Livres
558 496
Membres
606 935

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Enilibook : Ma PAL(pile à lire)

Thoughtless, Tome 5 : Sauvage Thoughtless, Tome 5 : Sauvage
S.C. Stephens   
Exécrable : Ayant aimé la trilogie et adoré le 4ème tome, j’ai foncé sur ce livre sans avoir cherché à avoir des infos, persuadée de lire le tome 2 version Kellan. Les premiers mots m’ont déroutée puis j’ai compris qu’il s’agissait de Griffin. Bon alors si dans la série il apporte quelques touches d’humour avec ses sorties déplacées, tout un livre dans sa tête est un cauchemar ! Il a tout pour être heureux : le groupe marche, une femme, une fille et une 2ème qui arrive mais il est bouffé par la jalousie et ne supporte pas le succès de Kellan. Il veut devenir une star que tout le monde vénère croyant dur comme fer être un génie alors que ce n’est qu’un mec imbu de lui-même, vulgaire, irrespectueux, fainéant et bête comme ses pieds ! Je ne comprends pas l’auteure. Je me suis forcée pour aller jusqu’au bout espérant un miracle mais quelle horreur ! Grosse déception pour moi. A vous de voir.

par Folize
Midnight Sun Midnight Sun
Stephenie Meyer   
Sur internet, je ne me lasse jamais de relire les douzes chapitres. C'est génial, tu as raison Puce880, on redécouvre l'histoire sous un tout nouveau point de vu et c'est super. Je prie pour que Stéphenie continue son livre, mais je crois que pour le moment elle n'est pas motivée. L'attente est vraiment frustrante.

par myra44
Eleanor et Grey Eleanor et Grey
Brittainy C. Cherry   
Ok, je viens de finir ce livre. Que puis-je dire ? Heartbreaking. Honnêtement quand j'ai vu la couverture du livre je m'attendais pas à quelque chose d'aussi lourd. Et pourtant. Je ne me souvenais pas de l'auteur, c'est juste à la fin du livre quand j'ai recherché son nom sur google que je me suis rendu compte que j'avais déjà lu un de ses livres. The air he breathes, et je me suis rappelée que ce livre là aussi avait été assez triste.

Eleanor & Grey est un concentré de tristesse, saupoudré d'espoir et d'amour. En général quand je choisis un bouquin, je le choisis en fonction de ce que je veux ressentir. J'aime lire des choses qui me font voyager et rêver. Ce livre m'a brisé le cœur. C'était tellement mélancolique, et même si je l'ai lu en anglais je suis étonnée de dire que j'ai tout compris et j'ai pas eu beaucoup besoin de google traduction. Je suis fière de moi. C'était encore plus parfait de le lire en version originale, totalement brut.

Je suis une mordue de new romance ou le mec est un vrai connard et la fille une ingénue clichée qui se balade entre les pages. Certains sont pas mal, mais nombreux sont juste invraisemblables. Eleanor & Grey je ne sais pas dans quelle catégorie le classer. Est-ce une romance contemporaine, juste une romance, un livre qui insuffle l'espoir ou les trois à la fois ?

J'ai été happé dès les premiers mots, et plus ma lecture avançait plus j'étais fasciné par la tournure des phrases de l'auteur. La 1er partie plutôt innocente malgré le malheur qui survenait dans la vie de nos deux protagonistes m'a serré le cœur, c'était mignon et tellement plausible. J'aime lire quelque chose de vraie mais aussi de moins vraie. Là on était dans du vrai, un amour d'adolescent comme je l'ai ressenti moi aussi un jour. Je me suis reconnue dans Eleanor. Grey quand à lui cassait peut-être tous les clichés des mecs populaires qu'on a tendance à voir ou lire dans les romans aujourd'hui. Parce que c'est vrai, que sait-on vraiment d'une personne considéré comme le cœur de la fête mais qui finalement ne l'ai pas au fond de lui même ?

La deuxième partie du livre m'a tout autant emporté, mais j'avoue que c'était peut-être un peu trop. Avait-on besoin encore d'un autre drame dans cette histoire ? Je veux dire c'est vrai que la vie n'est pas rose, mais peut-être était-ce juste trop pour moi ce concentré de malheur. J'ai en tout cas été réceptive, j'ai ressentis et c'est ce que je recherche quand je lis un bouquin.

En résumé, je ne sais pas dans quelle catégorie classer ce livre, je ne sais pas si j'ai aimé ou détesté. Mais j'ai ressenti, et j'ai compris le message, j'ai été ému et j'ai lâché des petites larmes. J'ai ri aussi.

Je sens un deuxième tome avec Landon et Shay, mais honnêtement je ne sais pas si je le lirais. J'ai l'impression que cette auteur aime les histoires lourdes qui brisent l'âme et la reconstruisent, et je ne suis peut-être pas encore prête pour ça tout de suite.

par danao
Driven, Tome 1 Driven, Tome 1
K. Bromberg   
Encore une lecture abandonnée.

Le début partait bien mais le manque de crédibilité m'a complètement enlever mon envie de poursuivre.

Tout allait bien aux premières lignes avant que tout ne dérape d'une façon qui m'a refroidie et vraiment dégoûtée. [spoiler] Vous connaissez beaucoup de nanas qui après avoir fait une crise de panique, de claustrophobie se laisse peloter par le premier mec dans les bras duquel elle tombe ? Un mec qui venait de s'envoyer en l'air avec une autre dans un couloir ? Non mais sérieusement, pour moi c'est crade ! Oui je suis brutale dans mes mots mais il ne faut pas abuser là ! Je ne trouve vraiment rien de fantasmant la dedans. Je vois plutôt ça de manière ragoutante et peu crédible. ça beau être de la romance, il ne faut pas non plus pousser mamie dans les orties. [/spoiler]

La suite n'a absolument pas rattraper ce gros plantage du début, puisque tout est couru d'avance, rien n'est crédible, tout est beaucoup trop facile.

Rylee n'a laissé de marbre même si on sait qu'elle a un lourd passé. Je n'ai pas eu ma curiosité de pousser. Dommage, j'aimais bien les passages au " foyer" avec ces gamins qui l'entourent.

Quant à notre cher homme, qui me laisse de glace, parce que je ne lui trouve aucun charme et bien ça se passe de plus de commentaire.

C'était une quatrième couverture alléchante, une très bonne idée mais j'ai l'impression que la nouvelle mode c'est de pousser les extrêmes, de faire des histoires d'amour rocambolesque, de faire du sexe ( car le début pardonnez-moi mais c'est déjà du trop gros pour moi) pour faire vendre et surfer sur cette vague qui m'a noyée depuis longtemps.



par Vidia
Bad Boy, Tome 1 Bad Boy, Tome 1
Nelly M. C.   
Si je devais me concentrer uniquement sur le fond, je dirais que « Bad boy » est une histoire sympa, que l’ont entre assez facilement dans la lecture, que les personnages sont des adolescents avec leurs qualités, leurs défauts, que l’histoire se lit même si ce n’est clairement pas un coup de cœur pour moi.
L’histoire commence sur le point de vue de Léna, jeune fille blonde de seize ans, qui a vécu une première déception très tôt dans sa vie quand son père les a abandonnés, elle, son frère, et leur mère. Suite à cette perte, la jeune fille a commencé à se refermer sur elle-même, restant tout de même proche de sa famille.
En cours, elle fait la connaissance de Justin, ancien ami de son grand frère. Ce dernier la mets en garde contre ce garçon, mais bien sûr, elle ne l’écoute pas, et se rapproche doucement de Justin, contre l’avis de tous.
Quelque part, cette histoire reste basique, Léna qui est méfiante de tous, n’osant pas s’ouvrir aux autres par peur de souffrir, qui s’est forgé son petit caractère, mais qui garde malgré tout un côté naïf et un côté enfantin. De l’autre, Justin, le « bad boy » de service, qui ne voit que Léna et qui veut absolument l’avoir. Et qui, malgré sa vie un peu désordonnée et ses tentatives de s’éloigner d’elle, tentera quand même de sortir avec elle. Et bien sûr, il y a les amis, la famille, qui, même s’ils sont récalcitrants, finissent par donner leur bénédiction. Et dans tout ça, je n’oublie pas les galères qu’ils enchaînent et tentent de tout résoudre par eux-mêmes.
Malheureusement, une histoire, ce n’est pas que le fond, c’est aussi la forme, et c’est là que le bât blesse. Je vais commencer par ce qui m’a le plus sauté aux yeux : les temps. L’histoire se déroule au présent, pourtant, on retrouve du passé par petites doses, alors que ça n’a rien à y faire. Ensuite, les incohérences. À quel moment on laisse une enfant de seize ans conduire une moto ? Que ce soit les autorités ou les parents, je ne connais pas un parent qui laisserait son enfant conduire une moto et surtout sans permis. Sans parler des « gangs », ou encore du fait qu’un gamin de dix-huit ans puisse autant inspirer la peur, ou qu’il est possible de téléphoner sans oreillette en conduisant une moto… Et pour m’achever, il y a eu la ponctuation. Ou plutôt l’absence de ponctuation. Manque de virgules, phrase interrogative sans point d’interrogation, phrase trop longue dans laquelle il manque complétement la ponctuation…
Je n’oublie pas que l’auteure est jeune, et elle a tout mon respect pour le travail accompli et la publication de son œuvre, mais je pense qu’il y a beaucoup trop de défaut, et qu’il faudrait un nouveau travail sur son histoire qui a tout de même un bon potentiel.

par Meo-Lyss
# Famous # Famous
Jilly Gagnon   
En résumé, nous sommes ici en présence d'un excellent roman traitant de divers sujets souvent sensibles. L'auteur cerne avec brio les problèmes que peuvent engendrer les réseaux sociaux ainsi que les choses que cela peut provoquer. Elle arrive à mettre sur papier des tas de petites morales plus saisissantes les unes que les autres, pour nous sensibiliser mais aussi nous faire réaliser certaines choses qui pourraient très bien nous arriver à nous un jour. C'est à travers deux personnages singuliers et attachants que Jilly Gagnon nous livre un récit d'une justesse bluffante mais également d'une vérité parfois étonnante. Une romance sur fond de harcèlement et de réseaux sociaux, #Famous est un livre que je vous recommande énormément, il peut changer les esprits et retourner les cœurs !
À travers tes yeux À travers tes yeux
Marie Sorel   
impossible de rentrer dans cette histoire, j'ai insisté mais non ....j'y arrive pas désolée pour ce coup ci !!!!!

par maitee
Avec toi à jamais, ma toute première fois Avec toi à jamais, ma toute première fois
Ena Fitzbel   
★ Premier amour ★ New Adult ★ Première fois ★ Nouvelle ★
Chaque été, Flora rejoint ses amis en Bretagne. Celui de ses 18 ans, elle retrouve Léo qui, l’année passée, l’avait embrassée. C’était la veille de se quitter.
Se souviendra-t-il de leur baiser ? Elle n’a cessé d’y penser.
Back to campus Back to campus
Erin Graham   
Eh voilà, Erin récidive !!! J'avais déjà été "dupée" avec Fire Biker, moi qui ne suis pas fan des bikers j'avais beaucoup aimé. Rebelotte avec Back to campus... Bon une histoire d'adulescents à la fac, sûrement avec des filles et fils à papa bourrés de fric mais qui au fond cachent de profondes félures, blablabla, c'est pas que je n'aime pas, mais on en a lu beaucoup, tellement, énormément... Alors j'étais dubitative. Quelle erreur ! Ce livre est tout sauf un livre sur des étudiants (par contre je ne peux pas vous en dire plus, vous n'avez qu'à le lire si vous ne l'avez pas encore fait). Le seule chose que je peux dire c'est : Ruben ohhh Ruben !!! Je fond littéralement. J'en veux encore, reviens ! PS: bon j'avoue, j'ai aussi un petit coup de coeur pour Ronda, pas dans le même registre, assurément, mais quand même.

par cicrane
Blacklistée Blacklistée
Cole Gibsen   
UN jour j'ai eu envie de lire ce livre. je ne le regrette pas. il est vraiment très prennant, je l'ai lu en deux jour. une histoire qui résumé assez bien le harcelement scolaire même si je trouve que l'auteur n'a pas assez insisté sur les méchancetés de Reagan au début, [spoiler]tout le long du livre elle parle des horreurs qu'elle a dit mais nous ne les voyons pas, ce livre veut montrer que les bouaux ne sont pas si mauvais et que les victimes ne sont pas si inoccente, le livre prends l'axe des regrets, de comment régler ça. je trouve cela domage de ne pas avoir eu de harcèlement en dehors de l'école,l'auteur parle d'un groupe facebook puis plus rien, Regan est exclue et un peut maltraitée par Amber mais au final... rien de bien grave[/spoiler] le récit n'entre pas assez loin dans l'horreur. Nolan est intriguant, un jeune homme assez bizarre mais qui peut surprendre [spoiler]il vient en aide à Regan pour réparer ce qu'il a fait, car oui c'est lui avec son amie Blake qui, pour venger la tentative de suicide de son ex, a placarder les horreurs que Regan et ses amies ont dit sur les gens du lycée. [/spoiler] j'ai bneaucoup aimer Nolan. [spoiler]quand Regan découvre la vérité sa réaction est normale mais ma attristée, j'aurais aimer que leur couple prenne réellement vie, la fin ouverte sur ce point est frustrante. Nolan peut être pardonner car il a su dire stop quand il s'est rendu compte de son erreur et a essayer de réparer son erreur, et elle qui dit que tout cela l'aura quand même fait changer dit qu'elle ne peut pas lui pardonner, dommage [/spoiler]
conclusion un très bon roman qui m'a touché, mais il manque quelque chose. Le harcèlement n'a pas été assez fort, la méchanceté de Regan pas assez exploitée et la fin un peut bizarre. en bref un livre à lire mais qui aurait mérité 100 pages de plus et qui aurait du être beaucoup plus dur, car la réalité de personne harcelée passe par les réseaux sociaux et les sms et appel téléphonique.

par ScarlettD

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode