Livres
546 636
Membres
583 000

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Cleroy9 : Liste d'argent

La Ferme des animaux La Ferme des animaux
George Orwell   
Je ne pensais pas du tout trouver dans ce bouquin ce que j'y ai découvert, à savoir une réplique du communisme et ce qu'il a entrainé dans cette ferme.
Je trouve que ça montre si bien ce contre quoi les idéologies tentent de lutter, mais qui finit toujours par être rattrapé par la réalité, à savoir : la tendance humaine vers l'omnipotence, le pouvoir, la supériorité. C'est si beau, pourtant, dès le début on ne peut qu'être émerveillé ; c'est une révolution ! Sage l'Ancien l'avait prédit, son discours a fait chavirer les cœurs et tout le monde y a cru. Oui, mais voila. Une fois le pouvoir renversé, que faire ? Comment ne pas commettre les même erreurs, et s'assurer que tout est fait pour le mieux pour tout le monde ?
Ce livre m'a fait penser au livre de Werber "Le Papillon des Etoiles", à travers la reproduction d'un passé qu'on voulait abolir, presque inconsciemment, normalement. Comme si tout ça était justifié.

Mais forcément, comment croire que ceux qui, à un moment, prennent un quelconque pouvoir, voudront s'en défaire, le rendre au peuple, à celui qui a mené la révolte ? Encore faudrait-il que chacun partage l'idéologie, et soit sincère. Je revois encore, dans ce récit, celui de ces communautés utopiques, telle qu'Auroville, qui a succombé sous la pression du monde extérieur pour finalement reproduire les schémas, les erreurs, les modes de fonctionnement du monde qu'ils avaient quitté.

Ici, non seulement la réalité prend le pas sur le rêve, par la pression du social et de la nécessité matérielle, mais en plus, ceux qui détiennent le pouvoir semblent mener les esprits pour leur propres buts, qui va vers toujours plus de pouvoir, plus de privilèges, plus d'aliénation... Que faire alors, sinon une nouvelle révolution ? Mais la révolution est-elle destinée à suivre cette ellipse pour revenir, chaque fois, au point d'où elle a commencé ?
Boule de suif Boule de suif
Guy De Maupassant   
Un livre très bien. Je devais le lire pour l'école, et au fond je n'ai pas été déçu. Le plus intéressant est de voir jusqu'où les hommes peuvent aller afin d'assurer leur propre survie..
Cyrano de Bergerac Cyrano de Bergerac
Edmond Rostand   
Époustouflant.
Je resterai à jamais marquée par la tirade du nez... Cyrano de Bergerac est une grande pièce, un chef d’œuvre !

par Vavi
La Mare au diable La Mare au diable
George Sand   
Un roman doux, tendre qui m'a fait apprécier George Sand dont je n'avais lu aucun roman jusqu'à présent. J'ai trouvé dépaysant le quotidien à la campagne, les us et coutumes du temps passé. Les personnages sont attachants quoique j'ai trouvé certains passages un peu niais par moments. La résolution du mariage m'a paru très rapide.
Le Livre des Baltimore Le Livre des Baltimore
Joël Dicker   
Je viens de le terminer - J'avais du mal à lire après ces terribles attentats du 13-11-2015 .... mon esprit était en deuil !
J'ai adoré ce livre, j'ai adoré vivre avec ces Goldman, j'ai adoré vivre leurs vies et leurs drames ! Mais j'adore surtout l'originalité de l'écriture de Joël Dickers. Il a vraiment une façon bien à lui de vous intégrer parmi les personnages de ses romans et de vous entraîner dans cette famille ! Merci Monsieur Dickers pour cette belle parenthèse ... dans ma vie !

par Jane33
La Case de l'oncle Tom La Case de l'oncle Tom
Harriet Beecher-Stowe   
Ce roman n'est pas seulement un roman, mais il était, au dix-neuvième siècle, rempli d'une grande force critique contre une certaine politique et un certain christianisme défendus à cette époque. Quand nous avons l'impression que l'auteur nous partage au sein de son récit ses vues morales (dixit popcornyoshi plus bas), il s'agit surtout d'une "initiation" pour ceux qui ignorent la réalité de l'esclavage (même s'il y a parfois redondance de l'auteur, surtout dans la conclusion-qui ressemble davantage à une postface-que l'on pourrait aisément sauter), ou pour faire réaliser qu'il est possible de choisir une autre voie que celle-ci (cette voie est chrétienne pour l'auteur : mais voyez comme lors de grandes crises telles que le nazisme, le christianisme a joué un grand rôle pour critiquer très tôt ces réalités "trop humaines"). De plus, les différents personnages, du côté des esclaves comme ceux des "maîtres", apportent autant de portraits de la réalité esclavagiste de l'époque, et qui, comme le soulignent l'écrivain, étaient tous véridiques.
Je range ce roman parmi des "classiques" tels que "Si c'est un homme" de Primo Levi. Des romans qui parlent de notre histoire et de notre humanité, tout simplement !

par Dunandan
L'Odyssée L'Odyssée
Homère   
étudié en 6 eme je ne l'ai pas aimé sur le coup mais j'ai appris a apprécié cette oeuvre incontournable

par anaelle
L'Éducation sentimentale L'Éducation sentimentale
Gustave Flaubert   
Ce livre est un désœuvrement… Que raconte-t-il ? Pas grand chose et il ne s’y passe presque rien ! Pourtant, j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture ; parce que je me suis peut-être un peu reconnu dans cette vision passive de l’existence. Mais ce qui m’a surtout marqué, c’est la qualité de la langue, le style de l’écriture avec lequel Flaubert est parvenu à me passionner pour un récit fait de petits riens. Les descriptions sont de vrais poèmes et cette éducation est d’une clarté sublime sur les sentiments des personnages, leurs vies, leurs états d’âme et leurs amours.
Flaubert nous offre ici un livre sur la grisaille des amours bourgeois, la grisailles des cœurs inertes et sur la niaiserie des souffrances de gens trop bien naît. C’est aussi un roman de passions. Frédéric Moreau a une passion ardente, sublime mais platonique pour madame Arnoux ; une passion charnelle avec Rosannette, encore une autre, plus intéressée avec madame Dambreuse. D’autres personnages ont eux, des ardeurs pour leur carrière et la gloire comme Deslauriers. Arnoux à lui, l’appétit pour l’argent et les femmes tandis que Pelerin a une adoration pour l’art. Etc. … Ainsi, tous ses personnages (et bien d’autres encore ; ils sont très nombreux dans ce roman) ont pour point commun la recherche vaine d’un idéal et d’une félicité qui semble leurs être promise. Malheureusement, ses exaltations sont éphémères et c’est la vacuité, l’échec de leurs vies (sentimentales et sociales) qui prédomine. Flaubert pourfend ainsi la bourgeoisie de province, incarnée par tous ses jeunes gens séduisants mais décevants. Se sont les rois de l’occasion manquée, les fils d’une révolution trop ambitieuse pour eux. Les occasions se multiplient mais ils n’en saisissent aucunes. Leurs désirs s’étiolent ; leurs projets meurent par manque de volonté… Frédéric Moreau, le personnage central de l’éducation sentimentale est un homme médiocre, influençable, insignifiant, hésitant… Je l’ai même souvent trouvé pathétique ! Sa participation même à des événements politiques bouillonnants, terribles et tragiques comme la fin de la monarchie de juillet, la révolution de 1848 et l’avènement de la seconde république deviennent fade à son contact. Il est si imbu de lui-même et sa personne est si ennuyeuse !
Mais que j’ai apprécié ce très bel ennui…


par RMarMat
L'Ami retrouvé L'Ami retrouvé
Fred Uhlman   
Ce livre avait tout pour me plaire mais pourtant je n'ai pas pu accrocher pleinement. C'était une très jolie histoire, j'en ai conscience mais j'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de longueurs inutiles et j'aurais préféré que l'auteur se concentre uniquement sur l'intrigue. Surtout que c'était un livre très court (j'aurais été plus clémente sur les longueurs si le roman avait été long). Mais c'est un très beau moment à passer et le message reste clair et fort.

par marjolen7
Exercices de style Exercices de style
Raymond Queneau   
vraiment très drôle. Comme quoi avec un peu d'imagination on peut rendre une histoire banale intéressante et même drôle. Je me suis aussi amusée à faire la même chose avec d'autre thème, très bon pour stimuler le cerveau

par Alienor

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode