Livres
565 094
Membres
618 006

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de BooksInfinity : Mes envies

Hurt Hurt
Antinea Kane   
Alors c’est une première histoire pour l’auteure et j’ai été agréablement surprise par cette plume qui nous réserve des rebondissements digne de ce nom.

Quand on lit le résumé on se dit de suite qu’on va avoir une histoire bercée entre l’amour et la haine, une relation qui fut fusionnelle et qui s’est transformée du jour au lendemain en une haine viscérale, je n’ai pas réfléchi longtemps pour la découvrir.

L’histoire est très touchante, on découvre à quel point le trio Heather, Jacob et Shane était lié, ils ont toujours fait front contre les autres c’était eux contre le reste du monde. Mais quand Jacob disparait, Heather est tellement endeuillée par la mort de son frère qu’elle n’arrive pas à pardonner à Shane cette perte. Mais Shane qui a aussi perdu une partie de lui va se retrouver au plus bas quand il recevra les reproches de sa meilleure amie.
Mais au bout d’un an il est temps pour Shane de retrouver la paix et ça commence par demander des comptes à celle qu’il ne peut oublier. Mais il ne pensait pas retrouver cette dernière aux prises d’un harceleur, en effet, il va découvrir qu’Heather est suivie par quelqu’un qui lui veut du mal et en bon flic qu’il est, il décide de découvrir qui ose s’en prendre à elle.

Quand le destin nous remet sur le même chemin et que nos sentiments sont si forts, comment peut-on résister ?

On va assister à une bataille entre les deux, Heather ne veut pas de Shane dans sa vie, pour elle il est responsable de ce trou dans son cœur, ce trou qui la plonge dans un enfer jour après jour, elle n’arrive pas à se relever, le jour où son frère est mort et le jour où une partie d’elle a disparu. Le retour de cet homme qui a été son meilleur ami ravive cette blessure puissance mille. En présence de lui, elle va revivre tous les instants qu’ils ont passés ensemble.
C’est une femme qui est perdue, elle nous touche en plein cœur, on ressent sa douleur, on aimerait la réconforter, la prendre dans nos bras et lui faire un câlin, lui dire qu’avec le temps la douleur s’estompe mais on ne peut rentrer dans le livre et on ne peut que vivre avec elle son tourment.


« Je ressens le besoin viscéral d’aimer et d’être aimé en retour, pas juste de trouver un réconfort temporaire dans les bras d’un mec dont je ne connaitrais jamais le prénom. Il me faut des certitudes et de l’engagement.
De la stabilité.
La conviction que rien ne viendra plus jamais démolir ce que je construis. J’en demande beaucoup, j’en suis consciente. La preuve en est que malgré une poignée de rencontres, je n’ai jamais sue ce qu’était le véritable amour, l’unique, le fou, le sans barrières, le douloureux.»


Shane lui est un homme complexe, il souffre du rejet d’Heather, lui aussi est perdu dans son enfer, il pleure (au sens figuré) jour après jour la disparition de son ami, de son coéquipier, de celui qui a été son pilier, celui qui le connaissait mieux que personne. Depuis il vit presque en solitaire, il ne veut plus se lier à personne pour ne plus prendre le risque de perdre encore une partie de son âme. Il a toujours été brimé pour sa différence et je dois avouer que j’ai adoré que l’auteure en face pour lui une force. Et c’est surtout un homme qui montre les dents pour protéger celle qu’il considère plus qu’une simple amie, son âme sœur.


« Alors, quand sur le ton de la rigolade, je me tiens la poitrine en feignant d’avoir le cœur broyé, un sentiment de solitude habituel recommence à me laminer le bide. Je suis le seul à comprendre cette désillusion cuisante, cette fatalité insupportable dans chaque message que j’essaie de percevoir d’elle et qui me revient comme une claque en pleine tronche.
Pourtant, comme un masochiste à la con, je reste là. Je prends tout d’elle. Ses rires sont mon oxygène, sa peau mon poison. Elle est ma plus belle condamnation.
Et de toute ma chienne de vie, c’est la seule chose qu’elle ignore encore. »


On n’a pas ici un petit livre, on a une histoire construite avec brio, une histoire qui nous plonge dans une enquête contre ce harceleur, une remise en question, une demande de pardon et une reconstruction.
Heather et Shane vont parcourir un long chemin, ils vont essayer de se redécouvrir malgré les ressentiments qu’ils ont envers l’un et l’autre, ils vont devoir avoir confiance en l’autre mais c’est pour eux une chose trop compliqué.
Comment pardonner et oublier la douleur ? Comment vivre sans cette partie qui nous a été enlevé ? Comment revenir à cette complicité ?
Toutes ces questions ils vont se les poser, mais arriveront-ils à surmonter leurs peurs et leurs doutes ?

L’auteure a su conserver le mystère jusque la fin et jamais je me serais doutée de ce dénouement, jamais je n’aurais pensé à un tel retournement de situation. Elle a su mettre à mal mes espérances (et c’est une bonne chose) car elle m’a totalement surprise et j’en suis ravie.
Si vous voulez du suspense, d’une relation qui oscille entre des sentiments amoureux et des sentiments destructeurs, je vous conseille ce livre et cette auteure qui a une plume très fluide, une plume qui nous emporte dans un autre monde, une plume qui nous happe du début à la fin, une qui nous fait vibrer.
Brutal Brutal
Lil Evans   
J'ai adoré je verrai bien une suite vi et Raym😍

par Noemie-82
Kiss Me, Fight Me, Love Me Kiss Me, Fight Me, Love Me
Ana Scott   
Oh la la il me tarder de repartir en Grèce avec les frères Onakis, mon Dieu je sens déjà le soleil sur ma peau et cette chaleur qui réchauffe mon corps. Ouais ouais je sais je m’égare mais j’avais tellement hâte de découvrir l’histoire de Amos le dernier des frère Onakis et je ne suis pas déçue du voyage.

Helena est une jeune femme qui a enfin trouvé son indépendance, elle qui a vu sa vie basculer il y a dix ans, qui a dû abandonner l’amour de sa vie, qui depuis survit plus qu’elle ne vit commence doucement à avoir une vie simple et douce. Propriétaire de sa propre libraire (un rêve pour beaucoup d’entre nous je pense), vivant pour elle depuis son divorce. Elle a su rebondir, je la trouve combative, très naturelle et en rien elle ne se met en avant pour écraser les autres.

Amos, alias Mister Fire, est le deuxième des frères Onakis, il n’est pas investi dans l’entreprise familiale, il a décidé de suivre une carrière totalement différente, celle de l’art, il est comédien, égérie de marque comme Armani pour le nouveau parfum Fuego. Il est totalement investi dans sa carrière, il est déterminé, attentionné mais il a eu le cœur brisé, un cœur qui ne bat que pour vivre, un cœur qui cherche encore celle qui pourrait le faire s’emballer, il en jalouse presque son ainé, Dante qui a su retrouver l’amour grâce à Blanche leur demi-sœur par alliance (mais ça c’est une autre histoire Bastard of the Year), il aimerait avoir la même relation fusionnel que ce dernier.


« partout où Mister Fire passe, les cœurs trépassent et les petites culottes se ramassent à la pelle. »


Helena qui va se retrouver à la soirée de lancement de la nouvelle campagne de promotion de ce parfum dont est en charge la boite de sa meilleure amie Emma, elle ne se douter pas tomber sur lui, Amos, son ex, celui à qui elle a donné son cœur dix ans plus tôt, celui dont les souvenirs la hante encore, ces souvenirs aussi heureux que malheureux, des souvenirs qui la tiennes encore éveillée certaines nuits mais des souvenirs qui ont vu couler toutes les larmes de son corps.
Leurs retrouvailles lui laisseront un goût amer dans la bouche, elle qu’elle lui doit des explications mais comment faire quand ce dernier n’est pas très réceptif à ses tentatives ?
Elle a mal et ce mal la ronge, mais elle est prête à tout pour le retrouver, retrouver le seul qui a su faire battre son cœur, faire vibrer son corps et celui qui a laissé une trace indélébile dans son esprit.


« Encore plus beau que dans mon souvenir. Plus beau que sur les images dont je me gavais jusqu’à l’overdose, avec ce besoin que j’avais de me torturer. Peut-être pour ne pas me sentir tout à fait morte à l’intérieur. »


Pour Amos, la revoir va raviver sa douleur, sa blessure qui semble ne pas avoir cicatrisé avec les années le submergera au point de transformer cet homme si fort en enfant capricieux, oui par moment on aura l’impression d’être devant un adolescent qui boude quand on lui dit non. Il m’a beaucoup attendri, j’avais envie de lui faire un câlin ou plus ,).
Le fait que son ex se voit choisi pour faire la campagne avec lui va autant l’enchanter que le perturber, il voit en cette occasion la manière de la pousser aux révélations, il attend les réponses à ses questions depuis sa fuite et les quelques mots qu’elle lui a adressé en réponse à sa lettre, une lettre qui m’a brisé mon petit cœur, je ne pensais pas découvrir un homme si sensible, si désemparé.


« Un frisson me parcourt l’échine.
Je la désire, alors qu’elle m’a fait du mal.
Je la désire alors qu’elle est mariée à un autre !
Et que cette idée me torture toujours autant. »


Il va y avoir un certain jeu entre eux, en effet dès les premiers instants, Helena souhaitera révéler les raisons e sa fuite mais Amos ne l’entend pas de cette oreille, lui ce qu’il veut c’est de la faire souffrir comme elle l’a fait. Il va la séduire, la cajoler, lui faire monter la pression au point de la rendre comme une boule de désir, une qui ne peut s’apaiser qu’après une nuit entière de sexe.
Cette soirée de vengeance va devenir une des plus belles qu’il a pu passer, une qui le retourne plus qu’il ne le voudrait, une de celle qui annoncerait un avenir.

Amos est-il prêt à oublier les rancœurs du passé et à pardonner la seule qu’il a aimé ?



« J’ai cette île dans la peau, comme j’ai la Grèce dans la peau. Et je comprends, en une fraction de seconde, qu’Helena est indissociable de mes racines : elle aussi a marqué ma peau, mon corps, mon cœur, mon âme. A tout jamais. »


Je félicite Ana d’avoir su nous faire une romance dans laquelle les deux personnages auront leur tort : Helena et sa fuite, Amos et son manque de combativité à l’époque. Elle a su mettre en avant que la vengeance n’apporte rien de bon, que dans la vie si on désir une chose il faut tout faire pour l’obtenir et qu’il faut savoir mettre les rancœurs de côté. Le thème de la seconde chance est parfait pour ce membre des Onakis qui ne veut qu’une vie de douceur, une vie de famille comme ses frères ont réussi à avoir, une vie pleine de chaleur.
Quand on rencontre notre grand amour, peu importe les épreuves que la vie nous réserve, le destin nous mènera toujours à lui, la place de notre cœur ne pourra à jamais être remplacé.

La plume de cette auteure est un pur régal, des mots que je dévore à chaque fois, les pages défilent sans que je m’en rends compte. Ce tome je l’attendais avec impatience, cette histoire était si bouleversante alors oui il y aurait pu avoir plus de rebondissement mais on aimerait toutes avoir le droit à une seconde chance, on aimerait toutes retrouver notre premier amour, un amour si pure, si puissant, un amour qui peut soit nous détruire soit nous combler de bonheur.
Je ne serais pas contre un petit spin-off sur le fils de Dante parce que aussi espiègle qu’il soit j’ai encore envie de plus d’instants sur cette île grecque, plus de moments avec cette famille atypique mais si attachante que sont les Onakis.

Le destin les avait séparés mais ce juste le temps de les faire grandir, dans la vie chaque épreuve arrive pour une bonne raison.
Stepbrother next door Stepbrother next door
Mélodie Chavin   
Ce livre se lit facilement, mais j'ai un avis plutôt mitigé dessus.

J'ai trouvé les personnages très enfantins et pas logiques dans leurs réactions. Les surnoms toutes les deux répliques alourdissent le récit et certaines répliques sont assez niaises.

J'aurais aimé que les sujets soient un peu plus approfondis notamment celui du deuil.

Le roman est sympa et le style d'écriture est fluide. A lire pour un public young adult.
Serial Player Serial Player
Marion Laurent   
je découvre cet auteure avec ce roman et mon Dieu que ça fait du bien des lectures comme celle-ci...
la plume est légère, fluide, sans prise de tête avec beaucoup d'humour... je ne pensais pas rire autant
J'ai adoré Camille, cette jeune femme au caractère bien trempé est super rafraîchissante, drôle et quand elle fait une bourde monumentale... et bien elle assume !
Félix, le serial player cache, malgré les apparences de super acteur sûr de lui, une blessure... ile est attendrissant et touchant.
leur rencontre est atypique et explosive, et voir le monde du festival de Cannes et l'envers du décor m'a permis de me rendre compte qu'il y a un monde derrière sans qui tout cela serait impossible... c'est un super hommage à toutes ces petites mains de l'ombre .
c'est une histoire touchante qui m'a fait sourire, même si il n'y a pas de trop gros rebondissements, leur histoire avance sans trop de précipitation et ça aussi c'est écrit avec beaucoup de justesse et d'habileté.
Alors entre deux romans sombres ou durs, je recommande celui-là pour une belle bouffée d'oxygène

Mon insta @le_monde_de_faf

par faf09
Amnesia Love Amnesia Love
Lexie Tales   
Magnifique livre malgré quelques petit détails : [spoiler]la fin beaucoup trop irréaliste malheureusement !! Tout ça parce que monsieur est en fin de vie, donc il a décidé de se faire passer pour son mari. Non mais j’hallucine. [/spoiler]Mais bon après ça reste une fiction.

par chelia
Sans âme, Tome 13 : La Fille qui gagne toujours Sans âme, Tome 13 : La Fille qui gagne toujours
Victoria Quinn   
Je pense que la partie médicale est un peu poussé par les cheveux mais j'ai adoré l'histoire de Daisy <3

par Pops1995
Miss Catastrophe vs Mister Control Miss Catastrophe vs Mister Control
Hailey Chance   
Pourquoi les auteures de romance se sentent elles obligées de nous imposer des scènes ou le héros baise avec une autre femme que l'héroine et comme en général ses auteures sont sexistes et bloquées dans les années 50 ont a pas le droit à l'heroine en train de prendre également du bon temps. bref ça dégoute dés le début du roman et ça donne pas envie de poursuivre

par Aurelia-3
Mr Bastard Mr Bastard
Lena K. Summers   
Ah ma Lena, quelle merveille tu m’as encore pendu, ce livre m’a permis de me détendre autant que me crisper.
J’ai lu ce livre après une longue journée, une journée où j’ai mis à mal mes forces mais un bon bain m’attendait et du coup une belle lecture a pu m’accompagner.

Dans ce livre on va être confronté à des personnages qui sont contre l’amour, contre la faiblesse qu’elle représente mais derrière ces sentiments ils cachent une douleur, une de celle qui les habite et les empêche de tourner la page de leur passé.

Paige est une jeune femme dans la trentaine qui a mis sa vie de côté pour s’occuper de son père, celui qui lui a tout appris de son métier de détective privée, elle a repris sa relève et se bat tous les jours pour montrer que même une femme peut faire ce métier encore souvent catalogué comme très masculin. Elle n’a pas le temps pour l’amour, elle n’y voit que des contraintes et surtout elle n’aime pas tout ce côté romantique qui va avec.

Alors qu’elle se retrouve pour la quatrième année consécutives au salon du mariage où sa sœur la traine, elle va tomber sur un homme qui lui ressemble sur un point, lui aussi est indifférent à la supercherie qu’est l’amour.

Casey a un métier assez particulier, je dois dire que je ne sais pas si ça existe vraiment mais si c’est le cas ben, comment dire, il faut de tout dans un monde, il est divorce planner, il aide les gens à divorcer dans les meilleures conditions, à faire en sorte que la justice soit rendu durant ce processus parfois difficile.

Leur première rencontre sera autant déroutante que explosive, ils vont tous deux en garder un souvenir assez particulier.
Leur route va être destinée à se recroiser car un besoin de Casey de changer de détective sera pour lui l’occasion de proposer à la volcanique Paige de faire partie de son équipe de prestataire et surtout de lui faire une offre qu’elle ne pourra refuser mais ce n’est pas pour autant qu’elle lui rendra cette collaboration facile.

On va rire avec les joutes de ces deux personnages, on va vite comprendre que la tension entre eux et plus que palpable, l’un comme l’autre sera un pansement, pansement de leurs blessures et de leurs désirs.


« Je lui tends la main pour l’aider à se relever, mais au lieu de prendre appui sur moi, elle m’attire à elle et je chute lourdement. Je me retrouve sur elle, dans une position plus qu’équivoque, et j’ai l’impression que le temps se suspend. Je ressens chacune de ses courbes, la pression délicieuse de sa poitrine qui se soulève de plus en plus vite et je ne peux décrocher mon regard du sien. Ce que j’y lis me plaît et m’effraie à la fois, car ce désir brut qu’elle semble partager avec moi inclut une véritable complication. Elle ne sera jamais une histoire d’une nuit, parce que nous travaillons ensemble, mais aussi parce que j’ai encore envie d’elle. Et ça, c’est inédit. »


Lena tu as su encore me conquérir par ton histoire, Casey je le veux, non mais sérieusement il est où que je lui mette la main dessus ou autre chose ;).
Paige est parfaite, elle a du piquant, elle ne se laisse pas faire, elle montre qui elle est et ce qu’elle veut même si comme on le dit souvent les apparences peuvent être trompeuses.
Leur duo est du tonnerre, ils nous font danser avec leurs répliques, ils passent du doux au provoquant, du rire aux larmes et on a ce côté professionnel qui nous plonge dans une enquête bien passionnante. Je vois trop se livre en une adaptation de film, je foncerais le regarder les yeux fermés.

Par contre je veux impérativement une histoire avec Carly, la sœur un peu dingue de Paige car sans elle rien de tout ça n’aurait pu arriver. Romantique dans l’âme il faut qu’elle ait son propre conte de fée ou pas.
Et mention spéciale pour Margot, la secrétaire de Casey, cette femme au look particulier qui met de la couleur dans la vie de ce dernier et qui sait comment lui parler.

Si vous voulez rire, vivre une aventure palpitante et succomber au charme de cet anti-amour, vous devez lire ce livre qui vous fera passer un magnifique moment et vous fera vivre pleins de rebondissent au travers des trahisons, des instants de folies et des révélations déchirantes.
Fake boyfriend, true lover Fake boyfriend, true lover
Aurore Nox   
Thomas est un jeune acteur, il s’est exilé à Hollywood pour sa carrière mais il est originaire de la Belgique et attention à vous si vous l’oubliez ;).
Lors d’une interview et surtout bouffé par son orgueil, le jeune homme va s’inventer une petite-amie, eh oui l’annonce des fiançailles de son ex sur le plateau, il ne pouvait se permettre de perdre la face, de dire au monde entier qu’il est seul, qu’il ne veut pas de relation sérieuse, que pour lui seul compte son métier, alors le voilà qui balance que oui il est pris mais pas que, il donne le prénom de Charlotte, une soit disant amour de jeunesse.

Mais pourquoi le seul prénom qui lui soit venu en tête est celui de la meilleure amie de sa sœur, celle à qui il a pris la virginité des années plus tôt ?

Ce petit mensonge pourrait bien prendre de l’ampleur, car même s’ils ne vivent pas sur le même continent, les réseaux, eux parcourent le monde.



« Non, je n’ai personne, je n’ai pas le temps ni l’envie de m’engager dans une relation banale qui sera, de toute manière, vouée à un échec certain. Toutes les femmes rêvent de sortir au bras de Thomas Leroy pour sa plastique, son compte en banque et son carnet d’adresses, certaines sont même amoureuses, je n’en doute pas, mais aucune n’accepte que j’embrasse une autre femme à l’écran, et encore moins que je simule un acte sexuel avec un autre partenaire qu’elle. »


Retourner à Bruxelles alors qu’il y a mis les pieds que peu de fois ces douze dernières années va être une dure épreuve à passer pour l’acteur mais il compte bien mettre à profit ces quelques jours pour proposer à Charlotte un marché qui pourrait réparer son mensonge.

Même après toutes ces années, Charlotte ressent de la rancœur envers celui qui lui a brisé le cœur, elle qui avait cru que la nuit passé aurait pu tout changer s’était lourdement trompé. Alors quand elle entend son prénom sortir de ses lèvres sur ce plateau télé, les ressentis remontent à la surface.

Je dois dire que j’aime beaucoup le tempérament de feu de charlotte. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et surtout elle a la tête sur les épaules, elle n’est pas du style à s’apitoyer sur son sort, elle rebondit face à l’adversité. C’est pour moi une héroïne forte, ce n’est pas une naïve pucelle qui va se poser mille et une questions.

J’ai ressenti un pincement au cœur pour la relation qu’entretient Thomas avec son père, je comprends les deux points de vue mais pour moi les parents, la famille sont si précieux qu’il faut parfois mettre de l’eau dans son vin afin de rester toujours unis.

Il faut croire que le destin sera avec Thomas, car un évènement va obliger Charlotte, si réticente, à accepter la proposition de l’acteur et la voilà donc qui signera un contrat avec lui.
Mais vivre deux semaines ensemble va être plus durs que ce qu’ils pensaient, elle qui a bien changé et le manque de relation de Thomas vont mettre les nerfs du jeune homme à rudes épreuves, au fil des jours la tentation va se décupler et ils succomberont assez rapidement.
Mais seront-ils aptes à ne le faire qu’une seule fois ?

Le personnage de Charlotte est un peu complexe, je comprends son besoin d’indépendance, de vouloir se débrouiller seule mais des fois il est bon d’accepter la main que l’on nous tend. C’est une femme déterminée qui fait au mieux pour sa fille mais qui doit aussi écouter son cœur. Elle a la tête sur les épaules, le fait d’avoir grandi trop vite et d’avoir vu sa propre mère se saigner pour l’élever son frère et elle, lui a conféré le sens des priorités.

Thomas est l’archétype de l’acteur star qui a pris le grosse tête, du mois au départ, il sait qu’il est adulé de son public mais le retour de « trois Pommes » dans sa vie va lui remettre les pendules à l’heure, elle saura lui faire comprendre que l’argent ne peut pas tout acheter.


« C’est à cet instant précis, sur les paroles de Robbie Williams si lourdes de sens pour moi, que je réalise que j’ai donné toutes mes premières fois à Thomas Leroy. Ma première danse, mon premier baiser, ma virginité, ma première peine de cœur. Mon unique coup de foudre. Il est mon unique. Il est mon seul. Il est mon tout. »


Entre eux tout est naturel, pas de jeux, juste une évidence, elle est tout en douceur, j’aurais voulu en avoir encore, une fin des plus belles, une qui nous touche en plein cœur.

L’auteure a une plume douce, une qui nous fait du bien, c’est frais et ses mots nous donnent le sourire.

Venez découvrir l’histoire de Charlotte et Thomas, leur seconde chance, le coup du destin.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode