Livres
564 730
Membres
617 371

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Elodiie26 : Mes envies

Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful Beautiful Bastard, Tome 5 : Beautiful
Christina Lauren   
Je n’arrive pas à croire que c’est déjà la fin, cette série m’a accompagnée pendant plusieurs années et j’ai vécu pas mal d’aventure avec cette incroyable bande d’amis. Ce tome, c’est le tome des adieux et en même temps, c’est un nouveau commencement pour notre nouveau couple de héros.

Pour vous resituer rapidement, dans ce tome nous suivons Jensen le frère d’Hanna et accessoirement la femme de notre très cher Beautiful Player : Will, ainsi que Pippa, la meilleure amie de Ruby de la femme de notre Beautiful Secret : Niall. Oui bon, présenté comme ça, ça semble compliqué mais si vous connaissez la série, vous n’avez pas pu louper les liens qui unissent nos héros. J’étais loin d’imaginer la personnalité de Jensen, ce grand frère protecteur qui avait tout fait pour sortir sa sœur de sa solitude, est en réalité un bourreau de travail qui n’a pas une vie sociale bien active. Du côté de Pippa, les choses sont un peu différentes, surprendre son petit ami avec une autre femme va être un électrochoc sur cette situation écrasante qui ne lui convient plus et qu’elle a besoin de changer d’air.

Comme à leurs habitudes, dans ce tome nous sommes loin de nous ennuyer et l’humour légendaire des auteurs n’est pas à son reste. Rapidement Jensen et Pippa vont se rendre compte qu’un avion, de l’alcool et une piplette ça ne fait pas bon ménage, alors que l’une est sous le charme, l’autre est plutôt contrit. Il vont avoir la surprise de se retrouver quelques jours plus tard, pour un road-trip déjanté, avec beaucoup de vin et une équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier : Will, Hanna, Ruby, Niall et deux célibataires qu’ils ont bien l’intention de rapprocher. Le caractère diamétralement opposé des héros est justement ce qui va faire le charme de cette romance, le côté un peu coincé de Jensen est totalement adorable, quand la folie de Pippa n’hésite pas à s’exprimer pour le mettre encore plus au supplice.

A côté de ça, nous vivons par procuration l’évolution de nos autres Beautiful, la troublante gentillesse de Chloé, la méchanceté inattendue de Sara, ou encore la sexytude de Will au fourneau et bien évidemment un groupe d’amis plus soudé que jamais, avec des couples tous plus touchants les uns que les autres. Je crois que je n’aurais pas pu espérer meilleur épilogue, ici nous retrouver tous les éléments qui ont rendu cette série magique, des hommes différents qui auront réveillé toutes les facettes qui sommeillent en nous, désormais marié et heureux, on ne peut qu’apprécier tout le chemin parcouru et rêver de celui à venir. Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome, et en même temps nostalgique de devoir les quitter après tous ces moments. Une série drôle, romantique, sexy et hilarante, qui n’est plus à présenter et qui si vous ne connaissez pas est à découvrir, vous n’en ressortirez pas indemne.

http://wp.me/p4u7Dl-2Jq

par Luxnbooks
Retiens ton souffle Retiens ton souffle
Holly Seddon   
Dans ce roman, nous avons de multiples narrations, c'est principalement Alex que l'on suit, cette jeune journaliste free-lance qui souhaite écrire un article sur un docteur qui s'occupe de ses patients que beaucoup qualifient de "légumes" car leur activité cérébrale semble être à l'arrêt. C'est alors qu'elle va voir l'une de ses patientes : Amy, qui a le même âge qu'elle, Amy a subit une agression alors même qu'elle n'avait que 15 ans et son agresseur n'a jamais été identifié. Alex va alors s'intéresser à cette affaire et décide de la résoudre. Nous évoquons la vie actuelle vue par les yeux d'Alex ainsi que de ceux de Jakob, le petit-ami d'Amy à l'époque de l'agression qui continue de lui rendre visite. Et le passé nous est dévoilé à travers les recherches effectuées par Alex mais aussi les souvenirs d'Amy.

Au départ, il nous faut le temps de nous faire à ses multiples narrations, j'ai été moi même un peu perdue par moments. Puis nous devenons avare de la moindre information pour découvrir qui a commis cet acte, mais cela a tendance à trainer en longueur et là où nous attendions des rebondissements, ils ne venaient pas.

Alex est un personnage très perturbée, son passé et sa dépendance à l'alcool ont bousillé tout ce qu'elle avait construit : son job, ses compétences journalistiques, son mariage, sa vie de famille. Elle est seule, terriblement seule et c'est navrant, voir dérangeant de la voir dans cette situation car personne ne semble l'aider et sa situation est périlleuse et dangereuse, sa santé est mise en jeu. Cette enquête, c'est comme un rappel de ce qu'elle était avant, elle va lui permettre de se remettre en selle et de prouver aux autres de quoi elle est capable.
Jakob est un personnage que nous connaissions à l'âge de quinze ans alors qu'il est le petit ami de Amy, nous le découvrons à travers son regard à elle, elle lui reproche un certain nombre de choses, prise par cette frénésie de la découverte du sexe. Puis nous le retrouvons quinze ans plus tard, adulte, marié et futur papa, l'adolescent est bien loin et au début, cela n'est pas évident de se dire que c'est le même personnage. Il vit avec sa femme enceinte de leur premier enfant mais sa vie semble être assez chaotique, Jakob n'arrive pas à jouir pleinement de ce qu'il a, il semble être resté bloqué à ce moment de sa vie où Amy a été retrouvée inconsciente. Nous comprenons alors qu'il ressente ce besoin de venir la voir chaque jour mais cela l'empêche de profiter de sa vie actuelle, l'enquête d'Alex c'est peut être la solution pour lui de tourner une bonne fois pour toutes une page sur le passé.

Je suis bien embêtée en écrivant mon avis car je suis totalement mitigée sur cette lecture : il y a du très bon, des moments où j'ai été happée par l'histoire, l'intrigue est alors très bien menée. Mais il y a aussi eu des moments où d'un coup, nous pouvions avoir cette impression de totalement nous éloigner de ce qui nous captivait jusque là. Ces moments concernent peut être plus la situation des personnages, alors cela devrait être des moments intéressants car ils sont intéressants mais il y a beaucoup de flou concernant des comportements que nous ne comprenons que bien trop tard et cela m'a un peu déstabilisé.

L'écriture a la troisième personne pour ce type de narration est logique mais elle créé un fossé terrible entre les personnages et le lecteur et je n'ai pas réussi à me sentir proche d'eux. Dommage car leurs situations pouvaient porter à nous rapprocher d'eux, à les comprendre mais cela ne sait pas passer ainsi. Alex a une vie difficile, à cause d'un problème d'alcoolisme qui remonte à son enfance et des explications plus tôt dans le roman sur elle et ses soucis nous auraient permis de mieux nous sentir proche d'elle.

Alors passant de moments passionnants où l'intrigue mène bien son jeu à d'autres moments beaucoup moins attrayants qui m'ont un peu ennuyé, je ne suis pas convaincue par cette lecture qui était pourtant bien prometteuse.

http://www.livresavie.com/retiens-ton-souffle-de-holly-seddon/

par Beliwei
Cauchemars, Tome 1 : Jack O'Lantern Cauchemars, Tome 1 : Jack O'Lantern
Sophie Fischer   
Très bon premier tome !

En voyant le couverture je m'attendais à un roman jeunesse.. mais ce n'est pas (tout à fait) le cas ! Il y a des éléments assez léger et même niais, je pense surtout aux "amourettes" de l'héroïne, mais beaucoup d'autres aspects sont plus mature. Ce livre aborde la psychiatrie, la folie, la jalousie etc.

Le point fort du livre ce sont les personnages !
Je les ai tous aimé ! Et notamment Jack et Ian.
Les personnages évoluent tous au fil du roman et je suis impatiente de lire la suite pour poursuivre ces évolutions.

L'enquête en elle-même est également prenante même si assez prévisible.

Hâte de lire la suite.

par Ln_n
Comme une tombe Comme une tombe
Peter James   
Le début de ce roman est vraiment haletant, on a l'impression d'être aux côtés de Michael Harrison! Par la suite, l'intrigue traîne un peu en longueur (un format plus court aurait peut-être été plus judicieux pour ce type d'histoire) et le dénouement est finalement plus classique.

par tolomas
Il était une fois, Tome 1 : Nicholas Il était une fois, Tome 1 : Nicholas
Emma Chase   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/il-etait-une-fois-tome-1-nicholas-emma-chase.html

C’était sans doute le roman qui me rendait le plus curieuse possible. Parce que, avouons-le, les romances j’en vois énormément passer et je suis très, très friande de ça, mais une histoire de royauté, prince, héritage et cie, ça, ça ne court pas les rues du moins en roman.

Il était une fois, tome 1 : Nicholas avait donc déjà tout pour lui avant même de le commencer. Et je vous avoue également que je suis fan de la couverture. Sobre, classe et juste un soupçon de sexy de quoi rendre curieuse tout en restant dans le mystère !
Je n’avais encore jamais lu de roman d’Emma Chase (oui, oui, c’est possible) mais j’en avais entendu le plus grand bien. Une chose est certaine, l’auteure sait dès le début captivé son lecteur. Je me suis très rapidement mise dans l’ambiance d’Il était une fois. Dois-je préciser que ce thème me fait rêver dès qu’il y a un peu de « paillettes » ? J’ai trouvé intéressant de découvrir l’envers du décor avec la Reine, les règles et les contraintes d’un tel statut.

Pour tout vous dire, lorsque j’ai lu ce premier tome, Nicholas, j’ai assez rapidement repensé à Princesse malgré elle et tout dernièrement A Christmas Prince sur Netflix. Quand je vous dis que je suis une fan de ce genre d’histoire, je ne vous mens pas… Quoiqu’il en soit, j’ai de suite été dans l’ambiance. Emma Chase nous offre une histoire de Cendrillon des temps modernes avec juste ce qu’il faut pour être émerveillé.
Parlons maintenant personnages. Olivia est une héroïne attachante, douce et d’une gentillesse sans limite. Elle fait tout pour aider sa famille, son père, son héros mais aussi sa jeune sœur. Son caractère facile et son aisance ne l’empêcheront pas de remettre à sa place un homme et encore moins un Prince.
Ce Prince n’est autre que Nicholas. Avec le décès de ses deux parents, il est le futur roi de Wessco une fois que sa grand-mère, la Reine ne sera plus là. Des responsabilités auquel il a été préparé toute sa vie. En revanche, il est dans l’obligation de se trouver une épouse dans les trois mois qui viennent. Une épouse digne de la couronne et validée par la Reine actuelle. Une tâche des plus compliquée qu’il compte bien retarder au maximum. Lors d’une escapade dans le but de retrouver son frère Henry à New-York, il va faire une rencontre qui pourrait tout changer.
Concernant sa personnalité je suis un peu plus sur la réserve. Certains points m’ont fait grincer des dents à quelques reprises. Si j’ai aimé le côté responsable, attentionné et sur de lui, le reste m’a un peu fait l’effet d’un goujat par excellence. Pour le côté romantique, c’était un peu limite et c’est surtout ce qui m’a manqué. Des scènes de sexe assez répétitive, au détriment des moments romantiques et mignons.
La relation Olivia/Nicholas nous offre son lot de retournements. Leur rencontre des plus originales m’a vraiment amusé et l’humour reste présent tout au long de leur relation. C’est rafraîchissant et apporte vraiment de la légèreté. Eux qui ne s’attendaient pas à passer plus de trois mois ensemble, auront bien du mal à se séparer.
Autre point fort du roman et pas des moindres c’est le côté famille. D’abord, Olivia avec son père et sa sœur, dont les liens sont très forts et m’ont beaucoup touché mais aussi et surtout la relation Nicholas/Henry. Les deux frères sont radicalement différents et affrontent la vie de façon assez opposée. Pourtant, ils se soutiennent et nous offre de beaux moments. L’humour d’Henry m’a d’ailleurs vraiment conquise. Il ne va pas sans dire que j’ai hâte de le découvrir dans le second tome…
En conclusion, Il était une fois, tome 1 : Nicholas m’aura fait rêver et croire aux contes de fées modernes sans pour autant tomber dans l’excès. Je conseille donc volontiers cette série !

par Carole94P
Il était une fois, Tome 2 : Henry Il était une fois, Tome 2 : Henry
Emma Chase   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/03/etait-saison-2-henry-emma-chase/

Vous pensiez que Nicholas était exceptionnel, que son histoire était digne d’un conte de fées ? Laissez-moi vous dire qu’Henry n’a rien à envier à son frère loin de là et qu’il pourrait bien se révéler plus captivant que ce dernier.

La plupart du temps lors d’une lecture je tombe sous le charme d’un des héros en appréciant le second, mais je peux compter sur les doigts d’une main les couples qui ont su me charmer ensemble. Cette saison d’Il était une fois en fait partie et je n’avais vraiment pas envie que ça se termine.

Emma Chase a toujours su me surprendre, m’émouvoir et m’attendrir grâce à des romans passionnants sans autre commune mesure. J’ai succombé à cette saga grâce à Nicholas, mais je suis totalement envoûtée par Sarah et Henry. L’un ne va pas sans l’autre dans mon esprit, car leurs sentiments sont si forts, leur lien est si puissant que je ne peux plus les dissocier.

Dès les premières pages, Henry se montre entier, séducteur tout en nuances et en surprise. Propulsé bien malgré lui sur le trône, le prince a la fâcheuse tendance de ne pas faire ce qu’on lui demande mettant les nerfs de la Reine à rude épreuve. Mais n’est-ce pas ce qui le rend attirant ?

Non content de ses nouvelles conditions de vie, fidèle à lui-même, le futur roi se lance dans un petit jeu qui pourrait bien choquer la royauté. Un véritable bachelor royal s’installe au château avec à sa tête le plus déjanté des héritiers. Et même si l’on se doute de la finalité, cela n’entache en rien le plaisir que l’on ressent à le suivre à chaque rendez-vous. C’est tellement agréable, tellement divertissant qu’on en veut toujours plus.

La rencontre avec la jolie et discrète Sarah est rafraîchissante, car sur un pied d’égalité. Ils évoluent côte à côte et malgré leur statut et le protocole ils définissent tous les aspects d’une relation simple basée sur des échanges directs et amusants. Il y a un tel contraste entre ces deux personnages, une telle connexion que c’est un réel plaisir de les voir se rapprocher et se lier jour après jour.

Au-delà de cette idylle naissante, j’ai également beaucoup apprécié le vécu de ces personnages, les difficultés qu’ils ont traversées et les démons qui les hantent encore parfois. Loin des individus parfaits que l’on s’attend à croiser dans ce genre de romance, Sarah et Henry prennent les rênes de leur destin et osent aller de l’avant. Le dernier chapitre de l’histoire nous prouve d’autant plus quel couple exceptionnel ils forment et à quel point ils sont prêts à assumer leurs responsabilités.

Dire que je suis fascinée par ce tome est un euphémisme tant j’en ai adoré chaque instant. Henry a une personnalité follement attirante qui m’a totalement séduite. Sarah est exactement la femme qui lui faut sur tous les plans. Ils m’ont fait rire, m’ont fait monter les larmes aux yeux et ont totalement conquis mon cœur.
Il était une fois, Tome 3 : Ellie Il était une fois, Tome 3 : Ellie
Emma Chase   
Ma Chronique : https://wordpress.com/post/labooktillaise.wordpress.com/16508

Woah.. Si j’avais été conquise par Nicholas et j’étais tombé follement amoureuse d’Henry… Que dois-je dire à propos de Logan et Ellie ?

Ce tome est le dernier tome de la saga Il était une fois. Saga coup de coeur à mes yeux, haut en couleur et avec des personnages drôles, attachants et géniaux ! Ici, nous retrouvons Ellie, qui est la petite soeur d’Olivia, la femme de Nicholas ! Ellie est douce, gentille, altruiste mais aussi innocente, naïve et tête en l’air ! Je l’avais déjà beaucoup aimé dans le tome 1 et je savais que son tome serait délicieux… Et pour comble, c’est bien plus que ça !

Au début du livre, Ellie est très jeune, 18 ans et l’histoire commence au moment où Olivia a quitté NY pour aller à Wessco avec Nicholas ! Nicholas n’a pas confiance en beaucoup de personne, mais il confirait sa vie, et donc celle d’Ellie à Logan, un de ses gardes du corps.

Logan est beau, sexy, grand, fort, redoutable, ténébreux ! Bref, vous l’aurez compris, Logan est devenu un de mes bookboyfriend et a même dépassé Nicholas et Henry qui était pour déjà parfait à mes yeux ! Logan n’a rien de loyal, au contraire, sa vie passé est assez sombre ! Tout chez ce gars est sombre et attirant ! Mais ou on trouve ça ???Désormais, il se concentre sur son présent et donne de lui même pour protéger la famille royal ! En surveillant Ellie, il se rendra tout de suite compte à quel point c’est une fille merveilleuse mais il ne peut que regarder car cet amour est tout simplement impossible. J’ai été conquise par lui, son professionnalisme et ses moments de Jalousie ! Il a aussi un énorme coeur en or même avec ceux qui ne le mérite pas hélas.

Au fil des années, parce que oui, à la différence des deux premiers tomes, cette histoire s’étale et la romance tarde à venir, Logan verra Ellie se métamorphoser en une magnifique jeune femme ! Fini les cheveux multicolores, elle aborde désormais une redoutable crinière doré et miel et est désiré de tous. Mais une fois de plus, pour Logan, c’est impossible !

Ellie fera ses premiers pas dans la royauté et s’en sortira comme un chef mais ne perdra rien de son caractère aussi sauvage qu’Olivia.

J’ai beaucoup aimé ce livre car il mêlait de tout : Romance, sensualité, Humour et Action ! Oui ACTION ! A la différence des deux autres tomes une fois de plus, on avait l’impression de se retrouver dans un thriller avec un psychopathe et c’était génial !

On retrouve nos autres personnages ! Nicholas et Olivia toujours aussi amoureux, Henry et Sarah toujours aussi adorable et la reine toujours aussi stricte, ferme, bref la QUEEN quoi !

Pour parler de la romance entre Logan et Ellie… Elle était MAGNIFIQUE ! Trop belle, franchement ! Pour parler de la fin qui conclu cette trilogie, je ne veux pas spoiler mais si ça ce n’est pas une fin parfaite, je ne sais pas.

Je recommande donc toute la trilogie ! Se retrouver dans la tête de ses princes aux caractères différents, voir les dessous de la royauté, voir cette histoire magique à la Cendrillon ou au prince à NY était super. Des histoires digne d’un compte de fée. Quant à la plume de Emma Chase, elle est superbe et c’est avec cette trilogie que je l’ai découverte pourtant, j’ai Sexy Lawyers dans ma PAL ainsi que Love Games ! Il ne me tarde donc de la redécouvrir une fois de plus avec ces nouveaux livres et… Pourquoi pas relire ceux ci !

En tout cas… J’attend mon prince là ! Tu es déjà en retard !
Tu as oublié Annabelle Tu as oublié Annabelle
Christelle Colpaert-Soufflet   
http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/tu-as-oublie-annabelle-christelle-colpaert-soufflet

​Comme l’annonce le résumé, le roman se pare d’une intrigue bien piquée et de personnages hauts en couleurs, dont on ne peut nier un développement psychologique des plus ardus. Avant tout, j’aimerais vous parler de l’histoire. Je la trouve tout simplement merveilleuse. Quoiqu’un peu longue à ses débuts, elle nous mène sans mal où l’autrice souhaite nous diriger, sans nous laisser une minute de répit. Au départ, je peinais à avancer dans l’ouvrage, parce que Christelle Colpaert Soufflet prend son temps pour poser le contexte, les protagonistes, l’enquête qui s’entame… On se rend compte de la nécessité de cette mise en place vers la fin qui, je dois l’admettre, m’a tellement fait buguer que j’ai relu le plot twist de ce roman plusieurs fois. J’étais incapable d’exprimer autre chose qu’un O.M.G. venu du fond du cœur. L’histoire est tellement bien menée, de la première page à la dernière, qu’on se demande à quel moment l’autrice a commencé à nous berner, à se servir de nos émotions pour obstruer notre jugement et notre faculté à penser rationnellement. Par ailleurs, j’ai apprécié les méthodes de tortures utilisées dans le récit… Je vous arrête tout de suite, je n’ai pas aimé ces méthodes à proprement dit, mais la façon dont elles ont été exploitées. La recherche intense de Christelle Colpaert Soufflet se fait ressentir, de la même manière qu’elle se dégage des informations autour des araignées… L’autrice a sûrement passé beaucoup de temps à peaufiner son œuvre, le fil conducteur de son récit, mais surtout, elle a dû passer des heures à se renseigner sur divers sujets pour maintenir la cohérence de son histoire jusqu’au bout. C’est une qualité que j’apprécie beaucoup quand je lis un roman.

Si le fond m’a charmée, j’ai eu quelques difficultés avec la plume aux premiers abords. Elle me paraissait simple, parfois trop dans la narration et pas assez dans les sentiments, les émotions, alors que certains passages seraient davantage touchant le cas contraire. Après, cela reste une question de goût ! C’est sûrement parce que, quand je plonge dans un livre, j’aime vivre l’histoire avec les personnages, non me cantonner au rôle de spectatrice. Néanmoins, la fluidité du texte reste présente, capable d’embarquer n’importe qui, en passant d’un adolescent à un adulte, amateur de policier ou non. Après, ce n’est pas une lecture que je conseillerais aux jeunes de moins de seize ans, en raison de quelques thèmes abordés qui sont difficiles, notamment la scarification. Néanmoins, la plume de Christelle Colpaert Soufflet demeure accessible et étonnamment addictive à certains moments.

Je ne vous cache pas que sans la dimension psychologique poussée à son paroxysme, l’histoire ne serait pas aussi géniale qu’elle ne l’est actuellement. La force de ce roman réside sans conteste dans les personnages qui le parsèment, dotés de forces, de faiblesses et de blessures psychiques à panser. Par exemple, on découvre une Annabelle sombre dans ses pensées, mais aussi dans son comportement. La plupart de ses réactions nous semblent disproportionnées, immatures, indécentes… On ne comprend pas souvent où elle veut en venir, mais tout cela suit une trame logique qui, au moment des révélations, devient plus claie. C’est intéressant de suivre une femme aussi intelligente, passionnée d’araignées, qui manifeste d’un comportement aussi absurde et décalé. Plusieurs fois, j’avais envie de lui foutre des claques, comme Sam Starys, son coéquipier, mais tout ce qu’elle fait, tout ce qu’elle dit est juste logique. À côté, nous découvrons un homme qui doit supporter Annabelle, mais également une enquête différente de celles qu’il a connu jusqu’à présent. Ses nerfs, souvent mis à rude épreuve, le lâchent cependant rarement, ce qui le rend touchant. On sait qu’il a un passif familial compliqué, mais hormis cela, nous ne connaissons pas grand-chose de lui, comme nous en apprenons sur Annabelle. Tout se construit progressivement, comme une écharpe que l’on tricote avec soin. Ces deux personnages se sont trouvés, et cette rencontre n’a fait que les rendre scintillants, explosifs… Comme souligné plus haut, il ne manquait plus qu’une accentuation de leurs émotions et de leurs ressentis, parce qu’en dehors de ça, leur développement s’avère terriblement grisant, les rendant presque réels. Quand je devais continuer ma lecture, je me sentais heureuse à l’idée de retrouver Sam et Annabelle.

Et puis, alors que je lisais tranquillement, Christelle Colpaert Soufflet a transpercé ma poitrine de sa main pour arracher mon cœur. Alors qu’il convulsait dans sa main, elle s’est amusée à faire du yo-yo avec, jusqu’à s’en lasser, puis elle l’a remis en place, avant de s’éloigner avec le sourire. Oui, c’est comme ça que j’ai perçu sa fin. Oui, j’en suis restée bouche bée, à fixer mon livre, le regard voilé par l’incompréhension, la confusion, la colère, la trahison, la tristesse, la douleur ! Tant de mots pour qualifier le final de ce livre qui sonne comme le glas tragique d’une histoire incroyable…

Grosso modo, Tu as oublié, Annabelle est un livre qui se construit sans précipitation, afin de poser une base solide qui prend vie avec ses personnages authentiques et attachants. L’enquête que doivent résoudre Sam et Annabelle nous happe, si bien qu’on réfléchit avec eux, au point de perdre toute notion de la réalité. Si les émotions auraient pu, selon moi, être plus exacerbées, ce livre n’en reste pas moins déjà excellent, doté d’une plume fluide et d’un scénario qui tient la route. Je vous recommande ce thriller policier, les yeux fermés, que vous soyez fans d’araignées ou non. En tant qu’arachnophobe suprême, je peux vous dire que la lecture passe toute seule !

par Rosalys
La Femme à la fenêtre La Femme à la fenêtre
A. J. Finn   
Un très bon thriller psychologique, dans lequel l’auteur tente de nous mener sur de fausses pistes pour nous manipuler l’esprit. On se fait embrouiller comme Anna l’est à cause de tous ces médicaments qu’elle ingère, et des antidépresseurs avalés à grands coups de merlot.
Anna, séparée de son mari et de sa fille, vit recluse dans sa maison de Harlem, et passe son temps entre espionnage des voisins, échecs en ligne et forums internet. Elle est agoraphobe et est incapable de sortir de chez elle sans faire une crise de panique aigüe. Elle plonge alors dans une sorte de « vie par procuration », qu’elle invente au gré de ses surveillances du voisinage. Elle est un jour témoin d’un meurtre, mais lorsqu’elle tente de témoigner auprès des autorités, elle n’est pas prise au sérieux, au vu de l’état second dans lequel elle semble se trouver continuellement. Elle en vient alors à douter. L’a-t-elle rêvé ?
Malgré son caractère geignard et ses addictions contre lesquels on meurt d’envie de la secouer, Anna est un personnage attachant, qui transmet son mal-être et sa souffrance, au travers une narration assez juste.
Mélange de Bridget Jones et de Fille du train version « au fond du trou », elle se met à enquêter sur ce prétendu meurtre que tous les éléments semblent nier.
Un très bon premier roman pour cet auteur américain A.J. Finn , encensé par Stephen King (ce qui m’a poussé à lire ce livre !)

par Ambere
Six ans déjà Six ans déjà
Harlan Coben   
Le premier Harlan Coben que je lis, j'ai vraiment bien aimé, le suspens est au rendez vous, avec une tres bonne fin. Le style d'écriture me plait également beaucoup!

par Lola71971

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode