Livres
559 262
Membres
608 132

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Chamallows : Liste de diamant

Sauvage Sauvage
Adrienne Wilder   
Je ressors de cette lecture époustouflée. Déjà par les descriptions de cette Alaska sauvage, hostile à l'homme. Cette histoire c'est une histoire de survie, j'ai appris beaucoup de choses sur ce lieu si loin et totalement inconnu. Je suis impressionnée par le travail de l'auteur, ce n'est pas qu'un simple huis-clos dans une cabane, non on a vraiment la réalité de leur situation, les difficultés du climat (avec aussi un soupçon d'inquiétude sur le réchauffement climatique), la dangerosité des animaux sauvages et aussi comment le fait de rester enfermé et amoindri porte sur le moral et qu'il faut vraiment peu pour périr en ces lieux.

Keegan l'ermite sauve donc August d'une mort certaine (plus d'une fois d'ailleurs). J'ai trouvé ça intéressant de voir les différences entre un homme des villes et un homme habitué à lutter pour sa survie. Cet ermite justement, n'est pas là parce qu'il le désire, il cache un sombre passé, et celui-ci risque bien de le rattraper.

J'ai souffert avec eux, j'ai ri avec eux, je me suis mise à espérer et croiser les doigts à chaque défi. Cette histoire est belle, intense, on ne s'ennuie pas, on est happé par le suspense. Mon seul regret ? [spoiler]De ne pas en savoir plus sur la façon dont ils se sont adaptés à nouveau au monde "civilisé"... [/spoiler]
Mais vraiment, un livre magnifique dans son ensemble que je recommande à quiconque.

par Mayzie
L'Effet Papillon - L'Intégrale L'Effet Papillon - L'Intégrale
Lily Haime   
Encore une magnifique histoire que nous offre Lily Haime … et deuxième livre que je lis qui se passe à Bordeaux, pour mon plus grand plaisir ! Cela rend les choses encore plus réelles, fortes pour moi (comme ça avait été le cas pour Mathias^^). L’histoire d’Alexandre et Jamie est bouleversante, forte, déchirante mais tellement belle comme le fut celle de Mathias et Eden, deux autres personnages de Lily Haime que j’aime tellement ! Et je ne peux m’empêcher de parler d’eux car tout est lié finalement…

Alexandre et Jamie sont deux adolescents qui vont s’aimer et faire face à la difficulté et la dureté de la vie : des parents qui n’en ont que le nom (un père violent et tyrannique, une mère plus « épouse » que mère) mais aussi l’adolescence avec ses joies, ses peines, la difficulté de s’accepter au-delà des mots violents et des coups reçus depuis sa plus tendre enfance, à un âge où l’on se construit et tout a de l’importance … Mais dans tout ça, ils continuent à s’aimer et tentent de rester unis face à toutes ces difficultés.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est qu’Alexandre et Jamie sont unis, ils communiquent et sont extrêmement fusionnels l’un avec l’autre. Les problèmes vont s’enchainer mais ils essayent de les affronter ensemble et régler leurs problèmes par les mots sans violence … contrairement par exemple à Mathias et Eden qui parfois pouvaient se montrer violents l’un envers l’autre. Et ce qui m’a marquée, c’est le fait qu’Alexandre et Jamie se connaissent, se regardent, s’écoutent et s’apprennent l’un l’autre. Quand il rencontre Jamie, Alexandre sent que celui-ci va changer sa vie même s’il ne sait pas encore comment… Jamie va être une bouffée d’air frais, une échappatoire dans la vie d’Alexandre, une vie de lycéen, mais aussi une enfance et une adolescence passées entre les quatre murs de sa maison, sa prison, avec l’invisible, les coups, les mots jetés en pleine figure… Et cette rencontre va tout changer pour l’un comme pour l’autre.

Le thème de la violence infantile est assez dur. J’avais peur que cela soit difficile au possible à lire (je me remets à peine de ma lecture de « Mathias ») mais finalement Lily Haime est toujours très juste dans le choix de ses mots, elle sait trouver les bons mots pour décrire les maux d’Alexandre, qu’ils soient physiques ou psychologiques, et toutes les étapes par lesquelles il faut nécessairement passer pour guérir et avancer pour se reconstruire malgré l’inacceptable … Même si parfois j’ai dû arrêter de lire parce que c’était dur à supporter… Finalement après cette lecture, je me sens apaisée, heureuse d’avoir pu partager la vie d’Alexandre et Jamie pendant un moment.

par odeka33
En miroir En miroir
Lily Haime   
C'est un Lily Haime, alors c'est excellent, évidemment.
Avec "en miroir" elle se lance dans un nouveau registre: le romantic suspens. Et je trouve que c'est plutôt très réussi. La romance et la relation entre Indiana et Souleymane sont prioritaires mais le fil conducteur est bien l'enquête sur le Prêtre et ses répercussions sur ces deux personnages et les liens qu'ils entretiennent.
Comme d'habitude, c'est toujours excellemment écrit, avec la plume envoûtante de Lily que l'on connait tous et que l'on aime. Les mots entre ses doigts deviennent poésie.

La relation entre Indiana et Souleymane est passionnelle et électrique, à la hauteur des autres couples qu'elle a imaginés.

J'ai deviné assez rapidement qui était le prêtre, mais ça n'a pas du tout gâché mon plaisir. De plus, ce n'est pas dans le suspens de son identité que réside la force de ce livre ou l'addiction de la lecture.

Si le schéma psychologique d'Indiana reste très similaire aux autres héros de Lily, il est néanmoins légèrement différent (peut-être un peu moins fier). Souleymane quant à lui est un homme de convictions, fort, d'une beauté solaire et j'ai beaucoup aimé avoir son point de vue par le biais des conversations téléphoniques à chaque fin de chapitre.

Je terminerais par une rengaine habituelle à la fin de chacun de ses livres: vivement le prochain!
Mathias - L'Intégrale Mathias - L'Intégrale
Lily Haime   
Cela fait presque 2 ans que je ne me suis pas exprimée et bien aujourd'hui je ne pouvais pas faire autrement car cette histoire et surtout cette écriture sont magnifique.
Je ne connaissais pas cette auteure et bien j'aurais aimé la connaître avant dommage pour moi.
Tout ce que j'ai envie de dire c'est que l'histoire de Mahias et Eden est extrêmement poignante. Dès les premières lignes j'ai su que j'allais aimé. J'en avais les larmes aux yeux presque durant toute la seconde partie lorsqu'il revient du Canada parce que je ne m'attendais pas à ça, c'était tellement triste. Et puis cette façon d'écrire assez poétique, m'a fait ressentir les choses presque comme si je les vivais. Je crois n'avoir jamais lu un livre comme celui-ci et c'est bien pour ça que je viens de commencer Déferlante de la même auteure afin de ressentir de nouveau toutes ces émotions qu'elle m'a procuré, vraiment merci.

par Adeline57
Chasser la tempête Chasser la tempête
V.M Waitt   
Il suffit de souffler « Cow boy » à mon oreille, pour que la petite femme faible que je suis succombe … Alors si comme moi, tu es fan de Cow boy solitaire, ténébreux, sexy et brut de décoffrage .... vivant au cœur des plaines sauvages d'Amérique, élevant de chevaux ....
Ce livre est fait pour toi ! Mais ATTENTION !!! Chase McKenzie risque de voler ton cœur, de faire vibrer ton âme et de titiller intensément tous tes sens !
En plus ajouter à cela une couverture que je trouve juste sublime et pleine de promesses (Promesses qui dit en passant, sont largement tenues), et c’est tout naturellement qu’il rejoint mes coups de Cœur.
Quand Elijah Morgan, jeune homme de 18ans, prend enfin conscience que la vie qu’il mène n’est pas celle qu’il désire, il décide de tout plaquer et de prendre la route …. Aucune destination de prévus, s’ouvre devant lui une longue route vers l’inconnu …. Quand son pickup tombe en panne et l’oblige à rester quelques jours sur place au milieu de nulle part, il ne pensait certainement pas, que son destin et son avenir se jouaient à cet instant précis …
C’est à Arthur, petite bourgade paumée au cœur de l’Amérique sauvage, qu’il va faire la connaissance, de son futur employeur, le ténébreux Chase MCKenzie (soupir !!! )… De suite, Elijah est sous le charme de ce beau mâle à la beauté sauvage (j’avoue qu’au vu de la description qui nous en est faite lors de leur rencontre, j’en fait mon 4 heures sans hésitation :p ) ….
De son côté, Chase ne reste pas insensible au charme de son nouvel employé, mais Chase est un homme avec un passé des plus douloureux, un homme au cœur meurtri, ajouter à cela la différence d’âge entre eux, et ce dernier s’oblige à refreiner tant bien que mal, son désir … C’est sans compter sur la détermination sans faille d’Elijah, qui va tout mettre en œuvre pour le faire craquer !
Et ce qui devait arriver, arrive …. Chase se laisse finalement envahir et dirigé par son désir … Il offre à Elijah, un moment de connexion intense, charnel, fusionnel, passionnel…. Mais Chase est tellement tourné vers le passé, tellement plein de doutes, de peurs, de craintes … qu’il repousse, malgré les sentiments qu’il éprouve, violemment son nouvel amant (je l’ai détesté à certains moments pour cela …). Elijah, quant à lui, va se battre, tout accepter, montrer sa détermination …. Il en fait son combat et va lui prouver avec sa fougue, sa jeunesse, sa tendresse, sa patience, qu’il a le droit à une seconde chance, qu’il a le droit au bonheur, que malgré leur différence d’âge, jamais il ne l’abandonnera … Il va avec patience, douceur, lui montrer toute l’étendue de son amour …
« Chasser la tempête », c’est l’histoire d’un amour hors norme, d’un amour ou deux hommes vont mutuellement se porter se secours, Elijah en offrant à Chase un nouvel avenir, avec de l’amour ou la solitude ne sera plus le mettre mot … Et Chase, en démontrant à ce dernier, qu’il doit réaliser ses rêves, qu’il ne faut jamais baisser les bras, afin de ne jamais avoir de regret ….

Chasser la tempête », c’est l’histoire d’un jeune homme, avec un fort caractère, qui va doucement, porté par son premier amour, devenir un homme. C’est l’histoire d’un homme qui va, soutenu par un jeune homme d’une force incroyable, faire un travail sur son passé, travail de longue haleine qui lui ouvrira les portes d’une nouvelle vie amoureuse …

Lire « Chasser la tempête », C’est se laisser emporter par une tornade d’émotions intenses. C’est souffrir avec Chase et ressentir toute sa douleur. C’est espérer et croiser les doigts très pour Elijah, pour que tous ces efforts ne soient pas vains. C’est laisser notre cœur vibrer quand ils se laissent aller à s’aimer. C’est verser quelques larmes, quand la vie est parfois douloureuse pour eux …

Maintenant, c’est à votre tour de faire connaissance avec ces deux hommes touchants, attachants, parfois énervants …. Mais malgré leurs actions et réactions, il est impossible que vous ne tombiez pas un tant soit peu, sous leur charme ! J’avoue que même si parfois, le tempérament de Chase, m’a fait rager, je suis totalement tombée sous son charme, sans retour possible ! (Encore un cowboy qui a su se faire une petite place dans mon petit cœur :) )

A votre tour de succomber ou pas …

Par-delà l'océan Par-delà l'océan
Keira Andrews   
Quel bonheur !

Ce que j’ai le plus aimé dans cette histoire, c’est la lenteur à laquelle les sentiments des personnages évoluent. Nous n’avons à aucun moment un semblant d’indice sur l’attraction de l’un ou de l’autre avant très longtemps dans l’histoire, une fois qu’ils se connaissent bien et qu’ils ont confiance l’un en l’autre. Et j’adore ! C’est comme une continuité naturelle à leurs sentiments au départ platoniques. Quand le lien amical devient lien amoureux. C’est tout mignon et en même temps puissant. Une fois ce lien mis en place, c’est une sorte de révélation pour les deux hommes qui ne les lâchera plus, malgré leurs doutes.
De plus, l’histoire sur cette île est parfaitement bien chronométrée. Elle n’est ni trop courte, ni trop longue. C’est, je pense, ce qui donne aussi cette force à ce récit. On ressent vraiment tous les problèmes et toutes les joies des deux protagonistes par rapport aux situations rencontrées. L’écriture est riche en émotions et c’est bien tout ce que j’aime. J’avais pas envie de lâcher le livre et ça m’a donné bien envie de lire d’autres titres de cette auteure.
Je le conseille donc vraiment à tout le monde. Ce livre est une douceur pour qui est déprimé, fatigué ou tout simplement a un coup de mou.

4,5/5

par Tornadosd
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Brisé Brisé
Nicola Haken   
Une histoire forte et bouleversante dès le prologue. Le sujet est dur, les personnages souffrent beaucoup, mais l'écriture est superbe et les sentiments qui lient Theodore (oui, comme le Chipmunks ^^) et James sont magnifiquement rendus.

J'ai adoré cette histoire, qui m'a fait traverser toutes sortes d'émotions et que je n'ai pas pu poser avant le mot fin.

A LIRE!
The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love. https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/07/24/l-homme-de-l-ann%C3%A9e-sarina-bowen/

J'ai découvert la plume de Sarina Bowen fin 2016 et j'ai tout de suite ajouté cette auteure à mes favorites. Depuis, je guette ses parutions en VF. Il était donc évident que je lise le tome 3 de sa série Ivy Years...

Graham est un jeune homme de 21 ans qui joue dans l'équipe universitaire de hockey de Harkness, équipe qu'on connait très bien car Hartley (tome 1) en est le capitaine et Bridger (tome 2) en faisait partie. Tout va bien - en apparence - jusqu'au moment où le Coach présente un nouveau joueur: Rikker. Le Rikker que Graham a rejeté de sa vie 5 ans plus tôt...son meilleur ami...son amant...
Que s'est-il passé pour Rikker depuis ce soir où Graham l'a abandonné à son triste sort dans cette ruelle? Pourquoi débarque-t-il dans son équipe et dans sa vie après tout ce temps? Pourquoi Graham se noie-t-il dans l'alcool et dans la culpabilité?

Sarina Bowen l'annonce d'emblée et avec fantaisie: il s'agit d'une romance entre deux hommes. Pourquoi ce choix singulier? J'ai la réponse : à chaque tome de cette série, elle nous fait partager la vie de jeunes adultes étudiants, se retrouvant liés à l'équipe de hockey universitaire. Mais ensuite, chaque personnage se retrouve face à des problématiques sociales propres mais qui sont pourtant des sujets de société qui peuvent tous nous toucher...le handicap, le deuil, le drame familial...et ici l'homosexualité.
C'est la première romance M/M que je lis et j'étais à la fois curieuse et sceptique. Allais-je apprécier autant que les autres tomes? Arriverai-je à me projeter dans les personnages tout autant? Et bien oui. Tout simplement parce que la plume de l'auteure est sublime. Elle me transmet des émotions fortes via des personnages aux parcours de vie tortueux. On a envie de les aider à avancer, à se battre contre le regard des autres et contre leur démons intérieurs.
Cette romance est empreinte de réalisme. Comment assumer ses sentiments pour un autre homme quand on est dans une équipe de mecs baraqués et qu'on s'est fait accuser de "dégénéré" ? Rikker en a souffert mais ne s'est jamais renié. Graham n'assume pas mais en souffre tout autant. Face à des sentiments si forts, il devient souvent impossible de lutter. Vous allez donc vivre le combat intérieur de Graham et de Rikker en lisant cette histoire du point de ces deux personnages. Quelque soit notre orientation sexuelle, l'amour est bien universelle et nous met tous sur un pied d'égalité.
Vous apercevrez aussi les personnages des tomes précédents. J'aime ce genre de clins d'oeil, sans qu'ils empiètent sur l'histoire en cours. Vous rencontrerez aussi Bella, la manager de l'équipe, qui, derrière son côté sexualité libre, semble également avoir son lot de complexité. On le découvrira prochainement car elle est l'héroïne du tome suivant.
L'Art de la respiration L'Art de la respiration
T. J. Klune   
The art of breathing c'est l'histoire d'un petit garçon qui a du grandir trop vite et qui devra faire face à son passé pour pouvoir se construire un futur. C'est une histoire d'amours (au pluriel) qui nous submerge et nous transporte.

Tyson, aka le Moustique, a bien grandi. Il a aujourd'hui 19 ans et c'est presque un homme. Presque, car au fond il est toujours ce petit garçon, éco-terroriste en herbe, trop intelligent pour son propre bien être, abandonné par sa mère à l'âge de 5 ans. Il y a toujours des tremblements de terre et il a toujours besoin de la baignoire. Mais le soutien et l'amour de Bear, Otter, Dom et tous les autres (tous présents pour notre plus grand plaisir, et il y a même des p'tits nouveaux) vont l'aider à se construire en tant qu'homme. Mais ce sera un long, très long chemin, parsemé d'épreuves, de difficultés et d'erreurs.

Certains trouveront probablement qu'il y a beaucoup de similitudes entre ce livre et les deux précédents, entre l'histoire de Bear et Otter et l'histoire de Ty et Dom (de nombreux sauts dans le temps, une fuite de 4 ans sans nouvelle, un caractère similaire - bien que le Moustique s'en défende - avec une propension à la dramatisation et à l'exagération identique) mais personnellement ça ne m'a pas dérangé et j'ai adoré chaque moment passé en leurs compagnies. Oui leurs histoires se ressemblent, mais elles sont en même temps totalement différentes.
Je suis totalement partiale mais je l'assume. Je suis tombée sous le charme de la plume de TJ Klune et des personnages qu'il a créés dès les 1ers mots du 1er livre, mais l'auteur a un tel talent pour raconter des histoires qu'il ne peut en être autrement.

Et bonne nouvelle pour ceux qui, comme moi, sont devenus accro à cette étrange famille, il y aura un 4eme et dernier tome, qui au vu de la fin du livre (absolument géniale) promet d'être épique!

Je précise que l'écriture de TJ Klune est facile à lire et que, pour peu qu'on ait quelques bases en anglais, ce livre est parfaitement accessible.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode