Livres
564 715
Membres
617 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Envoleedemots : Ma PAL(pile à lire)

7 lettres 7 lettres
Olivia Harvard   
Ce thriller, plutôt jeunesse, ne rentrera pas dans mes favoris... Pourtant il partait bien, très bien même!

Une plume entraînante, l'auteur glissant ça et là des éléments pour nous tenir en haleine, une intrigue bien construite et qui s'étoffe progressivement, à chaque réponse son lot de nouvelles questions...

On s'identifie bien aux protagonistes de l'intrigue, on comprends leur ressenti et on s'énerve autant qu'eux tout du long!

Hélas la magie n'a pas opérée jusqu'aux derniers rebondissements avec moi... En effet deux trois éléments permettant la résolution de l'intrigue m'ont semblé manquer de cohérence, ou en tous cas n'ont pas été éclaircis de façon suffisamment claire pour ne pas avoir l'air "bâclés". D'autres sont juste trop improbables. Enfin, la fin est trop tirée par les cheveux et échappe au réalisme que le début avait et qui permettait de se plonger à fond dans l'histoire.

J'ai le sentiment que l'auteur a "changé de cap" en fin de rédaction, ne s'en tenant pas à la chute prévue initialement, ou qu'il s'est dit qu'il allait faire "encore plus fou"... Mais du coup trop fou et bancal à mon goût...

Mais une lecture qui reste très prenante et fait un bon page turner!!

par btizlit
About last night About last night
Ellie Jade   
Je remercie l'auteure de m'avoir fait confiance et m'avoir permis de découvrir sa plume dans son premier roman. Je n'ai pas été déçue, c'est même une très belle découverte. Sa plume est moderne, belle et fluide, rendant la lecture agréable
Le truc de "touche pas à ma petite sœur, t'es mon meilleur pote" m'a toujours intéressé et je crois que c'est le premier roman que je lis qui aborde ce sujet, qui l'aborde très bien même. Je trouve ça très attirant l'interdit, et j'aime voir comment les auteurs tournent le sujet à leur sauce.
Je suis donc tombée amoureuse de cette histoire et de ces personnages. C'était tantôt drôle et excitant, tantôt touchant et renversant. L'intrigue est plutôt bien menée, quand je pensais que les personnages allaient enfin être ensemble et heureux, un événement venait leur barrer le chemin. L'auteure a su me surprendre et faire monter le suspens. Rien que pour les émotions qu'elle a fait transparaître et que j'ai ressenti, je lui dis bravo.
Anouk et Noah ne peuvent pas être ensemble. Enfin c'est ce qu'on leur dit. Anouk est la petite sœur du meilleur ami de Noah et elle en pince pour lui depuis qu'ils se connaissent. Malheureusement, elle n'a jamais osé lui avouer ses sentiments tandis que Noah avait interdiction de poser les yeux sur elle. Ils se revoient dix ans plus tard et bien sûr, ils ont changé... Par contre, l'attirance elle, est intacte... Si ce n'est plus puissante. C'est alors qu'un petit jeu va se créer en eux... Cela va-t-il les mener à leur perte ? Ou peut-être à leur bonheur ?
J'ai adoré Anouk. On se ressemble beaucoup niveau caractère. Elle est fraîche, pleine de vie, déterminée, se bat pour ce qu'elle aime, défend les siens... Elle est vraiment attachante. Elle adule Noah depuis son adolescence et ses sentiments pour lui - alors qu'il ne s'est rien passé que de simples regards - sont puissants. Elle est aussi très admirable.
Je me suis aussi beaucoup attaché à Noah. Il est séduisant, ambitieux, on peut compter sur lui... Il est aussi très mystérieux. Même s'il y avait ses points de vue parfois, il y a certains trucs que je n'ai pas bien cerné chez lui au départ. Il a ses secrets bien sûr et il se dévoile petit à petit grâce à Anouk. J'ai aimé le fait que sa passion était la photographie. On en voit pas beaucoup des personnages masculins qui aime ça.
Tous les deux ont une bonne alchimie rien qu'en était amis. Ils sont très proches. J'ai aimé leur relation. J'oubliais facilement que Noah était le meilleur ami de son frère et qu'ils n'étaient pas censés être ensemble. Pourtant entre eux, c'est une évidence. Ils s'entendent sur tout... même au lit. L'interdit de leur relation les a beaucoup fait souffrir. Et quand le moment de l'annoncer au frère d'Anouk arrive, les doutes et les peurs reviennent au grand galop.
J'ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires, notamment le frère d'Anouk, Ayden, mais aussi Shayne dont j'aurais aimé en savoir plus. Il est resté un mystère pour moi.
Bref, ce fut une très belle histoire. J'ai passé un très bon moment et je ne peux que vous conseiller ce roman. J'espère vous avoir donné envie en tout cas !

par Lenaic-2
Adalynn Adalynn
Koko Nhan   
Spencer étouffe, un décès brutal, des dettes, la vie ne l’épargne pas depuis bientôt un an, la solitude est devenue sa seule amie. Un soir, une mystérieuse inconnue frappe à sa porte, Adalynn, qui est-elle ? D’où vient-elle ? Que recherche-t-elle ? En la côtoyant, sa vie lui paraît moins douloureuse, un désir né sans qu’il ne comprenne pourquoi, pourquoi elle ? Pourquoi maintenant ?

Adalynn se rend utile, serviable, porte toujours un masque bienheureux, elle ne donne aucune raison sur son arrivée soudaine, maintenant ainsi le mystère autour de son personnage, la réalité est toute autre, son regard reflète la même lueur triste que Spencer et contre toute attente, son cœur renaît auprès de lui, la seule personne qui lui est interdite.

Spencer est un personnage aussi fort que brisé, ses points de vue sont très émouvants, il m’a beaucoup touché, j’aime quand l’homme se montre dans toute sa fragilité, il n’en n’est que plus beau.
Adalynn de son côté m’a beaucoup intrigué, j’ai relevé chaque indice sur sa présence, après une première hypothèse fausse, j’ai fini par avoir raison et une fois le secret révélé, elle ne m’est plus apparue comme suspecte mais plutôt comme une battante qui cherche simplement des réponses pour avancer.

Koko a une très jolie plume, elle a su manier autant les instants doux que les instants forts, la première partie est plutôt mystérieuse, Spencer comme Adalynn font connaissance, essaient de se découvrir, puis la seconde partie se fait plus émotive autant sur l’histoire principale que sur une partie secondaire, quelques larmes se sont invitées lors de LA révélation mais aussi lorsque Charlie s’est décidé à partir (vous allez me demander qui est Charlie, et bien je vous invite à le découvrir). Le décor équestre est décrit avec savoir-faire sans pour autant alourdir le texte, le thème abordé est puissant, important, Koko nous le propose avec respect et justesse, un certain questionnement se fait suite à cette lecture, après un tel acte, notre essence s’en trouve-t-elle modifiée ? Peut-on rester sur le même chemin de vie ?
Ici on parle de deuil, d’espoir, de seconde chance, de renouveau, d’altruisme, de don de soi, je ne peux que vous conseiller de lire l’histoire de Spencer et d’Adalynn, émotions garanties.

Je remercie les Éditions Plumes du web pour leur confiance et Koko d’avoir choisi de passer un si beau message.

par EloLML
Arrogant Fake Lover Arrogant Fake Lover
Alexia Perkins   
L'avis de Galie de Words of love : https://wordsoflovebooks.jimdofree.com/2020/05/05/arrogant-fake-lover-alexia-perkins/

La couverture était attirante, le résumé attractif, et cela me branchait bien de lire une romance dans l'univers musical car j'aime beaucoup et cela fait un moment que je n'en avais pas lu.

Je m'attendais à tomber sur une héroïne naïve... dès le premier chapitre, j'ai compris que je m'étais bien planté ! Addison a les cheveux violets, des tatouages et un caractère affirmé. On est loin de la jeune vierge prude qui entre à l'université ! Et j'ai tout de suite adoré ma lecture. Je suis rentrée tout de suite dans l'histoire, je n'ai même pas eu ce petit temps d'adaptation. La plume de lauteure est super fluide et je n'ai lâché ce roman qu'à 2h du matin, après l'avoir devoré jusqu'au dernier mot.

L'histoire est bien amenée et Alexia Perkins a su apporter le juste dosage d'intrigue pour nous faire défiler les pages les unes après les autres. Mais honnêtement, ce qui m'a le plus plu, ce sont les personnages, pas seulement Addison et "Dix-mille", mais tous. C'est une vraie famille de cœur, comme j'aime en lire. Mention spéciale pour Ashton, ce mec est d'une gentillesse sans borne.
Et puis, il y a cette relation volcanique entre nos deux héros, cet arrangement dans lequel chacun finit par ne plus savoir où il en est, les craintes qu'ils ressentent tous deux à cause d'un passé tumultueux.
Leur jeu de fausse séduction (pas si fausse que cela...) est très plaisant à lire, vous savez, quand vous réalisez que vous êtes en train de sourire bêtement devant votre roman, et attendez avec impatience la prochaine répartie. Notre bad boy n'est pas si arrogant que cela dans le fond, il cache bien sa sensibilité.

C'est une romance addictive, qui m'a emportée et fait vibrer. Tant pis pour les cernes et la fatigue, ça en valait la peine. Cela faisait longtemps que je n'avais pas veillé pour un roman et ceux qui réussissent cette prouesse sont forcément des livres que je conseille de lire au plus vite !
Bad for You - Intégrale Bad for You - Intégrale
Mia Carre   
.... la plume de Mia Carre est très agréable à parcourir et l’ensemble se laisse facilement parcourir. Les rebondissements sont plutôt bien dosés et on ne voit pas les pages défiler. Je ressors de ma lecture plutôt satisfaite.
http://www.sariahlit.com/2018/03/bad-for-you.html

par sariahlit
Bad trip en Alaskal Bad trip en Alaskal
Emma Landas   
Pour le mettre en diamant, il me manquait quelques petites choses : une fin un peu rapide sans infos sur le futur, peut-être un spin off sur Peter qui dévoilerai ses orientations sexuelles et au passage qui donnerai un aperçu du devenir de nos deux personnages principaux.
Cependant c'est une très belle histoire je le conseille vivement.
Boss Games Boss Games
Alexia Perkins   
Alors là cette histoire est si profonde, elle délivre un vrai message, un message qui touche et qui fait réfléchir.

Ce livre sort un peu des sentiers battus, en effet déjà le lieu est particulier, un club de libertinage, un patron taquin mais autoritaire et surtout une jeune femme au caractère de feu mais avec une fragilité émouvante.

En fin de cycle de droit, Grâce se voit dans l’obligation de se trouver un emploi pour rembourser ses crédits et assumer ses dépenses quotidiennes. Eh oui même si effectue un stage dans le plus prestigieux des cabinets d’avocat, ce stage ne lui rapporte pas d’argent et elle préfère travailler en plus de ses études pour sauver ces dernières. Ce job elle va le trouver au Luxure, cette boite de libertinage huppée qui est dirigée par le séduisant Gabriel Miller et son associé Ethan Johnson. A peine elle met un pied dans cette boite qu’elle va assister à une scène des plus déconcertante et même si elle ne le montrer pas, ce qu’a fait son futur employeur ne lui fera pas gagner des points auprès de la jeune femme mais on va de suite voir le côté intransigeant de la jeune étudiante.


« Je suis un homme égoïste qui fait toujours passer ses avantages avant ceux des autres, encore plus lorsque ma réputation et celle de mon club sont en jeu. »


Gabriel est un homme qui a eu une vie des plus agréables, à part grandir avec des parents des plus exigeants, on ne peut pas dire qu’il a manqué de quelque chose. Mais au vu de l’attitude de ses parents et surtout de leurs esprits si étriqués, il s’est vite éloigné d’eux et a, avec son meilleur ami, mis sur pied leur projet, un peu particulier, en place. Effectivement ils ont ouvert tous les deux un club aux mœurs tordus, du point de vue de la plupart des gens, un club de libertinage où les mots d’ordre sont plaisirs et respect, car oui pour eux si on est heureux dans notre couple, rien ne nous empêche de profiter des plaisirs de la chair que pourrait vouloir aussi d’autres couples.


« Lorsqu’on contemple les prunelles de Gabriel Miller, on est obligé de se demander à quoi il pense, ce qu’il cache. »


Je dois dire que la manière dont est expliqué le concept est très bien menée, car oui on comprend qu’il n’y a rien de lugubre ou pervers dans ce club et encore plus quand on voit à quel point les employés passent avant la clientèle pour les deux associés.
L’auteure a su nous faire voir le libertinage sous un autre angle, un angle qui permet de s’ouvrir à d’autres mondes du plaisir.

Revenons-en à l’histoire, Gabriel va donc engager cette étudiante en droit, il va voir en elle une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, un style bien à elle et aussi une jeune femme au corps de rêve qui saura échauffer les sens de sa clientèle masculine. Mais à jouer avec le feu, ne risque-t-il pas de se brûler ? Car oui Grace l’attire plus qu’elle ne le devrait, elle fait ressortir en lui un instinct de protection qui va au-delà de leur relation professionnelle et quand la jeune femme montre des signes de jalousies à la vue de Zoé, il voit en son comportement une brèche vers son envie de la posséder.

A partir de ce moment un combat du plus fort va se jouer car l’un comme l’autre ne veut pas céder le premier, il ne veulent pas montrer leurs faiblesses.


« Il faut simplement attiser le désir, non y succomber. »


J’ai adoré cette histoire car on y retrouve tous les codes que j’aime, une relation entre boss et son employée, une nana au caractère fort qui ne se laisse pas faire, un contexte familial troublant et surtout un lieu atypique.
L’auteure a su nous bluffer par son histoire et nous faire aimer ses personnages.
C’est la deuxième fois que je lis cette auteure et je ne suis pas déçue.
Elle a pris le parti de nous écrire cette histoire à deux voix, on alterne entre le point de vue de Gabriel et celui de Grace, c’est la manière que je préfère car on entre dans les pensées de chacun et ainsi mieux les comprendre, comprendre leurs doutes, leurs envies et leurs dilemmes. On va donc suivre le jeu que l’auteure a mis en place, elle nous tient par notre curiosité à savoir qui sera le perdant dans ce roman et ce même si ils ont tout à y gagner à céder.
Avec le sans filtre de Grace on rentre très rapidement dans l’humour mais le fait qu’Alexia ne fasse aucunes fioritures fait qu’on ne s’ennuie jamais dans ses pages.


« Une chose est certaine, Grace O’Brien ne manque pas de vivacité dans ses réparties. J’attaque, elle répond, elle attaque, je réponds. Aucun temps mort dans notre échange. »


On va ressentir un tumulte d’émotions, autant l’impatience du craquage de nos protagonistes, il y a aussi de la compassion envers notre jeune étudiante de par son passé mais aussi de l’humour et de la tendresse pour ce duo qui ont peur d’aimer.

C’est un livre que je vous recommande sans hésitation, une lecture qui vous apportera un baume au cœur et qui vous fera relativiser sur votre quotidien.
Breaking The Ice Breaking The Ice
Nina Loren   
J’ai beaucoup aimé cette histoire sportive, à laquelle j’ai attribué cinq étoiles, qui m’a fait transpirer sans avoir à bouger de mon canapé tant par les divers matches joués mais surtout par le désir, le sexy et la passion entre Paige et Soren.

http://thereadinglistofninie.com/breaking-the-ice-nina-loren
C'est toi que j'attendais C'est toi que j'attendais
Kristan Higgins   
J'aime beaucoup Kristan Higgins. J'ai commencé les romances légères avec elle.... Mais celui-là est, selon moi, un renouveau de ses histoires.
Pour une fois on a un peu changé le caractère masculin !
La prise de risque (exprimée au début du livre) indique que le point de vue de Liam (l'homme de l'histoire) est exprimé au travers du livre. Un gros risque car, s'il est mal géré, ça peut devenir très lourd et très brouillon. Kristan Higgins à très bien réussi à implémenté ce point de vue, quoique quelque fois inutiles..

Ce livre est à mettre dans votre liste d'envie directement, si vous aimez les histoires légères, drôles et romantiques !

par kisa96
Campus at sea Campus at sea
Lina Parker   
Billie part pour six mois en mer pour continuer ses études sur une croisière, Moving Paradise, un système bien sympathique, 15 pays à découvrir sur 5 continents différents.
Elle a pris cette décision pour s’éloigner de son copain, de sa relation qui la poussée à la solitude, une solitude qui la bouffait jour après jour.
Ce sera pour elle l’occasion de pouvoir se sociabiliser avec des étudiants d’autres université, une belle parenthèse de 6 mois qui lui permettra de se sentir comme n’importante qu’elle étudiante d’université.
Mais elle sait que à son retour chez elle, le cauchemar n’en sera que plus brutal encore, elle se doute que le fait d’avoir prévenu Gavin le matin même de son départ n’a fait qu’énerver ce dernier au point de faire de ces six mois une accumulation de rancœur envers elle.

Ce qu’elle ne pensait pas c’était tomber sur cet homme, bon en même temps qu’elle idée de boire autant dès le premier soir et de ne pas faire attention au se située réellement sa cabine dans ce couloir. Effectivement, passablement éméchée et surtout trempée de son passage dans la piscine, elle va entrer dans la mauvaise chambre, la n°6 certes mais pas du bon côté du couloir.

Milo qui déjà n’était pas pour cet exil pour ce périple de six mois loin de chez lui, il va trouver le premier soir une jeune femme allonger de tous son long sur son lit. Il va cependant être vite intriqué par la jeune femme et le lendemain en plein cours il va lui faire comprendre que finalement le cauchemar qu’il pensait subir durant ces six mois pourrait bien devenir un doux paradis grâce à elle.
En effet, il aimera le fait d’arriver si facilement à la faire sortir de ses gonds. La facilité avec laquelle la jalousie prendra possession de la jeune étudiante et surtout l’étonnement de ressentir pour elle des sentiments qui réchauffent son cœur.

Et ce ne sera pas le seul à ressentir des sentiments confus envers l’autre, Billie, qui depuis longtemps était prisonnière d’une relation toxique, ressent pour Milo des émotions qui étaient pour elle éteintes. Des émotions qui la conduisent parfois à agir de manière paradoxale. A souffler le chaud et le froid aussi.

« J’ai l’impression de ne plus avoir aucun contrôle, de ne pas pouvoir faire autrement que chercher ses termes encore et encore, que l’agripper, que le maintenir contre moi pour que cet instant ne s’arrête jamais, que le flot de sensations confuses continue de m’envahir. »

Elle voit en n°6 une douce parenthèse, une dans laquelle elle pourrait s’abandonner, ne pas penser aux conséquences de ses actes, ne pas penser à ce qui l’attend à son retour, ne pas penser à son copain.
Les amitiés qu’elle lie sur ce bateau sont aussi pour elle une bouffée d’oxygène, entre sa colocataire de cabine et les autres avec qui elle va découvrir tous ces endroits plus beaux les uns que les autres, ces soirées, ces défis et ces moments de pures rigolades.
Les cours sont certes intenses car le rythme n’est pas le même semaine après semaine et je dois dire que j’aurais rêvé vivre ces instants à bord d’un programme comme celui du Moving Paradise, c’est j’en suis sûre une expérience des plus inoubliable dans une vie.

Au fur et à mesure des jours, la relation entre Billie et Milo va se renforcer et il vrai que ça fait du bien de vivre l’instant présent sans se soucier de ce qu’il risque d’arriver à la fin de ce voyage.

« Ce soir, je veux juste ne plus rien ressentir. Effacer la peur, l’appréhension. Effacer Gavin, tout le mal qu’il a pu me faire et tout le mal qu’il me fera. »

Mais comme souvent dans la vie, les plans ne se passent pas comme on le souhaite, entre les prises de becs, les secrets du passé et les surprises qui débarquent, est-ce qu’une fin heureuse est possible ?

Outre les magnifiques paysages que l’on va découvrir tout au long de ce roman, on va souffrir avec Billie et les horreurs qui la concerne, on va rager avec Milo et ses secrets mais on va les aimer, eux et leur désir qui nous emporte tel un raz de marée.

Ce fut vraiment un beau voyage que nous offre l’auteure, une plume très agréable à la lecture, elle nous offre des émotions tout du long et la fin est juste parfaite même si je dois dire que j’ai cru perdre mon souffle.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode