Livres
385 069
Comms
1 350 389
Membres
271 912

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de 7 ans après... ajouté par Kats@ 2012-05-08T15:35:46+02:00

« Je ne sais pas encore que je viens de rencontrer l'amour. Le seul, le vrai, l'incendiaire. Celui qui vous donne tout avant de tout reprendre. Celui qui illumine une vie avant de la dévaster pour toujours.»

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par Kats@ 2012-05-08T15:33:45+02:00

« Les femmes tombent amoureuse quand elles commencent à vous connaitre. Pour les hommes, c'est exactement l'invrse : quand ils finissent par vous connaitre, ils sont prêt à vous quitter.»

- James Salter

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par amu1 2012-06-10T17:14:51+02:00

-Je suis vraiment confus, s'excusa-t-il encore en vérifiant qu'il ne l'avait pas assommé.Croyez bien que c'est un cas d'urgence et que nous prendrons bien soin de votre...

-Mais tu te grouilles ! hurla Nikki.

p263.

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par Kats@ 2012-05-06T13:17:32+02:00

« Pour rouler au hasard, il faut être seul. Quand on est deux, on va toujours quelque part.»

Alfred Hichcock

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par DML12 2012-12-08T16:30:52+01:00

« Je me souviens qu'il m'avait dit cette phrase : " Lorsque tu aimes vraiment quelqu'un, aucune forteresse n'est imprenable." »

P.289

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par Kats@ 2012-05-04T17:55:02+02:00

« Pour y voir plus clair, elle aurait aimé pouvoir réinitialiser son esprit à la manière d'un ordinateur. Touche Reset. Ctrl-Alt-Suppr. »

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par DML12 2012-12-08T16:06:59+01:00

Nikki

« J'essaie de prendre un air détachée :

- Que voulez-vous de moi, au juste ?

- Des excuses.

- Ah bon ? Et pour quoi ?

- D'abord, pour m'avoir volé mon portefeuille, il y a trois mois.

- Mais je vous l'ai rendu ! C'était un jeu. Un moyen de connaître voter adresse.

- Il aurai suffi de me la demander, je vous aurais même peut-être invitée !

- Oui, mais ça aurait été moins drôle.

Un lampadaire éclaire les pavés mouillés de l'impasse. Sebastian Larabee me toise de son beau sourire.

- Ensuite, je vous reproche de vous être enfuie sans m'avoir laissé votre adresse.

Je secoue la tête.

- La belle affaire !

- On a quand même couché ensemble, il me semble.

- Et alors ? Je couche avec tout le monde, dis-je pour le provoquer.

- Eh bien, ce soir, vous coucherez dehors, tranche-t-il en refermant la fenêtre. »

P.175

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par DML12 2012-12-08T16:33:11+01:00

Spoiler(cliquez pour révéler)
« Docteur Crane : Tu comprends ce que je te dis ? Tu ne dois pas intervenir dans la vie de couple de tes parents. Tu ne pas les réunir de nouveau.

Jeremy : Mais si ce n'est pas moi qui le fais, qui le feras ? »

P.290

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par DML12 2012-12-08T16:18:18+01:00

Nikki

« - Non. Je suis instable, infidèle et égoïste. Tu ne parviendras pas à me transformer en gentille petite femme attentive et attentionnée. Et je ne tomberai jamais amoureuse de toi.

- Donne-moi vingt-quatre heures, demande t-il. Vingt-quatre heures juste toi, moi et Paris.

Je secoue la tête.

- Je t'aurai prévenu.

Il sourit comme un enfant. Je suis persuadée qu'il va se lasser rapidement.

Je ne sais pas encore que je viens de rencontrer l'amour. Le seul, le vrai, l'incendiaire. Celui qui vous donne tout avant de tout vous reprendre.Celui qui illumine une vie avant de la dévaster pour toujours. »

P.179

Afficher en entier
Extrait de 7 ans après... ajouté par Amnesia-x 2017-08-28T11:10:43+02:00

Sebastian reprit une gorgée de bordeaux en regardant la famille bostonienne dont la table précédait la leur.... Ils offraient tous les quatre l'image d'une famille unie...

"Ça aurait pu être nous, pensa Sebastian avec tristesse. Pourquoi certains parviennent-ils à trouver cette sérénité alors que d'autres s'engluent dans les conflits ? Le comportement et le caractère de Nikki étaient-ils seuls responsables de l'échec de leur famille ou lui-même n'avait-il pas sa part dans ce naufrage ?"

Nikki croisa le regard brillant de son ex-mari et devina à quoi il songeait.

- "Ça ne te fait quand même pas penser à nous ?"

- "A une vision de nous qui n'aurait pas divorcé..."

Nikki précisa, comme si elle réfléchissait à voix haute :

- "Ce ne sont pas nos différences qui ont posé problème, c'est la façon dont nous les avons gérées : notre incapacité à nous entendre sur l'éducation des enfants, ton refus que nous prenions ensemble les décisions concernant leur avenir, cette haine que tu as développée contre moi..."

- "Attends, ne renverse pas les rôles, s'il te plaît ! Tu veux que je te rappelle ce qui a précipité notre séparation ?"

Elle le regarda, sidérée qu'il remette cette histoire sur le tapis, mais il poursuivit, de la hargne dans la voix :

- "Tu as « oublié » d'aller chercher les enfants à l'école parce que tu étais en train de te faire sauter par ton amant à l'autre bout de Brooklyn !"

- "Arrête avec ça !" Ordonna-t-elle.

- "Non, je n'arrêterai pas ! Cria-t-il. Parce que c'est la vérité ! Ne te voyant pas arriver, Camille et Jeremy ont décidé de rentrer à pied à la maison. Et tu te souviens de ce qui s'est passé ensuite ?"

- "Tu es vraiment déloyal..."

- "Deux jours de coma pour Camille qui s'est fait renverser par un taxi !"

Emporté dans son élan, Sebastian ne s'arrêtait plus :

- "Et lorsque tu m'as rejoint à l'hôpital, tu puais l'alcool ! C'est un miracle que Camille s'en soit sortie sans séquelle. Par ta faute, elle est passée à deux doigts de la mort et ça, je ne te le pardonnerai jamais !"

Nikki se leva brusquement.

Il fallait mettre un terme à cette conversation. C'était plus qu'elle n'en pouvait supporter.

Encore sous le coup de la colère, Sebastian n'esquissa pas le moindre geste pour la retenir. Il la regarda quitter la table et prendre l'escalier pour s'éclipser vers le pont supérieur.

Afficher en entier