Livres
564 648
Membres
617 079

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Clarke3 : Mes envies

Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée Rebecca Kean, Tome 1 : Traquée
Cassandra O'Donnell   
EXCELLENT!!!

J'ai ADORE ce premier tome, ce fût pour moi un vrai COUP DE COEUR.
J'ai dû me faire violence pour ne pas le finir d'une traite et m'octroyer une petite heure de sommeil ;-).
Voilà une héroïne comme je les aime, une guerrière intrépide et farouche qui n'hésite pas à faire ce qu'il doit être fait, avec un humour sarcastique et corrosif, tout en étant sensible.
Dans ce livre une grande partie de la communauté surnaturelle est représentée : sorcières, vampires, lycanthropes, démons, muteurs, chamans, potionneuses...
On s'attache à une vitesse déconcertante à la quasi totalité des personnages, quant au vampire Scythe Raphael...hum, disons qu'il est à la fois troublant et délectable!
Voici une nouvelle série qui rejoint mes chouchous et dont j'attends la suite avec une impatience non feinte.
A DECOUVRIR SANS DELAI ET SANS RESERVES!

PS : il était dispo dès hier soir chez Virgin.

par ccmars
Tryst six venom Tryst six venom
Penelope Douglas   
Un livre vraiment prenant.
Je ne lis pas souvent de roman LGBTQ, mais je devrais, car j'ai vraiment accroché et j'ai trouvé ce livre plein de passion !

par pertadz
Le livre noir des serial killers Le livre noir des serial killers
Stéphane Bourgoin   
7 serial Killers, 7 histoires, 7 vies différentes, 7 manières de tuer... des parcours d'enfance diverses, des pulsions troublantes, dérangeantes voire répugnantes. ce docu-livre est très bien mené, on y suit le cheminement psychologique des tueurs, le déroulement des enquêtes et on ne peut qu'imaginer l'enfer qu'ont vécu les victimes. je pense me jeter rapidement (pas dans l'vide!) sur un autre livre de cet auteur.
Legendborn Legendborn
Tracy Deonn   
Le meilleur livre de l'année 2020 est de très loin ! Je suis officiellement addict au monde de Tracy Deonn et j'ai hâte de voir la suite des aventure de Bree. Et je suis totalement Team Sel.
Alex, peut-être Alex, peut-être
Jenn Bennett   
Ce roman est idéal si vous recherchez une lecture légère et spontanée pour vous changer les idées. Suivre Bailey dans cette petite aventure californienne donne des impressions de vacances. Plage, surf, musée, fête-foraine et vidéo-club sont au rendez-vous.
L’histoire est douce, tranquille et bien que le scénario soit totalement prévisible ça ne m’a pas empêchée de profiter de ma lecture. De toute façon je ne pense pas que le but soit de créer un suspens insoutenable. 

Les personnages sont plutôt jeunes et ça se ressent. Alors ça peut parfois me déranger, mais ça n’a pas été le cas ici. J’ai plutôt trouvé ça mignon. De même, je suis loin d’être une cinéphile, mais j’ai trouvé que toute cette culture cinématographique donnait un réel charme à l’histoire.
Mon seul petit regret :[spoiler] j’ai trouvé dommage que le concept « d’Alex » ne soit pas un petit peu plus poussé. Au départ, Bailey ne pense qu’à lui, qu’à le rencontrer, et mener l’enquête pour découvrir qui il est. Elle donne l’impression de ressentir quelque chose de fort pour lui. Et au final, sa motivation s’essouffle très vite. Après seulement un échec, elle abandonne carrément. Au fur et à mesure de l’histoire ils diminuent énormément leurs échanges, et cette relation est pratiquement mise de côté pour au final ressortir comme par magie lors du dénouement. C’est ce qui m’a un petit peu dérangée. [/spoiler]

par NekoNara
Antigone Antigone
Sophocle   
Une tragédie magistrale, une oeuvre puissante et belle. Sophocle trace ici le portrait de cette famille déchiré par les trahisons, la tyrannie, la mort... Il n'y a pas de tragédie plus frappante que celle-ci. Évoquant les thèmes du pouvoir, du devoir, du divin, Antigone restera à jamais mythique, elle aura eu de multiples réécritures, célèbres aussi mais ne pouvant avoir la force de l'originale... Anouilh misait sur le personnage d'Antigone et avait exploité ses sentiments, tandis que celle-ci vise plus l'exploitation de la similitude entre Antigone et Créon, tout deux aussi obstinés... Antigone et son fatalisme resteront toujours célèbres, elle sait qu'elle doit mourir et elle se trouve une raison qui lui semble plausible... En souhaitant à tout prix donner une sépulture à son frère, Polynice, bravant l'interdiction et les conseils d'Ismène, sa sœur, Antigone va elle même se condamner à mort... En effet, la fierté de Créon l’obligera à enfermer sa jeune nièce, brisant des unions... Au cœur de la tragédie, les dieux lointains témoins, servent de justifications pour ces hommes. Même le devin ne parviendra à arrêter cette tragédie familiale. On voit bien la force des sentiments des personnages... [spoiler]Pris de regret, Créon va tenter de réparer sa mégarde mais il était trop tard, Antigone se sera donnée la mort entraînant son fiancé Hémon et la mère de celui-ci... [/spoiler] Créon, ce tyran si cruel, aura payé très cher cet entêtement, tout cela à cause de son refus de donner une sépulture à Polynice...

Une pièce belle et profonde qui met en scène cette famille royale qui cependant possède encore une once d'humanité. Une pièce belle et bouleversante, qui nous plonge au cœur de ce malheur, de cette famille maudite par les dieux qui semblent s'amuser des Hommes... Une belle pièce très bien écrite et poignante, une pièce qui fait réfléchir et qui nous montre un exemple de la fatalité... Antigone morte pour rien, morte parce qu'elle a juste souhaité rendre hommage à son grand frère... Une belle histoire simple à lire et comprendre, agréable et rapide à lire... Intéressante et enrichissante.

par elana55
K-Pop confidentiel K-Pop confidentiel
Stephan Lee   
https://leboudoirdulivre.wordpress.com/2020/11/20/stephan-lee-kpop-confidentiel/

J’oscillais entre curiosité et « Est-ce que ça vaut le coup de lire un roman sur la K-Pop quand tu en connais déjà énormément sur le sujet ? ». Puis « K-Pop Confidentiel » est arrivé dans une Masse-Critique de Babelio et je me suis dit « Pourquoi pas ? ».

Il s’est avéré que j’ai lu le roman en deux jours, typiquement ciblé pour les adolescents (couverture) d’où le Young-Adult mais honnêtement je me suis pris dans l’histoire (même si celle-ci se passe très vite « Pali, Pali » ) ça m’a rappelé mes débuts en amour avec la K-Pop. Je sais que ce roman est comparé à « Shine » de Jessica Jung (non traduit en français), je ne peux pas faire de comparaison étant donné que je ne l’ai pas lu.

Beaucoup de nostalgie et d’émotions en découvrant l’histoire de Candace. Je pense que beaucoup d’adolescents ne connaissent pas l’envers de la K-Pop qui est horrible et décrié sans jamais pour autant changer (même si on l’espère un jour). Alors oui, ils font rêver, ils sont beaux, on les voit partout, tous les ados se pâment devant leurs voix, leurs chorégraphies synchronisées et d’une perfection… Mais l’envers du décor est des plus horribles (régimes, pas de portables, pas de sorties, entraînement H24, coups bas, compétitions entre les membres, séparation des garçons et des filles, chirurgie esthétique, suicides…). Je crois que je pourrais écrire un roman sur l’importance de la K-Pop et ses dérives…

On est assez contradictoire sur le sujet, on aime la K-Pop, ses artistes… mais on déteste la manière dont ils sont traités.

Mention spéciale pour le K-dictionnaire idéal pour les novices sur la K-Pop.

Candace Park, Coréano-Américaine a tout juste 16 ans et est passionnée par le chant. Malheureusement, seul son frère Tommy a le droit de chanter dans la chorale du lycée pas par passion mais pour avoir la chance d’intégrer une bonne université.

Candace, elle, se consacre à l’alto (son pire ennemi) telle une condamnée. Ses parents et surtout sa mère Umma ne jurent que par leurs études.

Grâce à ses amis, Candace se passionne pour la K-Pop et surtout pour One.J du groupe SLK à la renommée mondiale.

Quand Say Entertainment organise une audition dans sa ville, Candace y participe allant à la rencontre de son destin.

Sélectionnée, elle se bat pour convaincre sa mère de la laisser partir en Corée du Sud pendant les vacances d’été afin de s’entraîner là où bat le cœur de la K-Pop.

Candace entre dans un univers inconnu et subira l’envers du décor que dissimule la K-Pop à coup de MV et d’apparences parfaites. Dans ce monde où tout n’est qu’apparences et fait pour vendre du rêve, se cache la pression, les entraînements h24, les coups bas, les scandales…

Candace devra respecter la règle, celle qui peut briser une carrière avant même qu’elle ait commencée, ne pas tomber amoureuse, ne pas s’approcher des garçons.

Candace saura-t-elle trouver sa place dans ce monde de faux-semblants ?

Pour se sortir de l’enfer, Candace va devoir faire un choix : celui de réussir dans la K-Pop à n’importe quel prix ou celui de dénoncer toute son atrocité au risque de tout perdre.

Jusqu’où ira Candace pour réaliser son rêve ?

Derrière un océan parsemé de paillettes, la K-Pop montre son vrai visage !

Un roman qui donne un avant-goût de ce que dissimule la K-Pop, derrière les apparences se dissimule bien des secrets !

Si on analyse un tant soit peu les sujets abordés dans ce roman, on se rend compte de beaucoup de choses notamment pourquoi peu de personnes non-Asiatiques sont retenues pour intégrer un groupe. La différence de culture, les codes à respecter, le Coréen à apprendre, quand on ne vit pas en Asie, on a une certaine liberté d’expression, une certaine liberté tout court… Difficile de se faire à l’idée d’être traité comme une marchandise, de tout accepter sans riposter. Dans un pays ou le moindre faux-pas peut briser une carrière (scandale, non-respect…). La manière dont l’Asie gère ses artistes et trainees est unique et inconcevable dans d’autres pays.

Stephan Lee expose les dessous de la K-Pop avec beaucoup de réalisme, on voit qu’il est passionnée par la K-Pop et qu’il maîtrise le sujet. Surfant ou pas sur le succès (enfin) de celle-ci dans le monde entier, il met en garde les jeunes sur cet univers qui fait miroiter une vie de rêve malgré que ceux-ci sont tenus en esclavage par des contrats les liants à leur agence. Soumis à un emploi du temps excessif, à des entraînements jusqu’à l’épuisement, à des régimes stricts, à n’être considéré que comme un objet dont le seul but est l’argent qu’on peut se faire avec… Le coup de leurs célébrité vaut-elle tous leurs sacrifices ?

Sans compter les suicides toujours plus nombreux sans responsabilité aucune de leurs agences et managers, les tenues ou poses toujours plus sexy, les harcèlements sexuels, le fait que les agences en font des machines de guerre toujours en compétition pour être le number one.

Tout est bon pour vendre et faire le buzz.

Pour leurs agences, ils ne sont que le moyen de s’enrichir, un retour sur investissement mais celui-ci est-il à la hauteur de tous les sacrifices consentis ?

Après avoir été choisis, un seul faux pas peut leur coûter leur carrière.

Combien sont prêts à donner leur vie pour un instant de gloire ?

En espérant qu’un jour et bien que demandé par les fans depuis de nombreuses années, les agences changent leur manière de faire avec leurs artistes et font preuve d’humanité.
La mort est mon métier La mort est mon métier
Robert Merle   
Il n'y a pas de " par simplicité d'esprit", au contraire ce livre nous montre l'endoctrinement qu'ont pu subir les allemands et cela depuis tout petit . La mort est mon métier est un livre assez incroyable sur ce point , nous pouvons constater que les allemands ont toujours du subir une discipline de fer que ce soit dans la famille que sous le régime totalitaire. Et cette attitude de Lang n'est que le reflet de cette éducation , de cette culture si portée sur l'honneur, le respect et l'obéissance. Il n'est que le produit de la discipline.
Et puis la chose assez tordue, c'est qu'on en vient quand même à espérer pour Lang, on en vient à se dire "pourvu qu'il s'en tire"... les joies de la manipulation littéraire :)

par Sadess
Den of Vipers Den of Vipers
K. A. Knight   
Une sortie prévue en français ?
Vingt mille lieues sous les mers Vingt mille lieues sous les mers
Jules Verne   
Une belle histoire de façon générale mais parfois trop de description, ce qui finit par ennuyer le lecteur. Pour autant, ça en reste magique et Jules Verne maîtrise bien l'art de nous faire voyager à travers ses récits !

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode