Livres
550 506
Membres
591 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Em2004 : Ma PAL(pile à lire)

Ma raison d'espérer Ma raison d'espérer
Rebecca Donovan   
Oh la la mais quelle histoire. Honnêtement je ne pensais pas que ce tome serait mieux que le premier. J'étais très réservée au début mais au fur et à mesure que l'histoire ce déroule on retombe à fond dedans et on lâche plus le livre parce qu'on sait TRES BIEN que quelque chose d'horrible va se produire, on ne sait pas quand comment ni pourquoi mais dès le debut il y a une sorte de malaise qui ne nous quitte pas et qui est plus ou moins latent selon les passages...

De nouveaux personnages font leur apparition et c'est rafraîchissant tout en étant HYPER FRUSTRANT.

J'en dirais pas plus mais ce tome 2 est à la hauteur de toute mes attentes.
Ma raison de respirer Ma raison de respirer
Rebecca Donovan   
Une fois que j'ai eu fini "Ma raison d'espérer", il était IMPOSSIBLE que je reste là, à attendre mai 2016 pour savoir la suite. Il fallait que je la lise maintenant.
J'ai donc directement acheté le troisième tome, en anglais donc.

Oh mon dieu. Le premier m'a dévasté, le deuxième m'a laissé sans voix, mais alors celui là, une pure merveille.

Je ne savais pas bien à quoi m'attendre, surtout après le départ précipité d'Emma, loin de la ville et loin d'Evan.

On retrouve donc Emma, des années plus tard, complètement transformée. Elle est en école de médecine, elle a des nouveaux amies mais reste toujours autant concentrée sur les études.
Sa relation avec Sara n'a pas changé, on peut même dire qu'elle est plus forte qu'avant. Même si Sara est en voyage à Paris, elle continue de veiller sur son amie plus que jamais (notamment grâce à Meg, la colocataire d'Emma). Evan ? Elle l'a laissé le jour de son départ et n'a jamais repris contact avec lui. Elle en souffre, mais pour elle c'était une bonne décision, elle n'en parle donc jamais même si on voit qu'elle n'est pas tranquille avec sa décision.

Tout semble se passer plutôt bien, elle a des amies, elle sort en soirée et se fait même draguer par un gars têtu et très déterminé. On a l'impression que sa vie recommence, même si il y a un hic. Emma se retrouve ivre - plus d'une fois. Et c'est un détail qui m'a 1) choquée 2) mise dans l'incompréhension la plus totale.
Sérieusement, après tout ce qu'il s'est passé avec sa mère, comment elle peut continuer comme ça ? Je comprend bien que lorsqu'elle est ivre elle n'entend plus les voix, ne souffre plus et ne ressent plus rien. Mais merde, c'est ça de vivre !
Mais plus on avance dans l'histoire, plus on comprend que tout ce qu'elle dit, fait, tout ça ce n'est pas vraiment "réel". Elle est détruite, et elle a changé - pour le pire malheureusement.

Et on arrive à un moment de l'histoire, où c'est la surprise totale. On a le point de vue d'Evan ! MERVEILLEUX !
C'est sûrement en grande partie pour cela que ce troisième tome est un si grand coup de coeur. J'ai toujours voulu voir le monde - et Emma du point de vue d'Evan, et voilà, un point plus que parfait.

Je ne vais pas en dire plus, mais out of breath c'est l'histoire d'une fille brisée, qui va réapprendre à respirer aux côtés d'une garçon blessé - mais amoureux.

Une des plus belles histoires d'amour qu'il m'a été donné de lire. J’achèterai le tome 3 en français dès sa sortie, et je continuerai de lire et de relire cette trilogie magnifique.

Merci infiniment Rebecca Donovan pour ces trois romans à couper le souffle !
After, Saison 3 : After We Fell After, Saison 3 : After We Fell
Anna Todd   
Alors, alors.

J'aime beaucoup Tessa mais je pense que deux ou trois claques dans la figure ne lui ferait pas de mal. Je n'aurais jamais accepté le quart de ce que fait Hardin, sérieusement.
Hardin est souvent ignoble même si à la fin il s'arrange.
J'ai un problème avec After : ça tourne en rond. Dans ce tome, tous ce passe autour du futur déménagement de Tessa à Seattle et d'Hardin qui fait tout pour l'en empêcher. 520 pages pour quelques jours, c'est très long. Les disputes deviennent lassantes, les réconciliations trop courtes même si Tessa ne se laisse plus faire aussi facilement.
Niveau des nouveaux personnages...je sais pas...le père de Tessa, il tombe du ciel. Lillian, pareil, Riley pareil. Même si ces deux dernières ont leur utilité dans la remise en question de Hardin, je sais pas comment expliquer mais ça tombe comme un cheveu sur la soupe. On ne sait pas comment ni pourquoi.
Dans le livre, ça fait ça : je marche dans la rue, je rencontre quelqu'un et je lui déballe ma vie parce que c'est plus facile de se confier à un inconnu.
Bref, les éditeurs auraient dû raccourcir l'histoire, c'est souvent trop long, je me suis même surprise à m'ennuyer dans ma lecture.
Même si j'ai globalement aimé, j'attendais moins de temps mort et une amélioration plus rapide dans le caractère d'Hardin.
After, Saison 4 : After We Rise After, Saison 4 : After We Rise
Anna Todd   
Alors là!! Je tire mon chapeau à cette saga car même si de prime abord Hardin est loin d'être un personnage qui m'a plu, Tessa est à mille lieux d'être une nana qui me convient, je ne sais même pas pourquoi mais j'ai avalé les 3 premiers livres pour ensuite me jeter sur la fanfiction pour terminer l'histoire... Le fait que l'histoire soit à la base sur One Direction, j'avoue que j'en moque comme d'une guigne et ne m'a absolument pas gêner pour connaitre le fin mot de l'histoire!
Et le pire c'est qu'en lisant les premières lignes du premier tome, je me suis dit que jamais j'irai au bout et pourtant je l'ai fait... et de bon coeur en plus! Chez moi, le soir, le matin, en faisant à manger et dans la rue... j'ai tout avalé alors qu'en fait les perso ne me plaisaient même pas^^ alors dans ces cas là, je dis chapeau!! Même si ce n'est pas l'histoire la plus fantastique au monde, je ne sais même pas comment ni pourquoi mais j'ai été embarquée dans le truc du début à la fin alors que le couple Hessa m'a très très fortement barbée et que je les aurai bien claqué l'un comme l'autre des centaines de fois... Surtout Hardin (Harry dans la fanfic^^)... Avaler tous ces pavés (parce que ce sont véritablement des pavés en plus!!) alors que l'histoire est tant alambiquée, je dis bravo!!
Hardin est exécrable au possible, infecte, imbuvable, vulgaire et fracassé, Tessa est juste nunuche et pleureuse tout au long de l'histoire mais j'avoue que le dénouement m'a plu.... Hardin a vaincu ses démons, Tessa va mieux et finalement, ils sont tout mimi tous les deux!!

Bref bref bref... je ne sais toujours pas pourquoi mais j'ai apprécié ;-)
After, Saison 5 : After Ever Happy After, Saison 5 : After Ever Happy
Anna Todd   
OMG. OMG. OMG.
Je suis en train de pleurer de joie.
Excuser moi vraiment pour le vocabulaire que je n'utilise pas souvent mais alors, la fin de cette série est PUTAIN de bien!!!!!!!
Je m'attendais à un fin tristounette ou nos deux tourtereaux se séparent pour le restant de leurs tristes jours.[spoiler]Mais Putain non!!!!
C'est une fin vraiment extrêmement super bien!!!!
On les voit mener leur vie paisible de couple heureux avec deux enfants magnifiques! Et merci, simplement merci pour ce bon moment. Pour une fois, on sait ce que les personnages deviennent[/spoiler]
Je crois que pour moi les deux meilleurs tomes de la série sont le premier et celui-ci.
Bien que les trois autres déchirent quand même la couche atmosphériques et bouleversent les cellules et les glandes lacrymales des gens sur leur passage, ces deux là sont un chef d'oeuvre intergalactique.
Je suis sous le choc, le charme, la libération.
Sérieusement, ça fait parti des meilleurs livres que je n'est jamais lu.
Attention!
Alerte aux âmes sensibles,
Il y a des scènes qui sont comment dire..... chaud bouillantes hein et qui feraient sécher un oasis situé dans le désert. Si le sexe et l'érotisme ne vous tente pas, il s'agit tout de même d'une très belle histoire d'amour passionnante et TRÈS addictive.
Nos deux tourtereaux se font des œillades de loutre en chaleur tout le long et on a l'impression qu'ils ne s'atteindront jamais.
On est dans la tête de nos deux protagonistes préférés comme dans les tomes précédents.
JE T'ADOORE ANNA TODD

par evco34
À contre-sens, Tome 4 : Confiance À contre-sens, Tome 4 : Confiance
Mercedes Ron   
Je viens de lire les dernières lignes de ce tome qui m'a tenue hors d'haleine pendant une journée… et je ne suis pas satisfaite de cette fin. Le livre est bien, super bien même, mais la façon dont se termine l'histoire est horrible ! Heureusement que la série n'est pas finie, et que deux tomes sont encore attendus pour rattraper cela !!
Ce dont on peut être sûrs, c'est que le titre correspond bien au gros problème dont Nick et Noah font face: la CONFIANCE. Ils ne sont pas fichus de se faire confiance, de se livrer et de s'aimer sans se faire du mal !
En parlant de mal… quand on apprend ce qu'ont fait Raffaella et William, on a envie de les secouer comme des cocotiers ! En ne pensant qu'à eux et à leur "amour", ils ont brisé l'enfance d'une innocente.
Noah quant à elle, mon Dieu… j'étais tellement mal en lisant ce qu'elle avait fait, j'avais aussi envie de l'étriper et de lui dire de ne pas faire un acte semblable parce que Nick l'aimait si fort que cela en est douloureux !
Mais, si l'auteure a décidé d'autant les faire souffrir, j'espère qu'elle les rassemblera pour qu'ils ne se quittent plus jamais et que leur amour ne soit plus aussi fragile face à tout ceux qui ne supportaient pas de les voir ensemble (petite pensée à William et Raffaella).
Seuls les prochains tomes nous le diront…
(Parce que franchement c'est affreux comme fin !!!)
À contre-sens, Tome 5 : Promesse À contre-sens, Tome 5 : Promesse
Mercedes Ron   
Que dire de ce tome 5 ?..... je dois avouer que vivement le grand final car là je suis un peu déçu de ce tome 5 je ne m'attendais pas que ça tourne sous cette forme là.

par lexoune
A Contre-Sens, Tome 6 : Le Final A Contre-Sens, Tome 6 : Le Final
Mercedes Ron   
Je viens à l'instant de finir le tome 6 de cette saga et comment dire à part le faite que j'ai adoré ce dernier tome.
Je suis plus que contente d'avoir retrouvé Nick et Noah de nouveaux ensembles. Cependant, j'aurais peut être préféré que Nick pardonne Noah dès le début du tome car j'ai l'impression que si elle était pas tombée enceinte il ne se serait remit avec elle mais je pense que le fait qu'elle soit enceinte ça l'a fait reagir en ce disant qu'il ne pouvait pas se passer d'elle.
Un peu triste que cette saga soit finit car je me suis beaucoup attaché aux personnages
Les Frères Benedetti, Tome 1 : Salvatore Les Frères Benedetti, Tome 1 : Salvatore
Natasha Knight   
https://unlivreunehistoireunelectrice.blogspot.com/2019/11/salvatore-de-natasha-knight.html

Le premier tome de la saga « Benedetti Brothers » relate la relation de Salvatore, benjamin de la fratrie et Lucia, fille cadette du clan adverse.
Nous sommes plongés en plein conflit de mafia italienne. D’un côté les « Benedetti » et de l’autre les « DeMarco. »

Salvatore est le deuxième fils du clan Benedetti, il a vingt quatre ans, et malgré les apparences qui le font passer pour un monstre sans cœur. Il est au fond, un homme bien qui cherche par tous les moyens à faire le moins de casse possible. Mais attention, il est loyal et sincère mais pas bête non plus, il ne fait pas de cadeaux aux ennemis ou aux personnes qu’ils le trahissent.

Lucia est la deuxième et dernière fille DeMarco, elle est âgée de seize ans à la signature du contrat.
Elle est belle, intelligente et n’a absolument rien à voir dans la guerre qui oppose les deux clans italiens mais malheureusement pour sauver les siens, elle doit se sacrifier et elle appartient désormais à Salvatore.

Cinq ans après la signature de ce fameux contrat, Salvatore vient récupérer son dû.
En effet, le padre DeMarco est mort et Lucia a terminé ses études et est âgée de vingt et un ans maintenant.

Les débuts sont loin d’être facile entre nos deux tourtereaux, car Lucia possède un caractère bien trempé et surtout elle ne veut absolument pas obéir aux ordres de Salvatore.
Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’il souhaite juste la protéger de son père et de son petit frère Dominic.
Salvatore tombe sous le charme de Lucia assez rapidement, sans pour autant le lui montrer car c’est une faiblesse. Et il ne veut pas qu’on s’en serve contre lui.

Lucia est très têtue, mais aussi très intriguée par son geôlier. Il lui fait ressentir des émotions et sentiments encore inconnus, et cela lui fait peur. Elle a un but, une revenge à prendre et ne veut pas s’éloigner de son objectif et décevoir les siens.
Mais l’attraction qu’elle ressent vis-à-vis de Salvatore est trop forte, malgré ses réticences elle cède à la tentation.
Salvatore instaure des règles, si celles-ci sont respectées, elle gagne une récompense, si non une punition.
Autant vous dire, que certaines scènes sont chaudes bouillantes.

J’ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman. L’univers, l’histoire et la romance sont bien traités et les personnages touchants.
Leur duo fonctionne, il est crédible et addictif.
La plume de l’autrice est simple, fluide et facile à lire.
Elle arrive à nous transmettre les émotions souhaitées et arrive à nous immerger dans son univers.
C’est un premier opus réussi pour ma part, j’ai hâte de connaître la suite de la saga avec les aventures de Dominic.
En effet, c’est un personnage sombre, violent et très mystérieux. Il donne vraiment envie d’en savoir davantage sur lui et son parcours.

Conclusion :
Un premier tome qui pose les bases, et nous fait découvrir l’univers souhaité par l’autrice. Des personnages touchants et bien travaillés. Une belle romance qui arrive à naître malgré le chaos et la violence. Une plume fluide et surtout une histoire addictive.

par Emy3489
Les Frères Benedetti, Tome 2 : Dominic Les Frères Benedetti, Tome 2 : Dominic
Natasha Knight   
C’est une « histoire » sordide, trash, illogique, cousue d’erreurs, de scènes de sexe à foison inutiles pour justifier une soi-disant « romance » et pallier à une absence de scénario. Sous couvert d’être Dark, les auteurs ont tendance à mettre les pires horreurs de l’humanité en avant et d’un coup de baguette magique, souhaitent en faire quelque chose de bien...
Personnellement, un éducateur d’esclaves sexuelles ne me fait pas rêver.
Quant à la trame, tout va de travers, j’ai lu jusqu’à la fin pour connaître les rebondissements des Benetti. Hélas, là aussi c’est creux, ça n’a pas de sens, tellement il y a d’illogismes et de contradictions.
Quant aux personnages, quelle désolation... il participe à l’éducation des esclaves, viole, tabasse et hop il a une pseudo conscience.
L’héroïne battue, affamée, humiliée etc... a du plaisir avec son tortionnaire... super !
Mon Dieu, c’est pathétique. Les victimes de ces horreurs apprécieront.
Enfin bref, rien de plus qui m’énerve que ce genre de tambouille malveillante, nocive, qui désire faire prendre des ordures pour des héros. Effectivement, l’écrivaine signale qu’elle a mis du temps pour faire ce scénario, que l’on ne considérerait peut-être jamais que Dominic, soit un héros, je confirme ! elle aurait mieux fait de ne rien écrire ...
En bref, un roman qui part à la poubelle, là où est sa place, ça ne vole pas haut, dans tous les domaines, se complaît dans la fange avec un « héros « à vomir qui devient un gentil. Une perte de temps et d’argent.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode