Livres
564 849
Membres
617 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Em2004 : Ma PAL(pile à lire)

Les Frères Benedetti, Tome 4 : Giovanni Les Frères Benedetti, Tome 4 : Giovanni
Natasha Knight   
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Giovanni, les frères Benedetti – Natasha Knight

Une vraie dark romance! Sombre, terrible, sanglante, passionnante, sensuelle...

Emilia est une princesse de cartel. À la mort de son père, elle a disparu de la civilisation. Em est une femme forte, déterminée à oublier son passé et à avancer. Toutes les personnes qu'elle a connues, ce qu'elle a vécu avant sa nouvelle vie, elle est passée au travers... ce qu'elle croit fortement. Elle ne veut rien avoir faire avec la mafia, avec son frère. Toutefois, son corps est marqué et lui rappelle sans cesse son passé. Elle se sait forte, prête à se battre afin de survivre...

« Mais pour survivre, il faut continuer. Chaque. Jour. On ne vainc jamais ce qui nous brise, pas vraiment. C'est une chose qui nous possède. Elle est toujours là, quoi qu'il arrive. Elle devient une partie de nous. Une seconde peau. Une peau abîmée. »

Toutefois, sa rencontre avec Giovanni changera tout. Il veut des informations, savoir où est son frère... Peut-elle lui faire confiance? Elle qui a tant souffert. Rapidement, elle se rend compte qu'il veut de l'information, oui, mais il veut davantage. Il veut tout. Prendre son corps, son âme... Elle sait comment fonctionne des hommes comme lui: violence est synonyme de réponses. Elle peut fuir, mais elle sait que cet homme est rapide, puissant et aussi têtu qu'elle.

« Il prendra mon corps. Il l'a déjà fait.
Mais j'ai échoué et il a vu dans mon âme, et maintenant, il la veut aussi.
Il aime regarder. Il aime m'ouvrir en deux et voir les dégâts à l'intérieur. Je connais les hommes comme lui. Ils aiment la chasse. Ils veulent vous voir fuir, vous voir vous débattre. Ça les excite.
Mais il a tort s'il pense pouvoir me briser. Je suis déjà en mille morceaux, et le truc avec les survivants, c'est qu'on n'a rien à perdre.
Je lui offrirai le combat de sa vie avant de le laisser me voler mon âme. »

Giovanni est le cousin des Benedetti, il travaille en collaboration avec eux. C'est un homme qui obtient ce qu'il veut, quand il le veut. Alors, lorsqu'il se verra trahi par Alessandro (frère d'Em et fils de l'ancien chef du cartel), il n'aura d'autre choix que tout faire afin de le récupérer et de le tuer. Et afin de l'aider à le retrouver, il «demandera» l'aide de la soeur d'Alessandro: Emilia. Malgré tout, il se rendra compte rapidement qu'elle est différente...

« Il y a quelque chose d'étrange chez elle. Quelque chose de différent. Elle a peur de moi. Elle essaye d'être courageuse, de faire bonne figure, mais elle a peur, ce qui est normal, étant donné la situation. Il y a autre chose, aussi, presque de l'acceptation, en dépit de sa résistance. Une soumission. Une tristesse, juste sous la surface, silencieuse mais profonde. Pour une raison quelconque, j'ai envie de toucher cette obscurité. »

Il n'y a qu'un pas entre le passé et le présent. Il n'y a qu'un pas entre pouvoir et vouloir... Giovanni est sous le charme de cette femme brisée. Elle est forte, lui tient tête, mais connaît la limite. En apprenant à la connaître, il tombera littéralement des nues... Comment a-t-elle survécu? Comment a-t-elle fait pour s'échapper?

Emilia veut Giovanni, autant que lui il la veut. Ils deviennent rapidement dépendants l'un de l'autre. Ils ont tous les deux un passé difficile, dur, traumatisant... Ensemble, ils deviennent forts, brutaux, violents et puissants.

« -Pour répondre à ta question, non, je ne pense pas pouvoir te briser, Emilia. Je pense que tu es déjà brisée...
-Tu as tort, répète-t-elle. Il reste encore quelque chose à briser. Et j'ai peur que ce soit toi qui le fasses. Qui brises ce qu'il reste de moi...
-Je ne veux pas te faire de mal, te briser. Je t'aime, putain, dit-il.»

L'auteure a une plume tout simplement... FABULEUSE, marquante, TRAUMATISANTE, bouleversante, ENVOUTANTE. Ses personnages sont tellement bien définis que j'ai l'impression de les voir, de ressentir chacune des émotions qui les traverse. Ce tome est beaucoup plus sanglant que les autres, tellement plus poignant. J'ai été réellement aspirée dans l'histoire. Cette lecture vous surprendra de bien des façons...

Vous êtes rapidement plongé dans cette fabuleuse histoire. Je crois que c’était la première fois que je lisais un roman de Natasha Knight et, je vous le dis tout de suite, mais c’est un nom que je vais me rappeler ET dont vous allez voir plusieurs chroniques prochainement. C’est un nom que je vais chercher activement, comme celui de mon auteure préférée : Maya Banks.

« -Je ne veux pas te réparer. Je te prendrai exactement comme tu es. Tous les morceaux cassés. »

Une romance sombre, qui vaut le détour à 1000% (Non, il n'y a pas de zéro en trop). Cette histoire est extraordinaire, cette série est tout simplement... MERVEILLEUSE. 20/10

P.S. : Les couvertures sont SUBLIMES.

Résumé:
Giovanni
Je suis le bras droit du roi de la mafia.
C'est une fille avec un passé qu'elle cherche désespérément à cacher.
Mais j'ai besoin de quelque chose d'elle.
Et je sais qu'elle ne m'aidera pas. Pas volontiers.
Elle aura besoin de persuasion.
Heureusement pour elle, je peux le faire.
Quelque chose à propos de cette fille me rend curieuse, cependant, et c'est plus que les cicatrices qui la tapissent en arrière. Elle est au bord de quelque chose. Quelque chose de mauvais. Elle est comme une belle poupée parfaite qui se détache au niveau des coutures. Et la dernière chaîne est sur le point de se casser.
Elle pense que je vais lui faire du mal. La casser.
Mais le truc c'est qu'elle est déjà cassée. Et elle et moi, nous sommes deux pois dans une cosse. C'est mon match, l'adversaire parfaite. Elle va me battre jusqu'à l'arrivée, mais je vais gagner. Je fais toujours.
Parce que je suis un homme habitué à obtenir ce que je veux. Et ce que je veux, c'est elle.

Emilia
J’ignorais qui était Giovanni Santa Maria le soir où je suis entrée dans mon appartement pour le découvrir, assis sur mon fauteuil, à boire mon whisky tandis que ses hommes montaient la garde. Pas besoin de le connaître pour comprendre qu’il était dangereux.
Mais il savait qui j’étais et il attendait quelque chose de moi.
Quelque chose que je ne peux pas lui donner.
Je suis une princesse de cartel. Ou du moins, je l’étais. Mais ma famille a été trahie et le cartel est tombé. Je ne suis pas censée être vivante.
Si Giovanni m’a trouvée, alors mes ennemis me trouveront aussi. Pourtant, j’ai attiré son attention et il ne me libérera pas.
Je me battrai contre lui. Il le faut. Les enjeux sont trop élevés.
Or cet homme a l’habitude d’obtenir ce qu’il désire. Et ce qu’il désire, c’est moi.

La série Mafia et Dark Romance des Frères Benedetti compte cinq romans complets. Il faut lire Salvatore et Dominic dans cet ordre. En raison des personnages qui se croisent, l'ordre de lecture conseillé est le suivant :

Salvatore : Mafia et Dark Romance
Dominic : Mafia et Dark Romance
Killian : Mafia et Dark Romance
Giovanni : Mafia et Dark Romance
Sergio : Mafia et Dark Romance
Les Frères Benedetti, Tome 5 : Sergio Les Frères Benedetti, Tome 5 : Sergio
Natasha Knight   
Encore une superbe histoire totalement différente des autres malgré le fait qu'elle soit sur le même thème. [spoiler]pourquoi pas une suite sur la vie d'après. J'aimerais voir ce qui va se passer pour Nathalie. [/spoiler]
Dark Legacy, la trilogie, Tome 1 : Sacrifice Dark Legacy, la trilogie, Tome 1 : Sacrifice
Natasha Knight   
Un énième roman sur un enlèvement et le syndrome de Stockholm, sans saveur particulière, peut-être une pointe d'originalité dans l'histoire des deux familles, et encore. Des personnages antipathiques, fades, qui n'arrivent pas à affirmer leur caractère. Non vraiment, passez votre chemin si vous aussi vous en avez assez des viols et enlèvements.

par Julie-393
Il était une fois, Tome 1 : Nicholas Il était une fois, Tome 1 : Nicholas
Emma Chase   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/il-etait-une-fois-tome-1-nicholas-emma-chase.html

C’était sans doute le roman qui me rendait le plus curieuse possible. Parce que, avouons-le, les romances j’en vois énormément passer et je suis très, très friande de ça, mais une histoire de royauté, prince, héritage et cie, ça, ça ne court pas les rues du moins en roman.

Il était une fois, tome 1 : Nicholas avait donc déjà tout pour lui avant même de le commencer. Et je vous avoue également que je suis fan de la couverture. Sobre, classe et juste un soupçon de sexy de quoi rendre curieuse tout en restant dans le mystère !
Je n’avais encore jamais lu de roman d’Emma Chase (oui, oui, c’est possible) mais j’en avais entendu le plus grand bien. Une chose est certaine, l’auteure sait dès le début captivé son lecteur. Je me suis très rapidement mise dans l’ambiance d’Il était une fois. Dois-je préciser que ce thème me fait rêver dès qu’il y a un peu de « paillettes » ? J’ai trouvé intéressant de découvrir l’envers du décor avec la Reine, les règles et les contraintes d’un tel statut.

Pour tout vous dire, lorsque j’ai lu ce premier tome, Nicholas, j’ai assez rapidement repensé à Princesse malgré elle et tout dernièrement A Christmas Prince sur Netflix. Quand je vous dis que je suis une fan de ce genre d’histoire, je ne vous mens pas… Quoiqu’il en soit, j’ai de suite été dans l’ambiance. Emma Chase nous offre une histoire de Cendrillon des temps modernes avec juste ce qu’il faut pour être émerveillé.
Parlons maintenant personnages. Olivia est une héroïne attachante, douce et d’une gentillesse sans limite. Elle fait tout pour aider sa famille, son père, son héros mais aussi sa jeune sœur. Son caractère facile et son aisance ne l’empêcheront pas de remettre à sa place un homme et encore moins un Prince.
Ce Prince n’est autre que Nicholas. Avec le décès de ses deux parents, il est le futur roi de Wessco une fois que sa grand-mère, la Reine ne sera plus là. Des responsabilités auquel il a été préparé toute sa vie. En revanche, il est dans l’obligation de se trouver une épouse dans les trois mois qui viennent. Une épouse digne de la couronne et validée par la Reine actuelle. Une tâche des plus compliquée qu’il compte bien retarder au maximum. Lors d’une escapade dans le but de retrouver son frère Henry à New-York, il va faire une rencontre qui pourrait tout changer.
Concernant sa personnalité je suis un peu plus sur la réserve. Certains points m’ont fait grincer des dents à quelques reprises. Si j’ai aimé le côté responsable, attentionné et sur de lui, le reste m’a un peu fait l’effet d’un goujat par excellence. Pour le côté romantique, c’était un peu limite et c’est surtout ce qui m’a manqué. Des scènes de sexe assez répétitive, au détriment des moments romantiques et mignons.
La relation Olivia/Nicholas nous offre son lot de retournements. Leur rencontre des plus originales m’a vraiment amusé et l’humour reste présent tout au long de leur relation. C’est rafraîchissant et apporte vraiment de la légèreté. Eux qui ne s’attendaient pas à passer plus de trois mois ensemble, auront bien du mal à se séparer.
Autre point fort du roman et pas des moindres c’est le côté famille. D’abord, Olivia avec son père et sa sœur, dont les liens sont très forts et m’ont beaucoup touché mais aussi et surtout la relation Nicholas/Henry. Les deux frères sont radicalement différents et affrontent la vie de façon assez opposée. Pourtant, ils se soutiennent et nous offre de beaux moments. L’humour d’Henry m’a d’ailleurs vraiment conquise. Il ne va pas sans dire que j’ai hâte de le découvrir dans le second tome…
En conclusion, Il était une fois, tome 1 : Nicholas m’aura fait rêver et croire aux contes de fées modernes sans pour autant tomber dans l’excès. Je conseille donc volontiers cette série !

par Carole94P
L'Encre du passé, Tome 1 L'Encre du passé, Tome 1
Erika Boyer   
J’attendais avec tellement d’impatience cette histoire, car de ce que l’on voit dans Promesse Tenue, l’histoire de Clement et de Seven est très intrigante et semble d’être d’une complexité sans nom. Ce premier tome, vient clairement nous le confirmer.

L’encre du passé était mon premier M/M et je n’aurais clairement pas pu commencer avec un meilleur livre que celui-ci.
.
Ce tome est rempli de découvertes, d’ombres et de mystères autour des deux personnages principaux. L’auteure reste mystérieuse et si cet aspect peut ne pas plaire à certains, j’ai personnellement adoré, et ça me rend encore plus impatiente à l’idée de lire le T2 pour avoir toutes les révélations.

Avec cette lecture, on frôle le coup de coeur, tout simplement pour cette histoire hors du commun mais aussi grâce à la plume de Erika, qui est unique et dont je suis totalement fan.

Le roman se divise en différentes parties, chaque partie commençant par le mot « aimer », j’ai beaucoup aimé cette répartition qui était annonciateur sur la partie que nous allions lire.

Retrouver la bande des Lost souls, apporte tellement de fraîcheur et de bonne humeur.
L'Encre du passé, Tome 2 L'Encre du passé, Tome 2
Erika Boyer   
https://www.instagram.com/p/COQYCnJHUqM/

Ça y est, l’histoire de Clement et Seven est bouclée, quitter ces personnages n’aura pas été une chose facile mais j’espère qu’ils sont actuellement les plus heureux du monde en compagnie de Nine et Uno.

Ce tome est synonyme de révélations, de douleurs, d’émotions, de tristesse mais aussi d’amour. Les réponses à nos questions se dévoilent au fur et à mesure du roman et je peux vous dire qu’on passe à travers une multitude d’émotions.

Les révélations sont sombres et les sujets abordés difficiles et pourtant l’auteure parvient à les traiter avec une très grande finesse. On nous met face à des thématiques qui sont très peu abordées dans les romans ou même dans notre société, alors merci à toi Erika de mettre en avant ces sujets.

Mon cœur s’est serré plus d’une fois, autant pour l’histoire de Clément que pour celle de Seven. Leur amour est beau et unique en son genre, il est impossible de ne pas vibrer face à cette relation.

Avec ce roman, on s’attache davantage à cette bande de potes, aux âmes fracassées, que sont les Lost Souls. Encore une fois, dans cette duologie, Erika parvient toujours à nous teaser sur d’autres personnages de la bande et j’attends désormais avec grande impatience l’histoire de Luigi et Lara, qui s’annonce très prometteuse.

Je vous avoue avoir eu une petite préférence pour le T1, uniquement car il est « plus joyeux » et on retrouve un maximum de romantisme.

Je ne peux que vous conseiller cette duologie extraordinaire et de découvrir les écrits de cette auteure hors du commun.
L'Énigme de la chambre 622 L'Énigme de la chambre 622
Joël Dicker   
L'énigme de la chambre 622.
Une lecture des plus addictive, un suspens permanent et une intrigue passionnante.
Des personnes hautes en couleur, un vrai délice !
Je suis vraiment une grande Fan de Joël Dicker, que je trouve être un auteur talentueux.
Je suis encore imprégnée de ce livre, j'étais vraiment dans l'attente permanente du dénouement qui fut, le temps de quelques pages : 569 tout de même ;-), un plaisir parfait...
Mon second préféré de cet auteur gros coup de cœur ❤️ 2020
Off-Campus, Tome 2 : The Mistake Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Elle Kennedy   
Un coup de cœur pour le premier tome, qui m'avait donné envie de lire le second. Et franchement, j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de Grace et John.

L'histoire est celle de Grace et John. Ces derniers se rencontrent par hasard, alors qu'ils ont riens en commun. Lui est une star de l'équipe de hockey et peut avoir toutes les filles qu'il veut, alors qu'elle est une étudiante parfaite de première année. Ils entament une relations, mais Grace s'éloigne de lui, car John se comporte comme un "salaud"... Il va galérer à la reconquérir, car elle souhaite se venger du fait qu'il l'a fait souffrir...

Je dois dire que je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, mais qu'au milieu, je me suis un peu ennuyée. En effet, l'auteur a choisi de décrire le ressenti de Grace et John pendant leur "séparation" et c'est très long à mon avis. Malgré ce petit dérangement, j'ai été accro à l'histoire, car je voulais savoir comment aller se passer la fin de leur histoire, comment ils allaient réussir à construire quelque chose. Surtout que j'ai trouvé que les événements ne sont pas devinable à mon goût.

La fin est juste époustouflante. On sait depuis un moment pour le couple, mais quelque chose va changer leur vie et je trouve cela juste magnifique. Je suis tellement heureuse pour Grace et John.

Grace est une jeune fille de première année, qui n'aime pas beaucoup sortir, elle préfère travailler. Mais depuis son enfance, elle est amie avec une fille extravertie qui aime beaucoup sortir. Elle l'accompagne parfois, même si elle parait effacée dans leur amitié, mais elle va s'en rendre compte quand elle va quitter John. D'ailleurs, la première fois qu'elle le voit, elle pense qu'elle n'est pas faite pour lui, même s'il l'attire irrésistiblement... Malgré tout, elle change radicalement et ne compte pas en rester là quand John la fait souffrir... Elle va se venger, ce qui est vraiment à mourir de rire, car on voit qu'elle veut retourner avec lui. Bref, j'ai vraiment rigolé avec ce personnage, même si des fois, j'avais pitié d'elle vu qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle... Un personnage féminin très différent d'Hannah, mais que j'ai beaucoup apprécié, surtout qu'elle m'a fait beaucoup rire.

John est une star de l'équipe de hockey. Depuis qu'il est à l'université, il profite de toutes les filles qui lui passent sous la main. Mais quand il rencontre Grace, il ne peut plus la sortie de sa tête. Mais il ne sait pas trop comment s'y prendre avec elle et ne reconnait pas tout de suite son attachement pour cette fille, car il n'a pas jamais ressenti cela pour une femme. Parfois, il m'a agacé, mais sinon, il sait être un véritable gentleman avec Grace. Il est mignon et très attentionné comme jamais. Bref, j'ai vraiment adoré ce personnage pour cela, mais aussi pour son enfance pas facile avec les problèmes de son père et l'accident de sa mère. Il me fait un peu pitié, même s'il cache à tout le monde ce qu'il vit... Un personnage de John que je ne suis pas prête d'oublier.

Le style d'écriture est comme dans le premier tome descriptif comme j'aime. Mais je déplore, comme je les dis plus haut, quelques longueurs. Malgré tout, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je lirais surement d'autres romans d'Elle Kennedy.

En général, une belle histoire avec des personnages très différents l'un de l'autre, qui m'ont vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2016/09/off-campus-tome-2-mistake-delle-kennedy.html
Off-campus, Tome 3 : The Score Off-campus, Tome 3 : The Score
Elle Kennedy   
J'avais déjà exprimer mon amour envers Elle Kennedy & sa merveilleuse plume après l'avoir découvert avec The Deal & puis j'ai continuer avec The Mistake qui était tout aussi bon. Alors imaginer combien j'étais heureuse de me lancer dans The Score qui est l'histoire de Dean que l'on a vue dans les tomes précédents & D'Allie que l'on appercue dans The Deal puisqu'elle est la meilleure amie d'Hannah. J'étais littéralement impatiente pour sa sortie et je me suis jeter dedans tête première. Et WOW coup de cœur. Ce livre est parfait j'ai été totalement happer par l'histoire.

C'était une lecture complètement addictive, agréable, drôle & à la fois émouvante. J'avais une vision de Dean dans les romans précédents et en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte à quel point Dean est plus qu'un Ladies man. Oui le gars aime définitivement le sexe mais il est juste tellement plus. Il est heureux, libre d'esprit, intelligent, malgré sa richesse il a les pied sur terre. Il est drôle, amusant, sexy comme pas permi & c'est une vrai bête de sexe. Je veux dire le gars m'a vraiment surprise. J'ai adoré son personnage. Allie aussi est géniale, vraiment géniale en fait. Elle est belle, forte, amusante, drôle & agréable. Les deux sont supers mais ensemble ils sont phénoménal selon moi.

Leur histoire commence par un coup d'un soir mais très vite Dean qui ne fait pas dans la répétition se rend compte qu'il veut encore Allie. Et de là l'histoire commence et c'est un vrai régale c'est deux là sont juste parfait. L'alchimie entre les deux personnages est juste immense & tout au long de ma lecture j'appréciais vraiment beaucoup leur moments ensemble, leur complicités, leur discutions, leur chaude séance de sexe et je vous assure que c'est chaud à souhait et la chimie entre eux est super. J'ai découvert un Dean différent de ce que je pensais et tout au long du roman il évolue ainsi qu'Allie. Les deux sont parfaits l'un pour l'autre. L'auteur à fait un travail génial en créant deux personnages aussi bien assortie. Leur romance m'a vraiment beaucoup plus, sans gna gna ou artifice juste vrai & beau. J'ai vraiment eu un immense coup de coeur pour Dean. Il m'a surprise, m'a fait rire et j'ai adoré chaque minute de ma lecture.

C'est aussi agréable de retrouver les autres personnages principaux des autre livres. Hannah, Garret, Logan & Grace ainsi que Tucker. J'ai adoré la sœur de Dean qui est à mourir, elle est drôle & pétillante. Bref le tout était un gros coup de cœur j'ai vraiment adoré les tomes précédents mais j'ai un immense coup de cœur pour celui-ci. The Score était définitivement à la hauteur de toute mes attentes et même plus. Et je dois dire que le talent de Elle Kennedy y est pour beaucoup. Elle a un dont pour créer un univers et de nous plonger dedans et ici l'univers du campus est très bien métriser. Sa plume est belle, fluide & agréable & tout ses personnages sont bien construis avec de belles personnalités bien à eux. Je suis vendue et j'adore cette série. Je suis donc plus qu'heureuse de savoir que Tucker aura sa propre histoire vue comment l'auteur nous laisse dans The Score. Can't wait :)

par Marieno89
Off-Campus, Tome 4 : The Goal Off-Campus, Tome 4 : The Goal
Elle Kennedy   
J'ai commencé ce livre avec plusieurs à priori, 3 pour être précises :
- Je n'ai jamais réussi à m'attacher au personnage de Tucker dans les autres romans, il était totalement absent et insipide lors des rares fois où on le croisait
- Je n'appréciais pas non plus le personnage de Sabrina
- L'idée qu'elle tombe enceinte me paraissait totalement idiote, mais soit, à voir
Et mes à priori étaient fondés au final. Je n'ai pas aimé ce livre. Je ne peux pas dire que je l'ai détesté mais tout de même. Il y a trop de choses qui ne cadrent pas.
Enfin bon parlons des personnages. Le personnage de Tucker est le pire de celui des garçons. Il est mielleux à souhait et honnêtement, c'est un boulet qui se laisse absolument faire. Alors oui la patience, la douceur, le romantisme c'est bien beau tout ça mais à un moment donné il faut arrêter d'abuser. Elle l'empêche de la soutenir, de voir sa fille quand il veut et lui il dit "amen très bien mon amour on fera ce que tu voudras". C'est ni romantique, ni attentionné c'est tout simplement lâche.
Maintenant parlons de Sabrina, ou le personnage le plus incohérent auquel on puisse penser. Sabrina change d'avis comme de chemise. Elle se prétend être une fille hyper intelligente pourtant elle ne sait réagir à rien. Elle dit oui puis non, blanc puis noir. C'est très agaçant. Pour moi ce personnage est raté.
Dernier à priori, la grossesse. Je trouvais ça idiot et ça n'a pas loupé. Il n'y a aucune raison que Sabrina tombe enceinte. Lynchez moi si vous le voulez mais non ce n'est pas crédible pour un sous. Alors, on compte 99.7% d'efficacité pour la pilule contraceptive si elle est bien prise, ce qui veut dire que sur 1000 relations sexuelles il y aurait 3 risques de tomber enceinte. Alors oui si elle est bien prise, mais Sabrina a des relations sexuelles plus ou moins régulières et elle rêve plus que tout à son avenir, donc elle doit faire attention, autrement ça ne cadre absolument pas avec ce personnage déjà très bancal. Deuxième point, je suis désolée mais une phrase du livre est totalement absurde à savoir "il y a autant de risque de tomber enceinte avec juste le bout qu'avec une éjaculation". C'est une ineptie. Il y a un risque de tomber enceinte avec juste le bout oui, mais jamais aussi fort qu'avec une éjaculation complète. En d'autre terme : juste le bout + pilule = une chance tellement infime d'une grossesse que s'en est ridicule.
Pour ce qui est du reste de l'histoire, déjà il faut croire que l'auteur aime les personnages brisés, on a eu le droit à tout, violence, alcool, viol, famille monoparental, pauvreté et maltraitance.
Je saluais sur le dernier livre la chute plus plausible avec la mort de Beau qui prend au final son importance vraiment dans ce tome mais alors là je ne salue pas du tout la fin. Non mais honnêtement, elle devient limite major de promo avec un bébé de quelques mois, publie dans une super revue, Tucker achète une affaire super florissante et songe à s'étendre. Cui-cui les petits oiseaux quoi.
Fin bref, ce roman n'avait pour moi aucune construction et une logique bancale. De plus je ne sais pas si c'est ma version ou la traduction mais mon roman était bourré de fautes. J'avais déjà noté ce détail dans un chapitre du livre précédent et c'est franchement agaçant.
Autrement dit je suis très déçu de la manière dont se clos cette série. Très emballée par le début mais très déçue par cette fin trop peu travaillée et qui manque de cohérence.

par Lovea

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode