Livres
467 175
Membres
432 080

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

50 contre 1



Description ajoutée par Lilinie 2010-09-13T20:07:40+02:00

Résumé

Onze histoires.

Onze tranches de vie où le quotidien, le tristement banal, la bureaucratie, la médiocrité, le bête et méchant, les petits boulots mal payés sont disséqués par le regard incisif d'un héros sur lequel la société ne mise pas même à cinquante contre un. Onze rêves avortés, onze révoltes vouées à l'échec, onze drames dérisoires, des filles belles ou moins belles, des bières plus ou moins tièdes, quelques actes de violence, jamais prémédités.

On connaît l'univers de Philippe Djian. Ce recueil, c'est onze histoires de tendresse (car l'amour est un mot qui fait peur), d'intelligence, de sensibilité. Onze histoires dont nous avons tous vécu le début, et dont nous découvrons la fin. Une fin qui dérange.

Afficher en entier

Classement en biblio - 23 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Francisco_Varga 2012-09-19T22:22:08+02:00

Vincent s’est amené, il glissait entre les tables. Cent dix kilos de viande agile et presque pas de cervelle, plus un gros problème du côté du cul, comme tout le monde mais en plus simple. Il vivait avec la trouille d’en étouffer une un de ces jours, surtout qu’il les aimait fines et fragiles, LÉGÈRES, je le sais parce qu’on s’était retrouvés tous les deux à s’enfoncer dans la nuit, très tard, très urgent paraît-il et le portier dormait, le front écrasé sur l’hygiaphone, aplati sur son âme et on a ramené de quoi boire, un peu, on a fini par laisser tomber le boulot et on a discuté, je sentais bien que ça le démangeait, il me laissait pas terminer, je le voyais venir, oh mec, la dernière, il disait, toute menue, mon vieux j’étais obligé de me tenir sur mes bras, imagine, elle était comme un petit oiseau, je la baisais tout doucement et elle avait pas peur du tout, dingue, j’aurais pu l’écraser, mais putain, mec, t’aurais vu mes bras, le toit aurait pu s’écrouler sur mon cul, des vrais pistons, touche un peu, tu vois, elle avait rien à craindre, oh non, seulement quand je me suis mis à jouir, j’ai failli l’oublier, il s’en est fallu de pas grand-chose, merde, je me suis jeté sur le côté, j’ai roulé et je me suis mis à trembler comme un con, mon vieux, un des ces quatre…

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Date de sortie

50 contre 1

  • France : 1999-01-04 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 23
Commentaires 0
Extraits 8
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode