Livres
567 829
Membres
622 659

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Athena__ : Ma PAL(pile à lire)

Royal Bodyguard Royal Bodyguard
Aimée Lou   
Si leur précédent quatre mains m'avait interpellé, celui-ci m'a littéralement bluffée.

J'ai été soufflée dès le prologue.
Les autrices m'ont captivé dès les premières lignes.
Je ne pensais pas être confrontée à une histoire aussi profonde.
L'intrigue principale et secondaire sont captivantes et je ne parle même pas des personnages aux quels je me suis attachée.
Si le prince Léo m'a troublé, c'est bel et bien son bodyguard, Nine, qui a capté toute mon attention. Il m'a ému au-delà du possible et j'ai cru crever de douleur avec lui.

Son amour inconditionnel et l'abnégation de soi dont il fait preuve m'ont rendu accro à ce personnage.


J'ai été également scotchée par la qualité descriptives des missions politiques et des enjeux gouvernementaux du royaume.
Je me suis imaginée avec aisance au sein d'une principauté, avec une monarchie à sa tête ainsi que les obligations de la famille royale.
Rien n'a été laissé au hasard et j'ai dévoré chaque ligne de ce roman.

Il y a une telle intensité dans cette histoire que j'ai cru ressentir des picotements sur ma propre chair lorsque la peau de nos protagonistes entrait en contact.
C'était bouleversant. Cette passion, cette urgence, ce désir incontrôlable...
C'est beau et bien écrit, ça colle des papillons dans le ventre et ça donne des coups à l'âme. Un coup de coeur étourdissant avec une véritable histoire d'amour.

Je ne peux que recommander cette lecture.

par Doddie84
À coeur perdu, Tome 1 : Tu m'as blessé À coeur perdu, Tome 1 : Tu m'as blessé
Sarah West   
Logan est un jeune homme aux goûts très spéciaux. Il a été élevé dans l’optique que la femme n’est rien, une chienne, une esclave, elle n’est là que pour lui servir de défouloir que ce soit pour de la violence ou pour le sexe.
La prêter n’est pas un problème car la fidélité, il ne connait pas. Alors quand il rencontre Camille, son étudiante, il ne sait pas pourquoi, mais il se rend compte qu’avec elle, ce sera différent.
Logan arrivera-t-il à ses fins avec la belle Camille ?
Comment la jeune fille va-t-elle réagir en comprenant qui est vraiment Logan ?

Waouh !!! Attention un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Ceci est une dark ! Il faut bien faire attention avant de le lire car je peux vous dire que pour être dark, il l’est.

Logan est élevé comme ça. On voit son évolution, comment tout a commencé pour lui et déjà là, je peux vous dire, ça dépote. Il ne faut pas avoir peur de la violence en tout genre même à l’extrême : viol, partage, car avec ce livre, vous allez en voir de toutes les couleurs.

L’auteure maitrise le dark à la perfection. Elle ne nous ménage pas, il n’y a pas une page sans que l’on vive un truc dur, qui nous touche, nous bouleverse, où on se dit, ce n’est pas possible comment elle va s’en sortir, pourquoi il est comme ça. On suit l’aventure la boule au ventre et on souffre pour ces femmes-objets.

Du début à la fin, l’auteure nous en met plein la vue. Rien n’est épargné à ces femmes et je peux vous dire que c’est chaud bouillant pour elles. L’auteure a une plume très sombre, dure, mais bizarrement, on n’arrive pas à lâcher ce livre. On se demande si ça va évoluer et dans quel sens. Plus d’une fois pendant ma lecture, j’ai eu les larmes aux yeux, la bile qui remonte et une haine indéchiffrable pour certains. Je me suis dit que le pire est que ça doit exister en vrai et on ne le sait même pas. Je ne serais pas étonnée que ce genre de personnes, de club, de cercle fermé existent et je plains les femmes qui en font partie et pas toujours de leur plein gré.

Je crois que c’est la première fois que je déteste autant le personnage principal sans oublier certains protagonistes secondaires qui sont importants, sans qui l’histoire et certaines situations n’auraient pas eu lieu.

Est-ce que je suis maso, peut-être psychopathe, sûrement car j’étais contente de ce qui est arrivé à une personne en particulier. Et si on me laissait, je crois que j’en ferais souffrir quelques-uns par pur plaisir de vengeance.

Un livre où on doit garder l’esprit ouvert, où le dark est très présent et dur avec des personnages détestables pour certains et d’autres qu’on va vouloir plaindre.

Cette fin présage une suite qui me fait déjà frémir d’impatience et de peur.
Prospect Prospect
Lydasa   
Arone fait partie de la communauté Amish, mais ne se plait plus dans son village. Il veut voir autre chose, alors quand il trouve un biker blessé et que ce dernier lui demande de le suivre, il n’hésite pas une seconde et quitte son village.
Kurt est biker. C’est un nomade. Quand il est soigné par ce petit jeune, il ne résiste pas et lui demande de venir avec lui parce qu’il est attiré par lui, comme jamais il ne l’a été.
Arone va apprendre tous les vices dans le club de biker dont celui du sexe au grand damne de Kurt qui est attiré par le jeune homme.
Quand un drame survient, les deux vont se rapprocher.
Comment Arone va prendre les sentiments que Kurt a envers lui ?
Et s’il faisait une rencontre inattendue qui fait ressurgir son passé ?

Oulala !!! Ce livre nous change des histoires de bikers habituelles. Déjà par son contexte, on y fait la rencontre d’amoureux qui sont gays, ce qui est rare dans ce monde, mais ça n’en reste pas moins beau. Mais aussi un Amish dans un club de bikers alors ça, ça dépote. Je peux vous dire que voir ce jeune innocent qui ne connait rien de la vie, qui va tout prendre de pleine face, et goûter aux choses de la vie, ça change de ce qu’on peut lire habituellement.

Arone n’a pas eu une vie facile, il a un vécu très dur, et sous ses airs innocents, il sait bien ce qu’il veut et sait s’imposer quand c’est nécessaire. Il a un sacré caractère et une particularité bien à lui.

Kurt est un biker sans peur. Tuer ne lui fait pas peur. La violence, l’alcool c’est son quotidien, mais sous sa carapace, il a un cœur tendre et tout mou surtout face à ce jeune qui lui retourne le cerveau. On va alors le découvrir sous un autre angle.

J’ai bien aimé la plume de l’auteure car elle sait nous attendrir avec ses personnages et leurs faiblesses. Elle m’a fait rire plus d’une fois avec l’innocence d’Arone face à ce monde nouveau pour lui, mais elle est dure aussi et on ne peut pas oublier cette dureté car elle nous remet vite en tête que le monde de bikers est peuplé d’ennemis, de durs à cuire et de sans cœur où la pitié ne fait pas partie de leur vocabulaire, eux, c’est violence et torture.

L’auteure sait ménager le suspense. Elle sait nous garder captifs de son histoire, on va y vivre plein de choses, des retournements de situation qui vont nous broyer le cœur et nous faire mal, on va découvrir des choses que je ne connaissais pas, comme certains sentiments, je ne sais même pas si on peut dire ça sans trop en dévoiler. On a des rebondissements, des personnages qui arrivent et qui vont changer plein de choses, un retour aux sources et pas pour le plaisir. En bref, on est emmenés dans un tourbillon d’émotions en tout genre. C’est une histoire prenante où on ne peut pas s’ennuyer, où on rigole tout autant qu’on a peur et on craint la suite à la page d’après.

On va aimer les protagonistes du livre. Ils sont touchants, sincères, pleins d’amour avec un cœur énorme, mais ils vont devoir se battre, se montrer fort et surmonter les douleurs de leur passé et plein d’autres choses qui nous les rendent encore plus touchants et malgré ce qu’ils sont, on les aime.

Allez le lire, vous m’en direz des nouvelles ! Une histoire de bikers au top du top et intense !
Bad Destiny, Tome 5 Bad Destiny, Tome 5
Nelly M. C.   
Une fin à la hauteur de mes espérances ! Je n'en attendais pas moins de Nelly ! J'ai hâte de lire ces prochains projets ! Ce n'est sans aucun doute que je relierai cette saga !

par Celine-40
Bad Boy, Tome 1 Bad Boy, Tome 1
Nelly M. C.   
Si je devais me concentrer uniquement sur le fond, je dirais que « Bad boy » est une histoire sympa, que l’ont entre assez facilement dans la lecture, que les personnages sont des adolescents avec leurs qualités, leurs défauts, que l’histoire se lit même si ce n’est clairement pas un coup de cœur pour moi.
L’histoire commence sur le point de vue de Léna, jeune fille blonde de seize ans, qui a vécu une première déception très tôt dans sa vie quand son père les a abandonnés, elle, son frère, et leur mère. Suite à cette perte, la jeune fille a commencé à se refermer sur elle-même, restant tout de même proche de sa famille.
En cours, elle fait la connaissance de Justin, ancien ami de son grand frère. Ce dernier la mets en garde contre ce garçon, mais bien sûr, elle ne l’écoute pas, et se rapproche doucement de Justin, contre l’avis de tous.
Quelque part, cette histoire reste basique, Léna qui est méfiante de tous, n’osant pas s’ouvrir aux autres par peur de souffrir, qui s’est forgé son petit caractère, mais qui garde malgré tout un côté naïf et un côté enfantin. De l’autre, Justin, le « bad boy » de service, qui ne voit que Léna et qui veut absolument l’avoir. Et qui, malgré sa vie un peu désordonnée et ses tentatives de s’éloigner d’elle, tentera quand même de sortir avec elle. Et bien sûr, il y a les amis, la famille, qui, même s’ils sont récalcitrants, finissent par donner leur bénédiction. Et dans tout ça, je n’oublie pas les galères qu’ils enchaînent et tentent de tout résoudre par eux-mêmes.
Malheureusement, une histoire, ce n’est pas que le fond, c’est aussi la forme, et c’est là que le bât blesse. Je vais commencer par ce qui m’a le plus sauté aux yeux : les temps. L’histoire se déroule au présent, pourtant, on retrouve du passé par petites doses, alors que ça n’a rien à y faire. Ensuite, les incohérences. À quel moment on laisse une enfant de seize ans conduire une moto ? Que ce soit les autorités ou les parents, je ne connais pas un parent qui laisserait son enfant conduire une moto et surtout sans permis. Sans parler des « gangs », ou encore du fait qu’un gamin de dix-huit ans puisse autant inspirer la peur, ou qu’il est possible de téléphoner sans oreillette en conduisant une moto… Et pour m’achever, il y a eu la ponctuation. Ou plutôt l’absence de ponctuation. Manque de virgules, phrase interrogative sans point d’interrogation, phrase trop longue dans laquelle il manque complétement la ponctuation…
Je n’oublie pas que l’auteure est jeune, et elle a tout mon respect pour le travail accompli et la publication de son œuvre, mais je pense qu’il y a beaucoup trop de défaut, et qu’il faudrait un nouveau travail sur son histoire qui a tout de même un bon potentiel.

par Meo-Lyss
Fighting the beast Fighting the beast
Laura Black   
Une Dark Romance qui m'a fait frissonner plus d'une fois. On fait la connaissance de Savage, une jeune femme abîmée par la vie. Elle est solitaire, forte, déterminée et courageuse. Elle va rencontrer le mystérieux Tyee. Un homme plutôt direct, possessif et protecteur. Il a un certain attachement à Savage et j'ai adoré les voirs évoluer ensemble. Y a cette petite flamme entre eux qui ne demande qu'à se développer et grandir. C'était juste génial de voir leur lien se créer. D'ailleurs, Savage ressent un truc puissant pour Tyee mais ne l'explique pas, lui le ressent aussi, mais il sait pourquoi. Tyee m'a intriguée plus d'une fois mais aussi bluffé !
J'ai adoré l'intrigue principale ! C'était hyper addictif, super intriguant mais aussi très troublant parfois. Je dois dire que j'ai adoré l'immersion dans l'univers policier que nous propose l'auteure. J'ai trouvé que c'était très bien mené nous laissant avec plusieurs scénarios possible et quelques indices.
Le récit ce fait à deux voix mais principalement du point de vue de Savage. J'ai beaucoup aimé l'enquête, la traque, les indices et les rebondissements. Ce roman est riche en émotions et en sentiments, et fait monter la tension au fur et à mesure des pages. L'ambiance générale du roman est pesante, malaisante mais juste géniale !
La plume de l'auteure est fluide et hyper addictive ! Elle correspond parfaitement à l'univers dans lequel elle nous plonge. Un vrai bonheur 😁
J'ai adoré ma lecture. Je n'ai pas réussi à lâcher ma liseuse avant la fin. J'étais trop prise par l'intrigue et le mystère qui allait se résoudre. J'ai eu un coup de cœur pour l'histoire en générale, les personnages et la puissance du lien qui les unis !
Les Somber Jann, Inédit Les Somber Jann, Inédit
Cynthia Havendean   
OH MY GOD !!!

Ce petit "Inédit" est une tuerie ! Je me suis jetée dessus comme une affamée et je l'ai dévoré ! Ma faim des Somber Jann n'est pas rassasiée pour autant. La fin est un supplice tellement je voudrais savoir la suite. J'aimerais qu'il y ait d'autres histoires avec Jaylen et Engy, je les aime trop !

Je trouve que cette petite histoire commence à nous plonger dans "Monster" (Livre sur Jonas). Il plante un décor sombre, intriguant, horrible, mais tout à fait en accord avec la personnalité de Jonas. Et OH MY GOD j'ai tellement hâte ! Je sens que ça va être encore pire que "Les Somber Jann". Vais-je avoir l'estomac assez accroché ? Il va bien falloir, car je veux trop savoir.. (Mon côté sadique). Rien n'arrête Les Somber Jann ! <3

Tellement court mais tellement bon !

par Shesska
Dans l'ombre de Zachary, Épisode 1 Dans l'ombre de Zachary, Épisode 1
Cynthia Havendean   
Bonjour, j'ai vraiment hâte de lire ce livre. Est ce que quelqu'un saurait me dire la date de sortie svp?

par Manon76
Dans l'ombre de Zachary, Épisode 2 Dans l'ombre de Zachary, Épisode 2
Cynthia Havendean   
Contrairement aux sombers jane que j avais adoré suivre, je suis vraiment déçu de ces 2 premiers tomes qui pour moi sont vraiment fades. Et j ai envie de râler sur le fait que vu la taille des tomes et la façon dont ils se terminent, cela me donne l impression d avoir pris 1 livre et de l avoir coupé en 4.... vu le prix, rien ne le justifie 😡

par Stephzi
Les Frères Amado, Tome 1 : Déshonneur Les Frères Amado, Tome 1 : Déshonneur
Natasha Knight   
Pourtant adepte des histoires de cette auteure même si elles sont souvent redondantes, là j’ai trouvé l’écriture lourde. Problème de traduction ? Possible…
Par exemple sur 2, 3 pages l’auteure utilise au moins 6 fois le verbe « enterrer » (même pour décrire une relation sexuelle !!!)… Bizarre et maladroit je trouve.
Quant à l’histoire, elle est convenue : mariage forcé, homme torturé, femme soumise… Sauf que là je n’ai trop accroché ni à l’histoire, ni aux personnages.
A chacun de se faire son propre avis…

par Thalin

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode