Livres
473 137
Membres
446 653

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

48 heures pour mourir



Description ajoutée par x-Key 2015-07-25T19:59:55+02:00

Résumé

À Munich, une série de meurtres abominables est perpétrée. Un maniaque fait subir à des femmes les pires tortures avant de les tuer… 48 heures plus tard.

Sabine Nemez, jeune inspectrice, se retrouve bien malgré elle mêlée à l’affaire : sa mère est l’une des victimes de ce psychopathe. Et c’est elle qui retrouve son cadavre près du grand orgue de la cathédrale Notre-Dame…

Assistée de Sneijder, un profiler doté d’un incroyable flair et d’un caractère bien trempé, elle se lance à la poursuite du tueur. Quel esprit dérangé est capable de commettre de telles atrocités, s’interrogent-ils ?

C’est alors que Sabine découvre qu’un livre pour enfants sert de modèle au criminel…

Afficher en entier

Classement en biblio - 70 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LillyOrenda 2017-11-22T13:11:11+01:00

Déchirée par des chiens ! Réduite à un tas de cendres dans un baquet en fer-blanc ! Noyée dans de l'encre après avoir mangé des bretzels !

Un frisson lui parcourut le dos. Ses mains devinrent toutes froides, elle sentit un fourmillement sur son visage.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Goupilpm 2019-06-05T10:01:37+02:00
Or

Dans le prologue on assiste à l’enlèvement d'une infirmière et le ravisseur lui injecte un somnifère puissant. La pauvre femme s'éveille dans des conditions cauchemardesques, … le corps emprisonné dans du béton et face à elle une silhouette à la voix trafiquée qui récite une comptine pour enfants.

Puis dans le premier chapitre, une policière de Munich apprend par son père venu de Dresde que sa mère a été enlevée et que le kidnappeur a posé une énigme à ce dernier lui donnant 48 heures pour y répondre sinon son ex-épouse sera exécutée. Mais les 48 heures sont déjà écoulées et la police est appelée sur une scène de crime : un cadavre de femme a été découvert dans la cathédrale de Munich ; Et les meurtres vont se poursuivent dans les même conditions. Les mises en scène toujours basés, comme le découvrira Sabine un peu plus tard, sur les récits d'un livre pour enfants pas sages.

D'abord écartée de l'enquête par ses supérieurs directes, Sabine y sera associée par un spécialiste du comportement venu du BKA de Wiesbaden.

Le synopsis est bien construit, on sent que l'auteur maîtrise son scénario de bout en bout, il nous dissémine des informations au fur et à mesure des pages qui vont nous amener à un dénouement original. Même si on apprend assez rapidement qui est le psychopathe c'est dans le pourquoi de ses actes qui nous transporte jusqu'à la fin : la tension est permanente. L'auteur alterne bien les points de vue mais on aurait aimé qu'il en fasse de même lorsque le psychopathe était enfant pour nous donner plus d'éléments pour le comprendre.

L'idée du livre pour enfants est intéressante mais les énigmes sont très vite survolées, on en entend très peu parler ce qui est dommage comme c'est un ouvrage allemand, il n'est pas possible de bien les appréhender et c'est dommage car ils paraissent sombre à souhait.

La thématique des traumatismes de l'enfance est bien exploitée quoique classique.

Tous les personnages sont bien travaillés notamment au point de vue psychologique. Et le personnage du profiler qui rembarre tout le monde sans le moindre tact est très intéressant à suivre notamment bien entendu dans les échanges verbaux.

L'écriture est simple, directe, épurée, elle va droit au but sans fioritures et sert bien l'intrigue haletante. Les descriptions ne prennent pas la place l'intrigue, elles sont bien dosées juste ce qu'il faut pour se faire une idée des lieux que l'on visite ce qui permet de garder une excellent dynamique de lecture.

Suspense et rebondissements sont omniprésents et tous les ingrédients nécessaires à un bon thriller sont réunis toutefois l'épilogue est trop romancé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HELENE45 2018-08-05T21:12:32+02:00
Or

#32 "48 Heures pour Mourir" est un thriller addictif et haletant avec des meurtres bien sanglants et une intrigue qui nous tient en haleine du début à la fin :)

C'est malheureusement le seul livre d' Andreas Gruber traduit en français :(

08/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-02-22T00:04:11+01:00
Or

Un jeu de piste macabre qui fait visiter les villes de Cologne, Leipzig, Munich, Dresde et surtout Vienne, dans lesquelles des meurtres morbides ont été perpétrés par un psychopathe qui a utilisé un recueil d’historiettes (Der Struwwelpeter *) pour les mises en scènes des mortes.

Ce sont la jeune commissaire du « Kripo » de Munich, Sabine Nemez (dont la mère est une des victimes), un profiler attaché au BKA de Wiesbaden (néerlandais au caractère exécrable qui m’a néanmoins fait sourire quand il jure... au moins autant que moi et dans les mêmes termes ^^), ainsi que quelques autres (flics et psychologues un peu trop stéréotypés) qui vont essayer de mettre la main sur ce tueur particulièrement perturbé.

L’auteur, dans ce premier livre, a associé de façon originale, la perversion d’un assassin devenu un monstre, à une littérature éducative enfantine du 19e siècle, qui sera sûrement controversée par les éducateurs et psychologues de notre ère.

Les chapitres, alternativement décrits d’un point de vue d’un autre personnage, s’arrêtent -évidemment- au « bon » moment d’un cliffhanger et m’ont poussée à une lecture « TGV »... jusqu’à l’épilogue.

*(Livre écrit en 1844 par Heinrich Hoffmann (psychiatre pour enfants) pour son fils, et qui avait pour but de « montrer que les enfants désobéissants sont punis »... d’effroyable et cruelle manière !)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LillyOrenda 2017-11-28T00:11:02+01:00
Diamant

Un thriller/polar vraiment addictif et haletant.

On suit plusieurs personnages tantot victimes tantôt professionnelles mais toutes liées aux meurtres qui sévissent en Autriche et en Allemagne.

Des personnages atypiques comme le profileur néerlandais apportent une touche d humour grinçant au récit.

L intrigue se base sur la maltraitance, l abus de confiance et les mensonges. Ainsi le lecteur remet en place petit à petit les pièces du puzzle.

Suspense et réflexion, un livre très bien construit et qui vous plonge dans les méandres d un esprit dérangé.

Le petit plus, les informations apprises durant le récit sur la psychologie, la logotherapie et la psychiatrie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marniehitch 2017-11-19T14:03:48+01:00
Or

Toujours un peu réticente avant de commencer un thriller allemand (le syndrome « Derrick » soit la peur de tomber sur un pavé ennuyeux comme la pluie, façon Charlotte Link le retour) j’avoue m’être lancée dans l’aventure en lisant le début du résumé. Et je suis ravie de ma lecture ! J’ai retrouvé tout ce que j’aime dans un thriller. Même si ici, il n’y a rien de nouveau, la construction astucieuse constitue la clé de voute de la réussite. Nous suivons plusieurs personnages menant l’enquête (sans le savoir) avec un petit bout chacun de la solution, se croisant, se séparant, se joignant, dans un récit choral, rythmé en de très courts chapitres, avec même des flash-backs qui accentuent la tension.

En fait, Andreas Gruber prend un peu de tout dans toutes les formes du thriller, soit de la noirceur grinçante et crépusculaire nordique, de la psychologie britannique, de l’action et des personnages à l’américaine, le tout dans un très habile mélange « suspense, psychologie, gore, courses-poursuites », qui tient bien la route, le roman se transformant bien vite en page-turner tout à fait addictif.

Le dernier point positif du roman est bien évidemment son duo, la jeune flic, Sabine », entêtée et avide de vengeance, et surtout le très antipathique, « barré » et intelligent Sneijder… Il est évident que l’auteur a adoré mettre en scène cet anti-héros charismatique et irritant, parfaitement bien campé avec son esprit vif mais aussi ses contradictions. J’adorerais les retrouver !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manue14 2017-09-26T13:54:16+02:00
Or

J’ai presque eu un coup de cœur pour ce livre.

L’histoire est intéressante et prenante du début à la fin. Le fait d’avoir plusieurs points de vue crée une vraie dynamique et on a l’impression d’être partout à la fois !

Les idées sont originales, je n’avais encore jamais lu un roman comme celui-là. Si j’ai déjà lu des livres traitant de tueurs en séries, celui-là m’a vraiment plu et je ne m’attendais pas à ce retournement de situation qui a lieu presque à la fin de l’histoire.

L’auteur prend le temps d’approfondir les situations et joue avec ses personnages pour notre plus grand plaisir. Si on sent que l’auteur tient les ficelles, on se prend aussi au jeu de vouloir découvrir la vérité… Une vérité que je n’avais pas entièrement devinée, c’est donc une bonne chose.

Le lecteur peut découvrir par lui-même certaines révélations mais Andreas Gruber réserve des surprises tout au long du livre.

Les descriptions sont parfois un peu trop sommaires, c’est le point faible de l’histoire malheureusement… J’aurais apprécié voyager et découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles villes mais si j’ai ressenti l’atmosphère de certains passages je ne suis malheureusement pas parvenue à m’imaginer les lieux… C’était d’ailleurs parfois frustrant. Pour ce qui est des protagonistes, ils ne sont pas nombreux donc c’est assez facile de les différencier. J’aurais par contre bien voulu avoir plus de détails physiques les concernant. L’auteur exploite par contre beaucoup plus leur mental ce qui est intéressant tout de même.

Si l’auteur alterne bien les points de vue cela aurait pu être intéressant d’avoir des retours en arrière lorsque le tueur en série était enfant. J’aurais trouvé cela intéressant d’exploiter cette facette pour nous donner un peu plus d’éléments pour le comprendre.

J’ai par contre apprécié avoir ceux de certaines victimes, ceux des enquêteurs et ceux du tueur. Ainsi on assiste vraiment à plusieurs facettes de l’histoire. Le point de vue des victimes est parfois un peu mis de côté mais cela n’est pas très dérangeant selon moi…

J’ai beaucoup aimé la fin. L’épilogue est par contre un peu romancé à mon gout… mais sinon la scène dans le cimetière m’a beaucoup plu, elle est pleine de suspense et c’est ce que j’ai apprécié. Je pense que c’est cette scène de fin que je retiendrai de ce livre et non la toute dernière qui est selon moi un peu hors contexte…

En résumé, un livre que je vous conseille de découvrir sans aucune hésitation si ce n’est pas encore fait !

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/search/label/affaire%20n%C2%B0326

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Doremi 2017-08-08T19:08:54+02:00
Diamant

Ce n'est pas le premier roman policier que je lis mais c'est mon premier thriller, et je peux admettre que je ne suis pas déçue.

Les différents points de vues ne nous embrouillent pas.

Spoiler(cliquez pour révéler)On devine rapidement l'identité du tueur

L'intrigue est vraiment centré sur ce qui a amené le tueur à commettre ces meurtres. Tout est mené avec brio et la lecture est plutôt facile pour un roman policier.

On s'attache à tous les personnages, même à ce profiler qu'on a envie de baffer haha

En conclusion, je le recommande vivement :))

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vanessa82 2017-05-14T17:22:49+02:00
Argent

Thriller haletant , course effrénée pour attraper l'assassin! tous les ingrédients d'un bon polar sont réunis ici! A ceux qui aiment Coben, je vous le recommande particulièrement! De bons sentiments s'y sont glissés également, ce qui n'est pas déplaisant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par katarina24 2016-11-14T16:04:35+01:00
Argent

J'ADORE! ce livre est un thriller comme je les aimes, meutre sanglant intrigue breff je vous le conseille !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2016-10-19T11:38:47+02:00
Argent

Sabine découvre le cadavre de sa mère dans une église. Son père avait 48h pour la sauver mais il n'a pas su répondre à la question du ravisseur. Une course contre la montre commence donc pour retrouver le meurtrier et sauver la prochaine victime.

Un livre addictif grace notamment à ces personnages et surtout celui de Sneijder. Enfin un profiler atypique celui ci est désagréable, ressemble à un croque mort et une odeur de marijuana le suis partout. On l'aime, il nous fait rire et on le déteste tout à la fois.

Un livre très bien construit et gore pour les amateurs du genre. Vous aimez l'hémoglobine, les personnages cyniques, les meurtriers imaginatifs ce livre est pour vous.

J'espère vraiment retrouver les personnages dans une autre histoire.

Mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier

Date de sortie

48 heures pour mourir

  • France : 2015-09-02 (Français)

Activité récente

Do le place en liste or
2018-02-21T01:43:26+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 70
Commentaires 17
Extraits 6
Evaluations 23
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode