Livres
547 381
Membres
584 431

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Anto2828 : Ma PAL(pile à lire)

Twilight, Tome 1 : Fascination Twilight, Tome 1 : Fascination
Stephenie Meyer   
Que dire de plus ???? Moi je l'ai ouvert la première fois dans le train, il était tard, j'avais passé une journée de m.... sur Paris, et là.... je l'ouvre, (le contrôleur a du m'appeler à plusieurs reprises je crois), et pouf j'étais arrivée à la maison ! J'ai dû le finir dans la nuit...
ATTENTION : Addictif +++, le lire entraine une forme d'autisme lectique grave pouvant entrainer agressivité en cas de sevrage trop rapide...

Par contre le film, j'accroche pas vraiment...

par Lilwen
Twilight, Tome 4 : Révélation Twilight, Tome 4 : Révélation
Stephenie Meyer   
super fin, mais si j'etais decu que ca se finissent!! un peu long a certain moment et j'aurai esperer une vrai bataille entre les volturi et les cullen mais j'ai quand meme adorer
Twilight, Tome 3 : Hésitation Twilight, Tome 3 : Hésitation
Stephenie Meyer   
Ce tome est mon préféré car les loups-garous et les vampires, ennemis de toujours, vont devoir surmonter leur haine respective afin de protéger Bella et Forks. Bella va voir naître en elle un amour pour celui qu'elle croyait juste son meilleur ami et des hésitations crussiales vont l'assaillir.
Un scénario fantastique.

par myra44
Twilight, Tome 2 : Tentation Twilight, Tome 2 : Tentation
Stephenie Meyer   
Je pense qu'il faut arrêter de mettre des -1 à tous ceux qui ont le malheur d'exposer leur avsi en critiquant ce livre. Il faut garder en mémoire que c'est toujours un avis PERSONNEL, et que vous ne pouvez pas mettre -1 juste parce que la personne à dit j'aime pas. Elle a le droit de ne pas aimer.

On pourrait mettre -1 si un spoiler trop important gachait la lecture par exemple. Mais pas juste pour un "j'ai pas aimé ce livre parce que..."

Mon avis : Je pense que ce livre est le moins bon de la saga. Pourquoi ? Parce que le départ d'Edward montre bien qu'il n'est pas capable de protéger Bella. Rendez-vous compte : votre petit mignon préfère abandonner la pauvre héroine plutôt que la transformer ou la protéger. Il est donc lâche. Oui, lâche. Puisque Bella le veut, il n'a qu'a la transformer. En réalité, on a vraiment l'impression que ce livre ne sert qu'a mettre en valeur Jacob.

Jacob, parlons-en. Jacob, (et ce n'est qu'un avis PERSONNEL) est puéril. Ce n'est pas un personnage très intéressant, jsute là pour créer du piquant. Et Bella, comment peut-elle se demander si Jacob est mieux qu'Edaward. Vous êtes déjà tombée amoureuse. Je veux dire, vraiment amoureuse. Soyons honnêtes, on ne peut pas dire, j'aime follement, passionnément deux garçons. C'est vraiment rare.

Mais le pire, ce qui est catastrophique, et là, je pèse mes mots, [spoiler]c'est que Bella retourne avec Edward malgré le fait qu'il l'ai abandonné.[/spoiler] Franchement, elle est trop bête. Il est lâche, il l'a abandonné, et elle, elle s'est trouvé un nouveau petit ami formidable avec plein de pouvoirs. Donc, Bella est bête. C'est triste.

Le livre ne possède pas des personnages (sur cet opus) incroyables. Mais la qualité d'écriture de Meyer ne peut pas être remise en compte. Elle est vraiment géniale. Vous n'avez qu'à lire "les âmes vagabondes".

Bien, maintenant que j'ai poussé mon coup de gueule, vous pouvez donc reprendre vos habitudes, me mettre -1. Mais j'espère que vous y réfléchirez à deux fois avant de le faire.
En même temps, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais Twilight était bien mieux sans tous les autres livres qui reprenne son intrigue. Il y a trop de livres de vampires, trop de surf sur cet vague qu'est Twilight. Tous ça n'est qu'une mode, et certain la suive.

Il faut arrêter de nous servir la même sauce avec un nom différent, c'est vraiment agaçant.

par Altanais
La Sélection, Tome 1 La Sélection, Tome 1
Kiera Cass   
http://wandering-world.skyrock.com/3084867159-La-Selection-Tome-1-La-Selection.html

Mon dieu !!! Mon dieu, mon dieu, mon dieu ! La Sélection, c'est tout simplement une bombe ! Si ce roman n'est pas un coup de coeur ( mais presque ), c'est un énorme coup de foudre ! Je suis complètement fan de ce livre ! En le terminant hier ( à deux heures du matin quand même, c'est vous dire si j'étais pris par l'histoire ), un seul et unique mot résonnait dans mon esprit : "Génial, génial, génial !". J'ai adoré !!!
Nous faisons la rencontre d'America Singer, jeune femme de seize ans, qui est une Cinq. Au début du roman, nous apprenons qu'elle a reçu une lettre indiquant qu'elle doit remplir un formulaire pour participer à la Sélection. Qu'est-ce que la Sélection ? Une émission télévisée où trente-cinq candidates vont devoir s'affronter à coup de robes somptueuses, de coiffures parfaites et de têtes-à-tête avec le prince Maxon pour être couronnée princesse et devenir l'épouse de ce dernier.
Sauf qu'America n'est franchement pas décidée à participer au show. De toute manière, son coeur est déjà pris par Aspen, un Six, qu'elle fréquente secrètement depuis deux ans. Sauf que lorsqu'il va l'obliger à s'inscrire à la Sélection et qu'il va déclarer la fin de leur relation, America va vite changer d'avis. En plus, en faisant partie de l'émission, elle permet à sa famille de récolter des chèques dont elle a énormément besoin pour vivre. Entre obligation pour les gens qu'elle aime et sa propre opinion, America sait qu'elle décision elle doit prendre. C'est donc l'esprit plein d'appréhension et d'angoisse qu'elle va postuler à la Sélection... Et être choisie parmi des centaines de milliers d'adolescentes.
Commence alors une aventure aussi inattendue qu'extraordinaire pour America... Et pour nous ! Dès lors que la Sélection débute, on ne peut plus lâcher le roman ! J'ai été absorbé par l'intrigue comme cela m'est rarement arrivé ! Je ne voyais même plus les pages défiler ! L'univers de Kiera Cass est juste exceptionnel ! Nous sommes réellement plongés au coeur d'un monde dystopique, où les habitants sont classés par castes, où une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu, et où les États-Unis ne sont plus que des ruines. Ouaw, ouaw, ouaw !!! Comment ne pas être conquis, sérieusement ?
Surtout quand l'héroïne que nous suivons nous subjugue complètement ! Si America était en face de moi, je ne lui dirais qu'une chose : "Je t'aime !" ! Non, vraiment. A mes yeux, elle est parfaite ! Drôle, décapante, émouvante, déterminée, elle défend ses valeurs et est adorable. Elle ose parler au prince Maxon comme s'il ne régnait pas sur l'île Illeá ! Parce qu'elle "ne fait aucune différence entre les castes". Sage parole, n'est-ce pas ? Celle-ci nous permet de passer de merveilleux moments lorsque Maxon et America sont ensemble. Entre réflexions piquantes et discours touchants, j'ai adoré voir leur relation évoluer au jour le jour. L'auteure parvient vraiment à rendre leur rapprochement hyper réaliste. Mon dieu, j'en veux encore !!!
Évidemment, un petit triangle amoureux va voir le jour. Même si America tente d'oublier Aspen, il reste irrémédiablement gravé dans sa mémoire. Mais, inévitablement, elle s'attache au prince Maxon. Résultat, les sentiments d'America sont vite confus. Mais, et c'est là que ce personnage fait toute la différence, elle va réussir à faire un choix. Rien qu'avec ça, je proclame ma team : Team America ! Puis même, moi qui ne choisis habituellement pas de protagoniste masculin préféré, je peux, sans hésiter, dire que j'adore Maxon ! Entre Aspen et lui, ma décision est vite prise !
Côté écriture, je dois bien avouer que la plume de Kiera Cass est époustouflante ! On se perd corps et âme dans son récit. De plus, elle parvient à décrire chaque chapitre de façon prenante et haletante. On reste en haleine de la première à la dernière page. Les rebondissements se suivent mais ne se ressemblent pas. On passe du rire à l'inquiétude en quelques secondes ! Puis si on touche à America, je craque ! C'est dingue de voir à quel point je me suis attaché à elle !
Bien sûr, je ne suis pas le seul. Le prince Maxon va également tomber sous son charme. D'ailleurs, leur idylle est un des plus beaux que j'ai pu lire pour un premier opus. A chaque nouveau rendez-vous, j'étais aux anges ! Je poussais des petits cris et mon coeur battait la chamade ! J'étais en train de vivre leurs rencontres avec eux. C'était vraiment fabuleux ! Fabuleux et très, très, rafraîchissant. Dans le fond, je me demande si ce n'est pas ça qui a principalement joué sur mon ressenti : le fait que La Sélection soit un ouvrage décalé, léger, drôle et poignant, tout en étant vraiment passionnant, captivant, et doté d'une histoire d'amour palpitante. Je suis complètement en extase devant ce livre !
En définitif, et je pense que vous l'aurez compris, La Sélection est LE livre à lire ! L'univers dystopique qui y est développé est fascinant, et on rencontre des personnages réellement insolites. America s'est définitivement faite une place au sein de mes héroïnes préférées. Je l'aime ! Le récit que nous offre Kiera Cass est un vrai cocktail de surprises qui possède une romance vraiment mignonne et épatante. Ce roman est divertissant, vivifiant, et nous fait passer de vrais moments de bonheur. Attendre la suite est déjà une vraie torture ! Bref, si vous hésitez à vous procurer La Sélection, foncez vous l'acheter ! J'en ressors plein d'étoiles dans les yeux et l'esprit encore embué par la beauté et la perfection de ce roman !

par Jordan
La Sélection, Tome 2 : L'Élite La Sélection, Tome 2 : L'Élite
Kiera Cass   
Je veux être en Mai 2014. Je veux le tome 3 de "La Selection". Et je veux, non j'exige que America et Maxon finissent ensemble.

Ce deuxième tome comme le premier est fantastique, on reste dans le même contexte que le premier tome : La Sélection, donc pas vraiment de changement d’environnement ni de grande action mais de toute façon ce roman, n'est pas du tout un roman d'action, personnellement ça ne m'a pas dérangée le moins du monde.
En fait l'histoire en elle-même ce porte plus sur le choix amoureux que autre chose mais ça ne m'a pas gênée non plus.

Concernant les personnages, comment vous dire, je les aimes toujours autant mais j'ai tous eu envie de leurs taper la tête dans un mur plus d'une fois.

America est submergée par le doute, même un peu trop à mon goût, ok Aspen est son premier amour et c'est normal qu'elle ne l'oublie pas facilement mais si cette amour était aussi fort que ça elle ne serais jamais tombée amoureuse de Maxon, c'est un fait. Et quand enfin elle fait un choix, il faut qu'il se passe quelque chose et qu'elle se rétracte. Le problème est qu'elle ne se bat pas assez, le pire c'est qu'elle en a conscience, et je pense que si elle ne se bat pas assez c'est parce-que elle prenait déjà Maxon pour acquis. Heureusement son raisonnement à la fin de ce tome m'emplie d'espoir, fait qu'elle ne change plus d'avis sinon je l'égorge.
Sinon, j'aime toujours autant son humanité et son côté Révolutionnaire, elle pourrait changer le monde si elle s'en donne les moyens. Bref, une héroïne que j'affectionne toujours autant malgré des envies de la secouer parfois.

Maintenant à Maxon - marry me, please -, je l'aime un peu, beaucoup, passionnément, à la folie mais lui aussi parfois j'avais envie de le secouer, car j'ai l'impression que Monsieur baisse vite les bras, il voit que America s'éloigne de lui et qu'est-ce qu'il fait ? Il va en voir d'autres et l'ignore mais mince mon gars, bat toi ! Certes, je comprend parfaitement qu'il puisse en avoir marre et être perdu mais ce n'est pas en restant les bras croisés et à attendre que ça va marcher, en fait lui et America joue au jeu du chat et la souris et à la fin ils se sont un peu brûlés les ailes. Mais Maxon, fort heureusement pour America - et moi - ne lâche quand même pas l'affaire si facilement. Concernant, Maxon et juste Maxon, ce qu'on apprend sur lui est déchirant, il est plus fort que ce que je pensais. Il a aussi une grande humanité en lui, lui aussi pourrait changer les choses si il s'impose, il a grand coeur.

Pour finir, Aspen, mon trouble fête que j'aime bien mais qui gâche absolument tout mes plans, parfois j'ai même eu l'impression qu'il essayer de monter America contre Maxon, à cet instant j'avais envie de le pousser d'une fenêtre. Dans ce tome on en apprend pas plus sur Aspen, il est toujours trop révolutionnaire, un peu ça va, trop ça va pas et il est aussi vraiment tenace. Personnellement, je le vois plus en ami d'America qu'en amant.

Concernant les autres personnages, Celeste est toujours une salope, Kriss n'a beau pas être méchante, je le sens fausse et elle contrarie vraiment tout mes plans. Anne, Lucy et Mary sont toujours aussi marrante et adorable, je l'ai adore ! Et le roi, nous montre une nouvelle facette de lui...
Pour Marlee, [spoiler] mon dieu, le choque, heureusement que Maxon a le coeur sur la main. Surtout que c'est un personnage que j'adore.[/spoiler]

Maintenant, j'attend le tome 3 et j'espère que dans ce tome, nous aurons le choix, le mariage mais aussi un peu d'action, je ne sais pas moi, une espèce de Révolution, que les castes ne soit plus. Bref quelque chose.
Mais j'espère surtout que Maxon et America finiront ensemble, je n'envisage pas autre chose, si ils ne finissent pas ensemble ça gâchera limite toute la trilogie. [spoiler]Le choix ne dépend que de America, à la fin elle choisie Maxon, maintenant il ne faut plus qu'elle se rétracte. Maxon certes à aussi des affinités avec Kriss mais il le lui à bien fait comprendre, c'est juste un plan de secours, son coeur lui appartient - à America -, il faut juste qu'elle gagne sa confiance.[/spoiler]
Vivement Mai 2014. #TeamMaxon & #TeamAmerica.

par Megane84
Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
La Sélection, Tome 3 : L'Élue La Sélection, Tome 3 : L'Élue
Kiera Cass   
Le premier tome m'a fait conclure "c'est génial !", le second "Eh oh, Ame tu te bouges ?" et le troisième "Achevez moi..."
Non mais sérieusement, chacun des attraits de la sélection ont tous fini par disparaître les uns après les autres. J'avais qu'une seule envie : le finir le plus vite possible pour passer à autre chose. Limite je sautais de joie quand je m'approchais de l'ultime page 337.

America est clairement insupportable. Dans le premier tome, je la trouvais fraîche, authentique et drôle. Mais à présent, j'ai l'impression d'avoir affaire à une gamine dont l'immaturité m'a fait perdre patience. Si elle pouvait plutôt se focaliser sur les renégats, sur les castes, au lieu de ses préoccupations futiles qui se résument à ses amours compliqués (et qui m'ennuient franchement).
Ses airs de petites princesses dans son château m'agaçaient à un point ! Elle se tourne en ridicule rien que le premier chapitre.

Au niveau de l'action il ne se passe rien. Et ça c'est une véritable déception. Je pensais qu'il y aurait une guerre, du sang, des morts... au lieu de ça, on a le droit à des soirées pyjamas entre les filles de L'Elite, waouh ! [spoiler]Heureusement, il y a une fusillade pour pimenter le Verdict, avec en plus un prince froid pour qu'il y est un minimum de suspense. C'est le seul moment où je me suis sentie captivée mais ça n'a duré que quelques instants...[/spoiler]

Je reste "team Maxon", faute de mieux, mais je ne suis absolument pas folle de son personnage. Pour un prince soit disant charmant, il ne me fait pas du tout rêver. Autant dans le premier et second tome, je le trouvais attachant et mignon, autant ici, il est fade et énervant. En fait, trouver un personnage qui ne m'énerve pas dans ce tome 3 risque d'être une tâche compliquée.
Peut être Céleste ? C'est la seule qui joue franc-jeu. Kriss, transie d'amour, je la trouvais pathétique. Elise est bien gentille mais sa présence est aussi utile qu'une plante verte dans une salle d'attente.

Que dire d'Aspen ? C'est une source d'ennui ? Je n'ai rien contre lui. Il est ce qu'il est : un garde royal sexy et le premier amour d'Ame. Mais je trouve son personnage tellement peu approfondi que je ne suis pas réellement attachée à lui. Dommage.

Les dialogues sont mortels.
« [...] Je pousse un cri émerveillé.
- Il pleut !
- C'est tellement beau.»
On est au summum de la poésie.

Bref, je trouve ce tome très très très très très très très très très en dessous du premier. Il ne fait qu'érafler tout ce qui est intéressant pour se focaliser sur ce qui est inintéressant. Il manque cruellement d'approfondissement sur des tas de plans. Tout se passe trop rapidement pour être crédible. C'est superficiel. C'est mièvre. Je trouve ça vraiment dommage parce que je ne garderai pas un très bon souvenir de la Sélection... Je dois avouer que je suis contente de comment ça se termine (peut être justement parce que c'est la fin ? ^^) mais j'aurais préféré qu'il se passe des choses AVANT pour que je puisse conclure sur une note rêveuse, plutôt que sortir ma mitrailleuse..

par OnlyLola
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode