Livres
568 933
Membres
624 257

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Aroundme : Ma PAL(pile à lire)

Your Game, My Rules Your Game, My Rules
Chloe Wilkox   
je viens de finir ce livre que j'ai pris grand plaisir a lire
j'ai adoré la répartie de Tess qui est loin d'être le stéréotype de la bimbo qui participe aux tv réalité
bien que j'aie du mal avec ce milieu j'avoue que celà ne m'a pas plus dérangée que ça surtout que Tess à autant de répartie que Colin est obtus.
je l'ai lue en version intégrale donc je n'ai pas ressenti la frustration que certains lecteurs ont pu ressentir avec de la parution tome à tome.
les personnages secondaires comme Kate, Zach ou Ian sont attachants
un bon moment de lecture

par jessyk83
Prête à tout ? Bonus - Mademoiselle Sans-Nom Prête à tout ? Bonus - Mademoiselle Sans-Nom
Chloe Wilkox   
Le Bonus ne nous devoile pas grand chose de plus que ce que nous savions au premier abord, ils ont tout les deux un carractere de merde et vont reussir a s apprivoiser dieu merci mais c'est un tres bon chapitre voir comme il la voit la premiere fois !
Prête à tout ? Bonus - Et si... Prête à tout ? Bonus - Et si...
Chloe Wilkox   
Je dois avouer que ce deuxieme Bonus n'apporte aucun plus a l'histoire de base etant donner que nous decouvront au file de la saga ce que peut ressentir Collin vis a vis de ses agissement dont le trucage dont parle ce dernier Bonus et donc par conscequent rien de nouveau sous les etoiles dans ses pages même si cela reste un reel plaisir de lire les ecrit de Mme Chloe Wilkox.
My Dominant Boss My Dominant Boss
Chloe Wilkox   
J'ai lu beaucoup de commentaires qui disaient que ce livre rappelait "50 nuances de Grey", moi je n'ai absolument pas trouvé! Oui c'est du BDSM et il y a un contrat et les deux protagonistes ont 20 et 28 ans (Tous les héros de ce genre de romance ont cet âge, à croire qu'après 30 ans, on a plus le droit à une sexualité!). Je ne sais pas comment cette histoire peut faire penser à la romance de Christian et Ana??? Tout d'abord Lake est beaucoup plus sympa et enjouée qu'Ana (elle attire vraiment la sympathie) et Jarden est beaucoup plus sociable que Mister Grey! L'écriture est simple et sympa, mais manque franchement de détails et de profondeur. L'histoire se déroulement dans un rythme normal, mais j'ai vraiment eu l'impression que le récit était écrit "à la va vite". Même si je me suis attachée aux deux héros (je trouve qu'ils changent vite d'avis sur leur envies et préférences, étonnant surtout pour un dominant...) et aux personnages secondaires, leur histoire ne m'a pas transcendé et je me suis ennuyée.

par lilidip87
Apprends-moi, 3 histoires sexy Apprends-moi, 3 histoires sexy
Chloe Wilkox    Kim Grey    Anna Wendell   
Ce pack contient les extraits des romans suivants :
- Apprends-moi - le désir d’Anna Wendell
-My Dominant Boss - Apprends-moi de Chloe Wilkox
-Apprends-moi - My Stepbrother de Kim Grey
Les histoires contenues dans ce coffret peuvent être lues indépendamment.
Étoiles du nord, Tome 5 : Incartade Étoiles du nord, Tome 5 : Incartade
Sarina Bowen   
Un soir, May Shippley, surprend sa petite amie en train d’embrasser quelqu’un d’autre. Les choses sont à deux doigts de dégénérer, quand Alec, le propriétaire du bar intervient. Contre attente et malgré les tensions entre leurs deux familles c’est lui qui va être là pour l’aider. Mais peu à peu cette simple entraide va tourner à quelque chose d’autre puisque l’alchimie qui existe entre eux est difficile à ignorer. Ils vont alors céder à la tentation, se mettant d’accord pour que la relation ne soit que purement physique, ce qui les arrange tous les deux. Seulement les sentiments pourraient bien finir par s’en mêler et changer leur façon de voir les choses…

Ce quatrième tome de « True North » se concentre donc sur May, la petite soeur de Griff, et Alec, le grand frère de Zara. Et que dire… J’ai adoré ces deux personnages et la relation qui se crée entre eux. Ils ont tous les deux des relations compliquées avec leur famille et cela semble les unir malgré les tensions qui existent entre Griff et Zara. Alec et May pensent tous les deux être des déceptions ambulantes et l’alchimie qui s’est crée entre eux, est pour eux le meilleur moyen d’y échapper au moins le temps de quelques heures. Aucun d’entre eux n’attend quelque chose de cette relation. Ils ont des caractères assez opposés et certaines différences pourraient bien être un trop gros fossé pour qu’il y ait une relation autre physique entre eux. Seulement, parfois, les opposés s’attirent.

Ces deux personnages sont vraiment intéressants, tant par leurs caractères que par leurs histoires personnelles. J’ai tout de suite accrochée et c’est probablement l’un de mes couples préférés de la saga. Malgré l’image de playboy dur à cuire que renvoie Alec, il est au fond très attentif aux gens qui l’entourent et notamment à ceux qui comptent pour lui. Cela s’était remarqué dans le tome précédent avec la relation qu’il entretient avec sa soeur Zara. Et cela continue à se voir tout au long de « Speakeasy » que ce soit avec May ou avec les membres de sa famille. May quant à elle, traverse une passe difficile où elle à l’impression de tout rater et de n’être qu’une énorme déception pour sa famille. Dans les tomes précédents on l’avait souvent vu comme une jeune femme joyeuse et pleine de vie, mais cette carapace qui avait commencé à se fissurer avec ce qui était arrivé à Lark, est à deux doigts de voler en éclats quand sa petite amie la trahit. Elle doit de plus faire face à des problèmes assez personnels qui ne font qu’augmenter les tensions avec sa famille.

C’est au travers d’elle, que Sarina BOWEN va traiter de plusieurs sujets d’actualité, de façon remarquable. C’est quelque chose que j’apprécie beaucoup de la part de cette autrice. Un autre point que je trouve plutôt appréciable c’est la diversité des personnages puisque cette fois nous nous retrouvons avec une héroïne bisexuelle, ce que je trouve encore relativement rare dans le domaine de la romance (pour ma part j’en ai croisé très peu) et je trouve cela intéressant. J’ai l’impression que plus je lis de roman de cette autrice plus j’accroche à ses univers mais aussi aux messages qu’elle fait passer dans ses romans.
Étoiles du nord, Tome 6 : Étincelles Étoiles du nord, Tome 6 : Étincelles
Sarina Bowen   
Suite à une gaffe au boulot, Skye se retrouve à devoir prendre un congé forcé de quelques semaines, le temps que les choses se tassent. Pour lui changer les idées, sa demi-soeur lui propose de venir la rejoindre dans le Vermont. C’est à contrecoeur que Skye accepte de retourner là-bas. Mais c’est juste un séjour rapide. Elle aura à peine le temps de faire un tour dans la petite ville qui a tenté de la briser des années auparavant. Enfin c’est ce qu’elle se dit. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Sa demi-soeur semble être mêlé à une histoire louche impliquant des dealers de drogue et à cause de cela, Skye va devoir faire face à Benito Rossi, le flic chargé de l’enquête, mais aussi son amour de jeunesse, qui lui a brisé le coeur douze ans plus tôt. Et visiblement ses yeux bruns profonds sont toujours capable de la faire réagir et de créer un feu d’artifice…

Pour ce sixième tome de la saga « True North » on retrouve Benito Rossi, le frère jumeau de Zara et Skye, son amour de jeunesse.

J’ai bien aimé ces deux personnages et j’ai adoré suivre leurs histoires tout au long de ce roman. Skye est loin d’avoir eu une vie facile et c’est dans cette petite ville du Vermont qu’elle a fuit douze ans plus tôt qu’elle a vécu à la fois la pire et la meilleure année de sa vie. Elle n’y a jamais remis les pieds depuis, ne voulant pas faire face au garçon qui lui a brisé le coeur. Seulement, c’est sans compté sur sa demi-soeur et ses plans farfelus. Skye se laisse convaincre de venir le temps d’un week-end, lui permettant d’échapper aux remous de la gaffe qu’elle a commise en direct, à la télé, lorsqu’elle s’occupait d’expliquer les conditions de trafic dans la ville. Mais les choses vont très vite dérapées à cause de sa demi-soeur et de la situation dans laquelle elle s’est mise. C’est ainsi que Skye va retrouver Benito. Ce dernier est devenu flic mais durant ces douze dernières années il n’a jamais oublié et Skye. Alors quelle n’est pas sa surprise quand elle refait surface, mêlée contre son gré, à l’enquête qu’il est en train de mener…J’ai beaucoup aimé le personnage de Benito. C’est quelqu’un de droit qui tente de faire de son mieux pour aider les gens qui l’entoure. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a choisi d’entrer dans la police. Sa relation avec Skye est née de ce besoin de protéger mais s’est terminée sur des non-dits lorsqu’elle a pris la fuite. C’est pour cela que Benito est bien décidé à rattraper le temps perdu et à montrer à Skye qu’elle compte toujours pour lui. Mais cette dernière est blessée et elle ne va pas lui faciliter les choses.

J’ai pris énormément de plaisir à suivre l’évolution de leur relation et l’histoire de fond qui amène beaucoup d’action m’a aussi beaucoup plue. Sarina BOWEN mène toujours aussi bien ses histoires et je n’ai pas décroché de ma lecture une seule seconde. Comme toujours on retrouve les personnages des tomes précédents ce qui est toujours intéressants et qui amène un vrai plus, puisque l’on suit leurs évolutions. Cela a d’ailleurs été difficile de refermer « Fireworks », puisque c’est pour l’instant le dernier tome de « True North ». Cependant Sarina BOWEN a annoncé qu’il y aurait au moins un tome supplémentaire mais elle n’a pas précisé qui serait les personnages principaux. Je croise les doigts pour Kieran, le cousin de Griff et May, qui m’intrigue depuis le premier tome. En attendant je pense me plonger dans les autres séries de Sarina BOWEN. J’ai commencé il y a peu « Gravity » parue en 2015, portant cette fois sur le milieu du ski et du snowboard professionnel.
Étoiles du nord, Tome 7 : Heartland Étoiles du nord, Tome 7 : Heartland
Sarina Bowen   
https://kingdomofwordsblog.wordpress.com/2020/02/03/saga-n27-true-north-sarina-bowen-tome-7-heartland-lecture-v-o/
Chastity et Dylan sont très proches. Ils se sont rencontrés deux ans plus tôt lors de l’arrivée de Chastity dans le Vermont. Cette année, Chastity rentre à l’université et découvre alors une facette de Dylan qu’elle ne connaissait pas. Là-bas Dylan est un fêtard et enchaîne les coups d’un soir. Ce qui n’est pas facile pour Chastity car elle est amoureuse de lui depuis longtemps. Alors un soir que Dylan lui donne un cours de maths, elle lui demande sur un coup de tête de l’aider sur un sujet bien différent… et à sa grande surprise Dylan dit oui. Seulement Chastity se rend vite compte que cette idée met en danger leur amitié et que plus rien ne sera jamais comme avant…

J’avais adoré la série « True North » lorsque je l’avais découverte en fin 2018 à tel point que j’avais enchaîné les six tomes en l’espace de quelques semaines. Et lorsque j’étais arrivée au dernier, j’espérai qu’il y aurait une suite. Alors quand Sarina BOWEN a annoncé en 2019 qu’il y aurait non pas un mais au moins deux tomes supplémentaires j’étais aux anges. J’ai attendu la sortie de « Heartland » avec énormément d’impatience et autant dire que je me suis plongée dedans à la minute même ou je l’ai reçu sur ma Kindle. J’avais très hâte d’en apprendre plus sur Dylan, le benjamin de la famille Shipley et Chastity un personnage qui apparaît dans le troisième tome « Keepsake ». On en savait assez peu sur eux puisque Dylan est un personnage qui apparaît comme étant relativement discret. Seulement on se rend vite compte qu’il est bien différent lorsqu’il est loin de sa famille. A l’université il fait beaucoup la fête et est très populaire auprès des filles. Mais c’est aussi un ami loyal et fidèle qui fait de son mieux pour aider Chastity à s’adapter à sa nouvelle vie à l’université. On apprend aussi très vite que Dylan cache un lourd secret qui pèse de plus en plus sur lui mais aussi sur ses relations… Chastity semble la seule à percevoir son mal-être mais elle ne sait pas comment l’aider. En effet, elle a un passé difficile et cela la rend très différente des autres. Elle n’a absolument pas la même vision des choses que la plupart des gens de son âge sur le monde qui l’entoure. A cause de cela elle ne sait pas toujours comment réagir et peut parfois se montrer un peu naïve. C’est d’ailleurs cela qui va la pousser à faire une proposition surprenante à Dylan, proposition qui pourrait bien mettre en danger leur amitié… J’ai aimé découvrir ces deux personnages que j’ai trouvé vraiment intéressants par rapport à leurs histoires personnelles. Je ne m’attendais absolument pas à ce que j’ai appris sur Dylan, ce qui m’a fait encore plus apprécié ce personnage. J’ai aussi aimé la relation qu’il entretient avec Chastity. Il est extrêmement protecteur avec elle et jamais il ne se moque de ses différences, bien au contraire. C’est un véritable ami. Et il n’y a pas qu’auprès d’elle qu’il se montre loyal. On le voit avec ses autres amis proches et notamment Rickie, l’un de ses colocataires.

En ce qui concerne la trame principale de ce roman, je l’ai trouvé sympa et intéressante mais il m’a manqué le côté familial et proche de la nature que l’on avait dans les autres tomes de « True North« . Ici on se retrouve dans une ambiance plus universitaire, que j’ai aimé certes, mais j’aurai voulu retrouver cette ambiance que j’avais tant aimé dans les premiers tomes… Mon autre petit souci avec cette suite, c’est que finalement on ne retrouve que très peu les personnages vu précédemment et ça m’a beaucoup manqué car ils apportaient tous beaucoup à la série. Cela ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture, mais ces petits détails font que ce tome n’a pas été un coup de coeur contrairement aux précédents… Après cela peut être dû au fait que j’avais placé énormément d’attentes dans ce livre, c’est parfois le problème lorsque l’on adore une série. Je pense que si je devais relire ce tome d’ici quelques temps en oubliant tout ce que j’avais en tête, j’apprécierai beaucoup plus ma lecture. Cela m’est déjà arrivé à plusieurs reprises et je suis presque sûre que cela va être le cas avec « Heartland« .

Tout ça pour dire que même si je n’ai pas eu un énorme coup de coeur, ça a été un plaisir de replonger dans cet univers et j’ai très hâte de découvrir le huitième tome qui sera centrée sur Daphné la soeur jumelle de Dylan et Rickie, le colocataire de ce dernier, deux personnages sur lesquels Sarina BOWEN dévoile quelques éléments assez intriguants qui donne très envie d’en savoir plus sur eux. Je reparlerai donc à coup sûre de cette série sur le blog, mais avant ça je parlerai d’abord de « Brooklyn Bruisers » puisqu’un nouveau tome est prévu pour mai 2020! J’ai hâte de voir ce que Sarina BOWEN nous réserve. C’est une autrice qui ne me déçoit jamais et j’espère pouvoir encore longtemps découvrir ses livres qui me font toujours un bien fou au moral!
The Ivy Years, Tome 6: Extra Credit The Ivy Years, Tome 6: Extra Credit
Sarina Bowen   
Extra Credit comporte trois nouvelles, toutes les trois centrées sur des personnages de la série « Ivy Years ».

La première « Blonde Date » est centrée sur Katie, la colocataire de Scarlett (personnage principal du second tome) et Andy, une connaissance de Scarlett. Kate fait partie d’une sororité mais après une soirée qui a mal tournée avec les membres d’une fraternité elle a perdu confiance en elle. Lors d’une soirée de charité organisée entre sa sororité et la fraternité qui la tourmente, Katie se fait accompagner de Andy, un joueur de basket un peu geek pour se donner du courage. Et s’il ne ressemble en rien aux garçons qu’elle à l’habitude de fréquenter, un lien va très vite se créer entre eux.

J’ai bien aimé cette première nouvelle qui est mignonne est assez drôle. Andy est adorable même si on sent qu’il n’est pas très à l’aise dans ce genre de soirée. Mais il est prêt à tout pour aider Katie qui est dans une situation plutôt inconfortable. Cette dernière m’a d’ailleurs touchée par ce qu’elle est en train de vivre. J’ai été contente de replonger dans l’univers de « The Ivy Years » via ces deux personnages et cette petite nouvelle qui m’a fait passé un bon moment de lecture.



La deuxième nouvelle « Studly Period » porte sur Josephine, un personnage que l’on avait encore jamais rencontré et Pepe, un joueur de l’équipe de hockey qui était apparu à quelques occasions dans les tomes précédents. Dans cette nouvelle, Josephine est une jeune tutrice de première année, assez geek et passionnée de littérature, qui a décidé qu’il était temps de perdre sa virginité. Et lorsqu’elle va rencontrer Pepe, un joueur de hockey québécois, elle va se dire que c’est le garçon idéal. Il est gentil, drôle et attentionné. Seulement les choses ne vont pas être aussi simples qu’elle le pensait et il va falloir qu’elle fasse preuve de tenacité mais aussi qu’elle tente de passer au-dessus de sa timidité pour que ce garçon la voit autrement que sa gentille tutrice…

Cette deuxième nouvelle est assez drôle. Le côté geek et timide de Josephine la mette parfois dans des situations assez inconfortables ou cocasses et malheureusement cela arrive souvent devant Pepe, le garçon qui lui plaît. Pepe est assez drôle et vraiment gentil. Il a du mal avec la langue anglaise et apprécie beaucoup l’aide que Josephine lui apporte. J’ai aimé la relation qui se crée entre ses deux personnages. Cette nouvelle est vraiment drôle et très légère, c’est parfait pour un moment de détente.



La troisième et dernière nouvelle « Yesterday » est centrée sur les personnages de Rikker et Graham, les protagonistes du troisième tome, qui se trouve être mon préféré de la série. Cette fois-ci on suit Rikker qui retourne dans sa ville natale pour quelques jours. Cela fait sept ans qu’il n’y a pas mis les pieds. Pas depuis cette nuit désastreuse qui les avait séparé lui et Graham pendant plusieurs années. Rikker redoute un peu cette visite car les gens de la ville où il a grandit ne sont pas toujours très ouverts d’esprit concernant l’homosexualité et les premiers sur la liste sont ses propres parents… Heureusement il peut toujours compter sur Graham qui refuse que Rikker soit à nouveau blessé que ce soit physiquement ou psychologiquement…

Cette nouvelle est ma préférée de ce petit recueil. J’ai adoré retrouvé Graham et Rikker et voir ce qu’ils sont devenus depuis le troisième tome. J’ai trouvé que Graham avait fait beaucoup de chemin et c’est super parce que dans le tome trois il était vraiment malheureux et n’arrivait pas à s’accepter comme il était. Mais ce que j’ai le plus aimé c’est la relation qu’il entretient avec Rikker. On sent qu’ils s’aiment énormément et même s’ils leur arrivent de douter par rapport au futur de leur relation on voit qu’ils peuvent toujours compter l’un sur l’autre quoi qu’ils arrivent. Et heureusement pour Rikker parce que ce voyage est loin d’être facile. Une nouvelle fois, Sarina BOWEN a très bien traité le thème de l’homophobie et des préjugés. Même au travers de nouvelles, elle trouve le moyen de traiter de sujet important qui sont d’actualité.

En conclusion, « Extra Credit » m’a permis de passer un très bon moment de lecture en retrouvant un univers que j’avais adoré et chaque nouvelle nous fait passer par diverses émotions ce que j’ai beaucoup aimé. J’espère que ces nouvelles seront traduites en français pour que toutes celles et ceux qui ont apprécié la série « The Ivy Years » puissent aussi retrouver ces personnages et cet univers intéressant et sympathiques.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode