Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de 61234abi : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Kate Daniels, Tome 8.5 : Magic Stars Kate Daniels, Tome 8.5 : Magic Stars
Ilona Andrews   
Cette nouvelle est excellente, captivante, pleine d'action. L'intrigue est intelligente et l'écriture est brillante comme toujours.
Dans cette aventure, nous suivons Derek et Julie, mais elle est racontée plutôt du point de vue de Derek. Cela nous apporte beaucoup sur ce personnage que l'on adore tous, mais qui reste finalement assez secret. Cette nouvelle nous laisse entrevoir certains de ses sentiments, certains de ses démons intérieurs.
L'action est formidablement bien écrite, et comme toujours avec Ilona Andrews, je visualise les scènes comme si elles se déroulaient devant moi.
Un petit bijou, qui donne envie de beaucoup plus. Heureusement, le sous-titre anglais "Grey Wolf, book 1", laisse présager le meilleur.

par Migabo
Une Aventure de Sabina Kane, Tome 4 : La Tentation des Ombres Une Aventure de Sabina Kane, Tome 4 : La Tentation des Ombres
Jaye Wells   
La Tentation des Ombres est le quatrième et avant dernier tome de la série Sabina Kane et je dois dire que je n'en suis pas mécontent. Pour tout dire, j'ignore si j'aurais continué la série si il restait encore plusieurs tomes par la suite. Le premier tome de la série était plutôt sympathique mais la on attends que la suite se bonifie, c'est l'inverse qui se produit ici avec une perte d'intérêt de plus en plus grandissante.
L'intrigue de ce tome 4 demeure dans le flou et dont l'enquête fait rapidement place aux problèmes personnels de Sabina. Une ligne directrice flou qui empêche de ressentir une quelconque additivité durant les 3 quarts du roman. On tourne donc les pages sans grande motivation et avec l'attente du climax final qui se révèle un peu trop expéditif. Mais la plus grande régression vient de l'héroïne principale. Que l'auteure l'humanise est une chose mais de la à passer d'une tueuse de sang froid à une Sabina qui se remet d'une peine amoureuse devant un pot de glace... Ou est donc passé la soit disant badass du premier tome ?
Pas vraiment drôle, manquant d'action avec des passage jouissif complètement absent, ce tome 4 continue son inlassable déchéance en espérant que Jaye Wells se réveillera pour nous offrir un final qui remonte le niveau.

par Caly
Une Aventure de Sabina Kane, Tome 3 : Le Démon de la Vengeance Une Aventure de Sabina Kane, Tome 3 : Le Démon de la Vengeance
Jaye Wells   
Troisième tome des aventures de Sabina Kane qui reprend peu de temps après le tome 2. Ce dernier nous laissait un peu sur notre fin puisque la sœur de Sabina venait d'être enlever et c'est donc avec joie que j'ai accueilli ce "Démon de la Vengeance".

Pas de grand changement ni de grande originalité dans ce tome. La machine huilé fonctionne toujours autant et le livre se lit sans déplaisir. Après, contrairement à certain, je pense que l''héroïne s'humanise bien trop vite et du coup, perd un peu cette éclat qui faisait sa singularité. Rien de dramatique toutefois et l'action est toujours présente même si arrivant un peu sur le tard.
Pour ce qui est des autres personnages, ce sont Gighul et Adam qui, sans trop de surprise, s'en tire le mieux. Si l'humour de Gighul fait un peu moins mouche, on se rattrapera toutefois sur l'évolution de la relation entre Adam et Sabina. Je regrette toutefois la quasi absence (un peu normal) de Maisie et espère bien que le tome 4 se rattrapera à ce niveau (surtout vu les événements finaux).

Ce tome 3 ne se démarque pas des précédents et font de Sabina Kane une histoire sympathique mais dont il manque indéniablement l'étincelle qui ferait de cette série un "must have". Ne perdons toutefois pas espoir car certaines séries comme L'exécutrice on trouver cet éclat à partir du Tome 3 mais avec deux tome restant pour Sabina, cela risque d'être dure. N'en demeure pas moins une lecture très plaisante, sans prise de tête et dont la fin, bien qu'un peu rapide, ne nous laisse pas un gout amère comme ce fut le cas du tome 2.

par Caly
Une aventure de Sabina Kane, Tome 2 : Rouge sang, noir magie Une aventure de Sabina Kane, Tome 2 : Rouge sang, noir magie
Jaye Wells   
Le premier tome n'avait aucunement brillé par son histoire et son originalité. On ne pouvait toutefois lui reprocher son manque de rythme ou son écriture fluide. Mais pour le tome 2, il fallait que l'auteur complexifie son œuvre et c'est bien le cas.
Sabina arrive en compagnie d'Adam à New York qui est détenue par les mages. L'heure pour elle de rencontrer cet énigmatique sœur jumelle et d'apprendre à utiliser les pouvoirs qui sont les siens. Et si l'accueil lui semble chaleureux, il ne faudra pas attendre longtemps pour qu'elle soit l'objet de tentatives d'assassinats.

Si l'auteur donnait quelques indications quand à la suite de sa série dans le tome 1, ce n'était clairement pas la dominance du récit. L'auteur s'attaque donc aux choses "sérieuses" à partir de ce tome qui révélera les véritables ennemis et les enjeux à long termes. Prophétie, élue, guerre à l'horizon... on ne peut pas dire que cela transpire l'originalité mais c'est sans compter sur le tallent de Jaye Wells qui, une fois de plus nous transmet un récit bien huilé et sans temps mort.
L'autre surprise venant de l'évolution de Sabina Kane. En pleine crise existentielle, elle nous apparaitra bien plus sympathique et fragile qu'elle ne l'était dans le tome 1. Quand à sa sœur Maisie, c'est simple, on l'aime dés les premières lignes ou elle apparait et l'on éprouve, tout autant que Sabina le besoin de la protéger. Mais n'oublions pas l'une des véritables stars du roman : le démon Giguhl. L'auteur l'a bien compris et nous offre sa présence à de très nombreux passages. La relation qu'il entretien avec Sabina est toujours aussi savoureuse et l'évolution de l'intrigue le concernant nous promet de beaux passages pour la suite des aventures de Sabina.

Un récit qui se trouve donc toujours aussi savoureux et addictive. Je regrette toutefois que l'auteur se sente investie de suivre la "tendance" en nous pondant une scène chaude la ou une ellipse aurait très bien pu faire l'affaire (d'autant plus que le premier tome en était dépourvu). Autre regret, la fin du tome (il ne s'agit pas tant d'un clifhanger que d'une situation houleuse) qui va maintenant nous pousser à attendre avec beaucoup d'impatience le tome 3. Cela n'enlève en rien le plaisir de la lecture mais je me dit que l'auteur aurait pu épargner le lecteur en faisant parvenir cette "situation" au début du troisième tome. Car maintenant, il ne reste plus qu'à prendre mon mal en patience dans l'attente du tome 3.

par Caly
Une aventure de Sabina Kane, Tome 1 : Métisse Une aventure de Sabina Kane, Tome 1 : Métisse
Jaye Wells   
Trouvé le 8 février chez mon libraire, fini le 9 février. L'ouvrage se lit bien, il est agréable, quelques bonnes idées sont abordées.
L'histoire se situe entre Cassandra Palmer (par la présence de mages) et Chasseuse de la nuit (assassin). L'héroïne est une métisse entre mage et vampire, ces deux clans sont ennemis. Élevée par sa famille maternelle, ses convictions se trouvent ébranlées au cours d'une nouvelle mission.
Ce premier tome manque d'action, à mon goût, mais il semble introduire une suite plus mouvementée... A suivre...


par Lilwen
Le Prince des ténèbres, Tome 4 : Au cœur des flammes Le Prince des ténèbres, Tome 4 : Au cœur des flammes
Jeaniene Frost   
Sorti hier, acheté aussitôt, fini ce soir : je ne pouvais pas attendre ! J'adore cette série qui est meilleure à mon goût que "cat et bones", la conclusion est tout à fait à la hauteur. Les ennuis, ennemis, sorts s'acharnent sur Leïla, quant à Vlad, il est toujours plus cruel, retors et passionné à la fois. C'est vraiment un couple hors du commun dans ce genre romanesque. Je serais triste que la série se termine, si l'auteur n'annonçait pas à la fin qu'elle va maintenant écrire les aventures de Ian. Avec son humour, ça promet d'être décoiffant !

par IsaR
Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée Le Prince des ténèbres, Tome 3 : Combustion spontanée
Jeaniene Frost   
Vous vous doutez bien que j'allais pas attendre DES MOIS pour qu'il sorte en français... Alors voilà: WOAH! J'ai besoin d'une minute pour me remettre de cette lecture avant d'écrire quelque d'intelligible!
Si à la fin du tome 2, j'hésitais encore quelques peu entre Bones et Vlad, la question ne se pose plus à présent: VLAD est vraiment incroyable, sublime, génial, bref tout ce que vous voulez.
Commençons donc par le commencement (et je peux vous dire que ça commence fort)
[spoiler]Leila et Vlad se sont lancé à la poursuite de leur ennemi commun. Dès le départ, Leila doit faire face à l'instinct surprotecteur de son mari qui va bien évidemment déclenché des disputes mais aussi des scènes touchantes qui vous font regretter que Dracula n'existe pas réellement (du moins cette version de Dracula).
Mais Leila est rapidement enlevée par Szilagyi et soumise à toute sorte de tortures (je vous laisse le soin de découvrir quelle genre par vous même) dans le but de forcer Vlad à commettre des actes irréfléchis par colère. Avec l'aide de Cat, il parvient à la récupérer et ils se cachent à Végas le temps de se marier à la façon vampire. Puis, une nouvelle chasse commence parce que la vie de Leila est toujours en danger. Finalement, c'est grâce à l'aide d'un autre vampire (dont je ne dirai pas le nom pour maintenir un peu de suspens) qui les mènera à leur ennemi. [/spoiler]
Oh, et petite parenthèse, Vlad va dire deux mots à Hugh et on ne peut qu'applaudir, moi je vous dis, c'était géant.
Il y avait quelques traces d'humour par ci par là, mais ce qui m'a littéralement fait éclater de rire c'est la confession de Vlad dans l'épilogue. Je vous jure, ça m'a tuée.
Quoi qu'il en soit, Vlad m'a brisé le coeur plus d'une fois, sa terreur à l'idée de perdre Leila est tellement déchirante qu'on ne peut que l'aimer d'avantage pour cela.
Bon alors voilà, terminons ce commentaire par une nouvelle qui devrait faire plaisir à plus d'une personne, la petite phrase du livre qui m'a vraiment soulagée parce que la fin est, comme on aurait pu s'y attendre, intriguante. La voilà: "Vlad and Leila will return in 2016 for the conclusion to the Night Prince series" (Vlad et Leila reviendront en 2016 pour la conclusion de la série Le Prince des Ténèbres). Bonne nouvelle non?
Bref, une suite comme on les aime.


par Sweety
Le Prince des ténèbres, Tome 2 : À l'article de la mort Le Prince des ténèbres, Tome 2 : À l'article de la mort
Jeaniene Frost   
Alors, là WAOUH !!! J'ai lu le livre en anglais parce que je n'avais tout simplement pas la patience d'attendre qu'il sorte en français, surtout qu'aucune date de publication n'a été donnée !
Mais pour en revenir à Vlad et Leila, je dois juste dire que c'est tout simplement magnifique ! Je crois que j'irai même jusqu'à dire que je préfére Vlad à Bones d'une certaine façon !
[spoiler]En fait, dès les premiers chapitres, on voit la séparation de Vlad et Leila qui retourne aux USA. Elle va être victime d'un "accident" dont Maximus la sauvera (tout en trahissant Vlad). Il réussit à la convaincre que Vlad est responsable, et ils se cachent de Drac'. Jusqu'à ce Leila fasse appel à lui pour les sauver (ayant compris qu'il était innocent). Une grande partie du livre est principalement concentrée sur leur histoire, et quand Leila manque de mourir dans les bras de Vlad pour lui prouver qu'elle l'aime, il réalise ce qu'il ressent pour elle, et ils se marient. Leila meurt une deuxième, ce qui oblige Vlad à la transformer en vampire.Ils vont ensuite découvrir qu'ils ne sont pas débarrassés de tous leurs ennemis, comme il le pensait.[/spoiler]

Dans tout ça, la fin est inacceptable, pire que le tome 1, puisqu'il se termine en plein milieu d'une conversation ! :o mais au moins, c'est la preuve qu'il y aura FORCÉMENT un 3ème tome, du moins j'espère ! :D
Bref, franchement à la hauteur du premier et Vlad est juste incroyablement touchant. Ouais, en fait je préfère Vlad que Bones, bon après chacun ses gouts hein ! ;)

par Sweety
Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme Le Prince des ténèbres, Tome 1 : La Mort dans l'âme
Jeaniene Frost   
A la hauteur de la saga consacrée à Cat et Bones.
J'étais impatiente d'en savoir plus sur Vlad qui m'avait taper dans l'oeil dans la saga chasseuse de la nuit, et je n'est pas été déçue.
Donc, ce premier tome confirme que Vlad est puissant et charismatique, avec une confiance en lui hors norme.
On en apprend plus sur lui, notamment qu'il a une poigne de fer sur sa lignée.
Leila, quant à elle, m'a beaucoup plû.
L'histoire est bien rythmée.
Petit bonus, avec l'apparition de Cat, Bones, Mencheres et Kira pendant 4-5 pages. Des répliques mémorables qui m'ont fait beaucoup rire.

par Adèle
Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe
Jeaniene Frost   
Je suis détruite.

Brisée, anéantie. J’ai déjà dit adieu à de nombreuses séries qui comptaient beaucoup pour moi. Les Vampires de Manhattan, Gone, Harry Potter, et des tas d’autres. Pour chacune d’entre elle, j’ai été au trente sixième dessous. Mais dire adieu à Chasseuse de la Nuit…Je ne le pensais pas possible, mais c’est encore pire. Cette saga, ce n’est pas seulement qu’elle est merveilleuse. C’est aussi LA saga qui m’a ouvert presque toutes les portes. Sans Chasseuse de la Nuit, jamais je n’aurais lu de Bit-Lit, d’érotisme, voir peut-être même pas de New Adult. Chasseuse de la Nuit, c’était le début des romans adultes, c’était le début de tout. A mes yeux, Cat et Bones sera toujours l’un des couples, voir le couple, le plus incroyable que je n’ai jamais lu dans mes livres. Quand j’ai commencée la série en janvier 2012 – ce n’était il y’a que deux ans et demi… J’ai l’impression que cela fait dix ans – je n’étais pas très emballée, c’était pour un défi. Je n’aurais jamais cru que cela changerait ma vie à ce point. Cette chronique est vraiment galère à écrire, parce que j’ai les émotions en pelote, je suis à vif. Mais c’est là qu’on écrit les meilleures chroniques, parait-il. Alors c’est parti !

Cat et Bones ont pu goûter à la tranquillité ces derniers temps. Mais le bonheur a été de courte durée, et les ennuis reprennent. De très gros ennuis… Cat découvre des étranges expériences faites par le gouvernement auquel elle est liée intimement. Mais il ignore de quoi il en retourne exactement, et Bones et elle doivent faire vite, car les tensions n’ont jamais été aussi fortes….

Cat et Bones… Ce couple. Ce couple mythique. Dans les quatre premiers tomes, leur relation est un CHEF D’ŒUVRE. Passionnée, puissante, remplie de tension et d’amour, explosif, c’est une romance qui nous a fait souffrir. Dans le tome 5, il y’a commencé à avoir une faiblesse. Dans le tome 6, c’est encore pire. Et dans le 7… Eh bien il n’y à plus rien. Attention, ne vous méprenez pas, ce tome n’est pas une déception, loin de là, c’est même un gros coup de cœur ! Mais ce n’est pas pour la romance, qui s’est vraiment détériorée. L’auteur a mis beaucoup de son énergie dans d’autres points, notamment l’histoire, ce qui fait que l’histoire n’a jamais été aussi excellente et addictive, mais à cause de cela, la relation de Bones et Cat en pâtit et a perdu quasi toute sa magie. On à vraiment l’impression qu’ils s’aiment seulement quand l’un où l’autre frôle la mort… Sinon, c’est quasi le calme plat. Sauf pour une scène, dans un certain silo, où on les retrouve comme on les à connus et comme on les aime, où on sent leur amour si fort et si intense, seigneur j’attendais tellement cette passion entre eux que je me suis effondrée en larmes dans cette scène ! Mais vous l’aurez compris, la relation de Cat et Bones est l’un des défauts de ce tome. Passons aux personnages secondaires. Jeaniene Frost, tu sais que j’adore ce que tu fais, mais bordel JE TE DETESTE POUR TATE ! Toute la Team Bones qui aura lu le tome 7 comprendra de quoi je parle, surtout pour la fin où pour certaines scènes dans le canapé au début du tome ! Il n’y à rien à faire, je déteste Tate, je le hais et je hais la place qu’il à dans ce tome, cela me donne envie de vomir, c’est vraiment sadique d’avoir fait ça. Mais on peut pardonner un peu – juste un peu… - à Jeaniene pour la merveilleuse place qu’à Ian dans ce tome ! Oh Ian ! C’est vraiment le rayon de soleil du tome 7 ! Il nous fait rire et délirée, et il nous fait fantasmer à mort, sincèrement on découvre des tas de petits trucs sur lui dans ce tome, il est très mis en avant, il est complètement dévoilée, au point où on se demande si l’auteur n’essaie de pas nous faire passer un message, de nous donner des indices qui indiquerait que le prochain spin-off qu’elle à prévu d’écrire pourrait être sur Ian… Cela semble tellement évident et inévitable ! Sinon, on retrouve tous les anciens personnages dans ce tome et franchement, c’est un régal, un bonheur pur ! Denise, Spade, Mencheres, Kira, Vlad, Leila, Annette, Timmie, Tyler, Marie Lavaux, Don, Juan, Cooper, Dave, Tate (c’est pas un plaisir lui), bref tout le monde est de retour et qu’est-ce que c’est bon, c’est là qu’on se rend compte qu’en fait on les aime tous, sans exception (à part Tate pour moi bien sur). Parmi les nouveaux, on a deux des pires psychopathes qu’on à jamais eu dans la saga, les deux méchants, Madigan et Trove, seigneur ils font vraiment froid dans le dos, c’est flippant. Et bien sur, on à Katie… Y’en à qui ne se sont peut-être pas spoiliers alors je ne dirais pas d’où elle vient ni qui elle est mais je l’adore. Elle est merveilleuse, complexe et si intéressante ! Et grâce (où à cause) à ma meilleure Aleksa, je vois trop cette Katie avec Ian ! Merci, Vasila ! :D Ou pas, car si on n’a pas de tome sur Ian et Katie… Bonjour la souffrance et la dépression youhou ! Enfin, pour moi et pour ma meilleure amie, le Katie/Ian est juste inévitable et évident. Ils sont faits pour être ensemble !

Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire de ce tome est vraiment à coupée le souffle, peut-être même la meilleure de toute la série et rien que pour cela, et pour le fait que retrouver mes persos chéris me rend folle, je mets un 6/5. Mais il est vrai que la romance laisse un peu à désirer et que la fin n’est VRAIMENT PAS satisfaisante. Ce n’est pas une fin, ça ! L’auteur laisse trop de choses en suspend, surtout vis-à-vis de Tate, Bones et Katie ! On se pose tellement de questions qu’on ne peut que se dire : ce n’est pas fini ! Donc je pense que le spin-off dont à parlée Jeaniene Frost portera vraiment sur Katie (et sur Ian si le seigneur et Jeaniene le veulent bien !) pour répondre à nos questions, car c’est juste impossible. Mais sinon, ce dernier tome m’a achevée. Cette série m’a achevée et m’a rendu accro à vie. J’ai pleurée, j’ai rie comme jamais, j’ai ressenti tellement d’émotions que maintenant, je ne suis qu’une loque. Donc, malgré tout, ce tome est excellent et c’est un énorme coup de cœur pour ce final malgré ses défauts (qui sont vraiment emmerdants…). Mais j’avais oubliée à quel point c’était dur de adieu à une saga qui a changée notre vie. Chasseuse de la Nuit restera toujours le must du must, la crème de la crème de la Bit-Lit, complètement imbattable. C’est une saga à lire ABSOLUMENT, c’est juste une question de vie où de mort ! Ne pas connaître Cat et Bones… c’est ne pas connaître la romance en Bit-Lit. Donc voilà, une saga merveilleuse de plus finie. Et c’est atroce. Mais cette saga m’a fait rêvée. Je me console en me disant que tout n’est pas tout à fait finie car nous avons encore le dernier tome du spin-off sur le personnage de Vlad, Le Prince des Ténèbres, qui doit sortir plus ce mystérieux spin-off dont à parlé l’auteure. Mais c’est la fin de Cat et Bones et qu’est-ce que c’est déchirant. Un septième tome déchirant, une série à coupée le souffle…

A lire. Juste à lire coûte que coûte.