Livres
565 095
Membres
618 014

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Cyanebook : Mes envies

Adopted Love, Tome 1 Adopted Love, Tome 1
Gaïa Alexia   
Je me suis tout de suite prise d'affection pour Teagan, surtout le Teagan enfant.
Une histoire magnifique j'attends impatiemment le 2

par Emy-3
Ne me lâche pas Ne me lâche pas
Lil Evans   
Devant ces commentaires élogieux, je me suis dit : "chic ! un bon bouquin peu connu !". Je prends !
mais ouille.... Quelle déception !
C'est gentillet, gentillet, tellement gentillet et sucré que cela m'en a donné une indigestion.
On se retrouve encore une fois avec un héros ultra protecteur qui tombe fou amoureux au premier regard et qui s'efforce de maitriser ses élans car vraiment, vraiment, il a trop envie de coucher avec elle, une héroïne fragilissime et complètement enfant (enfin ! cela se comprend vu la vie qu'elle a vécu). On a la méchante belle et blonde qui déteste d'emblée l'héroïne qui pourtant est si gentiiiiiillle et et si fragiiiiile. L'auteur nous répète constamment et à l'envie et quand je dis constamment c'est vraiment constamment que 1) elle est belle et ne s'en rend pas compte, que 2) elle est si fragile que Louka (le héros) ne pense qu'à la protéger et surtout de lui-même,vilain garçon, 3) que dés que Louka la voit, il l aimerait bien la coucher là mais qd, même il l'aime trop pour ça...
E elle répète, elle répète jusqu'à nous rendre fou.
Cela donne un truc lourdingue et indigeste, avec des scènes vues, revues et rabâchées.
Je vais m'attirer les foudres des autres lectrices, mais j'aime les romances un minimum crédibles, et pas un truc écrit selon la recette courante et insipide que l'on trouve malheureusement si souvent dans les livres de ce genre. Je n'aime pas les niaiseries dégoulinantes de bon sentiments et clichés et c'est exactement ce qu'on a avec ce livre.

par snowgirl
La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis La Trilogie des gemmes, Tome 1 : Rouge rubis
Kerstin Gier   
Bon sang je ne pouvais plus m'arrêter de lire ! J'ai été totalement transportée par cette histoire, par les personnages et par l'intrigue ! C'est bien écrit, bien décrit, on ressent vraiment bien la chose ! J'aime beaucoup cette mystérieuse histoire de Paul et Lucy même si à la fin, ça s'éclairci quelque peu... Concernant Gideon je reste sceptique, même en ayant lu la fin. Je suis comme Paul, je ne lui fais pas entièrement confiance !

par takiko
The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception The Remnant Chronicles, Tome 1 : The Kiss of Deception
Mary E. Pearson   
Quelqu un saurait ils si il seras traduit en français ?? Merci d avance
Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges Chasseuse de vampires, Tome 1 : Le Sang des anges
Nalini Singh   
Certains penseront que j'ai noté ce livre un peu large mais c'est ainsi, que je le veuille ou non, il fait incontestablement parti de " mes protégés ".
Malgré un début un peu délicat quant à l'écriture et la construction des phrases, j'ai été emportée par cette histoire de Chasseuse, d'Anges, d'Archanges et de vampires.
Raphaël, cet Archange à la séduction sensuelle et létale est auréolé de mystère, de froideur et d'impassibilité... sauf au contact de notre guerrière Elieanora qui semble le touché dans la solitude et l'ennui de ses siècles d'existence.
Bien que nous ayons à peine effleuré le passé torturé de l'héroïne et de l'Archange, on se doute que les prochains tomes ne manqueront pas de répondre à nos interrogations et expliqueront le comportement et les choix de chacun.
Un final SUBLIME...
A LIRE ! VRAIMENT !

par ccmars
Académie Lancesort - Bryn Morrow, Tome 1 : Accusée à tort Académie Lancesort - Bryn Morrow, Tome 1 : Accusée à tort
Annabel Chase   
https://www.my-bo0ks.com/2021/06/academie-lancesort-bryn-morrow-tome-1-accusee-a-tort-annabel-chase.html

J'étais vraiment curieuse de découvrir ce premier tome de Bryn Morrow d'Annabel Chase. Il faut dire qu'entre la couverture (dont je suis fan), le résumé et l'univers mêlant sorcière et suspense, j'étais déjà convaincue que j'allais apprécier.

Bryn Morrow s'est toujours cachée et encore plus depuis que sa mère est décédée quatre ans plus tôt. Il faut dire qu'avoir un père aux pouvoirs puissants et digne des plus grands sorciers maléfiques, mieux vaut ne pas attirer les regards sur elle. Pourtant, quand une famille s'apprête à périr dans un accident, Bryn n'hésite pas une seconde et les sauvent in-extremis avec ses pouvoirs. Prise en chasse, elle va être secourue et emmener à l'Académie Lancesort. Si un nouveau départ semble possible pour elle, les ennuis sont toujours de la partie et voilà qu'elle tombe sur le cadavre du Maître d'Armes de l'Académie.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de ce premier tome de Bryn Morrow, je me suis rapidement mise dans l'ambiance. Bryn est une héroïne aux pouvoirs vraiment puissants mais qui n'a pas eu toutes les cartes en main pour les développer comme il fallait. Il faut dire que se cacher de tous, n'a pas du aider. Avec Icare, son familier, elle veille à ne pas attirer les regards. Manque de pot pour elle, ou du moins en apparence, la Présidente de l'Académie va la prendre sous son aile. J'ai trouvé Bryn vraiment attachante. Elle ne manque pas une occasion de sortir une petite vanne, a un fort potentiel en tant que sorcière (et ça c'est quand même vachement cool) et surtout, elle ne recule devant rien pour venir en aide aux autres et relever le mystère autour du vol / meurtre du Maître d'Armes.

Côté personnages secondaires, on est plutôt servis. Entre les camarades/colocataires de Bryn, qui ont pas mal de potentiel (et pour une fois, pas le cliché des langues de vipère dans le groupe), le Préfet bien trop sérieux mais qui se décoince au fil des pages ou encore le mystérieux et serviable vampire Gray avec lequel notre héroine va faire équipe dans cette affaire, on a l'embarras du choix. J'ai beaucoup apprécié chacun d'entre eux et suis curieuse de les voir évoluer. En tout cas, une chose est sûre, la romance qui pointe le bout de son nez, s'annonce vraiment pas mal et j'ai hâte de voir ça dans la suite.

Côté univers, j'ai été rapidement happé par celui-ci. Comme je vous le disais, je me suis rapidement mise dans l'ambiance. Avec ce premier tome de Bryn Morrow, nous sommes dans un mélange de Harry Potter pour tout ce qui est école secrète, chambrées et magie. Un brin de Kate Daniels, pour ce qui concernant Bryn et son père, dont elle se cache et cache ses pouvoirs et enfin un soupçon de suspense avec l'enquête sur le meurtre et le vol. Personnellement, ces similitudes ne m'ont pas posées problème puisque le tout est assez sympathique et l'autrice s'émancipe au fil des chapitres. De plus, je dois dire que le mystère autour de l'enquête m'a bien tenu en haleine. Je n'avais pas vu venir certains éléments, donc c'est plutôt bien joué de la part de l'autrice, Annabel Chase. D'ailleurs, j'en profite également pour souligner que la traduction est vraiment agréable est très fluide.

Honnêtement, ce premier tome de Bryn Morrow était vraiment cool ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde et me suis prise d'affection pour chacun des personnages. Le seul hic ? Je dirais que comme pour de nombreux romans Young Adult, l'histoire n'est pas si approfondie que cela. Les événements s'enchainent assez vites et concrètement Bryn ne tombe pas vraiment sur une affaire complexe vu qu'elle s'en sort très facilement. De même que les relations entre les personnages ne sont pas tellement approfondies. Ce n'est pas gênant en soit, car personnellement, je l'ai pris comme une bonne lecture de fantasy urbaine YA légère et sans prise de tête mais ne vous attendez pas à de l'univers complexe, vous seriez déçus.

Au final, je n'ai fais qu'une bouchée de ma lecture et n'avait qu'une envie, me plonger dans la suite ! Il faut dire que le premier tome est assez fin, il me semble que les deux suivants le sont tout autant mais, il y a d'autres romans dans le même univers sur les amies de Bryn alors, ça s'annonce plutôt pas mal et notamment pour développer chaque personnage plus en détail.

En conclusion, j'ai beaucoup apprécié ma lecture de ce premier tome de Bryn Morrow. Un univers vraiment sympa mêlant sorcières, vampires, métamorphes et magie. L'histoire est prometteuse, tout comme les personnages et cerise sur le gâteau : ça se lit tout seul.

par Carole94P
Les Échos du temps, Tome 1 : Automne Les Échos du temps, Tome 1 : Automne
Juliette Pierce   
J’ai découvert il y a peu de temps la plume de Juliette Pierce, et c’est avec beaucoup d’intérêt que j’avais envie de découvrir sa plume fantastique.
Automne, le premier tome de la série Les Échos du temps a su susciter ma curiosité de part son résumé et son sujet peu commun. Merci aux éditions Bookmarks pour ce service presse.
Paris 2035, Shade vit pour détruire les sorcières, lors de sa première mission en solo, il en pourchasse une. Rune est en expédition avec son amie Cali, peu habituée elle se fait poursuivre par un chasseur, pour survivre elle fait se qu’elle ne pensait jamais faire, elle en fait un « attaché ».
Comment coexister avec un homme qui veut la détruire, mais qui ne peut plus vivre sans elle, dans un monde de jeu de dupe et de pouvoir?
En commençant ce livre je ne m’attendais pas du tout au monde qu’a créé l’auteure, quelle agréable surprise.
Les descriptions et le rythme du livre m’ont vraiment permis de me projeter avec Rune et Shade.
J’ai, au départ, eu quelques doutes sur ma capacité à retenir qui est qui, les histoires de clan, d’attaché, de protecteurs, mais c’était sans compter sur la capacité de Juliette Pierce de me prendre dans son histoire.
L’intrigue est palpitante, et les jeux de dupe sont un réel plaisir, j’ai aimé tenté de démêler le vrai du faux, et je reste un peu frustré à la fin de ma lecture car j’ai encore de nombreuses questions sans réponses. C’est une romance très douce, et la mise en place, de par l’histoire, mais aussi l’âge des personnages se met doucement en place.
Rune est une jeune sorcière de la terre, son clan a été décimé lors de la guerre qui a opposé les clans de l’eau, du feu, de l’air et de la terre.
Elle vit loin de la cité avec sa mère et sa soeur que j’ai trouvé détestable. Par contre dès le départ j’ai beaucoup aimé Rune, elle a une éthique qui me plait, et une douce naïveté sans pour autant être une godiche.
Shade est chasseur, c’est l'histoire familiale et cela lui convient bien. Il a un fort esprit de compétition et attraper une sorcière lui permettrait d’avoir enfin la reconnaissance de sa famille. Se retrouver dans le monde des sorciers, entourer de ceux qu’il exècre est un véritable exercice, mais ce jeune homme se découvre plein de ressources. J’ai apprécié sa capacité à prendre sur lui, analyser la situation, et ses élans de protection envers Rune.
L’ auteure met en place le monde de son histoire, il y a beaucoup de personnages qui se révèlent avoir une importance, j’ai vraiment été intriguée et touchée par Sia, pour moi elle est la toile de fond de cette histoire, et j’ai hâte de la découvrir plus en détails. Et j’espère Juliette Pierce que Kaden se fera châtier dans le tome 2.
Ici nous avons un très bon premier tome qui nous permet de découvrir le monde que nous propose l’auteure, il y a beaucoup de détails, les interactions des uns et des autres, les pouvoirs, une intrigue assez prenante et un début de romance qui laisse présager de belles aventures.
J’ai fini ce livre avec beaucoup de questions, puisque l’auteure nous laisse sur notre faim dans une ambiance assez angoissante pour nos personnages. Vivement cet été pour connaître la suite de leurs aventures.
Seasons, Tome 1 : Les Saisons de la tempête Seasons, Tome 1 : Les Saisons de la tempête
Elle Cosimano   
Je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire et je dois avouer que je suis déçue...
L’écriture de l’autrice est très simple et le rythme du livre trop irrégulier.
Le personnage principal n’est quasiment jamais mis en valeur alors qu’il aurait mérité beaucoup plus. C’est comme si il était juste spectateur de chaque scène et nous racontait ce qu’il se passait.
La romance m’a beaucoup plus par contre et les personnages sont un des seuls gros points positifs de ce livre.

par Cindy-42
Red Queen, Tome 3 : King's Cage Red Queen, Tome 3 : King's Cage
Victoria Aveyard   
C'est le seul de la série Red Queen que j'ai lu en VO, et c'est celui que j'ai le plus aimé. La traduction VF a-t-elle quelque chose à voir avec ça? Réponse dans 2 mois, je compte bien lire la version française également.
Alooooors. Déjà, sachez que y a trois points de vue différents dans ce bouquin, un gros plus, [spoiler]du moins pour les chapitres d'Evangeline, franchement pour Cameron, que ça soit elle ou un autre, ça n'aurait pas changé grand-chose[/spoiler] cependant Mare est toujours le pdv principal. Et heureusement, parce que les autres c'est pas la joie (enfin encore moins que Mare dépressive). On a donc Mare, prisonnière de Maven.
Et toute cette première partie est géniale. J'ai adoré Maven (oui je sais que je devrais le détester, mais c'est pas possible quoi), en savoir plus sur lui, son obsession sur Mare, ce que sa mère a provoqué etc. Ce "méchant" est l'un des meilleurs au monde, sérieux. Chaque scène où il est présent est super intense.
Mare se reprend vachement par rapport à Glass Sword, où elle était in-su-por-table. Sa psychologie est intéressante et bien développée.
Ensuite, Cal est légèrement moins ennuyeux (mais toujours transparent, franchement, sauf à la fin, mais juste parce que c'est centré totalement sur lui). Ce mec est un bloc de tous les clichés à lui tout seul, ça m'énerve, surtout qu'il n'a vraiment pas de personnalité définie [spoiler]ce qui cause quelques petits problèmes, cf la fin "Cal follows orders, but he can't make choices" biiiim [/spoiler]
Farley est un coup de coeur dans ce tome (et déjà celui d'avant même), tout comme Evangeline [spoiler]et sa relation avec Elane, boooooum[/spoiler]. Oui oui.
Jusqu'aux deux tiers du livre, où y a des scènes absolument géniales, on est bien. Ça retombe un peu façon soufflé au fromage juste après (selon moi), mais après on s'en prend plein la gueule pour un final MAGNIFIQUE. [spoiler]même si tout le monde ne sera pas d'accord, y a des gens qui aiment bien Cal, ce que je ne comprends toujours pas (Maven est tellement plus captivant, sans mauvais jeu de mots) Et oui, c'est vrai que malheureusement, ça ne laisse pas non plus la place à Maven mais l'espoir est toujours là, on sait jamais. Même si ça a l'air parti pour un "c'est tous des connards, j'ai pas besoin de gars pour vivre, laissez moi en paix, libre et vieille fille", qui changerait un peu de ce qu'on voit habituellement[/spoiler]
Et par contre, elle aime bien passé trois heures sur la même scène, Victoria Aveyard, parce que je sais pas si c'est à cause de l'anglais ou quoi, mais ça m'a semblé vachement plus décrit que d'habitude (ce qui est plutôt bien).
Bref, tome trèèèèès cool, qui laisse un suspens de ouf comme d'habitude. J'ai hâte de le relire en français cette fois, et aussi d'avoir la SUITE.

par Y555
Red Queen, Tome 4 : War Storm Red Queen, Tome 4 : War Storm
Victoria Aveyard   
[Lu en VO]
"Rise, red as the dawn"

Je viens de tourner la dernière page de la série Red Queen, et j'avoue que ça fait un petit quelque chose au cœur. Avec ce tome, on assiste au dénouement, au clou du spectacle, à l'aboutissement de tout ce qui avait été initié dans le tome 1. C'est le meilleur, selon moi, malgré des scènes parfois trop longues et une alternance de POV assez usante (qu'est-ce que les chapitres du point de vue d'Iris ajoutent à l'histoire ? honnêtement ?). Mare a énormément évolué : apeurée dans le tome 1, arrogante dans le tome 2, au bord du gouffre dans le tome 3 et ici, enfin, plus sûre d'elle qu'elle ne l'a jamais été. D'où cette fin, d'ailleurs, qui va sûrement en décevoir beaucoup mais que j'ai trouvée plus qu'appropriée vis-à-vis de l'histoire. Elle rappelle un peu celle de Hunger Games : après la révolte, la guerre, les massacres, il faut tout reconstruire, oui, mais aussi prendre le temps de se retrouver soi-même. De décider qui on veut être.

Un gros love pour Cal, dont l'évolution a été aussi magique à voir que celle de Mare. Un personnage modéré dans un monde d'extrémistes, et qui malgré avoir été poussé, tiré, moqué et critiqué, a su faire ses propres choix. T'as raison, Cal, n'écoute pas les rageux.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode