Livres
540 796
Membres
571 685

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Emilie-186 : Ma PAL(pile à lire)

After, Saison 1 After, Saison 1
Anna Todd   
Ce livre est très étrange. J'ai eu envie de claquer les personnages tous les chapitres ou presque mais en même temps je les ai bien aimés (parfois). Le livre est long (trop) et leur jeu de "je t'aime, moi non plus" est lourd mais bizarrement je veux lire la suite. Ça doit être mon côté masochiste... Croisons les doigts pour qu'Hardin et Tessa soient moins cons dans le tome 2, quand même.

par Micheline
Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil Journal d'un vampire, Tome 1 : Le Réveil
L.J. Smith   
Quand j'ai commencé ce livre, (y a un petit bout déja) je m'attendais à un vulgaire remake de Twilight mais non pas du tout ! Et non encore à tous ceux qui disent que L.J Smith à copié sur Stefenie Meyer ce n'est pas vrai ! Le début du tome compte quelques similarités mais ça part vite dans un tout autre sens. De plus, Journal d'un vampire a été écrit avant Twilight donc...
Supplices Supplices
Sophie Jordan   
Si vous avez lu le premier (ce qui n'est pas nécessaire) vous allez adorer celui-là ! L'histoire est super ! Le passé d'Emerson ressurgit littéralement, et on comprend progressivement ce qu'il s'est passé. Et on apprend vraiment à l'aimer, elle devient elle-même grâce à Shaw, c'est assez beau ! Et ils sont mignons sans être guimauve !
C'est un bon bouquin dans le genre, aussi bien que le premier !

par Adkay11
Caroline & West, Tome 1 : Plus loin Caroline & West, Tome 1 : Plus loin
Robin York   
Depuis le temps que j'attends cette sortie, je ne pouvais pas ne pas le lire dès qu'il est arrivé dans ma BAL.

Caroline & West m'a beaucoup étonné. Je m'attendais à quelque chose de plus léger, moins sombre, mais au final, j'en ressors avec tout un tas de choses en tête.

De quoi ça parle, me direz-vous. Et bien nous suivons Caroline, qui après avoir quitté son copain de longue date voit sa vie partir totalement en miette après que des photos d'elle et de son ex se soient retrouvés sur internet. Son avenir tout tracé en droit se voit clairement remis en question. Pire, elle est harcelée, jugée et réduite à subir tout ça. C'est auprès de West qu'elle va tenter de surmonter tout ça.

Robin York a su parfaitement trouver les mots pour présenter cette histoire, montrer jusqu'où ces fameuses photos peuvent aller, en détruisant une vie. En lisant, je me mettais facilement à la place de Caroline, à ressentir toute cette peine, cette honte et même cette culpabilité qu'elle ressentait vis-à-vis de ce qu'il s'était passé. Quelque part, j'étais tellement plongée dans l'histoire que j'en arrivais à ressentir son mal être... Du coup, je me suis attachée à elle. Je me demandais comment les choses allaient évoluer.

De son côté West est très réservé. Sous ses airs de durs et son côté bad boy qui pour le coup n'est pas qu'une image puisqu'il vend de la drogue et se bat souvent, j'ai de suite apprécié son personnage. Dès la première rencontre que l'on fait avec lui. Ce côté très protecteur envers Caroline, tout en restant distant. C'est vraiment quelque chose qui m'a plu. Et puis il y a toute la partie sur sa famille, notamment sa sœur pour qui il est prêt à tout. Ses traits de caractère m'ont vraiment plu et je crois même que c'est son personnage qui m'a le plus plu dans ma lecture.

Leur relation est faite de haut et de bas. C'est vrai que certains passages ne m'ont pas vraiment emballés. Je pense qu'ils auraient pu ne pas être présents et n'auraient pas manqués. Et d'autres, plus approfondies pour m'émouvoir encore plus. Quand je vous dis qu'on devient de plus en plus exigeants. J'ai malgré tout fait qu'une bouchée de cette lecture, sans m'arrêter pour savoir le fin mot de l'histoire... et qu'elle n'a pas été ma surprise avec cette fin... cette fin... non ce n'est juste pas possible... comment est-ce que je vais faire... le second tome correspond donc à la suite, mais quand est-ce qu'on va l'avoir ?

Vous l'aurez compris, c'était une très bonne lecture. J'ai beaucoup aimé le couple Caroline & West, et j'attends vraiment la suite avec grande impatience.



par Carole94P
Caroline & West, Tome 2 : Plus Fort Caroline & West, Tome 2 : Plus Fort
Robin York   
Voilà une suite que j’attendais avec impatience et au vu des premiers retours plutôt mitigés, j’ai été un peu refroidi. Je peux comprendre que ce tome ait pu perturber certains lecteurs, car en toute honnêteté il se démarque du précédent. A commencé par l’ambiance qui est beaucoup moins pesante et le sujet va se recentrer sur les problèmes de West qui jusqu’ici n’avait fait que soutenir Caroline.

Plusieurs mois se sont écoulés depuis le départ de West, Caroline peine à survivre sans l’homme qu’elle aime et avec l’aide de son père, elle a décidé de déposer plainte contre Nate. Alors que la situation est déjà très stressante pour la jeune femme, elle va recevoir un appel inattendu de West suite à la mort de son père, afin de l’aider et sans se poser aucune question, elle va tout quitter et partir soutenir l’homme qu’elle n’a jamais réussi à oublier. Bien qu’il l’ait appelé à l’aide, West va rester froid et distant avec Caroline et n’a aucune intention de renouer avec elle, tout ce qui compte c’est sa sœur.

J’ai été très surprise de retrouver une Caroline plus battante que jamais, elle va s’avérer être un phare dans la tempête personnelle de West. Bien qu’il repousse la jeune femme, elle va découvrir des informations sur le passé du jeune homme et au contact de ses proches, elle va définitivement terminer de le cerner. Cette force qui l’habitude va être un réel atout pour soutenir Frankie et West, même si ce dernier ne veut pas être aidé. L’année qui s’est écoulé a complètement changé Caroline et la jeune femme fragile, à laisser place à une femme déterminée, elle a conscience qu’il ne sera plus jamais à elle, pourtant elle va être l’amie loyale qu’elle lui avait promis d’être lorsqu’il en aurait besoin.

J’ai trouvé l’ambiance moins pesante, probablement parce que le thème du « revenge porn » est relayé au second plan. Robin York a réussi à se renouveler dans cette suite, bien que nous continuions de connaître l’évolution de la procédure, ce tome est consacré aux sacrifices de West et ce tome va être sa seconde chance. Son retour à Silt a été vraiment difficile, quitter Caroline et abandonner ses études l’a ramené à la dure réalité de sa vie et à son incapacité à quitter cette ville. Les mois qu’il a passés éloigné ont causé des dégâts et c’est à distance qu’il va protéger sa jeune sœur. La mort de son père aurait dû le libérer de ses entraves, mais pourtant tout n’a fait qu’empirer. Contre toute attente, une chance de réintégrer Putnam va se présenter et cela va être la décision la plus dure de sa vie.

West est dans une situation déchirante et nous allons le découvrir plus vulnérable que jamais, cette manière qu’il a de repousser tous ceux qui lui tendent la main m’a vraiment fait mal au cœur. Difficile de ne pas être attendri, son histoire est terrible et on assiste impuissant à l’anéantissement de ses rêves. Devoir renoncer à Caroline a été une épreuve pour lui et il a pris conscience qu’il ne voulait plus prendre le risque de la perdre de nouveau, donc il va tout faire pour conserver une certaine distance avec elle. Je vous avoue que par moments j’avais envie de le secouer et qu’il ouvre enfin les yeux, mais grâce à Caroline nous allons assister à un véritable bras de fer et elle n’aura jamais été aussi consciente de ses atouts. Je ne m’attendais pas à retrouver une héroïne aussi combative et elle est épatante.

Malgré la violence émotionnelle de certaines scènes, j’ai réussi à m’attacher à notre couple de héros. Ce tome va marquer une véritable évolution pour leurs personnages, Caroline va devenir une femme incroyable et ses souffrances lui auront permis de devenir une femme plus forte. Elle est tout ce dont West pouvait rêver, malgré son instance à la l’éloigner, il va progressivement la laisser rentrer dans sa bulle. La fin m’a légèrement frustrée concernant quelques passages non exploités, mais globalement c’est un second tome où nos héros gagnent en maturité. Une romance pleine d’espoir, qui montre que malgré les difficultés tout le monde à le droit à sa part de bonheur et c’est un diptyque à découvrir !

http://wp.me/p4u7Dl-2oS

par Luxnbooks
Adopted Love, Tome 2 Adopted Love, Tome 2
Gaïa Alexia   
Autant le premier m'avait beaucoup plus, autant celui la a été long... très long à finir....
Ceux qui ont lu le premier tome savent déjà un peu tout ce qui se passe et les problèmes que Teagan rencontre. Mais il y a un moment j'ai décroché, et c'est de la faute de l'auteur pour n'avoir pas cherché mieux que de sortir un deuxième tome sans réel synopsis. (désolée pour ceux qui l'ont kiffé... [spoiler]On passe l'intégralité de ce deuxième tome à attendre que le procès de Teagan se fasse et surtout que Elena parle ! Oh elle m'a gonflé a ne rien dire pendant 300 pages ! On voyait bien ce qui se passait du coté de Rikers avec Teagan mais on fait du surplace pendant tout le bouquin[/spoiler] Je sais que les problèmes de Teagan ne peuvent pas se régler en 2 chapitres mais passer 300 pages sur Elena et son petit secret qu'elle ne veut pas avouer à Papa et Maman ça va 5 minutes. En dehors du fait qu'il y est la vérité qui éclate a la fin, ce livre tourne en rond et n'a rien de nouveau, d'entrainant ou de sensationnel. Je pense qu'elle a simplement voulu faire ça pour le buzz et c'est dommage car les personnages ne sont, pour une fois, pas des stéréotypes et ça fait du bien !

Déçue. Pour moi fallait sortir un tome 2 à la hauteur du premier mais pas un juste pour le fait d'en sortir un deuxième, c'est sans intérêts !

par Payton
Mystérieux, Tome 2 : Renaissance Mystérieux, Tome 2 : Renaissance
Amandine Ré   
J'ai cru avec ce tome 2 trouvé la suite de l'histoire d'A et Amyliana, et quelle ne fût pas ma surprise de découvrir à la place celle de Crew, ce gangster au cœur tendre que j'avais entraperçu dans le tome précédent et que j'avais apprécié... Mais il ne sera pas le seul protagoniste car nous ferons la connaissance en même temps que lui de Kendra, une grande gueule très fragile... Renaissance, comme son nom l'indique, est l'histoire de 2 êtres que la vie n'a pas épargné et qui se rencontreront à un moment donné où ils auront besoin de l'autre pour se reconstruire. Ce tome est selon mon avis plus sombre et plus dur émotionnellement que le précédent et c'est pourquoi il n'est pas à mettre entre toutes les mains mais seulement entre celles d'un public averti et habitué à la dark romance car certaines scènes sont dures, insoutenables pour qui n'a pas l'habitude... Mes émotions ont été exacerbées surtout par le passé de Kendra et le traumatisme qu'elle a subi et auquel on assiste impuissant tant les mots de l'auteure sont percutants pour décrire son calvaire.

Juste un rappel : on avait quitté les Cobras en bien mauvaise posture et leur avenir s'en voyait compromis.

6 longues années ont passé et l'on retrouve Crew à sa sortie de prison. Il pensait retrouver sa vie et surtout sa "femme" mais il n'en sera rien, mais il ne sera pas au bout de ses surprises concernant cette dernière. Il a pour mission de reformer les Cobras avec les quelques membres en liberté et surtout de relancer leur business et renflouer rapidement leur caisse? Lui qui a toujours été suiveur ce qui lui allait très bien, se retrouve ici à endosser le rôle de leader, le meneur, en attendant le retour d'A. Il aura aussi une mission plus personnelle confié par ce dernier et qui s'avèrera assez délicate. Alors qu'il a déjà beaucoup à faire, une rencontre le chamboulera, et sous ses airs de dur à cuire, il nous prouvera une fois de plus qu'il est un homme profondément gentil et au grand cœur.

Cette rencontre inattendue, mais qui sonnera pour lui comme une sorte de rédemption, porte le doux prénom de Kendra, âme encore plus torturée que la sienne.

Kendra est une jeune femme à qui la vie souriait jusqu'à ce qu'elle décide de tourner le dos à sa vie et surtout à sa famille pour amour pour Steven, membre du gang des BlackD. Elle ne passe pas inaperçu avec son cours couvert de tatouages mais derrière ce côté rebelle se cache une personne fragilisée, blessée par celui qu'elle aimait tant. En effet, son intégration dans les BlackD se trouve loin du "rêve" que lui avait promis Steven car ce dernier passe son temps à la rabaisser et à passer ses nerfs sur elle à la moindre occasion. Malgré son fort caractère et sa grand gueule, elle sera soumise et dominée par ce dernier, ce qui lui voudra souvent des "corrections" pour son insolence. Mais il y aura la fois de trop et heureusement qu'une ange gardienne sera là pour l'aider. J'avoues avoir eu beaucoup de mal à la comprendre car vu son fort caractère j'ai cru qu'elle aurait pris son destin en main et fuit cette situation mais non... Au fil du temps j'ai compris que c'était la peur des représailles et surtout la peur de mourir qui la faisait se soumettre autant. Si les Cobras sont crains les BlackD sont encore plus virulents et dangereux que ces derniers...

Et comme si le destin pour une fois était de son côté, elle rencontrera Crew qui deviendra son sauveur, son ange gardien, celui qui avec sa gentillesse, sa douceur, sa patience et sa protection saura lui faire entrevoir un avenir meilleur.

Pour ces 2 êtres que rien ne disposait à se rencontre, il sera dur de ne pas succomber au lien très fort qui semble les attirer l'un vers l'autre surtout dans leur monde si sombre, dangereux et cruel. Rien ne leur sera épargné et pourtant... on espère tant autant qu'eux une véritable renaissance et une belle histoire. D'ailleurs j'ai beaucoup aimé le fait que l'auteure arrive à les placer dans une bulle de douceur, de bien-être et surtout d'amour lors de scènes tendres alors qu'autour d'eux, le danger continue de se rapprocher sans cesse...

J'ai vraiment été touchée et chamboulée par la rencontre entre ses 2 personnages et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite de leur histoire dans le prochain tome surtout avec cette fin qui m'a vraiment laissé dans le stress.... Non mais ça va pas Amandine de nous faire des fins comme ça ???? Vite la suiteeeeeeeee !!!!

Entre trafics, violence, vengeance, loyauté, rédemption et amour, vous n'aurez pas une seule minute de répit et c'est bien ce que l'on attend de ce genre de roman.

La plume d'Amandine Ré est toujours aussi prenante, captivante et surtout addictive. Elle nous embarque dès les 1ères lignes dans son histoire tant et si bien que l'on a du mal à lâcher l'histoire avant le mot fin ou plutôt là '"à suivre..." lol

Un réel coup de cœur pour ce roman que je vous conseille de lire sans plus attendre tant il m'a prise aux tripes mais que j'en redemande (j'dois être un peu maso, non ?! mdr).
The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love. https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/07/24/l-homme-de-l-ann%C3%A9e-sarina-bowen/

J'ai découvert la plume de Sarina Bowen fin 2016 et j'ai tout de suite ajouté cette auteure à mes favorites. Depuis, je guette ses parutions en VF. Il était donc évident que je lise le tome 3 de sa série Ivy Years...

Graham est un jeune homme de 21 ans qui joue dans l'équipe universitaire de hockey de Harkness, équipe qu'on connait très bien car Hartley (tome 1) en est le capitaine et Bridger (tome 2) en faisait partie. Tout va bien - en apparence - jusqu'au moment où le Coach présente un nouveau joueur: Rikker. Le Rikker que Graham a rejeté de sa vie 5 ans plus tôt...son meilleur ami...son amant...
Que s'est-il passé pour Rikker depuis ce soir où Graham l'a abandonné à son triste sort dans cette ruelle? Pourquoi débarque-t-il dans son équipe et dans sa vie après tout ce temps? Pourquoi Graham se noie-t-il dans l'alcool et dans la culpabilité?

Sarina Bowen l'annonce d'emblée et avec fantaisie: il s'agit d'une romance entre deux hommes. Pourquoi ce choix singulier? J'ai la réponse : à chaque tome de cette série, elle nous fait partager la vie de jeunes adultes étudiants, se retrouvant liés à l'équipe de hockey universitaire. Mais ensuite, chaque personnage se retrouve face à des problématiques sociales propres mais qui sont pourtant des sujets de société qui peuvent tous nous toucher...le handicap, le deuil, le drame familial...et ici l'homosexualité.
C'est la première romance M/M que je lis et j'étais à la fois curieuse et sceptique. Allais-je apprécier autant que les autres tomes? Arriverai-je à me projeter dans les personnages tout autant? Et bien oui. Tout simplement parce que la plume de l'auteure est sublime. Elle me transmet des émotions fortes via des personnages aux parcours de vie tortueux. On a envie de les aider à avancer, à se battre contre le regard des autres et contre leur démons intérieurs.
Cette romance est empreinte de réalisme. Comment assumer ses sentiments pour un autre homme quand on est dans une équipe de mecs baraqués et qu'on s'est fait accuser de "dégénéré" ? Rikker en a souffert mais ne s'est jamais renié. Graham n'assume pas mais en souffre tout autant. Face à des sentiments si forts, il devient souvent impossible de lutter. Vous allez donc vivre le combat intérieur de Graham et de Rikker en lisant cette histoire du point de ces deux personnages. Quelque soit notre orientation sexuelle, l'amour est bien universelle et nous met tous sur un pied d'égalité.
Vous apercevrez aussi les personnages des tomes précédents. J'aime ce genre de clins d'oeil, sans qu'ils empiètent sur l'histoire en cours. Vous rencontrerez aussi Bella, la manager de l'équipe, qui, derrière son côté sexualité libre, semble également avoir son lot de complexité. On le découvrira prochainement car elle est l'héroïne du tome suivant.
The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love, https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/01/06/the-ivy-years-4-l-heure-de-v%C3%A9rit%C3%A9-sarina-bowen/

Vous souvenez-vous de Bella, cette jeune étudiante assez frivole et qui est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness? Dans le tome précédent, elle était assez accrochée à notre Graham. " L'heure de vérité " est son histoire.
Bella est toujours aussi impliquée dans l'équipe de hockey. Après le fameux barbecue de la rentrée sportive, Bella rentre chez elle et tombe sur un de ses nouveaux voisins : Rafe. C'est un jeune homme d'origine dominicaine qui fait partie de l'équipe de foot universitaire. Ils ont même un cours en commun. Le trouvant dans les escaliers, plutôt déprimé, elle s'arrête pour discuter. Il vient de se faire larguer. Bella lui propose de monter dans sa chambre pour boire la bouteille de champagne qu'il tient tous les deux...

Ce 4e tome ne fait pas exception. Il est aussi addictif, émouvant, sensuel et singulier que les précédents. Les personnages créés par Sarina Bowen sont tellement vivants. Ils ont tous un courage admirable, font face aux épreuves que la vie met sur leur chemin, souvent grâce à des amitiés inébranlables. L'heure de vérité ne déroge donc pas à la règle. Bella se retrouve meurtrie et ses amis, surtout Rafe, feront tout pour la soutenir.

Je crois que ce que j'aime le plus dans cette série, c'est la façon qu'a l'auteure d'aborder des thèmes de société graves par le biais de sublimes histoires d'amour.

Celle de Bella et de Rafe est vraiment magnifique. Bella nous dévoile ses failles, elle qui semblait si solide. Malgré tout, la façon dont elle va affronter la situation est juste grandiose. Je ne suis pas une adepte de la vengence mais ce qu'elle fait n'est finalement pas personnelle, elle le fait pour les autres et j'ai vraiment été touchée par sa personnalité altruiste et féministe.
Rafe est un pur gentleman. L'année a beau commencer, c'est une certitude qu'il sera dans mon top 3 des héros parfaits de 2018. Il n'a aucun défaut. Bienveillant, gentil, attentionné, a sens de la famille, intelligent, travailleur, en quête d'amour sincère, sexy, corps de rêve, dieu du sexe... parfait, je vous le disais!

On rencontre aussi un nouveau personnage: Lianne. Elle est la voisine de palier de Bella. Froide au premier abord, elle se révélera au fil de l'histoire. Je suis donc vraiment ravie de savoir que que le prochain opus lui sera consacré.

J'ai vécu plein d'émotions à travers ce roman: l'indignation, la colère, la frustration, la satisfaction, la joie...c'était un vrai déchirement quand je devais mettre ma lecture en pause. J'aime les happy end mais ce que j'aime par dessus tout, c'est ce qu'un livre peut me faire ressentir. Ce livre m'a pris aux tripes, il m'a serré le coeur. Alors oui, évidemment c'est un grand coup de cœur et il serait dommage de passer à côté.
The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire The Ivy Years, Tome 5 : L’Heure de gloire
Sarina Bowen   
https://kingdomofwordsblog.wordpress.com/2018/09/28/saga-n21-the-ivy-years-sarina-bowen-tome-5-the-fifteenth-minutes-lecture-v-o/
Pour ce cinquième et dernier tome de la saga « The Ivy Years » nous retrouvons Lianne, une jeune actrice qui a décidé de reprendre ses études et DJ, le frère de l’un des joueurs de l’équipe de hockey de Harkness.

Lianne est donc en première année à Harkness après avoir décidé de reprendre ses études et d’aller à l’université. Mais pour la jeune femme qui a toujours eu des cours par correspondance, l’adaptation n’est pas aussi simple que cela, d’autant plus que les autres élèves ne l’accueillent pas à bras ouverts. Elle qui voudrait être une simple étudiante parmi les autres, se rend compte que ce n’est pas aussi simple qu’elle ne le voudrait. Car se rapprocher de quelqu’un est toujours un risque. La dernière fois qu’elle a embrassé un garçon, il a vendu l’histoire aux tabloïds. Cela n’inspire donc pas vraiment la confiance… Mais elle ne peut résister au charme de Daniel « DJ » Trevi, le garçon sexy qui s’occupe de la musique lors des matches de hockey. Quelque chose hante ses yeux et Lianne veut en savoir plus sur lui.

DJ est un génie quand il s’agit de jouer avec les émotions de la foule en quelques secondes avec un air de musique. Il peut faire passer de l’espoir à la colère puis à la joie en un tour de disque, plus de six milles personnes. Dommage que son expérience au collège ne semble pas devoir durer plus longtemps que les chansons qu’il diffuse. Il ne peut pas se rapprocher de Lianne mais il ne peut pas lui dire pourquoi. Quant au fait qu’elle semble intéresser par lui? C’est trop beau pour être vrai…

J’ai beaucoup aimé ce dernier tome. Une fois de plus les personnages sont très attachants. Lianne m’a énormément surprise par son caractère. Elle était très loin de ce que j’imaginais et j’ai adoré cela. DJ, quant à lui, est un garçon adorable qui est dans une situation extrêmement compliquée qui pourrait bien le faire renvoyer de l’université et qui l’oblige à se tenir loin de Lianne. Seulement le contact passe vraiment bien entre eux et ils ne peuvent ignorer leur alchimie. DJ se retrouve donc à essayer de préserver cette relation privilégiée avec Lianne tout en la protégeant de ses problèmes ce qui n’est pas forcément évident…

L’histoire aussi est vraiment intéressante et Sarina BOWEN a encore su choisir un sujet peu abordé, notamment dans la romance. Une nouvelle fois c’est un thème sensible et difficile mais elle a réussi à le maîtriser à la perfection. Cela ne verse ni trop dans le drama ni dans la facilité, comme on peut parfois le voir dans certains romans et j’apprécié énormément. Cela donne une impression de réalisme à l’histoire et permet d’ouvrir les yeux sur certaines choses que l’on ne connaît pas ou que l’on évite souvent. C’est pour cela que je trouve que « The Ivy Years » est une saga extrêmement intéressante que je recommande tant pour les sujets abordés que pour les personnages que je trouve toujours très intéressants. C’est une saga qui va probablement marqué mon année de lecture. Mon tome préféré est probablement le troisième car c’est celui qui m’a le plus touchée mais les quatre autres, valent eux aussi le détour.

En résumé si vous voulez une saga qui mêle romance et thèmes d’actualité sur fond de hockey et d’université américaine « The Ivy Years » est faite pour vous! Et si vous voulez vous lancer dans la lecture en V.O, elle est vraiment accessible car le niveau en anglais n’est pas compliqué (mis à part peut-être quelques termes sportifs mais cela ne gêne pas la compréhension de l’histoire).

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode