Livres
559 166
Membres
607 966

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Carla-alsa : Ma PAL(pile à lire)

Come Back to Me, Tome 1 Come Back to Me, Tome 1
Mila Gray   
J'ai beaucoup aimé cette lecture qui m'aura faite rire, grimacer, froncer les sourcils, pleurer...le tout en quelques centaines de pages.
Les personnages sont tellement attachants qu'on a envie de les serrer dans nos bras et ne jamais les relâcher!!!
Une découverte très émouvante avec ce livre très réussi!!!
À nos amours manquées À nos amours manquées
Kate Eberlen   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/08/12/miss-you-kate-eberlen/

Miss you est le premier roman de Kate Eberlen. Et je suis persuadée que cette histoire ravira bon nombre d’amateurs de drames.

Malheureusement, ce n’est pas mon cas. Moi, j’aime être transportée de joie et de bonheur en lisant, me creuser les méninges en jouant les détectives ou frissonner de peur et d’angoisse à la lecture d’un bon thriller. Mais pleurer ? Je déteste ça.

Je suis sensible. Parfois, quand je suis fatiguée je peux même pleurer en regardant une pub à la télé ou en écoutant de la musique. Et je ne vous parle pas des films et des dessins animés qui me font littéralement sangloter. Et je déteste ça.

Alors, vous vous doutez bien qu’il y a des romans que je ne lirai jamais, du style Nos étoiles contraires, Un jour, Avant toi… Moi je veux des histoires d’amour qui se terminent bien, sans mort et sans chagrin.

J’ai eu un peu peur en commençant Miss you. La mère de Tess meurt d’un cancer, le frère de Gus a disparu dans un accident de ski et la vie ne semble pas très jolie pour ces deux personnages. Ils se rencontrent en Italie. On comprend qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Mais pourtant rien. Ils vont se croiser de temps en temps au cours de leur vie.

J’ai eu un peu peur parce que j’ai pensé à Un jour (je n’ai pas lu le roman, j’ai vu le film et je suis encore traumatisée. Pourquoi ?) et à Quoi qu’il arrive de Laura Barnett et que du coup j’avais peur que ça finisse mal. Alors j’ai presque lu ce roman en fermant les yeux – ce qui n’est pas évident – et en veillant à ne m’attacher à personne au cas où l’auteure aurait envie de faire disparaître un personnage.

Du coup, je n’ai pas vraiment passé un bon moment. Et d’un certain côté c’est dommage, parce que c’est un très bon roman, mais un très bon roman pour quelqu’un d’autre que moi. Du coup, si vous aimez les drames, les histoires d’amours contrariées et les sentiments romanesques, penchez-vous sur ce Miss you, vous pourriez tomber sous le charme…
Les Ailes d'émeraude, Tome 1 Les Ailes d'émeraude, Tome 1
Alexiane De Lys   
Je voudrais vous remercier à vous tous pour vos gentils commentaires, vos félicitations et vos encouragements! Sachez qu'ils me vont droit au cœur!
Et merci à vous d'avoir partagé les aventures de Cassiopée. Grâce à vous, elle est désormais vivante, elle et ses amis! Bisous à tous :)
Mon midi, mon minuit Mon midi, mon minuit
Anna McPartlin   
Je vais essayer tant bien que mal de vous retranscrire de la façon la plus fidèle possible toutes les émotions que ce livre m’a fait ressentir, parce que ça en vaut la peine.

Mon midi, mon minuit, a été pour moi une grande leçon de vie et de reconstruction. Emma a perdu son amour ; Anne, Richard, Seàn et Clo ont perdu leur fidèle ami. Comment se remettre d’une telle perte ?
Ce roman est plein d’espoir, de vie, d’humanité, de simplicité. Il est bien loin de tous les clichés qu’on a vus/lus des millions de fois : Emma n’en veut pas au chauffeur qui n’y est pour rien, Emma n’en veut pas à ses amis, ne les rejette pas, n’en veut pas au monde entier. Elle s’en veut à elle-même, puis à plus personne. Elle accepte petit à petit ce vide dans sa vie et la bande d’amis se soutient avec autant de force que de tristesse. Emma va progressivement accepter que ce n’est pas sa faute, qu’elle n’y est pour rien, qu’elle a le droit d’aimer, de vivre à nouveau, qu’un rire oublié ne veut pas dire que John ne sera plus jamais en elle.

J’ai adoré chacun des personnages, pour leur force et leur humanité. On les voit reprendre vie peu à peu, se soutenir, ne jamais se lâcher. On ne peut que s’attacher à chacun d’eux.
Mon midi, mon minuit, n’est pas seulement l’histoire d’Emma, de son deuil, c’est aussi l’histoire de sa reconstruction, l’histoire de Clo et de ses péripéties avec les hommes, l’histoire de Seàn et de son amour caché, l’histoire de Nigel et de ses croyances, l’histoire d’Anne et de Richard. Des amis qui puisent leurs forces dans leurs liens, malgré la distance, malgré leurs problèmes.

Combien de fois j’ai pleuré, combien de fois j’ai ri, combien de fois j’ai admiré les personnages pour leur intelligence, leur façon de s’accrocher à la vie, de ne pas s’apitoyer sur leur sort ?

C’est un roman simple, poignant, addictif, et humain. L’auteur m’a totalement immergée dans son univers, grâce à sa magnifique écriture. Ce roman est une véritable leçon de vie. Anna McPartlin nous fait passer du deuil, au déni, à l’acceptation, en douceur, avec amour, sans même s’apercevoir de la route qu’on a déjà accomplie.

Vous l’aurez compris : Mon midi, mon minuit est un véritable coup de cœur, un véritable hymne à la vie, un roman à lire de toute urgence. Je remercie encore une fois les éditions Cherche midi pour l’envoi de ce roman !

par Maelis31
Dumplin', Tome 1 : Miss Dumplin Dumplin', Tome 1 : Miss Dumplin
Julie Murphy   
Mon blog : https://lemondelaure.blogspot.fr/2016/08/miss-dumplin-de-julie-murphy.html

Ce livre me faisait de l'œil depuis sa sortie VF, et j'avais vu et lu beaucoup d'avis positifs. Je pensais vraiment que ce texte allait me plaire, les thèmes abordés me correspondait mais ça n'a pas fonctionné avec moi...

On rencontre ici Willowdean, américaine de dix-huit ans vivant dans une petite ville pommé. Will est ronde, et le vit plutôt bien quand sa mère arrête de la forcer à regarder des émissions sur les gens qui se sentent tellement mieux après avoir perdu du poids. Sa confiance en elle commence réellement à s'effriter quand elle tombe amoureuse d'un de ses collègues, Bo (c'est quoi ces noms ? ). Principalement pour se montrer qu'elle aussi peut le faire, elle décide de participer au concours de beauté que sa mère organise depuis des années.

L'histoire en elle-même est bien, on a envie de savoir comment ça se finit... Mais le contexte de l'intrigue ne nous permets pas vraiment de nous sentir intégrés dans l'histoire, du fait que tout est très américain. Les lycéens travaillent presque tous, ont une voiture etc.

Les personnages ne m'ont pas convaincus : trop de clichés... La meilleure amie de Will est très populaire, a un corps de rêve (du moins selon les gens de son lycée), travaille dans une boutique de vêtements etc. C'est à se demander ce qu'elle et Will font ensemble (question qui va d'ailleurs se poser au cours du récit). Malgré le fait que je ne sois pas fan du personnage, leur relation est peut-être l'un des seuls points qui m'ait réellement plu !
J'ai trouvé Bo fade, l'auteure essaie d'implanter une aura de mystère autour de lui mais ça n'a pas fonctionnée... Enfin, le protagoniste : Will. Je ne peux pas dire qu'elle soit cliché ni fade, mais je ne peux pas la supporter... Elle a beaucoup de personnalité et quand elle se présente on dirait qu'elle se résume à son poids. Pour un personnage qui veut s'assumer, on a vu mieux ^^ Dans ses réflexions, on a des fois beaucoup d'égoïsme et de choses contraires à ce qu'elle dit être.

Ce livre m'a énervé, grandement par ce personnage, mais aussi par les messages qu'il passe. Tout est négatif à part peut-être les 50 dernières pages... J'ai failli abandonné ce livre plusieurs fois à cause de ça. Je me sentais mal quand je le lisais...

L'auteure fait tout un monde du concours du beauté, pour au final n'y consacrer que quelques pages et ne pas faire passer le gros de ses valeurs par là.

Et puis les fautes d'orthographes... Je ne critique pas le travail d'édition de France loisirs, mais ce n'est pas la première fois que je retrouve de nombreuses fautes dans leurs ouvrages et c'est vraiment agaçant. Outre ce fait, j'ai trouvé la plume de Julie Murphy très belle à des moments avec des passages sublimes et à d'autres, j'ai dû relire plusieurs fois la ligne pour être sûre que ce n'était mon cerveau qui me jouait des tours, parce que c'était limite vulgaire...

En bref, ce livre est une grosse déception et je ne vous le conseille pas vraiment, mais j'ai pu voir plusieurs avis positifs...

par VArose
Je suis une fille de l'hiver Je suis une fille de l'hiver
Laurie Halse Anderson   
J'ai eu quelques doutes lors de la lecture des premières lignes: le format est un peu particulier et je n'étais pas sûre d'apprécier le personnage principal mais j'ai très rapidement changé d'avis! C'était une lecture hyper addictive (peut être à cause d'une sorte de curiosité un peu malsaine...).
J'ai d'abord voulu savoir comment Lia se détruisait elle-même, puis, je voulais savoir si elle aurait la force de s'en sortir.
Tous les personnages sont intéressants et jouent un rôle important, et je me suis finalement énormément attachée à Lia, malgré tous les démons qui la hantent...
Ce roman est une vraie pépite et même si le sujet des troubles alimentaires n'est pas un sujet qui m'intéresse ou me touche particulièrement, j'ai vécu cette histoire à 100%.
Seconde chance, tome 1 : Avery et Seth Seconde chance, tome 1 : Avery et Seth
L.E. Bross   
J’ai beaucoup aimé le début. Un type qui sort de prison et une fille de riche qui a été trompée par son mec. Combien de chances avaient-ils de se rencontrer ? Pourtant c’est arrivé.

J’avais peur des clichés mais il n’y en avait pas vraiment. Seth est même finalement pas si bad boy que ça, il est trooop chou ! Je l’ai trouvé hyper touchant. Même s’il m’a un peu énervée à la fin. Avery aussi est touchante, dans un autre genre. C’est le genre de filles que j’aimerais comme amie.

Même si beaucoup de choses les opposent, j’adore leur couple. J’adore aussi le fait que ça ne se fasse pas direct, au contraire. Comme ça, leur relation a bien le temps de se construire, tout comme leurs sentiments. Ce qui donne plus de logique et de vérité à leur histoire.

En prime c’est hot comme il faut. L’auteure fait monter la pression et la casse d’un coup, sadique ahah Non vraiment, c’est top car on n’a pas tout d’un coup. J’aime quand ça arrive progressivement. Les scènes sont bien écrites, c’est caliente !

C’est une belle découverte, j’ai pris plaisir à suivre leur histoire. Je m’attendais peut-être à plus de rebondissements mais au final, ça ne m’a pas dérangée.

Bisous

Désolée pas de casting cette fois, j’ai oublié de noter et je m’en souviens plus
https://lireoudormir.wordpress.com/2018/03/04/avery-et-seth-seconde-chance/

par tiinker
7 secondes 7 secondes
Tom Easton   
En gros, Un ouvrage unique, qu'il faut plus voir comme une chasse à l'homme dans un environnement dystopique que comme une dystopie classique, du moins comme on en voit souvent ces temps-ci. En moins de 400 pages, l'auteur nous fait voyager et nous tient en haleine à chaque page, à la manière d'un thriller bien mené, jusqu'au dénouement final qui est littéralement explosif. Je conseille réellement cet ouvrage, qui est non seulement original de part son concept et son univers, mais qui est également bien écrit, bien mené et qui comme j'aime, contient assez de suspens pour deux vies. OK, j'aurais aimé plus de développement de l'univers et une fin plus complète, mais tout de même... Je recommande !

http://imanbooks.blogspot.fr/2016/03/7-secondes.html

par Aluna
The Effigies, Tome 1 : Les Flammes du destin The Effigies, Tome 1 : Les Flammes du destin
Sarah Raughley   
https://aliceneverland.com/2017/04/14/the-effigies-tome-1-les-flammes-du-destin-sarah-raughley/

Sarah Raughley ne prend pas de pincettes : elle nous plonge directement dans le bain de cet univers alternatif au notre. En effet, on se croirait presque dans notre monde contemporain, si ce n’est que celui-ci est attaqué par les spectres depuis le XIXème siècle. Seuls des systèmes anti-spectre protègent les villes et leur population des attaques de ces monstres cauchemardesques. Car, la seule arme efficace contre eux, ce sont les Effigies : quatre jeunes filles dotées de pouvoirs représentant chacun des quatre éléments. Quand une Effigie meurt, son âme, ainsi que tous ses souvenirs, sont transférés à la personne suivante, celle qui prend la relève. Alors, quand Maïa se retrouve, du jour au lendemain, Effigie du feu, elle comprend immédiatement que sa vie ne sera plus jamais la même..

Dès les premières pages, New York est attaquée. On découvre ainsi, sous nos yeux, les principaux éléments mis en place dans l’univers de Sarah Raughley, que ce soient les Effigies, les spectres ou encore les systèmes anti-spectres. Et cela donnera le ton pour tout ce premier tome : action ultra présente, retournements de situations… On ne s’ennuie définitivement pas, le rythme est intense pour un univers riche et complexe.

J’ai vraiment beaucoup aimé le mythe des Effigies que met en place l’auteur. Entre secrets et mystères, on ne sait pas grand chose sur ces jeunes filles, et pourtant, ce que l’on découvre petit à petit laisse sans voix. J’ai vite senti que quelque chose de plus grand était à l’œuvre ; je ne sais pas vraiment ce que nous réserve l’auteur sur ce point mais le peu que l’on découvre dans ce premier tome nous promet quelque chose de phénoménal.

Nos quatre Effigies ne sont pas en reste. Maia, notre narratrice, est très lucide sur les évènements qui se produisent. Certes, elle est la nouvelle Effigie du feu, mais elle n’est pas (encore) une super héroïne. Alors quand elle se retrouve au milieu d’une attaque de spectres, elle ne sait pas comment réagir, clouée sur place par la frayeur. Mais, plus l’histoire avance, plus son côté « humain » prend de l’ampleur : elle va devoir apprendre à être une Effigie, mais cela ne l’empêche pas pour autant d’essayer de résoudre les problèmes, à sa façon même si dans une moindre mesure.

Les autres Effigies sont loin de l’image que l’on pouvait avoir d’elles. D’ailleurs, Maïa se fera avoir à plus d’une reprise, mais elle sera également la première à reconnaitre ses torts (un aspect de sa personnalité que j’ai tout simplement adoré). Et, plus on les découvre, plus on se pose de multiples questions à leur sujet. Il faut dire qu’elles sont très différentes les unes des autres ; l’auteur a vraiment travaillé ses personnages et cela les rend si réelles que l’on se retrouve un peu dans chacune.

Pour conclure : je me suis tout simplement régalée avec ce livre qui se dévore en un temps record. Ce premier tome met en place l’intrigue et les personnages de nos Effigies et, même s’il peut paraitre assez introductif, ce qu’il laisse apercevoir reste plus qu’accrocheur. Sarah Raughley a construit un univers spectaculaire qui nous donne immédiatement envie d’en découvrir plus encore. Et les mystères qu’elle dissémine ici et là renforce ce côté addictif de cette série. Une très belle découverte, j’ai hâte d’en découvrir bien plus encore sur ce monde !

par Kesciana
Percy Jackson, Tome 3 : Le Sort du titan Percy Jackson, Tome 3 : Le Sort du titan
Rick Riordan   
J'ai adoré le personnage de Thalia, avec son caractère semblable à Percy. L'histoire est bien menée, on ne peut pas lâcher le livre avant la fin ! Pour résumé, un super bouquin, comme le reste de la série !

par Daemon

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode