Livres
559 435
Membres
608 406

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de CamilleJuste : Mes envies

Les Arcanes d'Hemera, Tome 1 Les Arcanes d'Hemera, Tome 1
Elyna E.C.   
Avant de vous donner mon avis, je dois avouer que je me suis pas mal laissée manipuler par Manon (@vibrationlitteraire) qui est une grande fan de cette série. Mais je ne regrette pas une seule seconde, parce qu’on part sur une excellente lecture qui frole le coup de coeur.

Je ne peux pas commencer par le meilleur point, parce qu’ils sont tous excellents ! L’univers que l’on découvre est vraiment très bien écrit ! On introduit dès le début les éléments les plus importants mais en laissant tout de même une brume mystérieuse qui se lève peu à peu au fil de la lecture, assez pour conserver une intrigue digne de ce nom, et surtout pour donner au lecteur envie de continuer. En 2 mots comme en 100, cet univers unique et profond doit etre souligné par sa complexité, parfaite pour l’histoire que l’auteure nous propose.

En parlant d’histoire, je le trouve complètement unique en son genre ! Elle n,’est peut etre pas très addictive, mais on a toujours envie de poursuivre notre lecture. En effet, cette histoire est comme on en voit peu, puisqu’elle allie les rebondissements incroyables et les actions intriguantes avec des « moments de détente », beaucoup plus rares dans la littérature YA fantastique où on a plutot tendance à enchainer les actions sans s’arreter. Et ce second souffle permet de bien mettre en valeur le personnage principal.

Le personnage principal, Allyn, de son prénom, est probablement celle pour laquelle le lecteur a le plus d’empathie. Tout d’abord parce qu’il s’agit de la narratrice et donc nous la suivons depuis la première page, mais aussi parce qu’elle se met à notre niveau : on la sort de son petit quotiden pour lui faire découvrir tout un nouveau monde dont elle ne connait absolument rien et qu’elle va donc découvrir et de ce fait nous faire découvrir un nouveau monde. Mais les autres personnages sont aussi bien écrits : pleins de réalisme et très attachants, ils dévloppent entre eux des relations assez mignones dans l’ensemble, même si l’une d’entre elle est trop évidente selon moi (mais je ne dis pas laquelle, pas de spoil).

Pour finir, la plume de l’auteure est vraiment accrocheuse. Le fait de rendre l’histoire addictive sans pour autant avoir une succession interminables d’actions rocambolesques est tout de même un très bon atout pour cette plume interressnte. D’ailleurs, j’aime plutot la facon dont elle transmet les mesages importants selon elle, une manière originale mais subtile que tus devraient découvrir

Bref, une excellente lecture avec une fin de torture !

par DevOroria
La dernière Anastasia La dernière Anastasia
Tina Muir   
Bonjour je l'est lue je nest pas appréciée ma lecture beaucoup de fautes d'orthographe et je pense que la ou l'autrice veu nous mener aurai pu le faire en 200 pages mais je nest pas aimer l'histoire malheureusement car j'en attendait beaucoup

par vanesssa
L'âme du papillon L'âme du papillon
Lucie Berry   
Sacré livre ! Je m'explique la romance fantastique, ce n'est pas ma tasse de thé. Cependant, j'ai attendu des mois et des mois que le livre sorte pour pouvoir le lire enfin car j'ai eu un déclic spontané en le découvrant. Je ne suis guère déçue, c'est le coup de foudre.
Nous avons une plume juste sublime et digne de la magie de cette romance. Nous pouvons qu'être accro à notre lecture et en redemander ! Pour un premier livre, c'est vraiment exceptionnellement !
Une romance fantastique magnifique placée sur le signe de l'amour de A à Z. Pour les fans de fantastique, ne vous attendez pas à des scènes d'actions extraordinaires mais concentrez-vous plutôt sur les sentiments et le combat intérieur que mène Lise entre son coup de foudre et le poison du démon : le doute. Par ailleurs, l'intrigue est totalement crédible et cohérente grâce au cadre spatio-temporel. Bref, c'est top et j'irais plus loin en disant que c'est une réécriture d'Amour et Psyché d'Apulée.
Nous avons donc des protagonistes fantastiques, ils sont touchants, humains, mignons. Les voir ensemble nous donnent le sourire et nous montre que l'amour est quelque chose de magique, d'éternelle. On veut y croire. Enfin les personnages secondaires subliment Lise et Franck.

Pour conclure, en tant que lectrice qui n'est pas fan des romances fantastiques, je dois dire qu'elle me réconcilie avec le genre (bon je n'ai pas encore sombré du côté de la force obscure). Lucie C. Berry propose son premier roman comme une pépite. Oui, c'est une pépite à cause de sa plume enchanteresse et d'une justesse incroyable pour les sentiments. En outre, l'intrigue est juste excellente entre la crédibilité, la cohérence, la dose de magie et la glorification de l'amour éternel. Enfin, les protagonistes subliment cette romance.
Je ne peux que vous recommander de découvrir ce livre que vous aimez les romances fantastiques ou pas. Elle donne la pêche en tout cas. Bravo !
La Cité des Sang-Pur, Tome 1 : D'ombre et de poussière La Cité des Sang-Pur, Tome 1 : D'ombre et de poussière
Lucille Chaponnay   
J’ai tout simplement adoré cette histoire et il n’y a que un seul bémol qui a fait que je n’ai pas eu le coup de cœur.
L’univers est vraiment incroyable, on a plusieurs catégories de personnes, il y a les ombres, les nobles et les poussières et parmis eux certains ont des dons plus interessant que d’autres.
On va suivre une petite fille du nom de Senia, qui a un destin funeste.
Au fil de l’histoire on va la découvrir adolescente, et tout va s’enchaîner.
Le bémol c’est que certains personnages ont des noms et prénoms à rallongent et hyper compliqué à lire mais c’est original.
J’ai hâte de savoir la suite car la fin est vraiment intriguante.
En tout cas, j’ai dévorer son histoire en a peine 10h tellement j’étais à fond dedans.
Wilder Girls Wilder Girls
Rory Power   
http://lislysworld.fr/wilder-girls-de-rory-powell/

Merci à la Collection R pour l’envoi de ce roman.

Hello ! Aujourd’hui je vous parle d’un roman qui a fait beaucoup de bruit aux Etats-Unis et que j’ai pu lire dès sa sortie en français : Wilder girls de Rory Powell.

Pour commencer un petit warning : il s’agit d’un thriller (genre que je chronique peu ici car j’en lis peu, ayant tendance à flipper et mal dormir quand je lis ce type de roman). Je ne l’ai pas trouvé très gore mais c’est tout de même du Young Adult réservé à un public averti, avec quelques passages sanglant et une maladie angoissante et bien décrite. Pour reprendre les avertissements de l’auteur sur son site, ce roman contient :

Des violences physiques
Morts de personnages et d’animaux, suicide
Une scène comprenant l’usage de gaz
Des scènes sur des traitements médicaux sans le consentement des personnages
Bref, vous l’aurez compris, ce n’est pas vraiment le pays des Bisounours.

Maintenant passons à l’essentiel : la chronique du roman ! J’ai bien aimé, mais sans plus (principalement à cause du genre qui n’est définitivement pas pour moi) mais il fera sans aucun doute le bonheur des amateurs de thrillers et de huis clos bien menés !

~ Retour sur cette lecture ~

Les liens entre personnages

Wilder girls est un roman très travaillé par plein d’aspects et l’un d’entre eux est la construction des relations entre les personnages du roman. L’histoire commence bien après l’arrivée de la Tox à Raxter et les filles sont depuis longtemps passées en mode survie. On sent combien les épreuves qu’elles ont traversé ont tissé des liens forts entre elles, et on voit de nouveaux liens se créer au fur et à mesure du récit.

A travers les souvenirs d’Hetty et Byatt d’avant la Tox, ainsi que leurs récits, on peut comprendre peu à peu la dynamique sociale du pensionnat et appréhender la situation. La relation entre Hetty, Byatt et Reese est touchante, sans compter que l’auteure ne s’étale pas sur l’aspect LGBT du roman qui s’intègre tout simplement à l’histoire, sans trop en faire.

Vous l’aurez compris, les personnages sont un point fort de ce Wilder girls. Et ce n’est pas le seul…

Le huis clos
En quarantaine sur l’île de Raxter, sans contacts extérieurs et coincées au pensionnat, les héroïnes sont coincées dans un huis clos qui devient vite angoissant. Les masques tombent peu à peu dans leur entourage et sortir dans la forêt est aussi dangereux que de rester au pensionnat. Bref, les bonnes bases d’un roman d’horreur qui vous empêcher de dormir tant que vous n’aurez pas le fin mot de l’histoire.

Un contexte travaillé
L’élaboration même du virus de la Tox est assez impressionnant sur le plan de l’écriture. Aucune contradiction dans la construction de cette maladie et même si au début tout semble étrangement dû au hasard, la fin avec l’explication des origines du virus répond à tout de façon presque convaincante (presque hein, ça reste médicalement compliqué…).

Les filles de Raxter sont toutes victimes d’une mutation différente comme on l’apprend dès les premières pages du roman, dont certaines sont particulièrement inventives. Mais le plus intéressant, c’est qu’elles ne sont pas les seules. Les arbres, les fleurs, la faune locale : tout semble touché par la mystérieuse maladie. Petit à petit, Rory Powell nous amène à la découverte des origines de la Tox et des horreurs qu’elle a pu engendrer sur l’île…

Entre la maladie et le complot social qu’on découvre très tôt dans l’intrigue, le cadre de Wilder girls est posé et l’histoire peut se dérouler, glacante.

Une fin ouverte
Point noir pour moi de Wilder girls : la fin (très) ouverte. Si on résout le mystère de la Tox, on laisse aussi les héroïnes dans une situation difficile, et on sent bien qu’il ne s’agit pas du teasing d’un second tome mais bien de la conclusion que l’auteure a voulu offrir à son récit. Pour ma part j’aurais aimé quelque chose de plus tranché…

La couverture
Petite parenthèse absolument superficielle mais on est d’accord qu’il est plus probable que cette couverture soit dans le top 3 des plus belles couvertures 2020 ? Parce que, je veux dire, cette illustration est juste sublime !

En conclusion
Un thriller angoissant qui plaira aux amateurs du genre, et qui est à éviter pour les autres. Avec un huis clos et une intrigue aussi soignée que bien menée, Rory Powell livre le nouveau roman qui hantera vos cauchemars…

par Lisly
Amisseum, Tome 1 : Les Terres Inconnues Amisseum, Tome 1 : Les Terres Inconnues
Maes Larson   
Et si tout n'était qu'un mauvais rêve ? L'explosion d'un palais et de son roi dès le départ pourrait être l'entrée en matière d'un nouveau monde. Adam, Isaac et Ryan se réveillent dans une plaine inconnue. ni la forêt aux alentours, ni les ruisseaux ne ressemblent en rien de ce qu'ils connaissent. Et si ce voyage allait changer leur vie ?

Je remercie les éditions De Saxus pour l'envoi de ce premier tome de cette saga. Amisseum, que se cache derrière ce nom ? L'explosion du prologue ne nous en dis pas plus, il faut continuer notre chemin et tomber sur Adam en premier, puis ses deux amis. Un voyage dans un autre monde. Ils vont découvrir que ces terres leurs sont inconnues et qu'ils vont devoir se battre pour prouver qu'il ne sont pas méchants malgré les apparences. À peine arrivés dans un village, deux morts sont découverts. Des inconnus qui sont là le même jour où deux cadavres sont découverts dans des positions très étranges. Si avoir la tête de son ami dans les mains peut être catalogué comme bizarre. Adam, Ryan et Isaac vont devoir fuir, tels des pestiférés qui voient une horde de "paysans" leur courir après pour leur faire la peau, alors qu'ils sont innocents.

Un début chaotique pour trois jeunes hommes qui viennent d'ailleurs, d'un autre monde. Celui où la technologie fait foi, où la vie est continuellement programmé, l’électricité, le travail, notre monde. Ils viennent du notre et ont été propulsé, on a un gros doute sur la façon dont cela s'est produit au début de l'histoire, proche du royaume de Mirabilis. Royaume, ou plus précisément un monde avec cinq grands royaumes et un semblant de paix depuis quelques années. Une Sordide Guerre a fait son office il y a un peu moins de 15 ans. Les traces sont toujours présentes dans le cœur des hommes et des femmes qui vivent maintenant en paix bien fragile malgré tout. Avec un roi nommé Garamei qui semble cacher des éléments pour le bien de tous. Parfois les secrets sont bien trop lourd à porter et faire des dégâts auxquels on n'aurait pas pensé.

Adam est le grand frère de Nina, une petite sœur malade qu'il a perdu de vue depuis son arrivée dans le royaume. Cela le rend triste, nerveux, obsédé de pouvoir rentrer chez lui pour la voir avant que le pire ne soit venu. La peur de la perdre, qu'elle meure alors qu'il soit encore dans ce monde le taraude. Ryan semble plutôt bien mieux s'adapter aux nouvelles conditions de vie, comme s'il avait envie de rester. Quant à Isaac... il est entre les deux, même si rentrer pour sa grand-mère serait ce qu'il voudrait. Nous connaissons leur passé respectif dans les grandes lignes et cela suffit largement pour comprendre leurs réactions et leurs pensées. Chacun d'entre eux a eu un rêve, juste avant d'ouvrir les yeux sur ce nouveau monde, un de ceux qui s'efface trop vite et ne laisse que des bribes en mémoire. Malgré tout, ils vont réussir à regrouper le maximum pour tenter de comprendre ce qu'ils ont vu réellement.

Se confronter à une réalité qui n'est pas la leur les rend d'abord méfiant. Il faut dire aussi qu'ils ont failli mourir plusieurs fois, emmené de force en prison digne du moyen-âge, pour finir dans un palais en tant qu'invités d'honneurs. Les trois amis vont vivre une aventure incroyable où se mêle la magie, la trahison, les combats. Leur destin est complètement bouleversé, avec leur avenir bien incertain. Vont-ils réussir à rentrer ? Adam le veut plus que tout et décide finalement d'aider le roi Garamei pour cette raison et aussi parce que sa fille Aga est belle comme un cœur, même s'il a décidé de le nier à tout le monde et même à lui. Les liens se font et se défont les uns avec les autres. Trois jeunes hommes qui ont décidé de passer une épreuve pour le royaume de Mirabilis vont être entraînés par de sérieux capitaines, des pointures en quelque sorte, ceux qui sont considérés comme les meilleurs de leur royaume.

Et puis il y a une pierre bleue, une Moonstone (pierre de lune) qui est recherchée. Pour son pouvoir, pour ce dont elle est capable de donner en puissance, pour ce qu'elle apporte aux yeux de certains : la peur dans le regard de ses adversaires, de ses ennemis. Elle a une histoire ou plutôt toutes ces pierres ont une histoire qui remonte à loin, très loin. La magie est toujours présente dans ce monde depuis la nuit des temps. Elle existe sous plusieurs formes, essentiellement celle du "suun". Ce pouvoir qui est en chacun d'entre eux, dans l'air, dans chaque être vivant. Nous découvrons la manière dont tout est construit, expliqué, décortiqué. Tout comme les lieux, les descriptions nous transportent dans cet autre univers. C'est dépaysant et un soulagement de se reposer entre deux vallées, alors qu'une petite brise passe tranquillement, juste avant de se faire attaquer par un personnage qui n'est pas tout seul dans sa tête.

Les trois jeunes gens sont tombés dans un monde qu'ils n'osaient pas imaginer. Les gens sont à la fois différents et identiques. S'ils retrouvent des humains, ils vont tomber également sur des géants et autres créatures. Les vêtements sont différents, un peu notre moyen-âge dans certaines coutumes, certains habits, un peu en avance pour leur époque. Pas d'électricité même si un personnage semble s'en approcher, tout comme du fait de voler (dans les airs, tel un oiseau). Leur évolution semble plus restreinte que la notre et pourtant ils ont énormément d'avance sur des points que nous n'avons pas : la magie. La notre n'est qu'une illusion, la leur est réelle, utilisable et maitrisable. Elle est capable de se développer en chacun d'eux jusqu'à obtenir son maximum. C'est ce que vont devoir apprendre Adam, Isaac et Ryan d'une manière ou d'une autre.

La menace est bien réelle sur le royaume de Garamei et ce roi a besoin d'eux pour s'en sortir. Ils ont été envoyé, pour ça ? C'est une question que nous pouvons nous poser et la réponse à cette question reste en suspend. Eux font essentiellement cela pour retourner chez eux, mais quel est le rapport ? Il y a beaucoup de zones d'ombres, que ce soit autour du Roi, que de la plupart des personnages. Des "invités" encapuchonnés dont seule la voix parvient à nos oreilles, des hommes et des femmes qui jouent double jeu, voire triple. Il est difficile de savoir vraiment qui est derrière cette future guerre qui est à l'horizon, car cette paix fragile est sur le point de s'effondrer. Qui est à l'origine de cette fracture ? Qui veut encore une guerre sans pitié ?

Les trois amis sont un peu comme des aimants, même s'ils s'engueulent, ils restent soudés, quoi qu'il se passe. Dans les combats, les confrontations, ils sont toujours ensemble à chercher et trouver la solution pour arriver à leur but. La plupart du temps cela se passe dans la douleur. Les entraînements doivent les endurcir, car ce qui les attend est bien plus grand que n'importe qui. Leur amitié est éprouvée, leur confiance est solide, aucun d'entre eux ne lâchera l'affaire et n'oubliera son ami. Ils sont solides ensemble quoi que cela puisse leur en couter. Un passage important montre que le roi préfère cacher des éléments à ses invités. Est-ce un bien ou un mal, seul l'avenir nous le dira, toujours est-il que pour le moment aucun des trois amis ne sait ce qui se passe chez eux.

Dès le départ, l'aventure est enclenchée. Les temps morts sont très très court pour nos hommes. Ils arrivent, découvrent ce monde, sont pourchassés, traqués par des bêtes étranges, mordus jusqu'à en devenir quelque peu froid, puis enfermés dans un cachot, tout cela en moins de deux jours. Et puis leur vie prend un nouveau tournant et les voila dans une tourmente indescriptible. Refuser et se retrouver bloqués ou accepter et avancer ? De nombreux choix difficile qui les éloigne un peu plus chaque jour de leur famille, de leur maison. Les actions ne manquent pas. Seul bémol, je me suis posée la question de leur âge, car à un moment donné l'auteur nous indique que ce sont des adolescents, puis des hommes, des garçons, des jeunes hommes... Je les placerais dans la vingtaine, mais parfois leurs réactions les met plus jeune, rien n'est moins sur.

L'univers crée est passionnant et bien que cette saga soit indiquée en jeunesse, elle s'adapte plutôt bien aux adultes (seul le vocabulaire est parfois le même, mais cela va bien au récit). Le rythme est soutenu, les actes s'enchainent, les complots aussi et les questions sont de plus en plus nombreuses, tellement que je me suis demandée à plusieurs reprises si celui que je soupçonnais était bien du mauvais côté. La fin se termine de manière assez abrupte, par chance j'ai eu le tome 2 à lire en même temps, donc je savais quoi faire : continuer cette passionnante histoire.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/amisseum-tome-1-les-terres-inconnues-maes-larson-a187944252
Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde Angelfall, Tome 1 : Penryn et la fin du monde
Susan Ee   
Attention, ce livre prendra sans doute une place dans votre coeur aux côtés de vos favoris !
Pour ma part cela faisait bien longtemps que je n'avais été aussi envoûtée à la lecture d'un livre, enchaînant la turbo-lecture et me lamentant de ne pouvoir lire la suite dans la foulée.

Les ingrédients de départ vous rappelleront certainement bon nombre de vos lectures : un monde post-apocalyptique, une jeune fille responsable, une mère "incapable", une petite sœur fragile, handicapée, une rencontre improbable avec un être masculin dangereux...

Et pourtant il n'y a rien de cliché dans le développement de cette histoire. Susan Ee, avec un talent incroyable, a su rendre touchants et crédibles ses personnages, saupoudrant le tout d'une touche d'humour bienvenue dans cette aventure pleine d'action dramatique, et de surprises à la fois horribles et réjouissantes.

Le contexte est classique mais assez étonnant : l'apocalypse est venue, avec son lot de cataclysmes et d'anges vengeurs. Ces derniers terrorisent la population survivante, alors que le monde sombre dans le chaos. Les anges sont beaux mais effrayants et chacun craint de les croiser.

Penryn fera bien entendu connaissance d'un de ces anges pour une aventure mouvementée, teintée de romance très débutante et très émouvante, alors qu'elle part à la recherche de sa petite sœur disparue. Ce moteur classique est ici pleinement justifié par le déroulement de l'histoire, tout comme l'évolution des sentiments des deux personnes.

L'ambiance est très réussie, très évocatrice, avec un traitement sans longueurs et sans stéréotypes (je me répète mais arriver à faire du neuf avec du vieux, c'est admirable !).

J'ai particulièrement apprécié comment était justifié le profil psychologique de l'héroïne, ainsi que ses aptitudes physiques inhabituelles. Sa personnalité a été façonnée par celle de sa mère, une mère aimante mais aussi... dangereuse.
Cet abord intelligent et subtil est rare en littérature young adult, où les clichés sont souvent brassés sans complexes (et à mon âge, hélas, cela m'empêche souvent d'apprécier pleinement ma lecture).

Le déroulement de l'intrigue est très riche, nous permettant de découvrir plusieurs aspects des nouvelles organisations sociales (résistance et collaboration pour simplifier) tandis qu'une sinistre opération mystérieuse se dévoile peu à peu en arrière plan...

Le rythme est très soutenu, laissant pourtant la part belle à la psychologie. Plusieurs registres sont utilisés (fantastique, thriller, romance, road-movie) pour un style mi romantique, mi pragmatique, mâtiné d'horreur. Ce mélange étonnant est très réussi.

L'évolution finale du récit a de quoi surprendre, l'auteur sait mélanger les genres avec brio, n'hésitant pas à travailler sur plusieurs registres.
Ce livre se clôture ainsi sur un point d'orgue, promettant une suite qui s'annonce passionnante.

Ce roman américain est initialement un livre auto-édité, qui a été accueilli avec enthousiaste par les lecteurs, et dont les droits ont été rachetés au cinéma, ce qui peut nous faire espérer une traduction très très vite !


par milabette
Une braise sous la cendre Une braise sous la cendre
Sabaa Tahir   
CE LIVRE EST ABSOLUMENT A LIRE. Trop souvent dans ce type de roman la violence est aseptiser et ne laisse aucune trace mais la c'est l'une des rare fois ou on a l'impression d'être dans un vraie monde.
Bon pour les personnages : J'ai tous simplement adoré Laia. [spoiler]Elle a beaucoup d’insécurité mais contrairement à ce qu'elle croit est très endurante. J'ai trouvé ses passages plus intéressants et j'ai préférée son personnage.[/spoiler]

Elias est un personnage que j'ai aussi appréciée mais [spoiler]des fois j'avais vraiment envie de lui mettre mon poing dans la figure. BIEN SUR QUE EL EST AMOUREUSE DE TOI IDIOT. Mais c'est rafraîchissant que pour une fois ce soit le garçons qui se torture sur l'amour. Même si des fois c'est agaçant. Mais ça rend la chose plus vraie. Par compte je le plaint sa mère est une vraie psychopathe et j'ai envie de savoir qui est son père. Je pense qu'il va finir avec Laia. Ils sont mignon ensemble même si je préfère Kennan. Après au delà des histoires de cœur j’apprécie vraiment ce personnage et son envie de rester intègre. Mais je le voie mal finir empereur. J'ai l'impression que ce qu'il veut c'est une vie simple au final. Et après tout ce qu'il a vécue c'est normal. Mais je dois avoué que la scène ou il se compare a Kennan est hilarante. Je l'ai beaucoup appréciée même si j'ai préférée Laia[/spoiler]

[spoiler]Je reste mitigée sur Hel, d'un coté elle subis aussi ce qui ce passe. Après j’espère qu'elle va briser sa promesse. J'ai un peu de mal avec les personnages qui mettent l'honneur devant tout. Et parfois je dirais même qu'il y a plus d'honneur a ne pas respecter sont serment justement.[/spoiler]

[spoiler]Kennan j'ai tellement envie de le voir plus. J’espère qu'il ne va pas mourir. Je sent que c'est le personnage qui a le plus de chance d'y rester. Quand a Cook c'est définitivement un personnage intriguant et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et son passé. [/spoiler]

Attendre le prochain tome va être une torture !

par Bellarke
Moins que la pluie Moins que la pluie
Ena L. Deline   
Ma vie n'aura de sens qu'une fois le tome 2 en ma possession

par TURIEL
Ash Princess, Tome 1 Ash Princess, Tome 1
Laura Sebastian   
J'ai eut beaucoup de mal avec cette lecture. Theo est trop ambivalente. Elle ne sait pas se décider. Ce livre est aussi plein de répétition. L'auteur rabâche les différents plans prévus toutes les 2 pages comme si nous n'avions pas lu précédemment.

Je suis déçue surtout que j'attendais beaucoup de ce livre

par Rosedelin

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode