Livres
541 192
Membres
572 274

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de EmelineLe : Ma PAL(pile à lire)

Sinners, Tome 0.5 : Sulfurous Sinners, Tome 0.5 : Sulfurous
L.J. Shen   
J'avoue, je ne comprend pas pourquoi certains livres ne sont pas traduits et pas publiés en France !
Si on estime que le coût est trop important à publier, passez le uniquement en e.book, les fans sauront le trouver et vous en être reconnaissants.
Les auteurs se donnent du mal à créer des personnages, à concevoir leurs histoires, à les lier en une série et les lecteurs français sont frustrés de ne pas avoir tous les tomes.
Je fais mon "Caliméro" mais c'est trop injuste !

par moaNanou
Sinners, Tome 1 : Vicious Sinners, Tome 1 : Vicious
L.J. Shen   
J'ai plusieurs fois été à deux doigts d'abandonner ce livre. J'ai continué dans l'espoir que la fin apporterait un dénouement, pour moi, acceptable compte tenu du reste de l'histoire et je ne suis que peu satisfaite. Le personnage principal masculin, affublé d'un surnom que je trouve ridicule est être cynique et franchement méprisable autant dans sa version adolescente que sa version adule. Emilia quant à elle m'a trop souvent déçu. J'ai déploré bon nombre de ses monologues décrivant son attirance étanche à la cruauté de "Vicious". Franchement, je peux comprendre que cette romance se veuille être "dark" mais je ne peux m'empêcher de souligner à quel point le personnage féminin principal est pathétique. Je n'ai pas aimé sa perspective de femme désespérée qui ne peut s'empêche de considérer comme une victoire, la moindre attention d'un homme qui n'a fait que la rabaisser. Certes, les derniers chapitres nous apportent des réponses quant au comportement de Baron et la prise de distance (tardive à mon sens mais bon...) vis à vis de lui de la part de Emilia ont permis de diluer un peu mon opinion sur cette histoire. Néanmoins, je n'irais pas jusqu'à dire que je l'ai appréciée. L'héroïne était, pendant la majorité du récit sous son emprise. Compte tenu de la situation initiale de leur relation, j'aurais aimé voir un personnage féminin plus accompli, que l'auteur donne l'opportunité à Emilia de devenir une femme forte, indépendante, et même influente qui aurait su tirer les leçons de sa jeunesse et aurait eu les moyens de s'affirmer.
Sinners, Tome 2 : Devious Sinners, Tome 2 : Devious
L.J. Shen   
Je dois avouer que Vicious m'avait laisser un mini peu perplexe. Bien que l'histoire était bien manier et que la plume de l'auteur était fluide, agréable mais surtout addictive et bien que j'avoue avoir bien aimer détester Vicious... j'ai eu beaucoup de difficulté a m'attacher a son personnage. Malgré tout j'avais bien aimer et compris ou l'auteur voulait amener son lecteur. J'étais aussi grandement intriguer par ce groupe plutôt unique d'amis. Donc je ne pouvais pas m’empêcher de me lancer dans Ruckus par curiosité mais aussi parce que j'avais vraiment bien aimer la plume de l'auteur.

Et ce que j'ai bien fait. Ruckus m'a surprise de la plus belle des manières. Je ne m'attendais pas à tomber si vite en amour avec cette histoire. J'avoue ne pas avoir apprécier Dean dans le tome précédent et j'étais sceptique au début des premières pages de ce tome mais Dean fut une belle surprise. Vraiment je ne m'attendais pas a découvrir chez lui un personnage différent de ce que je m'étais imaginer. Il est bien plus que ce qu'il laisse paraître et j'ai adoré le suive au fil du livre. Ce livre dans son ensemble était différent de ce que je m'étais imaginer. Rosie et Dean ont une histoire unique de bien des façons et l'auteur exploite de la plus belle des manières leur romance. Et croyez-moi cette histoire d'amour loin d'être quétaine et cliché vaut vraiment le détour. J'ai adoré comment L.J. Shen aborde leurs histoire et comment elle l'a fait se développer. Et le plus important est comment l'auteur a battis ce livre autour de la maladie de Rosie pour en faire un point focal, sans toutefois nous saturer avec cette dites maladie. Ce fut manier avec brio et je dois avouer que ça offre quelque chose de profond et touchant à l'histoire. Rosie est forte, indépendante, fière, belle et j'ai adoré son personnage. J'ai aimer son courage, sa résilience, sa force de caractère. Mais mon grand coup de cœur pour ce livre, ma plus belle surprise fut Dean. Quel personnage unique, je ne rentrerais pas dans les détails sur Dean puisque ce serait un peu spoiler le livre d'une certaine façon mais vraiment il est un personnage a découvrir et son histoire m'a bcp toucher. Et ensemble ces deux-là sont simplement géniale. Et ne vous inquiétez pas l'auteur reste fidèle aux personnages, à ce groupe d'amis un peu fous, hors normes.

''(...) You shine, Baby LeBlanc. So fucking bright sometimes you're the only thing I see.''

J'ai aimer le côté mystère qui plane autour de Dean, et tout au long du live j'ai imaginer, j'ai pensée certaine chose jusqu'au dernier moment pour ensuite être totalement surprise. L.J. Shen offre une intrigue travailler à la perfection. Le tout donne au livre ce côté bien addictif qui nous fait tourner les pages l'une après l'autre. Tout dans Ruckus m'a plus , le bon, le mauvais, le triste, le sérieux, le joyeux, tout vraiment. La plume fluide, c'était bien mener et surtout bien rythmé, rendant le tout captivant et addictif comme j'aime.

Je lève mon chapeau a L.J. Shen pour le magnifique travail qu'elle a accompli avec Ruckus. Ce fut une lecture unique, captivante, addictive, poignante et une belle leçon sur la vie et comment profiter de chaque moment. Sans cliché, sans fla fla, que du vrai. Un petit coup de cœur qui prend place dans ma Pal d'Argent. Je commence Scandalous sans plus tarder.

par Marieno89
Sinners, Tome 3 : Scandalous Sinners, Tome 3 : Scandalous
L.J. Shen   
Je sais que certain(e)s ont préféré VICIOUS. Car oui je l’admets, c’est le caractère de ce dernier qui nous permet de tenir. Et même si je l’ai adoré et littéralement dévoré, c’est ce troisième tome que j’ai préféré. On a toujours envie de découvrir le pourquoi du comment. On n’a pas le temps que s’ennuyer qu’un nouvel événement ressurgit. Je suis tombée amoureuse de Edie et de Trent. Littéralement.

Edie pour son côté rebelle qu’on pourrait associer à son âge alors qu’en réalité, elle est bien plus mature qu’elle ne laisse le paraître. Par son mode de vie. Et surtout à cause de sa famille. Au lieu de jouer les fille à papa, elle déteste tout ce qui se ramène à l’argent. C’est une fille livrée à elle-même, mais qui a su évoluer du bon côté.

Trent est froid, distant. Il ne parle pas beaucoup. Lui aussi a des problèmes de famille, sa fille est muette. Et son but est de lui faire recouvrir la parole. Malgré son côté insensible et vaniteux qu’il laisse voir à l’extérieur, il sait se montrer très protecteur et très père-poule. Il aime sa fille plus que tout.

Et nous avons Luna. Dont j’ai eu un gros coup de cœur. Une petite fille qui refuse de parler, de s’exprimer tout simplement. C’est grâce à elle, j’ai envie dire, que nos deux héros vont se rapprocher l’un de l’autre car dès sa rencontre avec Edie, elle réussi à s’exprimer (peut-être pas avec la parole mais avec sa manière à elle ) et bien sûr Trent le remarque de suite.

Que ce soit Edie ou Trent, les deux ont un but, ils se servent l’un de l’autre sans aucune retenue, pour parvenir à leur fin. Un but avec des objectifs bien similaires. Je pense que c’est ça aussi qui créer leur alchimie. Mais ils ne s’en cachent pas l’un l’autre c’est ça qui est encore plus vache.

Oui ça été le volet que j’ai le plus aimé. Il est torride, plein de rebondissement et surtout très touchant. Tout ça à la fois. On y aime braver les interdits auprès de Trent et de Edie tout au long du roman.
Sinners, Tome 4 : Furious Sinners, Tome 4 : Furious
L.J. Shen   
Franchement, la VF devait-elle vraiment dévoiler une grosse info dès le résumé? Limite spoiler! Si l'auteur ne la dévoile pas dans le résumé VO, autant le respecter, l'effet est complètement gâché.....
Comme pour Ruckus/Vicious, je suis déçue par certaines "libertés" de la VF, au point que j'ai décidé de ne pas lire la série en VF. Je préfère rester sur les (merveilleuses) impressions que les VO de tous les livres de L.J. Shen m'ont laissées... TOUS ses livres sont excellents.
C'est vraiment dommage car il s'agit de mes deux livres préférés (tous tomes/tous livres hors Sinners confondus). En tant que traductrice (non littéraire) j'entends bien que des adaptations sont parfois nécessaires (je passe encore sur le choix des titres VF, car les goûts et les couleurs...) mais respectons les résumés VO, surtout lorsqu'ils sont super bien écrits, c'est une partie du livre!

Blog: https://isalacroqueusedelivres.wordpress.com/
All Saints High, Tome 2 : Broken Knight All Saints High, Tome 2 : Broken Knight
L.J. Shen   
Je ne peux pas m'empêcher de pleurer Ce tome est le plus triste de tous et je pense ne jamais m'en remettre. C'est tellement bien écrit, les personnages nous donne une telle émotion que quand il arrive malheur, c'est comme si c'était la réalité...

[spoiler]Rosie et Dean ont toujours été mes préférés, tout le monde sait que celle ci est malade, mais je n'aurai jamais pensé que L.J Shen la ferait mourir, j'ai le coeur brisé[/spoiler]

par Eliza-1
All Saints High, Tome 3 : Angry God All Saints High, Tome 3 : Angry God
L.J. Shen   
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Angry God – L.J. Shen

O.M.G. Quel roman, quels frisons, quelles émotions! Une romance tout simplement EXTRAORDINAIRE, qui va directement dans mon top 20. Il vous arrachera littéralement le cœur, surtout en sachant que c’est le dernier de la série. L’auteure finit donc en beauté!

« Ars longa, vita brevis.
L’art est durable, la vie est courte. »

Dans ce troisième et dernier roman, nous rencontrons le fils de Vicious et Milly : Vaughn. Un homme qui ne laisse rien passer : aucune émotion, aucun doute. Il ne se dévoile pas. Il est comme un… Dieu. Il est l’homme que toutes les femmes regardent et vénèrent. Un prince sans cœur, sans foi ni loi. Sa famille possède la ville, donc il peut tout se permettre.

« Il dégageait un parfum étranger, dangereux et sauvage. Il sentait les plages dorées de Californie. »

Vaughn et Lenora se connaissent depuis qu’ils sont jeunes. Elle est la gentille fille. Douce, calme, obéissante et réservée. Il est le mauvais garçon. Dur, froid, violent et… oh combien beau. Lenora a été conquis par ce jeune garçon lorsqu’ils étaient enfants. Toutefois, avec le secret qu’elle détient sur Vaughn, il devient alors un vrai salaud envers Len, faisant tout pour se faire détester d’elle et qu’elle soit détestée des autres. Elle n’aura pas d’autres choix que s’endurcir afin de faire face aux conséquences que peut entraîner un tel secret et de l’attention qu’il porte sur elle.

« Je n’étais fait que de nœuds tordus. J’avais des câbles métalliques en guise de veine. Une boîte noire vide au lieu du cœur. Un laser, détecteur de faiblesse, au lieu des pupilles.
Enfant, même quand je souriais, cela me faisait mal aux joues et aux yeux. Cela me semblait contre nature, rude. J’arrêtai de sourire très tôt. »

Ils sont tous les deux artistes. Vaughn est sculpteur tandis que Len fabrique des œuvres à partir d’objets jetés. Malheureusement, seulement une place est disponible pour le stage de leurs rêves et Lenora fera tout afin de l’obtenir.

« … Si tu regardes bien, tu peux voir la beauté dans la laideur. »

Entre les coups bas et les couteaux sous la gorge (eh oui!), Lenora devra jouer le jeu afin d’attirer Vaughn à elle, afin de l’aider à s’ouvrir et à s’offrir entièrement, complètement. Ils sont comme un « Roméo dégénéré » et une « Juliette tarée », comme le yin et le yang. L’ombre et la lumière et sincèrement… ils sont tous les deux totalement, irrésistiblement et irrévocablement TARÉS.

« -Putaiin, t’es magnifique, souffla-t-il contre mon téton, qu’il titilla de sa langue. Drôle, murmura-t-il contre ma peau en retirant son pantalon. Sacrément talentueuse, dit sa bouche en plongeant dans le creux entre mon cou et mon épaule. Et à moi, conclut-il en me pénétrant d’un coup de reins, profond et charnel. »

Les personnages sont SURPRENANTS ; pleins de défauts, de doutes et de passion. Ils sont intenses, ils ne font rien à moitié. C’est tout ou rien. Vaughn est un homme dur, oui, mais il est totalement incompris. On ressent rapidement son intérêt envers Len, malgré son dégoût. Et lorsqu’il fait sa déclaration à la femme qu’il aime, c’est tellement poignant comme moment, d’une intensité que j’ai rarement lu. C’est un moment magique. Lenny, quant à elle, est une jeune femme forte et déterminée. Elle fera tout pour briser la carapace qui entoure le cœur de l’homme qui la menacer lorsqu’elle était enfant et dont elle est amoureuse.
En plus de nos deux héros meurtris, nous entrevoyons les personnages des romans précédents. Retrouver le prestigieux Vicious (le père de Vaughn), Emilia (sa mère) et Knight (son meilleur ami) ajoute une touche de réalisme à l’histoire. Tous les parents devraient être ainsi : prêts à TOUT pour protéger leur enfant. Wow.

« Mon fils n’était pas un prince sans cœur, placide, beau et sans vie.
Il était incompris, sauvage, et vivant. »

Je me répète, mais L.J. Shen a le don de nous faire vibrer, tomber, ramper et nous relever. Certains passages sont terriblement tragiques, bouleversants et émouvants. Dès que je vois son nom sur un roman, je le prends instantanément. Une touche de Dark, de romance et d’humour, mais toute une toile de passion, d’art et d’intensité.

LE meilleur de la série, il m’a fait venir les larmes aux yeux à plusieurs reprises. Vous ne pouvez passer à côté de cette merveille, un roman unique qui vaut le détour à mille pourcents, une série que vous dévorerez en peu de temps. 20/10
Oui, oui, vous avez bien vu, VINGT sur dix.

Sortie officielle : 6 janvier 2021.

Résumé :
Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant…
Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante…
The Summer I Met You The Summer I Met You
Charlie Morel   
Une très belle romance comme je les aime c’est à-dire qui va au-delà d’une simple histoire d’amour. C’est beaucoup plus profond et met en perspective des façons de voir la vie et essaie plusieurs définitions du libre arbitre. C’est une lecture que je conseillerais à toutes les filles mais également à leur mère !
On découvre Juliette le jour de son mariage et le souhait qu’elle formule est d’être avec Eden, qui manifestement n’est pas le nom du fiancé qui se tient devant l’autel ! Etonnant, intrigant, voici mes premières pensées en commençant ma lecture. Ensuite l’auteure repart en arrière pour expliquer les raisons de cette situation. Juliette est une jeune femme de 22 ans, déjà promise depuis longtemps à Damien. Parce que oui, au 21e siècle, il existe encore des familles qui se permettent de décider de l’avenir de leur progéniture. Bien qu’elle soit amoureuse de Damien, Juliette sent que la vraie vie ne devrait pas ressembler à cela. Juliette est vouée à être une épouse puis une mère. Ses aspirations professionnelles ont depuis longtemps été balayées par sa mère. Alors quand se présente la possibilité de passer un été en Angleterre à aider un couple à rénover leur maison, elle n’hésite pas. Et pendant cet été, elle apprend à vivre librement aux côtés d’Eden, le petit-fils du couple anglais. Elle tombe inévitablement amoureuse mais l’été doit prendre fin et Juliette et Eden ne se sont rien promis. Mais quand on a gouté à la liberté, il est difficile de rentrer docilement dans sa cage.
Vivre sa foi en accord avec ses aspirations, c’est ce que Juliette doit apprendre à faire. Se préserver avant le mariage pour son mari, soit mais encore faut-il que ce mari soit celui pour qui votre cœur bat. Et comment donner le meilleur de soi-même quand on nous a coupé les ailes : selon sa famille la vie de Juliette doit se résumer à un rôle d’épouse et de mère. C’est une pensée bien rétrograde que de penser qu’une femme ne peut se résumer qu’à ces deux termes. Eden a bien compris et a réussi à cerner cette jeune femme lumineuse qu’est Juliette. Il va être un catalyseur important son émancipation. Mais lui-même est un être brisé, ancien militaire il a été profondément transformé par cette expérience. La colère est parfois mauvaise conseillère et entraine des conséquences décisives. L’amour entre Juliette et Eden est beau à couper le souffle, leur histoire est splendide mais elle n’est censée ne durer qu’un été….
Cry for me, Bitch Cry for me, Bitch
Stéphanie J.L   
Ça va un peu vite. Le livre Est sympa mais c est dommage que les émotions soient bâclées. On a l impression que rien ne les atteint . On lit les émotions mais on ne les ressent pas .une lecture sympa quand même.

par seve14
Échec et Mat, Tome 1 : C'est la guerre Échec et Mat, Tome 1 : C'est la guerre
Kennedy Fox   
un jeu du chat et de la souris en peu fatiguant à force

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode