Livres
550 378
Membres
590 898

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Bloulou : Mes envies

Les Chevaliers d'Antarès, Tome 12 : La Prophétie Les Chevaliers d'Antarès, Tome 12 : La Prophétie
Anne Robillard   
Voila, cette série se termine. Il y a beaucoup d’événements auxquels on s'attends depuis plusieurs tomes déjà. Je suis content de l'avoir terminé. Cela fait une série de moins dans celles que je dois terminer. Je suis aussi plutôt perplexe quant à l'arrivée de cette mystérieuse divinité. Je pense que c'est pour amener une prochaine série.

par Djczq
La Guerre des elfes, Tome 2 : L'Empereur pourpre La Guerre des elfes, Tome 2 : L'Empereur pourpre
Herbie Brennan   
Après un premier tome audacieux et sympathique mais sans être excellent, Herbie Brennan nous livre une suite à la hauteur de nos attente !
Henry est revenue du monde féerique mais devra y retourner très vite : un soucis met le palais en émoi. Le père défunt de Pyrgus et Bleu à été ressuscité et Lord Noctifer profite de cette affaire pour tenter de prendre le trône...
Oublié les lassitudes ressentis dans le premier tome et les longueurs, place aux rebondissements ficelés ! Herbie nous entraîne dans son univers de plus en plus profond et fouillis. Il nous fait rire avec Sulfurique, vraiment pitoyable ! Il nous étonne très souvent.
Vraiment, une bonne suite qui relance l'intrigue !


par Rosara
Les Insoumis, Tome 2 : Le Chemin de la vérité Les Insoumis, Tome 2 : Le Chemin de la vérité
Alexandra Bracken   
Voilà, le temps est venu de commenter...
Déjà, rien que les extraits prouvent à quel point ce deuxième opus est riche en émotions, en sentiments.
Du début à la fin j'ai ri, m'attachant aux nouveaux personnages, comme Vida, celle qui m'a fait rire à en pleurer, à Cole, le superbe frère mystérieux, à Jude, le plus mignon et attendrissant des adolescents...
Sans parler de tous nos 'bon vieux' personnages, que l'on retrouve, et qu'on est émerveillé de revoir.
L'histoire est très bien menée, on ne s'ennuie pas une seule seconde et on va de surprises en surprises.
La fin a été pour moi un déchirement, je n'ai pas réussi à m'arrêter de pleurer après une-demi heure.
En bref, c'était un merveilleux moment de lecture, qui a répondu entièrement à mes attentes.
Les choses avancent, on comprends beaucoup de choses et on s'attache à beaucoup d'autres personnages.
La couverture est magnifique et a une telle signification pour moi qu'il me suffit de la regarder pour sentir les larmes monter à nouveau.
Je recommande des millions de fois, sans hésitation.
La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus
Cassandra Clare   
Wow… Je viens juste de le finir. Il est tout simplement magnifique ! J’en suis encore toute chamboulée.
Pour commencer, je vais parler de la lettre. Je la trouve sublime ! On découvre réellement comment Jace voit les choses, ce qu'il ressent, ses sentiments. J'en ai eu des frissons !
Concernant le livre. La première chose que j'ai noté, c'est que Simon est nettement plus présent. Il essaye de s'adapter [spoiler]à sa condition de vampire[/spoiler]. Je l'ai préféré dans ce tome-ci que dans les précédents. D'un certain côté, je l'ai trouvé plus mature, malgré une grosse bêtise qu'il a commise.
Jace est plus "tortué" que dans les autres tomes, mais ça ne l'empêche pas de faire des répliques sarcastiques, même dans les pires situations.
Clary, toujours fidèle à elle-même, n'en fait qu'à sa tête, quitte à se fourrer dans les ennuis jusqu'au cou.
Concernant l'intrigue, j'ai adoré ! Elle est tellement bien ficelée que je n'ai pas réussi à savoir comment ça allait se terminer, ni qui était derrière tous ça. J'ai été tenu en haleine jusqu'au bout, aucun temps mort, et dans les 3 derniers chapitres, tout s'enchaîne et s'accélère. Jusqu'au moment où on se dit "Ouf', c'est fini"
Et là, "pof" un nouvel événement, et on se rend compte que c'est loin d'être terminé.
C'est une fin comme ça dans ce livre. Elle fait passer le dénouement du tome 1 et du 2 pour une promenade de santé ! Cassandra Clare a vraiment le don pour les gros retournements de situation. C'est une fin horrible, qui laisse pleins de questions en suspens. Quand j'ai lu la dernière phrase, ma première réaction a été de regarder s'il ne manquait pas une page. Et bien non. On termine ce bouquin sur un gros cliffhanger. Et on ne peut s'empêcher de se demander comment ça va évoluer, quel sera le dénouement (si il y en a un !).

Amour, joie, tristesse, colère, action, suspens et rebondissements, voilà les ingrédients de City of Fallen Angels.

J'ai vraiment hâte de pouvoir lire City of Lost Souls !
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues
Cassandra Clare   
Oh mon Dieu ! Je suis encore toute retournée de ma lecture de City of Lost Souls.
J'admets honnêtement, que si on me proposait maintenant un aller-simple pour le monde des Chasseurs d'Ombres, j'accepterais.
Le 4eme tome m'avait un peu laissé sur ma fin, et légèrement déçu.
Pas de doute, ce roman, 5e opus, vient de de réussir l'exploit d'être aussi exceptionnel que la première trilogie. Cassandra Clare est définitivement une magicienne.

Résumé :
Jace et Sébastien ont disparu, ne laissant que sang et débris de verre derrière eux.
Mais ils réapparaissent très vite, et l'horrible vérité laisse choqué tous les proches de Jace.
Les deux garçons sont liés. Il n'y a pas moyen de blesser l'un deux sans que l'autre saigne.
Seul peu de personnes, croient que Jace peut encore être sauvé. Ainsi, Simon, Isabelle , Magnus et Alec vont tout faire pour aider Jace. Tandis que Clary prend un pari risqué , mettant un jeu sa vie et l'âme de Jace... Mais existe t-il encore une chance qu'il soit sauvé ?
Et à quel prix ?


- Encore une fois, les points de vue divergent assez souvent dans un même chapitre. Nous laissant , comme d'habitude , avec une envie irrépressible de tourner les pages pour continuer la mini-intrigue que nous suivons.. C'est avec plaisir que j'ai suivi les différentes pensées des personnages : Clary, Simon, Isabelle, Sébatien...

Chacun dévoile une nouvelle facette de sa personnalité :

• Clary est forte , combattante et courageuse. Je me suis délectée des scènes où on la voit en pleine action. Nous découvrons, Clary la ' Chasseuse d'Ombre ' et non plus l'adolescente qu'elle était.
On souffre avec elle, tout au long : de voir Jace même si ce n'est pas vraiment lui, de faire chemin seul sans presque aucun soutien. Ses certitudes Seront remise en question, elle va douter de beaucoup de chose, mais jamais de son amour pour Jace ♥

• Isabelle dévoile ses sentiments, montre une fragilité attendrissante et pour une fois elle aussi a besoin de quelqu'un. D'une certaine façon, elle devient plus humaine, quittant cette façade de « combattante ».
• Et Simon, bien sûr. Mon Dieu , que j'aime ce personnage !
Il est adorable, toujours le meilleur ami au monde pour Clary. Il se sacrifie. Apprend à s'accepter soi-même. Cela été merveilleux de suivre ce personnage.

♥ Si Jace et Clary m'avait manqué dans le 4e tome, ici ce n'est pas le cas. Ils sont de retour, toujours aussi émouvant, aussi soudé. Je crois que c'est vraiment à travers ce tome que j'ai compris qu'ils étaient fait pour entre ensemble. Qu'ils étaient indissociable.
Ils m'ont donnée des papillons dans le ventre, des images pleins la tête .. Leurs moments sont magique, hors du temps.


☼ Le style est très addictif comme d'habitude, on le dévore jusqu'à la fin sans s'arrêter .
Je suis bluffée comment Cassandra Clare a su joué avec le vrai-Jace et son « nouveau lui » , jongler avec cette double personnalité de Jace. Comment elle a réussi à les différencier avec talent. C'est tout simplement... Incroyable. Chapeau !

☼ Ce tome est beaucoup basé sur les sentiments , les émotions et sur les relations entre les personnages. Pas de panique, l'action est bien là, mais à mon goût c'est ce côté en particulier qui est ressorti.
Les sentiments sont tellement bien décrits, nous ressentons absolument tout . À tel point, que notre lecture en devient intense. Je suis passé par toute les phases : L'angoisse, l'émotion, la tendresse, la joie, l'espoir et la peur. Tout nous mène jusqu'au dénouement.
Un seul mot pour celui-ci : Grandiose . Le tome 5 fini avec brio, sans nous dégoûter. Pas de doute je me jetterais sur la suite dès qu'elle sortira.

A tous les fans, LISEZ cette suite. Je vous conseille même de le tenter en VO ( comme moi ) , vous ne serez pas déçu.


par DML12
Oksa Pollock, Tome 7 : L'Espoir des lendemains Oksa Pollock, Tome 7 : L'Espoir des lendemains
Anne Plichota    Cendrine Wolf   
Quand j'ai vu qu'il y avait un nouveau tome d'Oksa j'en étais toute retournée. Une des premières saga que j'ai lu et adorait je suis toute suite allée l'acheter. J'ai mis beaucoup de temps à le lire ayant une PAL assez conséquente.
Je n'irais pas par quatre chemins, je suis déçue.
La première partie est vraiment longue, j'ai eu l'impression de lire pendant des heures, des heures longues et ennuyantes alors qu'elle ne fait que 150 pages.
La grossesse d'Oksa (ce n'est pas un spoil on le sait dès le début) aurait été encore plus intéressante si tout le monde et surtout Gus ne lui rappelait sans arrêt qu'elle ne pouvait pas faire si où cela car elle était enceinte. C'est Oksa, elle est courageuse, intrépide et pleins d'autres qualités incroyables. Elle ne va pas s'arrêter de vivre juste parce qu'elle est enceinte.
La seconde partie est plus intéressante, on voit le début de l'intrigue qui se dessine mais c'est très prévisible.
La troisième partie ne m'a pas plus enchanté que les deux autres.
Et la fin.
Je ne pense pas qu'il y aura une suite ou du moins, une suite "Oska Pollock". Peut être "Till". Mais ce que j'avais apprécié avec la "fin" "Oksa Pollock" et de "Tugdual" c'est qu'il y avait une vraie fin qui symboliquement quand tu les terminais et que tu les rangeais dans ta bibliothèque tu pouvais te dire : "Voilà, c'est la fin d'une superbe saga".
Je n'ai hélas pas ce sentiment avec cette fin trop ouverte. Ce qui me dérange vraiment, ça peut être très futile pour certains mais pour moi c'est vraiment symbolique de pouvoir me dire que c'est fini. Car c'est avec cette saga que j'ai commencé à lire des "vrais" livres.
J'espère qu'il y aura une suite pour que je puisse être débarrassée de ce sentiment de pas fini.
Par contre un point positif le thème de l'écologie est abordé et j'apprécie fortement. Ça permet de sensibiliser les gens. Même si c'est peut être un peu trop présent pour certaines personnes et je le comprends.
Pour conclure je vous conseille de le lire si vous êtes un fan d'Oksa Pollock et que vous n'avez pas comme moi ce besoin de finir la saga symboliquement. Ou que vous attendez assez longtemps et qu'une suite est finalement annoncée.

par may22
L'Épreuve, Tome 2 : La Terre brûlée L'Épreuve, Tome 2 : La Terre brûlée
James Dashner   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/08/lepreuve-tome-2-la-terre-brulee.html

Généralement lorsqu'un tome 1 est trop bien, le second déçoit. C'est un peu une loi élémentaire de la littérature Young Adult. Et puis, il y a ce livre. Ce second tome tout aussi fascinant, complexe, addictif et génial que le premier.

Dès le premier chapitre, le roman est lancé sur les chapeaux de roues. James Dashner a prit le parti de ne pas nous imposer d'ellipse de temps, et nous repartons donc au point où le premier tome s'était arrêté. Non seulement cela donne une vraie continuité à ce second tome, mais en plus le rythme ne perd pas de temps à également reprendre comme en quarante. Les ennuis s'empilent donc de nouveau très rapidement avec le début de cette nouvelle épreuve et la découverte de l'existence d'un groupe B. En tant que lecteur on ne se pose pas de questions et on repart dans cette histoire avec des questions pleins la tête.

Cette seconde épreuve imaginée par WICKED afin de tester les adolescents apporte également avec elle son lot d'obstacles et de nouvelles questions. La principale étant : en qui Thomas peut-il avoir confiance ? A part Newt et Minho, les autres personnages sont très vite devenus très suspect à mes yeux. A commencer par Teresa, qui disparaît mystérieusement durant la nuit en laissant derrière elle une fiche de WICKED la qualifiant de "Teresa Agnes : La traître", et Aris, qui lui apparaît à la place de Teresa et s'avère être le sujet masculin du groupe B. Si vous, vous avez pas d'énormes doutes qui commencent à se répandre comme une traînée de poudre dès ce moment... Et puis croyez-moi lorsque je vous dis que les doutes ne feront qu’accroître au fil des pages et des événements ! Le moins que l'on puisse dire c'est que James Dashner n'a pas eu la main morte sur les retournements de situations ! Une fois encore mon cerveau est passé plusieurs fois près de la surchauffe. Bref, ce livre m'a mise dans un de ces états... Et comme si on était pas devenus assez parano comme ça au fil de notre lecture, à 80% du roman c'est l'apothéose du retournement de situation qui se met en route. L'auteur nous retourne le cerveau dans tous les sens tellement de fois d'affilés qu'à la fin on ne sait même plus où on en est, et ça c'est un vrai régal.

Concernant les personnages, si j'avais apprécié Thomas dans le premier tome, je l'ai vraiment adoré dans celui-ci. Le phénomène d'identification se déclenche vraiment dans ce second tome, et surtout on s'attache encore plus au jeune homme. Comme je l'ai dis plus haut, j'ai également une fois de plus beaucoup apprécié Newt et Minho qui sont décidément des personnages qui savent se faire discrets mais sont de vrais soutiens. Les personnages féminins ne sont cependant toujours pas à la fête puisque la seule réellement présente est Brenda, une jeune femme que les garçons rencontrent lors de leur périple, et qu'elle souffre du même problème que Teresa lors du premier tome : une vraie distance entre elle et le lecteur qui la rend difficilement attachante et appréciable. Je ne m’appesantirais également pas plus que nécessaire sur le personnage de Teresa, pour cause de risque de spoilers, mais dirais simplement que j'ai décidément beaucoup de mal avec elle. Si dans le premier tome elle m'avait laissé indifférente, elle m'a carrément déplu dans celui-ci...

Après, je vais quand même souligner un petit point négatif qui pourra peut-être en gêner certains. En effet, ce tome se repose énormément sur le mystère qui s'épaissi et qui donc nous porte au travers des quelques petites baisses ponctuées dans le rythme général. Cependant le fait est qu'on commence à être vite perdus dans cette histoire. J'ai l'impression de ne toujours pas voir appris grand chose de concret durant ces deux volets et qu'au contraire les choses se sont nettement compliquées avec chaque nouvelle pierre apportée à l'édifice.

En conclusion ce second tome de L’Épreuve fut une nouvelle réussite pour ma part. Tout comme le premier tome je le qualifie volontiers d'haletant, captivant, et de très grande qualité. James Dashner prend un malin plaisir à faire s'effondrer toutes nos certitudes et personnellement, même si mon petit cœur en a souffert, j'ai adoré ça. Le troisième, et ultime, tome s'annonce définitivement savoureux !

par Althea
L’Épreuve, Tome 3 : Le Remède mortel L’Épreuve, Tome 3 : Le Remède mortel
James Dashner   
Retour dans le monde de James Dashner!
Et oh lalala, je ne crois pas que je vais me remettre de cette trilogie. Ça doit faire un an que je n'ai pas lu ce genre de série qui vous comprime le cœur et vous empêche de dormir. Je doute d'en retrouver encore. Car L'Epreuve est vraiment exceptionnel et c'est se briser le cœur que de fermer Death Cure. Un déchirement. Savoir que plus jamais je ne lirai sur ces blocards me tue, c'est un horreur.
Que dire sur ce tome 3? Déjà, qu'il faut une volonté surhumaine pour ne pas lire la fin (qui, comme tout les tomes, se finit sur un mail du WICKED.). Des le début, ce n'est que panique et angoisse et les doigts qui tremblent sur les pages. C'est affreux de devoir tourner chaque page. Jamais l'action ne s'arrête. Il y a toujours quelque chose qui se passe, l'histoire ne s'essouffle pas et ne parait pas forcée.
Tous sont de retour: Thomas, Minho, Theresa, Brenda, Jorge, Newt... Les fondus, Poêle à frire, le WICKED... Mais que d'émotions, j'en ai encore la gorge nouée, l'estomac de travers et les larmes aux yeux!!
[spoiler]Newt, qui n'est pas immunisé contre la Braise. Sa descente vers la folie, terrible et terrifiante. Il est mon personnage préféré. Savoir ça... L'espoir que j'ai eu jusqu'au bout, jusqu'à la dernière page... Il y a des passages très éprouvants dans Death Cure. Quand Minho et Thomas retournent chercher Newt, dans un Crank Palace -Palais de Fondus- et que celui ci les rejette... Je crois que je n'ai jamais rien lu de plus dur. C'était horrible de voir ce trio disparaitre... Et sa mort... Seigneur!! Des hauts le cœur, une irrépressible envie de hurler et de tout balancer. Je vous jure qu'on pète les plombs à ce moment là. Enfin, un moment très intense et très éprouvant.[/spoiler]
Le livre entier vous fait péter les plombs du début à la fin. Que ce soit parce que vous voulez savoir la fin ou parce que c'est fini, vous avez intérêt à avoir le cœur bien accroché. Je ne peux pas dire plus. Je ne peux pas vraiment retranscrire ce que j'ai ressenti à ma lecture de Death Cure. C'est au delà du descriptible et de l'excellente lecture. C'est un monde qui se ferme et une blessure qui s'ouvre.
Ici, il n'y a plus de labyrinthe ni de désert. L'action se passe dans différents lieux et on en découvre plus sur le monde. Avec une surprise en prime.
Mais ça se passe bien jusqu'à l'épilogue. L'épilogue est une horreur indescriptible.
Je suis absolument détruite en pensant que je ne lirai plus jamais sur Thomas, Minho, Newt et les blocards. C'est affreux.
Alors à vous, chanceux qui ne l'avaient pas encore lu, je vous souhaite bien du courage pour supporter cette dernière épreuve. Mais prévoyez une nuit, parce qu'il est impossible de faire une pause dans cette avalanche d'action, de rebondissements et de sentiments. Ayez le cœur accroché et résistez à l'envie de lire l'épilogue.
Bon courage!
Retour au pays Retour au pays
Robin Hobb   
Je ne m’attendais pas du tout à cela en débutant le prélude de l’assassin royal et des aventuriers de la mer !
On redécouvre le style sublime de Robin Hobb et sa façon bien à elle de nous enchanter et de nous plonger dans un contexte dont elle seule a le secret.
Retour au pays n’apporte aucune information sur les sagas qui suivront : l’assassin royal et les aventuriers de la mer. C’est plutôt un roman qui nous permet de découvrir l’art dans toute sa splendeur et de faire la connaissance de personnages incroyables.
L’histoire reste très belle. On découvre par le biais du journal de Carillon, qu’un groupe de personnes ont été exilé et qu’ils ont pour but de coloniser des terres jusqu’ici restée inconnue des Hommes. La traversée en bateau est très marquante car elle vire très vite au drame, avec la perte de certaines personnes qui vont peu à peu s’éteindre avant d’atteindre les îles.
J’ai vraiment adoré la manière dont Carillon raconte son périple, elle qui était une Dame et qui se retrouve sans rien, exilée avec ses trois enfants, alors qu’elle est enceinte le tout de la faute de son époux qui a trahi le gouverneur actuel. Le périple va lui apprendre à compter sur elle-même, et surtout elle va devoir se surpasser.

par louve
L'Élite, Tome 3 : Dernière épreuve L'Élite, Tome 3 : Dernière épreuve
Joelle Charbonneau   
Excellent.
Un dernier tome assez court mais très intense.
L'action est bien présente, on ne s'ennuie pas et on dévore ce livre.
Les pensées de l'héroine sont bien réfléchies.
Par contre, j'ai trouvé que certains faits étaient vite racontés à la fin. J'aurais aimé qu'ils y ait plus de détails car je me pose encore quelques questions.
Un épilogue rédigé quelques années plus tard auraient été préférable.

par Adèle

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode