Livres
462 313
Membres
419 548

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par MymyRodgers 2014-01-26T11:22:16+01:00

On sait parfois que l'on prend un chemin qui ne mène nulle part, mais on l'emprunte tout de même, car s'y refuser nous laisserait inachevé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2013-06-12T10:47:48+02:00

Les hommes qui me voyaient jouer dans de vrais concerts, et pas dans les bars ou le métro, faisaient la même erreur que Darren et croyaient que j'avais toutes les caractéristiques d'une violoniste classique. Ils m'imaginaient sophistiquée, cultivée, raffinée, féminine et gracieuse, dotée d'une garde-robe simple et élégante de robes de concert, rien de vulgaire ni de décolleté. Ils pensaient que je portais en permanence des chaussures à petits talons, inconsciente de l'effet produit par mes jolies chevilles.

Afficher en entier
Extrait ajouté par allissia 2013-03-15T19:28:38+01:00

La drogue de la soumission m'attirait parce qu'elle permettait à la vrai Summer d'apparaître, dévergondée, effrontée, sans pudeur. C'était un aspect de ma personnalité que j'aimais mais que je craignais, j'avais peur qu'il ne me mène trop loin et que l'attrait du danger ne soit plus fort que mon instinct de protection. Mon côté bestial recherchait désespérément ce néant engendré par la frénésie sexuelle, alors que ma conscience rationnelle se demandait pourquoi je faisais ça. On dit souvent que les hommes ont le cerveau à la place du sexe. Dans mon cas, c'était plus compliqué : mon sexe pensait clairement tout seul, mais mon cerveau était paradoxalement aussi exigeant. Je n'avait pas besoin d'être possédée ou utilisée par un ou des hommes ; je voulais juste atteindre ce paradis qui s'ouvrait à moi dans ces moments de sexualité insensée, voire de dégradation et d'humiliation, et qui me faisait me sentir incroyablement vivante.

Afficher en entier
Extrait ajouté par allissia 2013-03-15T19:18:15+01:00

Dominik avait lu les romans sur le sujet, connaissait les histoires mais cela n'avait rien à voir avec le cliché du maître et de l'esclave ni du dominant et de la dominé. Ils étaient tous deux à égalité dans cette relation, découvrant ensemble les loi de l'attraction.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sabine68 2017-11-19T15:10:41+01:00

Vivaldi avait toujours eu un effet particulier sur moi, et ni l’heure matinale ni l’expression agacée de Darren ne pouvaient détourner mon attention de la chaleur que je sentais se répandre rapidement dans mes veines comme la musique un peu plus tôt.

Je me suis écartée sur le côté, le bras toujours pressé contre sa chaussure, et j’ai glissé ma main le long de son mollet.

Il a immédiatement reculé, comme si ma caresse l’avait brûlé, et a secoué la tête.

— Tu es hallucinante, Summer.

Il a rangé sa valise contre le mur près de la chaîne hi-fi, ôté Les Quatre Saisons de la platine et s’est dirigé vers sa chambre. J’ai envisagé un instant de me lever et de le suivre, mais j’ai décidé de n’en rien faire. Impossible d’avoir le dernier mot dans une dispute avec Darren quand j’étais nue.

J’espérais qu’en restant allongée sans bouger, je pourrais désamorcer sa colère. J’étais moins visible, je me fondais plus dans le décor, nue sur son parquet, à l’horizontale plutôt qu’à la verticale.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pixie-Girl 2015-06-10T22:02:49+02:00

Quand Darren était rentré a 3 heures du matin de son voyage d'affaires et m'avait trouvée allongée sur le sol de son salon, nue, le concerto diffusé aussi fort que son système stéréo le permettait, il n'avait pas vraiment apprécié.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Pixie-Girl 2015-06-10T22:02:34+02:00

Nous étions les deux moitiés de la même âme. Même un océan ne pouvait nous séparer éternellement.

Afficher en entier
Extrait ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-15T10:05:24+02:00

La séduction est un jeu d'adultes, qui se développe quand on ne sait plus qui séduit et qui est séduit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-15T09:59:36+02:00

"Tu sais que je ne me drogue pas, ai-je expliqué. En tout cas pas avec des substances habituelles. Mais ça, ça me fais un peu le même effet. Je joue avec le feu et je teste mes limites, je marche sur la corde entre la douleur et le plaisir. Tu sais, Chris, ce n'est pas si affreux, même si je comprends pourquoi tu réagis comme ça. Chacun son truc. Tant que tu n'a pas essayé, tu ne peux pas juger. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-15T09:56:00+02:00

Je ne maîtrise plus ma vie.

Sans la présence de Dominik pour me retenir, j'étais un navire sans moteur, à la dérive sur des mers inexplorées, à la merci des tempêtes et des ouragans.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode