archi-classique, la narration par Poul Anderson est d'une maîtrise totale.
Il n'y a rien à redire sur le traitement des paradoxes induits par le voyage dans le temps, les personnages sont des héros humains, pas des surhommes, et l'auteur nous fait magnifiquement partager son goût de l'analyse historique.
Un livre intelligent, qui n'est sûrement pas qu'un roman.

par BPiet
Le Chagrin du Roi mort Le Chagrin du Roi mort
Jean-Claude Mourlevat   
Si l'écriture était un art...
Si les mots étaient magiques...

Le Chagrin du Roi mort, poésie à l'état pur. Tristesse mais espoir, il a le silence de la neige.

Quand Mourlevat sort sa plume, un fait anodin devient une œuvre d'art. Que dire alors d'un roman ?

A lire un soir de décembre, lorsque la neige a recouvert le paysage de son froid manteau de blancheur... armé d'une boîte de mouchoirs et d'une infusion à la verveine.

par Vavi