Livres
553 594
Membres
597 849

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Dromora : Liste d'argent

La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, Tome 1 : L'ami Javin La Quête de l'oiseau du temps - Avant la Quête, Tome 1 : L'ami Javin
Serge Le Tendre    Régis Loisel   
Plus de 10 ans après la fin du cycle de « La Quête de l'Oiseau du Temps », Loisel et Le Tendre reviennent avec un deuxième cycle : « Avant la Quête » ; le tome 1 s’intitule « L’ami Javin ». On pourrait croire que c’est Loisel qui a fait le dessin tellement le style de Lidwine est proche de ce dernier, c'est assez surprenant. J'ai trouvé que « L'ami Javin » restait fidèle à l'esprit de la série. Ce cinquième volume n'est pas une suite, mais plutôt un prologue ; On est 40 ans en arrière, Bragon n'est qu'un jeune paysan rêvant d’aventures et la belle princesse Mara, fait valser les cœurs…
Si vous êtes resté au tome 4 : « L'oeuf des ténèbres », je vous encourage à poursuivre, car c'est vraiment sympa de savoir comment tout a commencé et pour les autres, courrez acheter les cinq tomes !

par cab38
Les Forêts d'Opale, Tome 1 : Le Bracelet de Cohars Les Forêts d'Opale, Tome 1 : Le Bracelet de Cohars
Christophe Arleston   
Opus sympathique dans lequel on retrouve tout ce qui peut être classique dans le genre : un monde à part, un type qui a un secret, un jeune qui ne sait rien mais semble promis à sauver le monde, un pouvoir qui aide à s'en sortir mais pas trop sinon c'est trop facile, des gros méchants...

Un poil complexe à installer l'histoire des prêtres de lumières que oui mais non mais les bardes non mais oui, peut-être...

Bref, rien de neuf sous le soleil mais agréable à lire.
Hygiène de l'assassin Hygiène de l'assassin
Amélie Nothomb   
C'est encore une nouvelle joute verbale monstrueusement intelligente, philosophiquement à vomir et d'une intensité verbale « dégueulasse ». Du grand art Nothombien !
Très rapidement, nous sommes projetés dans le vif du sujet où il est question de manipulation, de mauvaise fois, de perception, de problèmes de conscience, de mensonge, sous couvert de jolis termes tels que la pudeur, l'amour, l'humilité, l'esprit, et bla bla bla...
La construction du texte superficielle des premières pages qui amène la 5ème rencontre est délectable et rend magistrale la rencontre finale.
Le style corrosif littéraire et théâtral d'Amélie Nothomb semble naître dans ce premier ouvrage et malgré ma préférence pour d'autres ouvrages, je ne peux que penser au talent certain de cette auteure.
Sorceleur, Tome 4 : Le Temps du mépris Sorceleur, Tome 4 : Le Temps du mépris
Andrzej Sapkowski   
Franchement dubitative à l'issue de ce 4eme tome...
L'auteur a certes bien compris qu'un fil conducteur dans la narration, c'est pratique, mais pour le coup il tombe maintenant dans l'excès inverse, en laissant tomber le sorceleur (pas comme si c'était le titre de la série...) pour nous enliser dans des intrigues politiques très difficiles à suivre. Il aurait pu se fendre d'une chtite carte, voire même d'une récap des différents royaumes et souverains, mais en l'état j'avoue que je m'y suis perdue.
Quand à Ciri, elle s'avère en fait presque aussi fade que Geralt (déception...), et [spoiler]le passage avec la licorne[/spoiler] a fini de m'achever.
Je me suis accrochée pendant 4 tomes, mais cette fois la messe est dite, je jette l'éponge.

par Coriolis
Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates Meg Corbyn, Tome 1 : Lettres écarlates
Anne Bishop   
It’ s a trap ! J’ai tout laissé en plan et je l’ai dévoré ce tome 1 ! J’ai été sous le charme dès la première page. C’est un projet assez atypique, j’ai du mal à le relier à d’autres livres dans le même genre, c’est bien un urban fantasy mais il arrive à aller au-delà. Je pensais avoir affaire à un habituel ‘bit-lit’ avec une héroïne pour narratrice et ce n’est absolument pas le cas, divers protagonistes prennent part à l’histoire. On sent la patte d’une auteure de fantasy, ce qu’Anne Bishop est sans aucun doute, nul besoin de rappeler qu’elle est connue pour la Trilogie des Joyaux Noirs.

Humains et terra indigene se côtoient, se supportent sans réellement se comprendre, soit par peur, soit par intérêt. Les humains ne sont que des proies dans ce monde pour ces êtres mystiques, ils étaient là avant eux et s’adaptent à chaque génération de prédateurs, ils seront encore là bien après. Namid contient plusieurs continents (Thaisia, Brittanie…), une géographie bien spécifique avec une histoire propre, des jours de la semaine rappelant les éléments et des noms de villes très reconnaissables (Strassville, Bouseville…), des cartes et un prologue permettent de s’immerger dans ce nouveau lieu assez rapidement. De ce fait, il est tout public, il plaira au plus jeune comme au plus vieux, fille ou garçon y trouveront leur compte.

Si Anne Bishop ne revisite pas l’aspect des vampires, loups-garous & cie… elle apporte quelque chose de plus avec le personnage de Meg Corbyn (la quatrième de couverture en dit déjà trop). Elle m’a au départ fait penser à Alice Royale par son côté innocent, ingénu, soit totalement pur, et qui découvre autant les humains, que les terra indigene avec ses pauvres ‘images’ pour seul bagage. Son côté ‘chaton fragile’ aurait dû me faire fuir, ce n’est pas un personnage auquel je m’identifie, mais j’ai su l’apprécier pour sa particularité (en mettant de côté mon agacement que j’avais, de voir chaque Autre s’attacher à elle aussi facilement).

Les personnages sont intrigants (Simon, Tess plus particulièrement), bien développés et ont tous leur place. Même les flics ou les quelques longueurs ne m’ont pas freinée dans cette lecture. J’ai succombé à l’univers présenté par Anne Bishop, à son ambiance à huit-clos qui ne ressemble à aucune autre et plus particulièrement aux émotions distillées au long du livre, qui sont, son plus gros atout dans cette histoire. Grâce notamment à l’autre visage des êtres surnaturels qu’elle nous montre, une partie plus psychologique et animale qu’on n’a pas l’habitude de voir. Ils n’ont rien de séduisant et c’est ce qui fait leur charme, vraiment, ça leur donne du mordant (roh ce jeu de mots). Ce qui donne des occasions de glousser quand il y a ces petites remarques à la limite de l’humour noir et parfois même grimacer, tout n’y est pas édulcoré. La nature est belle, merveilleuse, mais tout aussi cruelle, à Lakeside c’est pareil.

Pendant que nous découvrons le dernier d’Anne Bishop, le tome 2 sort aux USA, et que de frustration, maintenant que j’ai terminé ce premier opus de ne pouvoir enchaîner. Certes, l’intrigue est simple, mais efficace ; il n’y a pas de romance comme dans toute "bit-lit" actuelle ; l’action est surtout en fin de tome et l’essentiel du roman se concentre sur les relations familiales, amicales — sur les émotions… mais quel premier tome, tellement addictif et différent !

par LLyza
L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi L'Assassin royal, Tome 2 : L'Assassin du roi
Robin Hobb   
Dans la lignée du premier. L'action se met en place doucement. Le personnage de Fitz est bien développer.

par Aeryn
Magasin général, Tome 1 : Marie Magasin général, Tome 1 : Marie
Régis Loisel    Jean-Louis Tripp   
Très belle bande dessinée pour adolescents ou adultes. Les dessins sont très bien fait. L'histoire est celle des gens d'un petit village durant les années 1920.

par Bidule2
Lancedragon : La Trilogie des agresseurs, Tome 2 : L'Aile noire Lancedragon : La Trilogie des agresseurs, Tome 2 : L'Aile noire
Mary Kirchoff   
En ces temps ténébreux, compagnons d'aventure, il reste un seul espoir : trouvons la Lancedragon !
Il fut un temps, amis, où une bête immonde Préparait en secret la destruction du monde. Oyez, oyez comment la Reine des Dragons Rassembla peu à peu ses terribles légions. Sortie d'un long néant, Khisanth à l'aile noire Va semer la terreur et récolter la gloire !
Vingt-six ans avant d'affronter les Compagnons à Xak Tsaroth, Khisanth, un dragon femelle ; émerge d'un sommeil de plusieurs siècles. Le cataclysme ayant balayé l'ancien monde, elle devra s'adapter au nouveau avant de rejoindre les troupes d'élite de la Reine des Ténèbres. Un parcours initiatique baigné de sang et de larmes...

par Marie.
Biographie de la faim Biographie de la faim
Amélie Nothomb   
Jusqu'à bout, j'aurais eu du mal à rentrer dans le livre. Disons que moi qui n'ai jamais lu une autobiographie, découvrir quelqu'un qui raconte toute son enfance, avec ses joies ses peines au travers d'anecdotes c'est plutôt … troublant. D'autant plus que c'est fait sans aucune honte.

Amélie Nothomb est vraiment quelqu'un de singulier de part sa manière de penser et de voir la vie. Devenir « elle » le temps du livre est particulier. Elle a vécu tellement de choses, entre les différents pays qu'elle a traversé et les expériences qu'elle a vécu. L'anorexie et le viol dont elle a été victime m'ont certainement le plus marquée.

Le fil conducteur du livre est cette faim qu'elle ressent, dont je n'ai pas vraiment compris la nature. Les chapitres sont cours. A cause de ces coupures répétées, je n'ai pas vraiment réussi à accrocher au livre, que je posais fréquemment. Pour être honnête, jusqu'au moment où j'ai décidé de le le finir en un seul coup pour être débarrassée, je me suis ennuyée.
Ce qui m'a permis de tenir au fond, c'est l'écriture d'Amélie. Je trouve qu'elle écrit merveilleusement bien, c'est simple et en même temps elle arrive à faire passer beaucoup de choses.


par Grenette
Les Combustibles Les Combustibles
Amélie Nothomb   
Ce livre horrifie et répugne tout autant qu'il fascine. Un pièce de théâtre courte, qui soulève de multiples questions et fait réfléchir le lecteur.
Pour ma part, à la fin, je jubilais mentalement, entre colère et épuisement, à l'instar des personnages ; personnages peu nombreux (3) mais finement ciselés.
J'avoue ne pourtant pas avoir accroché durant la première moitié...mais la pièce est si courte, vous n'avez rien à perdre ;)
Bonne lecture ^^

par mimipoete
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode