Livres
540 261
Membres
570 669

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Chesca : J'ai lu aussi

Les Lits en diagonale Les Lits en diagonale
Anne Icart   
Ce livre raconte l’histoire d’Anne et de sa relation avec son grand frère Philippe. L’auteur retrace sa propre vie, à travers son quotidien, ses souvenirs, pendant l’enfance puis l’adolescence et enfin à l’âge adulte.

Tout d’abord, lorsqu’elle est enfant, Anne voit son frère comme un protecteur, un héros. Elle raconte cette enfance à travers les yeux et les mots d’une enfant. Une enfance mêlée de rires, de jeux, d’insouciance, des souvenirs de vacances à Saint-Lizier.

Puis, un jour lorsqu’elle a 7 ans, elle apprend que son frère est malade et qu’il ne guérira pas. En effet, suite à un accouchement difficile, Philippe est handicapé mental.

Elle se rend compte que finalement c’est elle qui devra veiller sur lui, et cela change complètement sa vision des choses. C’est un bouleversement qui la touche elle, aussi bien que leurs parents.

Ensuite, vient l’adolescence, une période durant laquelle l’auteur a ressenti des émotions contradictoires. Partagée entre, l’amour fraternel qu’elle voue à son frère et la difficulté d’affronter le regard des autres, la culpabilité et les remords. Elle a assisté à la souffrance de sa mère. Durant cette période, elle commence à se poser des questions sur l’avenir, sur le fait qu’un jour elle devra s’occuper seule de son frère.

Lorsqu’Anne Icart aborde la période de sa vie adulte, elle nous raconte sa difficulté à s’engager et créer un lien avec les autres, que ce soit dans ses relations amicales puisqu’elle a peu d’amis, ou dans ses relations amoureuses, à cause du regard que les hommes qu’elle fréquente portent sur son frère. Elle préfère rester seule que d’être avec des personnes qui ne la comprennent pas, et ont un jugement sur son frère. A ce moment de sa vie, elle se rend compte également, qu’elle tire une certaine fierté à avoir un frère handicapé mental, que ça lui apporte une richesse, et qu’elle voit cela comme un don en fin de compte.

Tout au long du livre, Anne Icart nous montre l’impact que le handicap de son grand frère a pu entrainer sur sa vie et celle de leurs parents, aux différents stades de leur vie. Un impact qui ne cesse d’évoluer, qui lui a fait ressentir le pire comme le meilleur.

Un livre sur le thème du handicap mental, du point de vue de la fratrie. J’ai trouvé original que pour une fois ce genre de thème soit abordé par une sœur qui parle de son frère et non pas par des parents qui parlent de leur enfant.

Cependant, le style de l’auteur ne m’a pas plu. J’ai trouvé le récit déstabilisant surtout au début du livre. On passe d’un souvenir à un autre, c’est assez décousu, ce qui fait que cette lecture est en demi teinte en ce qui me concerne.

Je vous recommande toutefois ce livre, parce que c’est le genre de livre « nécessaire », qui ouvre les yeux sur un sujet encore malheureusement délicat aujourd’hui, et il est assez court (une centaine de pages à peine).
Un petit carnet rouge Un petit carnet rouge
Sofia Lundberg   
On aime tout de suite Doris. Une mamie forte et indépendante avec un coeur tout doux <3
On traverse sa vie au fil des pages, ses joies et ses peines.
J'ai bien accroché au début, puis je l'ai trouvé long et trop "trop". Certaines périodes sont trop développées mais la fin pas assez. Certaines scènes m'ont fais lever les sourcils au ciel :-\

Il ne laissera pas un souvenir impérissable...

par duduV
Et les vivants autour Et les vivants autour
Barbara Abel   
Une très agréable surprise que ce nouveau roman de Barbara Abel.
Avec talent elle nous montre une fois de plus toutes les petites fêlures camouflées derrière les apparences bien lisses de personnes « biens comme il faut ».

Quatre ans. Quatre longues années que Jeanne est dans le coma suite à un accident.
Que sa sœur, ses parents et son mari attendent que la jeune femme se réveille.

Mais aujourd’hui le médecin qui s’occupe de Jeanne veut les voir pour discuter.
Ils s’attendant à entendre de mauvaises nouvelles... la vérité sera encore pire que ce qu’ils imaginaient.

Le genre de vérité qui pousse les façades à s’effriter, aussi sûrement qu’un bâton de dynamite caché dans des fondations.
Le vernis craque, s’écaille, lentement mais sûrement.

Il faut reconnaître qu’il y en a des couches et des couches, et derrière chacune d’entre elles, secrets, mensonges, douleurs et rancoeurs se camouflent.
Et le lecteur assiste, sagement, à la déliquescence, lente mais irrémédiable, de cette jolie famille sous les assauts de tous ses affreux mensonges.

Nul n’est parfait, on le sait, mais avec Barbara Abel, même un saint peut devenir un démon.
Et c’est justement ce qui nous plait tant dans ses romans.

J’aime beaucoup l’auteure, certes. Pour autant tous ses titres n’ont pas forcément été des coups de cœur.
Mais avec « Et Les Vivants Autour » elle a su créer ce si savant mélange qui me fait m’accrocher à un roman jusqu’à sa dernière page.
Tout n’y est pas parfait, et c’est précisément ce qui le rend si bon !
Si l’auteure avait tenté de faire de grandes phrases, ou même de maintenir tous les différents suspenses jusqu’au bout, l’intrigue aurait été moins aboutie.

Là elle nous offre quelques facilités, de-ci de-là, nous donnant l’impression de comprendre tous les ressorts psychologiques des différents protagonistes.
Et pourtant, au final, loin s’en faut, croyez-moi !

Ce titre-ci est sûrement l’un de ses meilleurs thrillers psychologiques à ce jour.
Peut-être parce qu’il traite de sujets on ne peut plus communs comme de sujets on ne peut plus graves.
Peut-être juste parce qu’elle a le talent de nous amener là où l’on ne l’attendait pas.

Que vous dire de plus, à part lisez le vite !!
Je vais bien, ne t'en fais pas Je vais bien, ne t'en fais pas
Olivier Adam   
Bof, gros bof !
J'ai vu le film, puis j'ai lu le livre -je sais : ce n'est pas idéal, mais bon-. Et bien j'ai trouvé ce livre plus que commun. Il y a bien trop de détails inutiles à l'histoire qui sont apportés dans le récit : on tourne autour du pot. Certes, quelques détails donnent du style, mais réciter sur un paragraphe la liste des courses d'un client, passé à la caisse enregistreuse du personnage principal, j'ai du mal à saisir la subtilité littéraire ?!

Pour une fois l'adaptation au cinéma surpasse l'oeuvre littéraire. Et haut là mains !

par Biibette
Secrets en héritage Secrets en héritage
Elizabeth Adler   
après un début un peu long , c'est un bon roman, une histoire familiale un peu compliquée, une histoire d'amour et une intrigue liée à un meurtre
À coeur perdu À coeur perdu
Elizabeth Adler   
J'ai commencée ce livre un jour c'était bien ais je ne l'ai jamais terminer. Je l'avais seulement trouver dans mon sous sol mais c'étais un peu redondant.
Hôtel Riviera Hôtel Riviera
Elizabeth Adler   
Roman passable. Les personnages avaient pourtant leur potentiel pour éveiller mon intérêt, mais au bout du compte j'ai trouvé l'histoire un peu ennuyante. Il ne se passe pas grand chose , j'avais juste hâte d'arriver à la fin pour pouvoir passer à autre chose.
L'ombre du destin L'ombre du destin
Elizabeth Adler   
Pour la séduisante Ellie Parrish Duveen, vingt-neuf ans, la vie est une perpétuelle course contre la montre.
Entre le petit restaurant à la mode qu'elle dirige à Beverly Hills et l'attention dont elle entoure Miss Lottie, sa délicieuse et excentrique grand-mère qui l'a élevée à la mort de ses parents, il ne lui reste guère de temps à consacrer aux hommes. Tout indique pourtant que Dan Cassidy, un ex-policier new-yorkais depuis peu propriétaire d'un vignoble en totale décrépitude qu'il entend bien faire prospérer, possède quelques arguments susceptibles de la faire changer d'avis.
De rencontre en rendez-vous, leur amitié n'est-elle pas sur le point de se transformer en idylle ? Mais une ombre funeste, diabolique, détentrice d'un terrible secret a surgi du passé... Car si Patrick Buck Duveen, demi-frère d'Ellie et dangereux psychopathe tout juste libéré après vingt ans d'internement en établissement spécialisé, revient en Californie, ce n'est pas tant pour renouer des liens familiaux que pour exécuter une vengeance longuement mûrie, qui, il se l'est juré, ne laissera que sang et désolation sur son passage. La vie d'Ellie bascule alors sans crier gare dans le plus insoutenable des cauchemars.
Heureusement, pour lutter contre cette folie criminelle, Dan est là. Et il n'a pas dit son dernier mot de flic...
Le secret de la villa Mimosa Le secret de la villa Mimosa
Elizabeth Adler   
C'est un de mes romans préféré,tout est parfait, dès qu'on le commence on est incapable de le lâcher tellement il y a de suspense et de rebondissements. Les personnages issus de différentes générations,sont tous aussi attachants les uns que les autres..à l'exception des méchants bien sur!
Les nuits de Malibu Les nuits de Malibu
Elizabeth Adler   
Le premier des aventures de Mac et Sunny.Divertissant,se lit d'une traite

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode