Livres
553 832
Membres
598 351

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Ali-88 : Liste de diamant

Dark Romance Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
Lux, Tome 1 : Obsidienne Lux, Tome 1 : Obsidienne
Jennifer L. Armentrout   
Ok. Hum alors comment dire? (Respire Alexiane, respiiiiiiire). Ce livre est volcanique!! je ne trouve pas d'autre mots. Entre l'humour ravageur, les scènes d'actions énormissimes et l'histoire d'amour sauvage je ne vois pas comment on ne pourrait pas aimer ce livre. Le personnage masculin est une vraie enflure (une enflure digne de magazines Hugo Boss) mais on l'adore pour son humour noir et sarcastique. L'héroïne est trop drôle, une vraie geek accro à ses bouquins et à son ordinateur. Ça fait plaisir enfin une héroïne qui nous ressemble!
En bref, je suis totalement sous le charme.
Lux, Tome 2 : Onyx Lux, Tome 2 : Onyx
Jennifer L. Armentrout   
OH GOD...
Je vais mourir. Ce livre est une MERVEILLE. Un chef d’œuvre, aussi bien voir mieux que le premier. Jamais je n'ai autant aimé un personnage masculin ou une héroïne (à part pour les âmes vagabondes). Je vais passer au tome trois, j'en tremble rien qu'en y pensant! ce livre m'a fait sauter dans toute la maison comme une folle, rire (énormément rire), crier, et pleurer. Franchement, pour tous ceux qui ne lisent pas l'anglais ne le loupez pas quand il sortira en France. Et pour les autres, NOM DE ZEUS FONCEZ!!!
Lux, Tome 3 : Opale Lux, Tome 3 : Opale
Jennifer L. Armentrout   
Je suis définitivement folle de cette série. :)
Ce troisième tome, je l'ai dévoré en quelques jours et, mon Dieu, comme c'était bon. Aussi bon que les deux précédents. Jennifer L. Armentrout est définitivement une déesse à mes yeux.


L'histoire reprend là où le deuxième tome nous avez laissé [spoiler]C'est-à-dire, après le retour de Dawson[/spoiler] et j'ai été plus qu'heureuse d'enfin pouvoir me replonger dans l'univers de l'auteur.
L'histoire et l'univers n'ont pas perdu de leur attrait à mes yeux et je me suis autant régalé ! L'ambiance de ce tome ci est peut être un peu plus sombre, ce qui est tout à fait expliqué par le but poursuivi par les personnages tout au long du livre. On passe de rebondissement en rebondissement, sans temps mort et l'action, l'humour et toutes ces choses qui font que j'aime cette série nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.
Et...la fin. Des fins comme ça, ça devrait être interdit ! C'est le genre de fin qui vous fend le cœur et qui vous met en rogne, en même temps, tout en vous poussant à tourner les pages pour chercher une suite. Suite qu'il n'y a pas, évidemment. Ma réaction ressemblait à peu prés à ça : «Quoi ?! Ce n'est pas possible ! Ça ne peut pas se finir comme ça ! Non, non, non...» (+ larmes aux yeux en supplément)
Alors le moins qu'on puisse dire c'est que ce tome m'aura vraiment fait passer par toutes sortes d'émotions. Comme les tomes précédents. De la joie aux pleurs en passant par le rire, le choque et la haine.
Les personnages étaient toujours aussi envoûtants et j'ai vraiment pris plaisir à poursuivre l'aventure avec eux. Katy me semblait prendre des décisions plus réfléchies que dans les tomes précédents et on sent une nette amélioration aussi bien dans son comportement, que dans le comportement des autres personnages. Les relations entre ceux-ci semblent évoluer et je m'en réjouis. Quant à Daemon...et bien, c'est Daemon. ♥ :)

Pour conclure, je dirais que ce tome était aussi bon que les autres et qu'il faut absolument lire cette série passionnante, originale et addictive. (:
Hâte le tome 4. :)

par Pixma33
Lux, Tome 4 : Origine Lux, Tome 4 : Origine
Jennifer L. Armentrout   
Bon, il est temps que je donne mes impressions sur cette merveille que j'ai lu, à sa sortie en plus (Pourquoi est-ce que je l'ai pas fait avant ? xD)

En bref, c'est du Jennifer tout craché. Elle nous fournit avec Origin un quatrième tome à la hauteur des précédents, un livre qui m'a fait rêver, m'a fait pleurer, rire et presque crier. Un livre que j'ai longuement attendu, pré commandé et attendu encore et encore. Et qui a remplie toute mes attentes.

Elle nous offre avec ce livre une possibilité d'être à la fois dans la tête de Kat mais aussi de Daemon et ça, c'est une expérience unique.
Le livre reprend où le tome précedent nous avez laissé [spoiler]c'est à dire avec Kat détenue et un Daemon fou de rage et de chagrin[/spoiler] et, dès le début, on est envahit par les émotions.
Leur séparation ne dure, à mon grand soulagement, pas très longtemps non plus car l'auteure les fait se retrouver relativement rapidement. Mais les scènes des deux points de vue permet d'approfondir leurs sentiments, notamment durant celle ci, et c'est un véritable bonus.
Retrouvé ces personnages, ça a été comme avalé une bouffée d'air après avoir passé trop de temps sous l'eau. Ils m'avaient vraiment manqué et on peut dire qu'il n'ont rien perdu de leur charme, au contraire.

L'intrigue suit son cours et on ne s’ennuie pas un seul instant, toujours à fond dans l'histoire, happé par les événements et choqué par toutes les révélations et réponses aux questions que ce tome nous offre.

On retrouve avec joie les autres personnages comme Dee, Dawson, Beth, Ash, Andrew ou encore Luc...et on passe des rires aux larmes dans ce petit bijou qu'Armentrout nous a offert.

Vraiment, cette série est essentielle et absolument à lire. :)

par Pixma33
Lux, Tome 5 : Opposition Lux, Tome 5 : Opposition
Jennifer L. Armentrout   
Bon sang quel livre!!! Amour, amitié, famille, peine, combat et action sont les maîtres mots.

J'ai fait une longue pause entre le tome 4 et le tome 5 et ce n'est qu'en lisant le livre Arum sur Serena et Hunter que j'ai ressenti l'envie voir le besoin de me replonger dans l'univers de Katy et Daemon.

Chaque tome à été un pur délice et je ne pourrais en tout sincérité pas choisir l'un ou l'autre. Jennifer L. Armentrout est un génie et a une plume tellement magnifique qu'elle me transporte quel que soit l'histoire qu'elle raconte. L'ayant découvert via son roman Jeu de patience, qui à un genre totalement différent, elle est progressivement devenue l'un de mes auteurs favorit.

Pour parler du livre, on retrouve Katy, Daemon et la bande là où on les avais laissé dans le tome précédent. Très vite on se rend compte que les Luxens sont arrivés et que le chaos s'est installé sur Terre. L'action arrive rapidement dans le livre et est très présente tout au long de celui ci.

Bien sur on retrouve tous les héros de Lux que l'on aime: Katy, Daemon (et son ego surdimensionné), Dee, Dawson, Beth, Archer, Luc.
Mais on retrouve aussi les héros de Arum: Serena et Hunter, Lore et même Sin.

Katy à toujours essayer de se débrouiller toute seule mais souvent il en a résulté plus de problèmes qu'autre chose, mais là elle se défend parfaitement elle même et fait preuve d'une force incroyable.

Daemon: que dire de ce personnage qui est mon préféré, son arrogance m'a littéralement donné des fou rires. Quoi qu'on lui dise il arrive à répliquer, lors de son entretien avec Lotho malgré le fait que tout le monde lui ait dit de ne pas parler il ne peux pas s'en empêcher pour notre plus grand plaisir et ce n'est qu'un moment parmi tant d'autres.
Son amour pour Katy nous donne littéralement envie de nous trouver un Luxens comme lui!!!

Dawson et Beth son peu présent à cause de la condition de Beth mais reste un soutien moral et une source d'inquiétude pour Daemon.

Dee est un peu plus problématique, elle m'a fait beaucoup de peine en très peu de temps elle a perdu Adam son copain, une amie en la personne d'Ashley et un ami et confident avec Andrew et tout cela à jouer sur son état tout au long du livre. Mais au fond on ne peut s'empêcher de l'aimer car c'est l'éternel petite soeur casse pied de Daemon et Dawson, celle qui à forcé Daemon à passer du temps avec Kitten en lui cachant ses clés de voiture!!

Archer et ses joutes verbales avec Daemon sont un pur délice!! Il a pris de l'importance dans la petite bande et va se révéler être un allié et un ami des plus précieux.

Luc est et reste un mystère, quelques révélations sur lui mais rien de très extraordinaire, au fond je préfère qu'il reste cet adolescent parrain de la mafia mystérieux. J'aurais aimé par contre en savoir un peu plus sur son histoire avec Nadia.

Hunter et Serena n’apparaissent pas énormément mais leur implication est cruciale pour le déroulement du livre. On retrouve également les deux frères de Hunter à savoir Lore et Sin.
Les deux histoires se rejoignent et on découvre finalement ce qu'est le projet Eagle, cela permet donc d'avoir une "vraie" fin à l'histoire d'Hunter et Serena.

Beaucoup de découverte et de péripéties qui s'enchaînent tellement vite que l'on tourne les pages pour se rendre compte que l'on a fini les livre...

Je crois que l'une des choses que j'ai le plus apprécié dans ma lecture c'est la relation entre Daemon et Katy, elle s'est progressivement transformé en quelque chose de si solide et magnifique que j'en suis encore toute retournée. Chaque livre à renforcer leur relation et finalement dans ce tome j'en suis venue à me dire que je préfère que l'auteur les tuent tous les deux plutôt que l'un survive sans l'autre...

Il n'y a pas trop de suspense, la solution proposé était connue d'avance. En ayant lu Arum je savais que les personnages de ce dernier tome jouerai un rôle fondamental dans la guerre contre les "mauvais Luxens" mais même en sachant cela, mon coeur à fait des bonds à chaque péripéties dans l'histoire.

J'ai eu peur à de multiples occasions pour l'un ou l'autre des personnages car je me suis attachée à cette bande d'amis/famille. J'ai eu un gros pincement au coeur quand on a découvert [spoiler]pour la mort de la mère de Katy, [/spoiler] sa réaction m'a arraché quelques larmes.

La fin est magnifique, tout n'est pas parfait dans la vie de nos héros mais après une invasion et une guerre de cette ampleur c'est logique.

Je suis encore triste de me dire que c'est définitivement terminé et je n'ai qu'une hâte c'est que tous les tomes sortent en VF afin que je me relance à nouveau dans cette saga.

Si vous hésité à vous lancer je n'ai qu'une chose à dire: foncez!!! (bien sur si vous aimez le surnaturel, les romances)

par grrr
Promets-nous, Saison 1 Promets-nous, Saison 1
Julie Bradfer   
Mon avis sur les deux saisons.

Promets-nous. Où comment des promesses d'enfants, à priori innocentes, vont détruire les attentes et les espoirs qu'elles ont pu nourrir grâce à ces "Promets-le moi".
Des promesses d'enfants qui vont briser le coeur des adolescents qu'ils vont devenir, bouleversant leurs vies jusqu'au point de non retour.
Tess et Aaron se sont connus enfant.
Deux personnalités différentes : une petite fille pleine de vie et (trop) enthousiasme et un petit garçon renfermé et en colère, blessé par cette nouvelle séparation avec sa mère.
Deux enfants abandonnés, patientant dans un foyer, qu'une famille veuille bien les aimer.
Un regard, quelques M&M's et voici comment tout à commencé....

Passé et présent vont s'alterner dans cette histoire, afin que l'on suive chronologiquement ce qu'ont pu vivre nos deux héros qui ont déjà toute une histoire derrière eux : Aaron et Tess.
Deux personnages aux coeurs piétinés et ravagés.

Tess vit... dans la rue.
C'est une jeune femme qui survit, totalement démunie elle vit au jour le jour.
Personne ne peut l'approcher, personne ne peut la toucher sans que la panique ne l'envahisse. A seulement 22 ans, Tess est une âme en peine pour qui l'amour détruit plus qu'il ne construit, et pour ce qu'elle en sait personne ne l'a jamais aimé.
Les émotions sont très présentes dans ce roman, très douloureuses, et cela démarre dès la première page. Seulement il y a également beaucoup de beauté entre les lignes, grâce à la plume de l'auteure ainsi qu'aux sentiments qu'elle a fait naître entre les personnages.

Le passé va surgir sans que Tess ne s'y attende, le destin va se mêler à sa survie, la main tendue qu'elle va accepter va lui faire retrouver ce qu'elle pensait perdu à jamais.

Les émotions présentes dans ce texte prennent au coeur, les mots utilisés par l'auteure sont beaux mais percutants et j'ai eu de beaucoup d'empathie pour Tess et Aaron. Tellement d'empathie que lors du premier fou rire de Tess j'ai moi-même eu envie de rire, j'ai été heureuse pour elle.
Si je devais citer tous les points qui m'ont touchés dans ce roman la liste serait un peu longue, mais si je devais citer les plus importants je dirais cette peur de l'abandon qui s'accroche à nos héros, la générosité et l'amitié profonde qui sont amenées par les personnages secondaires ainsi et surtout le lien intemporel qui relie Aaron et Tess.

Tess est une héroïne douce et fragile qui continue d'avancer malgré tout, malgré son mal-être, sa mélancolie et sa situation. Méfiante, ses réactions ne sont pas toujours comprises, mais nous, lectrices, nous les comprendrons grâce à ses pensées. Aaron est un héros très charismatique. Lui aussi est emprunt à la douleur, seulement sa vie a pris un autre tournant que celle de Tess donc sa personnalité a quelque peu changé depuis son adolescence. Aaron va exprimer ses sentiments avec des phrases qui font beaucoup d'effet : "Tu me manques tellement que j'en crève". C'est ce genre de phrase que j'aime!

Promets-nous, nous raconte les pensées et les actes de deux âmes en peine qui, séparées sont comme éteintes mais ensemble elles se sentent comblées, entières.
Une belle histoire, vraiment très belle, dans le fond comme dans le développement.
La plume, une belle découverte ; de l'émotion mais pas seulement. Douce, harmonieuse avec une certaine force dans les phrases. Julie Bradfer a su faire vivre ses personnages, elle leur a fabriqué une vie qui n'est pas seulement douloureuse mais qui est synonyme de reconstruction, de pardon et d'espoir.
Cette histoire est vraiment focalisée sur le lien entre Aaron et Tessa, l'auteure ne s'éparpille pas ; les sentiments qui les lient sont toujours au coeur des chapitres et heureusement car, au fil du temps, on veut toujours en savoir un peu plus sur eux.
Deux orphelins qui n'ont eu aucun contrôle sur leurs vies et qui veulent seulement récupérer ce qu'on leur a enlevé. Vont-ils y parvenir?

Vers le dénouement je me suis fait une petite frayeur..... jusqu'au dernier moment l'auteure a continué le déroulement de son histoire au point que je me suis demandée : je me suis faite avoir ou quoi? il y a une suite?? Non non, le mot fin apparaît bien, seulement Julie Bradfer n'a pas fait de final à rallonge, jusqu'au dernier mot c'est l'histoire de Aaron et Tess qui va s'écrire.

Promets-nous : magnifique et bouleversant. Tess et Aaron nous raconte leur histoire depuis le début et, avec le temps, ils comptent bien s'en écrire une nouvelle.
T'atteindre T'atteindre
Elle Séveno   
Les avantages de ce roman ? L'univers de la danse classique mélangée au hip-hop et sa couverture magnifique.

La vie d'Aidan bascule le jour où il découvre une vidéo de Maya Peterson en train de danser. Dès lors, il se met en tête de faire de la danse classique pour atteindre son but : la rencontrer et danser à ses côtés.

On alterne entre les points de vue des deux protagonistes, j'aime bien l'idée car ça nous permet de lire les pensées de chacun.

J'ai particulièrement affectionné le personnage de Maya, l'enfant prodige. Si à première vue, elle semble hautaine et froide - voir glaçante -, se cache en réalité un grand cœur qui ne demande qu'à être exploité. On la découvre également très vulnérable et ayant peu d'estime d'elle-même au fil des pages. Elle m'a beaucoup touché de par son histoire personnelle.

À l'inverse, j'ai eu plus de mal avec Aidan et son foutu caractère. Je n'ai pas bien compris son obsession - que j'ai trouvé un poil malsaine - pour la danseuse malgré les années qui passent. Je l'ai également trouvé très égoïste sur certains points et avec sa copine.

Si au départ j'ai adoré ressentir l'alchimie entre nos danseurs, les voir se séduire petit à petit et se rapprocher au rythme de la danse, j'ai vite déchanté en les voyant se mettre des batons dans les roues dès les premiers instants de leur relation amoureuse. Chacun doute des sentiments de l'autre, ils vont trop vite en besogne et sont un peu trop l'un sur l'autre... C'est seulement vers la fin, une fois le couple solide, que j'ai davantage apprécié leur histoire d'amour et ainsi Aidan.

Les sujets abordés sont aussi intéressants et l'auteure nous dévoile les envers du décor et la rigueur de cette discipline d'une main de maître.

Ce fut ma première lecture d'Elle Seveno, et plutôt une bonne surprise !

par Bambidine
Phoenix Ashes (Génération 2), Tome 1 : Blade Phoenix Ashes (Génération 2), Tome 1 : Blade
Fleur Hana   
UN PREMIER OPUS RYTHMÉ… PASSION, DANGER ET SENSATIONS FORTES SONT AU RENDEZ-VOUS !
Prendre des risques, c’est un peu la came de Fleur Hana ! Elle relève n’importe quel défi. Avec l’histoire de Blade et Hannah, elle nous offre un premier opus rythmé. Déferlantes d’émotions, passion, danger, violence et sensations fortes sont au rendez-vous.

L’univers de bikers n’a plus aucun secret pour moi. J’adore ce milieu, ces codes et les émotions qui en découlent au fil des pages. Fleur Hana a su s’approprier l’univers avec brio en réussissant à se démarquer des sagas déjà existantes. Et c’est là que la magie opère.

UN COUPLE DESTINÉ A ETRE ENSEMBLE ?
Blade et Hannah se connaissent depuis de nombreuses années. Hannah a toujours craqué sur le bad boy du club allié à celui de son père… Mais Hannah est intouchable ! Et la vie est ainsi faite dans son univers. Mais comment surmonter le rejet ? Comment vivre lorsque l’on ressent un manque qui creuse un peu plus son être ?

Blade a toujours su qu’Hannah ne serait qu’un fantasme. Comment pourrait-elle être sienne ? Il a dû se faire violence pour la repousser. Il ne s’est jamais senti complet jusqu’à ce qu’elle revienne dans sa vie…

Blade et Hannah forment un couple imparfait mais indéniable. Issus tous deux d’un club de bikers, ils savent qu’une idylle entre eux est impossible. Pourtant, l’attirance est là. Un lien indestructible aussi réconfortant que frustrant.

Blade et Hannah vont devoir affronter les pires obstacles pour être réunis. Mais sauront-ils être heureux ?

UNE ROMANCE SINGULIÈRE QUI MET EN LUMIÈRE DES THÈMES INÉDITS !
Fleur Hana est allée là où les autres n’ont pas encore été. Avec cette romance MC, elle aborde des thèmes qui ne manqueront pas de vous émouvoir, des sujets inédits et touchants. Je dois avouer que le côté dramatique de l’histoire est vraiment renversant. La psychologie est travaillée, nos héros vont souffrir, affronter des épreuves dont peu de personnes se relèvent. Vous allez découvrir une histoire unique qui écorche et perturbe.

Ils évoluent dans un monde régit par des lois strictes, la violence et le danger font partie intégrante de leur quotidien. Ils ne connaissent que cela. Leur vie est sans cesse menacée et ils vivront des choses éprouvantes au fil des pages.

Fleur Hana a écrit une histoire différente des autres romance MC. Elle a su s’approprier le genre en tâtonnant, en avançant à l’aveugle et à l’instinct. Et cela fonctionne à merveille.

Son écriture est méconnaissable dans ce récit, c’est un tour de force d’avoir su s’immerger dans un nouvel univers. On sent le travail de recherche, on sent l’intérêt qu’elle porte au milieu et sa façon de retranscrire ce mode de vie est une réussite.

UN TOME BONUS QUI SE LIT EN PARALLÈLE DU PREMIER OPUS !
J’ai lu le tome bonus [Hannah] en même temps que ce premier opus. Il y a toutes les indications pour aller chercher ces scènes là dans le tome bonus. J’ai trouvé cela hyper fun, et cela rend le roman encore plus profond.

Les scènes sont complémentaires à l’histoire, nous permettent de découvrir des rebondissements importants d’un autre point de vue. Il y a parfois certains recueils de scènes bonus qui n’ont pas grand intérêt. Ici, je dirais vraiment que c’est indispensable.

PLUS QU’UNE ROMANCE…
La romance est intense, passionnée et complexe. Fleur Hana n’y a pas été de main morte pour bouleverser la vie de ses personnages. Mais ce roman, c’est bien plus qu’une romance.

Fleur Hana va vous pousser hors de votre zone de confort. Les interrogations sur les divers thèmes abordés afflueront sans cesse. Vous serez confronté aux choix de nos héros, vous aurez envie de hurler, de pleurer et de soupirer d’aise !

La passion entre nos héros est magnifique. Leur romance m’a fait vibrer !

Les Phoenix Ashes sont une grande famille. Les notions de famille, d’amitié et d’amour sont très bien exploitées grâce à tous les personnages qui peuplent ce roman. Car les protagonistes secondaires ont une place de choix dans cette saga. L’originalité réside aussi dans le fait que l’on navigue dans l’univers des bikers et pas seulement grâce aux Phoenix Ashes, mais je ne vous en dit pas plus.

EN BREF :
Pari réussi pour Fleur Hana. L’autrice se lance dans un nouveau genre sans filet de sécurité, elle a pris des risques pour offrir une saga dans l’univers des bikers à ses lecteurs, une saga qui sort du lot avec des thématiques inédites et un style vif et incisif ! La lectrice que je suis a été comblée et vous recommande vivement cette saga.
Phoenix Ashes (Génération 2), Tome 2 : Ghost Phoenix Ashes (Génération 2), Tome 2 : Ghost
Fleur Hana   
Fleur Hana fait partie des auteurs pour lesquels je sais en commençant leur livre que je vais passer un bon moment. Je n'ai jamais été déçue par cette auteure. Je l'ai lue dans ces différents genres, elle sait à chaque fois se renouveler. L'année dernière, elle a sauté un pas en publiant un roman dans le monde de Bikers, et elle avait plutôt bien réussi son pari. J'ai découvert ce monde avec le tome un des Phoenix Ashes, Blade. J'avais beaucoup aimé, Fleur Hana avait réussi à m'entrainer dans son univers facilement et surtout j'avais été très intéressée par tout ce qu'elle m'offrait. Je n'étais pas une fan de ce genre de romance, j'en avais déjà lu, mais j'avais été perdue par trop de termes techniques de motards, qui avaient alourdi le récit et m'avait surtout découragée. Cela ne fut pas le cas avec ce que me proposait Fleur Hana, j'ai pu ainsi retrouver sa patte, son style, son humour. Elle a réussi à complètement me faire oublier le monde dans lequel elle faisait évoluer ses personnages.

Et avec ce second tome, elle continue d'évoluer dans ce monde avec beaucoup de facilité et à faire vivre à ses lecteurs des aventures intenses. Comme dans le premier tome, toute l'histoire va se centrer autour de deux personnages principaux. Dans Blade, c'était Hannah et Blade, ici dans ce second épisode, c'est autour de Ghost (comme le titre l'indique) et de Daisy. J'ai été très contente de retrouver toute la team des autres bikers, Steel, Hotshot, Elena, Nath..., ils évoluent autours des personnages principaux et sont tout aussi importants à l'histoire. Ils forment une véritable famille. Dans cette suite, qui en est une sans l'être, j'ai également retrouvé les héros du premier opus, Blade et Hannah, et j'ai été contente de voir que leur couple avait également bien évolué.
Mais ici, l'accent est quand même porté sur Ghost et Daisy. Je ne vais pas trop vous dévoiler leur histoire pour ne pas trop spoiler, mais surtout pour vous permettre de découvrir ces personnages et leur histoire à la manière dont l'a souhaité Fleur Hana. Je peux vous dire qu'à la différence de Blade, où les deux personnages faisaient tous les deux partie d'un club de motards, ici, il n'y a que Ghost qui est un Biker. Daisy est une jeune femme écrivaine à succès, elle écrit des romances. Elle vit avec sa meilleure amie Jess. Daisy est attirée par Ghost et le surveille plus ou moins quand elle va dans le même café que lui, elle le guette, aime le regarder. Il y a toujours un peu d'électricité entre eux, Ghost a bien vu le petit manège de Daisy, mais en biker qui se respecte, il ne tombe pas dans le piège. Son amie Jess est en pleine dépression, Daisy est là pour elle, elle l'aide du mieux qu'elle peut. Un événement une nuit va faire que Ghost sera obligé d'emmener Daisy et Jess à leur club de motos où il vit, et ce, même si les filles ne veulent pas, leur vie est en danger, et les bikers vont les protéger. Bien sûr, il y a des règles à suivre à l'intérieur du club, Ghost doit reconnaître Daisy comme sa « régulière » pour qu'elle puisse rester et recevoir la protection des autres bikers. Mais Daisy ne l'entend pas de cette manière....malgré l'attirance physique qu'elle ressent pour le jeune homme et qui est partagée d'ailleurs. Mais le danger rôde, Daisy et Jess vont devoir se méfier...

Je ne vais pas trop m'étaler, et pourtant, j'ai plein d'autres choses à vous dire. Quand on croit que la situation se calme, il arrive un nouvel événement qui met à mal l'équilibre des bikers. La relation entre Daisy et Ghost va évoluer, et ce qu'il pensait n'être que physique va se transformer petit à petit. Mais quand on est un biker, avec un petit côté macho comme on peut leur connaître, les sentiments ne se dévoilent pas facilement. Je me suis très vite attachée à ces deux personnes, ils m'ont très vite touchée et j'ai aimé les voir évoluer. Daisy est une jeune femme vive, attachante, drôle, elle sait ce qu'elle veut. J'ai aussi beaucoup aimé Jess, cette amie plus fragile, mais tellement sensible et émouvante. Elle vit dans l'ombre de Daisy, et pourtant, se trouver dans ce monde de bikers va complètement la changer et la renforcer. Elles vont vivre toutes les deux des risques importants, et vont prendre conscience de l'efficacité de la famille des motards pour les protéger au maximum. Quand un membre est atteint, c'est tout le groupe qui se mobilise pour le sauver, le protéger et tout faire pour que tout aille bien pour lui, même s'il faut pour cela se mettre en danger. Une famille unie, forte, avec ses faiblesses aussi.

Fleur Hana fait d'ailleurs, à travers tout ce petit monde, passer de très beaux messages sur l'amour bien sûr, mais aussi sur l'amitié, la fidélité, la confiance en l'autre, sur les secrets et les conséquences qu'ils ont sur notre vie. Ce sentiment d'attachement aux personnages est renforcé par le choix narratif de l'auteure qui est de tout raconter à la première personne du singulier. J'aime beaucoup ce procédé, ce « je » me permet de me mettre entièrement dans la peau du héros ou de l'héroïne, d'être dans sa tête, de ressentir au plus près la moindre de leurs sensations, et vu tout ce qu'ils vont traverser, je n'ai pas été épargnée...mais j'ai aimé ça ! Bien sûr, je ne vais pas revenir sur le style de Fleur Hana qui est toujours aussi bon, aussi fluide, elle ne fait pas dans la surenchère de sensations ou d'événements, tout est savamment dosé. On retrouve la même construction que pour le premier opus avec l'alternance des chapitres entre Ghost et Daisy. Je suis une nouvelle fois épatée par la faculté qu'a eue l'auteure de réussir à se mettre à la fois dans la peau d'une femme et dans celle d'un homme, et pas n'importe quel homme, puisqu'il s'agit d'un biker, d'un fort caractère, d'un dur. Elle a su très bien les différencier les deux et à varier son écriture selon le sexe. J'aime beaucoup quand on change de personnages comme ici, ça permet d'avoir l'opinion de chacun et une vue différente d'une même situation. Ne vous attendez pas à des cliffhangers à chaque fin de chapitre, et pourtant l'addiction à la lecture est toute aussi présente. J'ai lu avec une grande avidité, j'ai eu beaucoup de mal à quitter ma lecture, je ne l'ai fait que pour des obligations, sinon je retournais très vite dedans pour savoir la suite. J'ai été surprise par les différentes révélations, je ne m'attendais pas à certaines, et pourtant, elles sont tellement compréhensibles. Mais alors, sortez les mouchoirs, car j'ai eu des moments de stress, de tensions, d'émotions très intenses... je suis passée par plein de sentiments..

Vous pouvez lire ce second opus, si vous n'avez pas encore lu le premier, mais attention, vous aurez quelques spoils sur Blade et Hannah qui risquent de vous empêcher de déguster le premier tome comme il le devrait. C'est un peu normal, ils ont continué leur vie. J'ai remarqué aussi que je pensais à eux comme des personnes réelles et non comme des personnages de papier...et j'ai ainsi été contente d'avoir des nouvelles de ceux que j'avais déjà rencontrés dans le premier épisode. Je les ai aimés tous les deux de la même intensité, je ne peux pas vous dire si je préfère Ghost ou Blade, l'un comme l'autre est prenant, avec des histoires différentes, mais tout aussi palpitantes.
Normalement, il est prévu six tomes, il va y avoir de quoi se régaler, c'est vrai qu'il y a tellement de personnages qui évoluent dans cette famille de bikers qu'il y a de quoi imaginer plein d'histoires. Ce qui est bien, c'est que Fleur Hana a ce grand pouvoir de savoir se renouveler à chaque fois. J'ai lu également le tome compagnon, Elena, que je vous invite à lire pour rester un peu plus avec eux. Car pour moi, maintenant, le plus difficile est de devoir attendre le prochain épisode, j'ai déjà hâte..

Je pense que vous l'aurez compris, j'ai passé un très bon moment avec Daisy, Ghost, Jess et tous les autres, je me suis régalée et je sens que je vais me jeter sur le prochain épisode, je me demande déjà quel personnage sera mis à l'honneur...suspense...j'aimerais beaucoup que ce soit Hotshot, il est intéressant et un poil mystérieux ici....mais bon, je verrai bien ce qu'aura décidé l'auteure...
Je vous conseille vraiment cette série, même si vous n'êtes pas tellement attirés par le monde des bikers, vous ne pourrez qu'être charmés par cette belle romance. Préparez vous quand même à quelques coups durs, Fleur Hana n'est pas du genre à épargner son lectorat, ni ses héros, et ce qu'ils vivent à certains moments sont marquants et difficiles, même à lire.
Vivement le prochain, je serai très contente de retrouver ce club des Phoenix Ashes...

par marie-nel

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode