Livres
540 063
Membres
570 120

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Carol-Ann-6 : Mes envies

Les Âmes vagabondes Les Âmes vagabondes
Stephenie Meyer   
Les âmes vagabondes est vraiment un livre génial ; c'est l'un des seuls qui a autant joué avec mes émotions, au point de me faire pleurer. J'crois bien que c'est tout simplement LE meilleur de livres que j'ai lu. Bien plus émouvant et beau que l'autre saga à succès de Stephenie Meyer. Son vrai talent, c'est de faire vivre les émotions à ses lecteurs avec l'attachement qu'on porte aux personnages.
Dépassé les premières pages et un début assez difficile à prendre, je le concède, on peut plus lâcher l'histoire en cours de route. Ça serait comme abandonner les Humains aux mains des âmes ^^
On rentre vraiment dans l'histoire à ce moment là, quand Gaby rejoint les humains, et on vit vraiment cette incroyable histoire à travers elle. Alors impossible de s'arrêter, on veut toujours savoir ce qu'il se passe si on tourne la page d'après. Ce livre est vraiment addictif, je crois.
Sinon, toujours les longues descriptions de la part de l'auteur, ce qui nous permet vraiment de bien visualiser le décors, et imaginer les personnages à merveille. Ce livre vaut la peine d'être lu, malgré un début assez difficile. Parce que l'histoire qui suit et si juste, si belle, on se met si facilement à la place de Gaby, l'âme dans un corps humain, mais aussi on comprend tout à fait Mel, coincé dans la tête de son hôte.
Au fur et à mesure que l'histoire avance, Gaby est obligée de faire des choix, décisifs pour son avenir au sein de la petite communauté d'humains avec qui elle vit.
Et quand vient la fin... Ce sont ses amis qui prennent une bonne décision pour elle.
Une fin surprenante, et un second tome attendu avec impatiente... J'espère avec toujours autant d'émotions, et qu'il nous transportera comme le premier à pu le faire. J'espère aussi sincèrement que le film adapté de cette fabuleuse histoire ne sera pas raté, qu'il retranscrira les émotions du livre à merveille et qu'il transposera correctement l'histoire du roman.
Je peux dire que c'est un livre qui m'a vraiment marqué :)

De plus, j'ai acheté la version avec le chapitre bonus, et ça vallait le coup ! [spoiler]On apprend qu'est ce qui se passe dans la tête de Melanie quand elle se retrouve à nouveau seule dans son corps [/spoiler](j'crois que j'en ai trop dit pour ce qui n'avait pas lu le livre, là, non ? :P)

par Marie.
Before After, Saison 2 Before After, Saison 2
Anna Todd   
Très déçue également. Le tome 1 est pourtant très bien mais le tome 2 nous fait penser à quelque chose de fait à la va-vite. Les moments les plus importants sont supprimés. J'aurais tant aimé connaître les pensées d'Hardin quand il se réveille sans Tessa cette fameuse première nuit chez Ken. J'aurais aimé savoir ce qu'il ressentait quand il lui a crié "je t'aime" devant la fraternité et aussi je pense que la scène la plus importante est celle du parie. Je ne comprends pas qu'ils aient pu supprimer ce passage
Les lecteurs avaient besoin d'avoir le ressenti d'Hardin à ce moment là quand il montre le drap. Au lieu de ça on lit Zed un an après où est l'intérêt ! !!

par laeti2183
Zel, l'ange mercenaire, Tome 1 : La Clef Zel, l'ange mercenaire, Tome 1 : La Clef
Kalypso Caldin   
Quelqu'un a des infos sur la sortie du tome 2 svp ? Le tome 1 était addictif, un prélude hilarant et palpitant, la suite se fait douloureusement attendre...

par Fiona-32
Wariwulfs, Tome 1 : Sang à crocs Wariwulfs, Tome 1 : Sang à crocs
Kalypso Caldin   
C’est pour quand le tome 2
Je suis plus qu’impatient de le lire ???
Before After, Saison 1 Before After, Saison 1
Anna Todd   
J'ai débuté cette lecture par plaisir de retrouver Tessa et surtout de comprendre le Hardin de Before After! Et je dois dire que j'ai eue une très agréable surprise! Non seulement, cela permet de mieux connaître les vies des personnages secondaires, mais surtout d'être dans le vécu d'Hardin lors du premier tome de cette bouleversante et marquante saga! Premier tome clé et où on se demande je ne sais combien de fois "mais comment peut il lui faire cela!".
J'attendais un livre tout en sentiments négatifs, plein de colère et de résignation quand à son avenir, et c'est exactement le contraire que j'ai découvert; un récit plein d'émotions et où finalement notre héros voit en Tessa et à travers les sentiments naissants qu'il lui porte, l'espoir qu'il croyait perdu d'être un jour heureux.
Nos étoiles contraires Nos étoiles contraires
John Green   
http://wandering-world.skyrock.com/3080070673-The-Fault-In-Our-Stars.html

Il y a des livres qui vous plaisent, qui vous embarquent avec eux dans un univers fascinant et qui vous permettent de vraiment vous évader. Et puis, il y a des livres comme The Fault In Our Stars. Ceux qui vous font rire et pleurer, qui vous bouleversent jusqu'au point à penser à eux au lycée, lorsqu'on est avec des amis, qui nous dévastent et vous consument jusqu'à la dernière page. C'est définitivement le cas de ce magnifique ouvrage. Rien qu'en repensant à sa fabuleuse histoire, j'ai des papillons dans le ventre.
En lisant le résumé, on se doute que l'intrigue va nous toucher. Vous commencez à me connaître, j'ai des tendances un peu étranges, comme celle d'aimer les histoires atrocement tristes. Alors quand Marie m'a conseillé The Fault In Our Stars, j'ai vite compris que j'allais être bouleversé. Et mon sentiment s'est révélé exact. Ce roman m'a ébranlé au plus haut point. On passe du rire aux larmes en un claquement de doigt, on a sans cesse envie de rassure les héros, et on prend une énorme gifle à la fin du livre. Tout ce que j'aime.
Nous rencontrons deux protagonistes extraordinaires : Hazel et Augustus, tous deux atteints d'un cancer. J'ai envie de dire "Évidemment, ils vont se rencontrer. Évidemment, ils vont s'attacher l'un à l'autre. Évidemment, ils vont tomber amoureux. Et évidemment, il va leur arriver la chose la plus horrible du monde.", mais ce serait rendre affreusement justice au livre. Car oui, l'intrigue est exactement ça, mais également tellement plus. Tellement, tellement plus.
Tout d'abord, et peut-être que cela va paraître vraiment étrange, j'ai énormément ri pendant ma lecture. Hazel et Augustus possèdent un sens de l'humour franchement décalé, et une auto-dérision sur eux-mêmes et leurs maladies à toute épreuve. Leurs répliques sont sensationnelles et drôles, et on ne peut, grâce à celles-ci, que s'attacher à eux. Ils ne veulent sous aucun prétexte que leurs cancers ne prennent possession d'eux. Ils ne veulent pas qu'ils leurs dictent leurs vies. Ils veulent se battre. Toujours et encore. Pour vivre. Exister. Ne pas être oubliés.
Les personnages secondaires sont également marquants et hautement touchants. Les parents d'Hazel et Isaac, par exemple, sont aussi bien décris que les deux adolescents. Ils sont profonds, bruts, réels. On sent que l'auteur a vraiment travaillé son chef-d'œuvre. Tout y est parfait. D'ailleurs, John Green est vraiment un romancier exceptionnel. Sa plume est saisissante, haletante, prenante. On se perd dans chaque phrase, chaque tournure, chaque mot, chaque expression. Il parvient à nous faire sourire et à nous écrire des moments coup de poing quelques passages après. On passe par toutes les émotions possibles. Et qu'est-ce que c'est beau. J'en veux encore !
On s'amuse et on a les larmes aux yeux pendant premières deux cents pages, où tout se met en place. On apprend à découvrir pleinement Hazel et Augustus. Leurs failles, leurs faiblesses, leurs points forts, leur détermination à survivre malgré tout. Absolument tout. Et lorsqu'ils tombent amoureux, que la romance peut vraiment s'épanouir, c'est à ce moment précis que l'auteur décide de nous achever. Le coup de grâce est enfin donné.
Les cents dernières pages sont atroces. Aussi bien fascinantes qu'émouvantes. Notre moral connait alors une chute libre. C'est par la répétition de phrases frappantes et littéralement ravageuses que John Green rend son histoire encore plus renversante qu'elle ne l'était déjà. J'ai pleuré. Beaucoup. J'ai eu les yeux gonflés pendant de longues minutes. Cette horrible centaine de pages nous dévore et nous coupe le souffle. Ce n'est pas plus compliqué. Pourtant, je savais que j'allai avoir mal, que j'allai souffrir. Mais la peur n'évite pas le danger. J'ai donc plongé avec Hazel et Augustus dans un ouragan de sentiments annihilants. Ouaw. Juste ouaw.
Concernant la romance en elle-même, elle fait partie d'une des plus belles que j'ai jamais découvert. Nos deux fantastiques héros représentent tout l'un pour l'autre. Ils s'accrochent car ils savent pertinemment que la vie va horriblement les séparer. Alors ils profitent de chaque moment. Chaque seconde qui s'égraine est un pas de plus vers la conclusion de leurs existences. Ils décident d'écrire le dernier chapitre de leurs vies ensemble. Oh god. Comment ne pas succomber à cette histoire, sincèrement ?
En refermant The Fault In Our Stars, j'étais dans un état second. J'ai dû attendre un petit moment avant de pouvoir repenser normalement. J'avais le coeur qui battait à cent à l'heure, les idées confuses, l'esprit embué. Ce livre nous offre une très, très belle leçon de vie. On réalise qu'il y a des cas pires que les nôtres. Que la vie vaut la peine d'être vécue, malgré ses hauts et ses bas. Qu'il faut profiter de tout, à tout moment. Car d'un instant à l'autre, tout peut violemment basculer. Hazel et Augustus sont deux personnages qui resterons très certainement gravés dans ma mémoire pendant très longtemps, tout comme leur passionnante et frappante histoire. Merci à John Green pour avoir écrit un tel livre. Merci, merci, merci. Et, évidemment, merci à Marie pour me l'avoir conseillé. Je serais passé à côté d'un vrai trésor.

par Jordan
Avant toi, Tome 3 : Après tout Avant toi, Tome 3 : Après tout
Jojo Moyes   
Le deuxième tome m'avait tellement déçue que je ne savais pas si je devais continuer cette trilogie. Et finalement grand bien m'en a pris. J'ai beaucoup aimé ce tome 3 qui révèle une Lou sensible, vraie, honnête, profondément gentille et bienveillante. Il ne m'a pas arraché les larmes comme le tome 1 (forcément !) mais il était très émouvant, c'est une histoire qui sonne vraiment très juste. On a envie de prendre exemple sur elle. Les petites touches de Will font vraiment plaisir et la découverte de la vie des milliardaires de la Vème avenue est pleine de surprises. C'est un livre qui magnifie le bonheur des petites choses de la vie. Je recommande !

par AureleS
Lovelace, tome 2 : L'interdit Lovelace, tome 2 : L'interdit
Isabella Mikaelson   
Deuxième opus de la saga Lovelace, c’est l’histoire de Cameron qui nous est narrée, le second des quatre amis, Adam, Elliot, Lucas rencontrés en maison de redressement.

La meilleure amie de sa sœur arrive, et Cameron est réquisitionné pour faire le baby-sitter pendant quelques mois. Summer vient d’obtenir un stage au New York Museum. Cameron se retrouve face à une femme sexy et plus du tout une gamine, mais c’est une zone interdite.
Malgré des années de séparation, Cameron a toujours autant de pouvoir d’attraction sur Summer. Son premier béguin est toujours d’actualité, mais c’est devenu un vrai coureur de jupons.

Cameron Black est maintenant directeur marketing, il a quitté l’Angleterre huit ans plus tôt après avoir été mis dehors par son père. Pour lui, les femmes se valent tous, et perdent tout intérêt après avoir atteint son but. Au côté de Summer, il veut redevenir lui-même sans être hanté par son passé.
Summer Bennet, vingt-et-un ans, vient d’obtenir sa maîtrise en histoire de l’art et un stage au New York Museum. C’est une jeune chaleureuse, avec une belle joie de vivre.

La narration est la première personne du point de vue Summer et parfois celui de Cameron. Le changement est marqué par leurs prénoms. La plume est facile à lire, et fluide. Le rythme est plaisant, l’histoire avance malgré quelques passages alourdissants et sans réel but, comme la rencontre du docteur avec son chien.
Les émotions restent intéressantes. Cameron pense que l’amour est éphémère, il a grandi sans et vit sans. Seule l’amitié de ses amis représente de l’amour dans sa vie. Quant à Summer, elle a vécu au sein d’un foyer aimant jusqu’à la mort de son père. Tous deux se complètent, et s’attirent. Les sentiments paraissent sincère et réelle. Les scènes érotiques sont sensuelles, torrides, explicites et très fréquentes, peut-être même trop.
L’intrigue est bien menée, malgré quelques rebondissements et sujets délicats qui n’atteignent pas leur but. Cameron a un passé sombre, il a dû faire certaine chose pour survivre lorsque que son père lui a coupé les vivres. Grâce à Gloria une ancienne maîtresse, il a réussi à gagner de l’argent, reprendre ses études et trouver un travail. Elle l’a peut-être aider dans le passé, aujourd’hui elle peut lui nuire. Tout acte a une conséquence, à nous de l'assumer. L'intrigue tourne principalement autour des choix de Cameron, Summer reste en retrait.
Les personnages secondaires sont attachants, très peu de nouveaux : Adam et Emma, Jessica, Liam, Elliot, et Alex, la sœur de Cam, Jamie Green le patron de Summer, David un autre stagiaire, Gloria,...

Une belle romance malgré quelques passages ou révélations n'atteignant pas leur but, comme le côté sombre de Cameron peu exploité. Les personnages sont attachants et intrigants. La plume est attrayante et fluide. Un second tome plus sympathique que le premier, malgré des zones d’ombres restantes. À voir avec la suite de cette aventure.

par Matoline
Les rois, Tome 2 : Le Roi fantôme Les rois, Tome 2 : Le Roi fantôme
Heather Killough-Walden   
7/10
Vraiment moyen
Ce tome 2 confirme mon opinion du 1er livre.
Trop de longueurs, trop d'explications.
Un récit lourd, où les 2 personnages centraux ne se rencontrent qu'à la moitié du livre.
J'abandonne

par Adèle
Les Rois, Tome 3 : Le Roi Sorcier Les Rois, Tome 3 : Le Roi Sorcier
Heather Killough-Walden   
Un tome en demi teinte, je m'explique :

La romance est sympathique et elle montre une facette de Jason qui n'etait pas ou peu connu. Cependant celle-ci est étouffée par l'intrigue principale qui devient plus complexe. Que l'intrigue se complexifie cela est bien surtout si l'auteure compte écrire 13 ou 14 tome à partir de celle-ci, cependant le format ne correspond plus ; on ne peut pas avoir une romance et une intrigue complexe dans un format de 200 pages.
La fin est bâclée avec des incohérences, alors que la romance n'est pas tout à fait scellé on nous fournit les clefs de la suite. La romance se termine en 3 lignes.
Et que dire de l'épilogue qui n'a de cela que le nom car ce n'est que le préquel du tome suivant.
Bref je vais m'arrêter là

par Snaga78

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode