Livres
564 771
Membres
617 463

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Beber462 : Ma PAL(pile à lire)

Les Chevaliers d'Emeraude, tome 6 : Wellan (BD) Les Chevaliers d'Emeraude, tome 6 : Wellan (BD)
Anne Robillard    Tiburce Oger   
Bien que le titre de cet épisode soit «Wellan», cette bande dessinée-ci rapporte l'intrigue qu'on a déjà lu dans le tome 1 des chevaliers d'émeraude, c'est-à-dire «Le feu dans le ciel» et nous permet de replonger dans les souvenirs.

Pour qui a lu la série, ce ne sera pas trop compliqué de s'y retrouver. À l'inverse pour ceux qui n'ont pas encore découvert cette série de douze romans et qui se demandent s'ils devraient se lancer ou pas, cela peut donner un bon aperçu [spoiler](je dis bien un aperçu, car c'est certains que certains éléments sont coupés quand on tente de résumer une oeuvre de 300 quelques pages en une bande dessinée qui n'en fait que cinquante-six)[/spoiler]. Par contre, dans ce cas, je recommanderais de lire la bande dessinée «Les Chevaliers d'Émeraude: Les enfants magiques» pour avoir un peu la genèse de l'histoire et savoir qui sont ces sept chevaliers que l'on retrouve dans «Les Chevaliers d'émeraude épisode 1: Wellan».

Le travail de M. Tiburce Oger est toujours aussi soigné que dans les précédentes bandes dessinées portant sur l'univers des Chevaliers. J'aime beaucoup le choix qu'il a fait pour ces illustrations. Très beaux jeux d'ombres et de lumières. Il réussit en quelques coups de crayons à nous présenter les paysages d'Enkidiev et leurs différents peuples et nous plonge en un tour de main dans cet univers de Fantasy.

Le tout se lit très rapidement. C'est la magie des bandes dessinées, elles résument en quelques cases ce qui aurait pris des pages et des pages de descriptions.

J'ai bien hâte de voir si un autre tome viendra. En tout cas, je croise les doigts pour que cela arrive!

par Alanya
Les Chevaliers d'Emeraude, tome 7 : Kira (BD) Les Chevaliers d'Emeraude, tome 7 : Kira (BD)
Anne Robillard    Tiburce Oger   
Comme son titre l'indique, cet album est centré sur Kira. L'histoire débute au moment où elle doit faire face à sa déception de ne pas avoir été choisie comme écuyer. Elle se poursuit avec l'invocation d'Hadrian d'Argent qui commencera sa formation en cachette, l'arrivée d'Hathir, puis les entraînements avec Bridgess et sa première sortie du château qui tournera mal avec l'attaque du dragon. Elle se termine quand Wellan et Santo comprennent comment Amecareth a réussi à introduire ses dragons en plein cœur des terres d'Émeraude. Tout est très fidèle à l'histoire originale de la saga, en version abrégée puisqu'il n'y a que 56 pages.
Pour ma part, le graphisme laisse toujours à désirer, je n'aurais pas réussi à m'y habituer après ces 7 albums.
Globalement, j'ai pris plaisir à me plonger de nouveau dans cet univers. Et malgré le style graphique d'Oger auquel je n'ai pas adhéré et donc pas tellement apprécié, j'ai tout de même passé de bons moments.
En revanche, je tiens à préciser qu'il vaut mieux avoir lu la saga avant pour mieux l'apprécier et en comprendre toutes les subtilités, car il se passe beaucoup de choses en si peu de pages, il y a également beaucoup de personnages à situer.

par Fanny-135
Magic Optimystic Magic Optimystic
Eric Antoine   
Et si le propre de l'homme était l'optimisme ? Ce petit traité de l'humoriste- magicien Éric Antoine sonne comme les clefs du bonheur qui ne sont jamais perdues. Désopilant, récréatif, philosophique et émouvant. Bon voyage !

Éric Antoine vous invite à l'accompagner partout – de sa loge de magicien à la philosophie d'Empédocle, et jusque dans...une crotte de pigeon ! Non conformiste, baroque et drôle, son petit traité offre un récit et un spectacle où il se raconte entre les souvenirs, les surprises et les tours. L'existence est une quête de sens et d'enseignements qu'on ne perçoit pas toujours. Lui, en magicien mentaliste, tient le bonheur à l'oeil. Il vous trompe pour vous plaire, vous bouscule par amitié. Sur sa route, les choses vues se mêlent à la spiritualité, aux paraboles de maîtres avec une fantaisie effervescente. La Pensée Magique existe. Grâce à elle, les galères, les épreuves ou le chagrin cèdent face à la décision d'être heureux. Le quotidien prend un sacré coup de jeune. Si un magicien vous tend sa baguette, n'hésitez plus : prenez-la...
Les illustrations de Walter Glassof viennent souligner ce regard sur la vie plein d'humour, de pédagogie et de poésie.Nouvelle Description

par Beber462
Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers Tara Duncan, Tome 1 : Les Sortceliers
Sophie Audouin-Mamikonian   
La dodécalogie de TARA DUNCAN restera sans aucun doute un de mes meilleurs souvenir de lecture j'attends avec impatience le tome 8 !
Pour tout ceux qui ne l'ont pas encore lu je vous conseil de vous ruer chez votre libraire !
Tara Duncan reste un livre qu'il vaut mieux éviter de lire en publique car il provoque larmes et crise de rire toutes les deux lignes ! L'élément le plus merveilleux du roman est -je pense- Sophie Audouin Mamikonian l'extraordinaire talentueuse et pleine d'humour auteur de ce chef d'œuvre !
Bien qu'on ai souvent envie de lui arracher la tête étant donné la manière (et le suspense fou) dont elle termine chaque Tara Duncan !
Un livre à lire pour tout les fous du suspense et fous tout cours car il faut s'accrocher avec des nom comme "Chemnashaovirodaintrachivu" et les nuits blanches passé à lire le livre en étant totalement incapable de le lâcher, comme si la vie des héros en dépendait !
Fière d'être Taraddicte !

par Edenz
Le Porteur de Mort, tome 3 : Le lion blanc Le Porteur de Mort, tome 3 : Le lion blanc
Angel Arekin   
Pour découvrir d'autres chroniques, rendez-vous sur mon blog : http://www.lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Les meilleures histoires sont celles qui se construisent pas à pas… ---

…et le Porteur de Mort n'a pas fait exception. J'attendais tellement de ce troisième volet, mais je dois dire que le résultat est au-delà de mes espérances. Pourtant, ce n'était pas gagné : les débuts m'ont semblé un peu lents, bien que cela soit justifié – et oui, l'intrigue est toujours aussi complexe qu'auparavant, si ce n'est plus !

Mais à l'instant même où je me faisais cette réflexion, le récit a brutalement décollé pour ne jamais retomber ! C'est devenu si intense, si fascinant que je n'ai pas pu m'arrêter de lire, lire, lire encore et encore pendant deux jours, jusqu'à connaître le dénouement. Et quel final magistral !

--- Le point fort de cette saga ? Ses personnages ! ---

Je le répète depuis le début, mais Angel Arekin a un don incroyable pour créer des personnages à la fois convaincants et attachants. J'ai tant tremblé pour Seïs et Naïs, tant espéré qu'il ne leur arrive rien ! Bien que leur relation évolue enfin – je ne vous dirai pas dans quel sens, bien sûr -, l'auteure ne tombe jamais dans les clichés, ni dans les raccourcis. Ici, ce sont les actes qui parlent, avant les mots. Car ceux d'Angel Arekin sont si criants de vérité qu'on s'immerge totalement dans l'histoire. Je le dis et le redis encore, sa plume est tout simplement exceptionnelle !

Revenons un instant aux personnages. Comme l'indique son titre, ce troisième numéro s'intéresse enfin au plus grand ennemi de la couronne : Noterre. Jusqu'à maintenant, il m'était resté mystérieux. J'ignorais tout de ses aspirations et partageais donc le point de vue d'Asclépion : c'était lui, la cause de tous les malheurs. Mais le lion blanc est bien plus que cela. Ce tome, qui porte son nom, est une succession de révélations le concernant. Enfin, Seïs et Naïs sont en mesure d'identifier leur adversaire et de le comprendre. Pour mieux le contrer… ?

Et si, parfois, le scénario ne tenait qu'à un fil, ce n'était qu'une impression. Car Angel Arekin maîtrise parfaitement son intrigue. Celle-ci est tellement bien ficelée, tellement bien menée, qu'on se laisse prendre au jeu, ici plus que jamais.

--- Un récit parallèle qui se dévoile peu à peu ---

Les pages noires ! Au début, je n'y comprenais pas grand-chose, mais le but était certainement de perdre le lecteur, d'ouvrir une minuscule fenêtre sur des zones d'ombre toujours plus nombreuses. Mais, aujourd'hui, j'aperçois un semblant de cohérence, enfin.

Naturellement, je veux savoir, en découvrir davantage ! Une chose est sûre : je ne pourrai jamais attendre 2019 pour connaître la suite, car cette histoire est aussi unique qu'addictive ! Il n'y a plus qu'à espérer que je puisse également acquérir le tome 4 en avant-première…
L'Ange déchu, Intégrale L'Ange déchu, Intégrale
Marion Obry   
Ok, on inspire, on expire. J'ai laissé une nuit de sommeil entre la fin de ma lecture et cette chronique, ça va aller n'est-ce pas ? Non, ça va pas du touuut!!!!! Mon esprit est toujours dans un état de fébrilité impossible à calmer et mon cœur, on en parle de mon pauvre petit cœur ?, il est toujours arraché de ma poitrine, sanguinolent et écrasé sans pitié sous les bottes de Hunter de Marion!!!! La pointe de douleur dans ma poitrine ne s'efface pas, pourquoi elle ne s'efface pas ?
Parce que L'Ange déchu est juste INCROYABLE, une pépite de fantasy à mettre dans toutes les bibliothèques, toutes les mains !! (en fait non, oubliez, juste: âmes innocentes et sensibles s'abstenir merci, je ne voudrais pas être responsable de votre crise cardiaque). Waouh, purée de spaghettis, la claque !! Mais la claque !
A travers l'Ange déchu, Marion nous décrit la lutte entre le Bien et le Mal exceptionnelle, atypique, où le combat pour survivre contre les démons et les créatures de Lucifer semble n'être plus qu'entre les mains des Hommes, des Hunters qui sacrifient leur vie pour sauver ce qu'il reste de l'humanité (mais où sont passés les Archange et Dieu ? Ah...chut)
Tout y passe, les goules, les vampires, les loups-garous, les sorcières, la Pléiade, les cavaliers de l'Apocalypse...Tout est mené avec un tel brio, une telle maestria! L'univers est sombre, presque glauque mais tellement bien décrit,addictif et passionnant, une telle fluidité dans les descriptions et dans l'histoire que les pages défilent, défilent sans qu'on ait envie de les arrêter.
Si vous voulez des papillons et des arcs-en-ciel, passez votre chemin en ayant conscience de l'immense erreur que vous feriez à ne pas plonger tête la première dans ce monde de Hunters aux côtés de Cal, Sébastian (mon chouchouuuu, tête de con, kof), Sceza, Max et bien d'autres encore.
Comme je vous l'ai crié juste au-dessus, mon personnage préféré est sans conteste Sébastian, le solitaire, le pire enfoiré de la terre, la légende et la tête de con la plus con que j'ai croisé la route depuis longtemps ! Avec lui, nous avons un anti-héros à la hauteur, passionnant et qu'on aime détester pour mieux l'adorer <3.
A travers cette histoire, Marion nous livre, sous sa superbe plume, un vrai chef d'oeuvre aux valeurs puissantes. Parce qu'elle ne me trompe pas, sous cette carapace d'anti-conformiste, de cynisme envers la religion et Dieu, de défiance même, c'est une magnifique preuve d'amour envers les Hommes.
Elle a trimbalé mon coeur jusqu'au bout et j'ai dû le suivre en courant pour essayer de le rattraper. Cette fin... Mais cette fin quoi !!! Je ne m'y attendais tellement pas !! Marion m'a attendu jusqu'à la dernière page, mon palpitant entre ses mains pour mieux le transformer en poussière sur la ligne d'arrivée.
J'ai regardé le plafond en essayant de dormir en me repassant ce roman dans ma tête.
C'était plus qu'un coup de cœur, c'était un coup de foudre. Un coup de foudre qui fait mal, qui transperce, mais qu'on adore littéralement.
Merci Marion pour cette superbe lecture!

par Ophelya
Fable : Par les Liens du Sang Fable : Par les Liens du Sang
Peter David   
Grand amateur de la saga vidéoludique du même nom, connue pour son univers tout aussi enchanteur que décalé, la curiosité m'a spontanément poussé à lire ce livre. Et bien m'en prit, au vu de sa qualité.

La plume est légère, le style fluide. Les péripéties s'enchaînent naturellement sans véritable temps mort, et le tout se lit très rapidement.

Le personnage principal, qui n'a rien d'un héros tel qu'on l'entend, est un véritable parangon d'orgueil, et manie un humour non dénué d'esprit qui ne manque pas de faire sourire à de nombreuses reprises.
Le récit étant à la première personne, nous sommes donc aux premières loges pour apprécier le spectacle offert par ce protagoniste atypique, mais non moins attachant.
Quant à l'invité surprise venant jouer les trouble-fête, il vient former un duo totalement improbable et déjanté, au grand dam de notre "héros".

Les fans du jeu seront en terrain connu, et reconnaîtront sans mal les lieux et multiples références, tout comme l'humour qui a contribué à la renommée de Fable. Quant aux autres, ils y verront probablement un roman tout aussi distrayant que décalé, avec son lot de personnages hauts en couleurs et de dialogues bien sentis.

Une lecture très divertissante.

par Syrion
La vallée des 9 cités La vallée des 9 cités
Bernard Simonay   
Un livre vraiment génial ! c'est par lui que j'ai découvert cet auteur, et je le trouve vraiment bien. C'est un mélange de fantastique, de roman d'anticipation...

par Kato
Le cycle des Princes d'Ambre, tome 2 : Les Fusils d'Avalon Le cycle des Princes d'Ambre, tome 2 : Les Fusils d'Avalon
Roger Zelazny   
Cette série se laisse dévorer sans peine. La narration y est pour beaucoup. Les personnage sont bien construits et en savoir plus sur les absents vous pousse à continuer pour connaitre cette famille hors du commun.

par dipediou
Le cycle des Princes d'Ambre, tome 3 : Le Signe de la Licorne Le cycle des Princes d'Ambre, tome 3 : Le Signe de la Licorne
Roger Zelazny   
Les seigneurs d'Ambre ne sont pas les seuls à pouvoir se mouvoir au sein du multivers imaginé par Zelazny. Et les intrigues s'enchainent pour défaire Ambre et sa Marelle.

par dipediou

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode