Livres
547 785
Membres
585 213

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Celia-92 : Ma PAL(pile à lire)

Plus près de toi, tome 1 : Enfièvre-moi Plus près de toi, tome 1 : Enfièvre-moi
A.L. Jackson   
avis complet sur http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/09/enfievre-moi-t1-de-al-jackson.html

Après Indécent (de Colleen Hoover), je suis une nouvelle fois choquée par le titre et la couverture, qui laisse croire à une romance érotique. Enfièvre-moi...mouais, bof !!! Avant de lire le roman, je trouvais déjà ce titre pas terrible, mais à sa lecture, c'est pire, car pour le coup je ne comprends pas du tout !! Ce livre est une romance New-Adult avec très peu de scènes de sexe (qui sont d'ailleurs tout en retenue et très soft). Quand à l'histoire, elle ne correspond pas du tout au titre non plus (et c'est tant mieux !)

(...)
C'est une histoire très touchante, très addictive aussi (malgré quelques petites longueurs par-ci par-là).
Nous avons dans ce récit une narration à double voix, un chapitre nous sommes dans la tête d'Aly et le suivant dans celle de Jared. Puis il y a aussi des chapitres "flash back", (narrés à la 3ème personne) où nous retournons dans le passé de Jared et Aly et remontons ainsi de leur enfance à la fameuse tragédie. Parce que oui, ce qui rend ce récit si addictif, c'est le fait de ne pas savoir ce qui a brisé Jared. Nous sommes dévorés par la curiosité, connaître les secrets que cache Jared et les circonstances de ce drame (car nous nous doutons assez vite de qui il concerne).
La relation entre Jared et Aly est très émouvante, même si parfois, j'ai trouvé que l'histoire tombait un peu dans le mélo !! J'aime les personnages torturés, mais là, Jared c'est quand même un poil trop pour moi. Il m'a certes émue aux larmes, mais il m'a aussi agacée à de nombreuses reprises grr !!

Bref, une jolie découverte !! Que je conseille :)

par toutoun
Dark Romance Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
Toi. Moi. Et les étoiles. Tome 1 Toi. Moi. Et les étoiles. Tome 1
Nelly Weaver   
Nelly Weaver a su me toucher dès les premières lignes. J'ai su très rapidement que j'allais aimer ce livre. C'est une histoire très émouvante grâce à de nombreuses choses. Les personnages sont très attachants. J'ai facilement réussi à me mettre dans la peau de Livie du coup j'ai mieux ressenti l'atmosphère du livre. Les sujets abordés sont très touchants, car ils ne font pas seulement références à des adultes, mais aussi à des enfants.
Évanescence, tome 1 : Une haine brutale Évanescence, tome 1 : Une haine brutale
Penelope Douglas   
Tatum est victime de harcèlement. Depuis ses 14 ans, son meilleur ami et voisin, Jared, semble prendre un malin plaisir à la persécuter. Après une année sabbatique en France, Tate revient dans son ancien lycée où Jared continue de la harcelée. Cependant, Tate n'est plus la même, elle est plus confiante, plus sûre d'elle. Elle est motivée à prendre sa revanche.
Bully (tyran) est un roman qui m'a transporté, et a fait écho à de vieilles rancœurs. Tate est victime chaque jour de moqueries et de rumeurs injustifiées. On apprend à vivre avec les moqueries à ses côtés. Jared prend plaisir à persécuter ce qui fut sa meilleure amie. Il se montre méchant, haineux, insolent, vicieux. Il se décharge de sa haine sur une proie facile et manipulable ; Tatum.
L'histoire se consume et finit par s’apaiser petit à petit. Tate est résolue à trouver la raison de cette haine. Parce qu'au fond, elle n'a pas fait le deuil du garçon aimant qu'elle connaissait. Jared avait besoin d'aide, elle n'était pas là. Ce reproche, peut-être encensé, a eu raison de son amitié pour elle. Jared s'est alors déchargé de sa haine, de sa douleur physique et morale sur cette proie familière et manipulable. Ruinant ainsi sa vie pour se délecter de pouvoir la contrôler. Par instinct, il était attirer par la peur qu'il suscitait en elle et en profitait pour jouer avec elle.
This is how bullies are made.

[spoiler]Et puis la situation s'est retournée contre Jared. Après tant de haine, il est difficile de faire confiance à quelqu'un. C'est ainsi, que le drame est arrivé. Un doute et toute la maigre confiance à dégringoler. Tatum a été souillée à travers cette "sex-tape". La pire humiliation. L'histoire est rentré dans l'ordre.[/spoiler]
Cependant, ce livre nous met en garde. L'humiliation, la moqueries ne se basent sur aucun fait réel. C'est un préjugé. Parfois la haine, entraîne les choses trop loin, hors de portée et la situation devient incontrôlable.
Se liguer contre quelqu'un permet malheureusement à beaucoup d'exister. Un tyran se décharge de sa haine personnelle.

Pour conclure, j'ai adoré ce livre et je conseille à tous de le lire car le niveau d'anglais est plutôt simple !


par Kiiwako
Je te protégerai Je te protégerai
Christy Saubesty   
Je n'ai pas réussi à le finir. Trop rapide, pas assez approfondie, trop superficiel... Je deviens peut etre de plus en plus difficile avec le temps mais j'ai trouvé les dialogues vides, tout comme les personnages. Leur caractère est survolé et fait vite fait mal fait. L'histoire est intéressante bien que n'étant pas très originale. Avec des caractères plus travaillés et des émotions plus profondes, j'aurais pu l'apprécier.

par poupsy
Twisted Love, Tome 1 : Sous Influence Twisted Love, Tome 1 : Sous Influence
A. Meredith Walters   
"Sous influence" est une histoire originale qui traite d'un sujet d'actualité et sensible : la drogue, ses addictions et conséquences. Ce thème est central et n'est pas survolé, il nous plonge dans l'enfer de Maxx et je peux vous dire que nous ne ressortons pas indemnes de cette lecture !!

Ce roman est narré à double voix, celle d'Aubrey et Maxx, bien que le point de vue d'Aubrey soit beaucoup plus présent. (Maxx étant peut-être trop défoncé pour parler.)
Le roman commence fort puisque le prologue relate une scène finale du récit. Et OMG !! Lire un récit, sachant (plus ou moins) ce qu'il va arriver sans pouvoir pour autant l'empêcher, est une sensation horrible ! Ce sentiment d'impuissance gonfle et prend de l'ampleur au fil des pages et on ne peut que subir et serrer les dents.
C'est un roman très réaliste. Pas d'enrobage édulcoré, il nous montre sans fioritures et de façon très juste, les travers de cette merde qu'est la drogue. Nous plongeons sans filet au risque de nous prendre de violentes claques, dans cet univers glauque. C'est très intense car il nous pousse dans nos retranchements et nous incite à réfléchir sur la société actuelle et sur nos jugements souvent trop hâtifs. Comme nous voyons les deux faces du tableau, le côté "junkie" avec la narration de Maxx et le côté "sauveur - mais j'en prends plein ma gueule" avec celle d'Aubrey, le récit est d'autant plus profond et troublant !

J'ai rarement été autant secouée par un récit ! C'est le genre de livre qui reste gravé, qu'on n'oublie jamais !


par toutoun
Contrat avec un salaud Contrat avec un salaud
Sara Agnès L.   
Si vous avez aimé L'or et la nuit, vous aimerez Contrat avec un salaud. Je prédis pour ce nouveau roman le même parcours que son précédent. Tous les ingrédients sont dedans... Une fille, Amy, d’emblée sympathique et un type, Oli, un génie vraiment trop beau qu'on a envie de claquer au début tellement il est désagréable et salaud... Comment en arrive-t-on à l'aimer ? C'est le génie de Sara Agnès L. C'est cocasse à certains moments, chaud à d'autres... C'est un bon Sara Agnès L.
Hé... Oui, moi je fais partie des petits futés qui ont pu le lire avant les autres... Que du bonheur...

par Csirene
Ella et Micha, tome 1 : Jamais sans toi Ella et Micha, tome 1 : Jamais sans toi
Jessica Sorensen   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2014/06/ella-et-micha-t1-jamais-sans-toi-de.html

C'est un roman très rapide, qui se lit très vite, les pages se tournent toutes seules, jusqu'au moment où l'on se dit "quoi c'est déjà fini ?!", car oui, on en veut plus, il y a ce petit goût de trop peu.
L'histoire est entraînante car l'on se pose un millier de questions et ce dès les premières phrases du prologue. La narration est à la première personne et à deux voix (j'adore) celle de Ella et Micha. C'est une jolie romance avec des scènes qui, même si elles sont souvent clichées, font leur effet. J'ai aussi été touchée et émue par ces personnages, Ella Daniels jeune femme que j'ai eu du mal à cerner au départ, (je n'ai pas compris toutes ses réactions souvent contradictoires) est au final très attachante, quand à Micha Scott, c'est un sans faute : c'est le beau mec, bad boy, chanteur, protecteur, amoureux, drôle, attachant ...etc. et la liste est longue !!! Encore un qui nous fait pousser des soupirs énamourés ! Ella s'embrase pour lui et on la comprend *soupir*. Les personnages secondaires ne sont pas en reste, Lila (l'amie d'Ella) et Ethan (le meilleur ami de Micha) sont aussi adorables, d'ailleurs j'aurais bien aimé une petite histoire sur eux ;)

La romance New Adult est vraiment un genre qui me correspond, je ne suis jamais déçue et ce livre me le démontre une nouvelle fois.

par toutoun
Les Idoles du stade, Tome 8 ½ : Le Cercle d'engagement Les Idoles du stade, Tome 8 ½ : Le Cercle d'engagement
Jaci Burton   
Une déception au regard des autres tomes, même si l'écriture reste fluide et encore on n'échappe pas aux mièvreries... Le scénario de cette nouvelle est ennuyant, une histoire construite sur des clichés usés, qui ne traite rien finalement, des scènes épicées nombreuses pour pallier à un manque de trame, des personnages bien fades et une romance niaise.

En bref, une nouvelle sans intérêt, des personnages sans charisme, une histoire plate cousue de fil blanc et clichée.
Bonne lecture
Les Idoles du stade, Tome 9 : Jeu au sol Les Idoles du stade, Tome 9 : Jeu au sol
Jaci Burton   
Je n'ai pas regardé si le/la traducteur/trice a changé mais j'ai trouver qu'il était en deçà des précédents, c'est peut-être moi qui me lasse. Bref, je l'ai finit, on s'attend à la fin, et la fin est un peu bâclée! On voudrait au moins 10 pages de plus avec un "un mois plus tard" et comment la confiance de Katrina est reboutée, l'avancé de petit frère dans sa nouvelle voie, et la petite soeur qui s'ouvre!! La fin se finit comme prévue sans rien de plus... c'est dommage!

par ninon64

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode